Temps des fêtes

Cette année, au lieu d’acheter des « bebelles Made in China », faisons notre part pour le Québec en encourageant les mille et une entreprises provenant d’ici !

S’il y a une chose que j’adore offrir, c’est une activité. Parfois, c’est le fun de recevoir un objet, mais une sortie nous permet de passer du temps avec la personne et de créer de bons moments. Je vous propose donc quelques idées qui pourraient vous inspirer :

  • Activités hivernales

Pour les amoureux d’hiver, il est toujours le fun de profiter de la belle neige du Québec ! Pourquoi ne pas offrir des billets pour un centre de ski ? Une journée pour aller faire des glissades ? Ça permet de sortir de chez nous et de profiter (pour une fois) du froid québécois !

  • L’incontournable duo « spas et massage »

Pour les plus douillets, il est toujours plaisant d’aller se faire « chouchouter » pendant une journée ! Après avoir eu une fin de session assez folle (pour la plupart), on a tous besoin de prendre du temps pour soi.

  • Spectacles de tout genre : humour, musique, théâtre, name it !

Que ce soit un spectacle d’humour, de musique ou une pièce de théâtre, c’est vraiment le fun d’encourager les artistes d’ici ! Personnellement, je crois que c’est bien que ces gens vivent de leur art, mais faut aller les voir pour que ce soit possible. Je vous conseille de surveiller les salles de spectacles près de chez vous. Il y en a à la tonne, des opportunités !

(Exemples : Côté-cour à Jonquière, Théâtre Banque Nationale/ Sous-Bois à Chicoutimi, Le Cercle/ Pantoum/ Anti-Bar/ Grand Théâtre à Québec, etc.)  

  • Sortie au restaurant

On connait tous des places d’ici qu’on adore aller manger, mais qu’on ne peut pas s’offrir tous les jours (la panse dépasse souvent le budget). C’est l’occasion de se permettre un bon resto, à vous et à un de vos proches !

Je vous suggère le Bobovore à Chicoutimi et Le Renard et la Chouette à Québec, des endroits excellents et conviviales.

  • Entrée à un musée ou centre d’exposition

Aller dans les musées est une activité agréable à faire quelques fois par année, mais on ne pense pas à s’y déplacer nécessairement. Certaines personnes apprécieront assurément une invitation à Montréal pour aller au magnifique Musée d’Art Contemporain, au Centre des Sciences et au Musée des Beaux-Arts de Montréal ou de Québec, par exemple.

  • Produits d’entreprises québécoises :

Pour les amateurs de café, offrez un sac de café moulu (Érudit à Jonquière et Café Cambio à Chicoutimi).

Pour des vêtements, bijoux ou meubles, j’adore ces entreprises du Saguenay : La Fabrik, Twist, Kitch Up, Homies, Chlowé, et j’en passe. (Elles ont toutes des pages Facebook.) D’ailleurs, prenez le temps de fouiller sur le site Etsy, cette plateforme web présente des objets fabriqués à la main !  

Pour des livres, vêtements, objets pour l’appartement et autres, je vous propose de fouiller dans les friperies. Vous économiserez et pourrez acheter encore plus de cadeaux ! (C’est tellement plaisant, donner !)

Joyeuses fêtes !

Source : pixabay.com

Noël, c’est les petits moments volés ici et là: cuisiner des biscuits au pain d’épice, décorer notre sapin, écouter un film de Noël et regarder la neige tomber.Malheureusement, tous n’ont pas droit à des Fêtes aussi magnifiques que nous. Cette année, j’avais envie de changer un peu les choses, de faire une différence.

Il existe plusieurs projets différents nous permettant d’envoyer un peu de bonheur et d’amour aux gens qui en ont besoin. Étant étudiante, je n’avais pas l’argent pour me lancer dans le parrainage d’un enfant, mais j’avais vraiment envie de participer d’une certaine façon. Une amie m’a parlé de l’Opération enfants de Noël. C’est Samaritan Purse, un organisme de charité canadien venant en aide aux gens dans le besoin depuis 1970, qui a lancé le projet. Elle m’a expliqué qu’ils amassaient et envoyaient des boites de chaussure remplies de petits cadeaux pour les enfants qui n’ont pas la possibilité de fêter Noël. J’ai trouvé l’idée fabuleuse etj’ai tout de suite voulu participer.

Sur leur site internet, tout est bien expliqué. On doit choisir le sexe de l’enfant à qui on veut envoyer notre boite. Ensuite, on choisit une catégorie d’âge : 2-4 ans, 5-9 ans ou 10-14 ans. Il y a même des suggestions de cadeaux pour nous aider un peu et des petits rappels concernant les objets qui ne seraient pas permis à la douane. Au final, c’est nous qui devons choisir les objets à envoyer et des objets aussi simple qu’un toutou, un livre à colorier ou des accessoires pour cheveux sont très appréciés. On a aussi la possibilité d’écrire un petit mot et d’envoyer une photo à l’enfant qui recevra notre cadeau. Il y a des frais de 7$ pour l’envoi de la boite, mais c’est si peu quand on pense à la joie que va ressentir cet enfant qui n’a peut-être jamais eu de cadeau de Noël.

Après avoir rempli la boite, il suffit de la déposer à l’un des points de chute et il y en a vraiment partout! Sur le site, il est possible de trouver le point de chute le plus près de chez nous. En 2015, 730 577 boites ont été récoltées, ce sont donc autant d’enfants qui ont pu célébrer Noël dans la joie. Si le temps vous manque et que vous souhaitez quand même vous impliquer, il est possible de faire un don à l’organisme et ils seront en mesure d’utiliser cet argent pour aider ces enfants dans le besoin.

Si vous avez envie de participer au projet, c’est toujours le temps de le faire! La collecte nationale se fera entre le 14 et le 20 Novembre. Noël, c’est un temps pour recevoir, mais aussi pour offrir et si on peut faire une toute petite différence dans leur quotidien, moi je dis que ça en vaut la peine. Je vous invite à consulter leur site internet pour en apprendre davantage.

 

Après avoir passé un temps des fêtes riche en bons souvenirs (et en glucides…), je réalise quelque chose. Très honnêtement, j’ai peine à y croire. Ma famille est constituée des plus grands stéréotypes que l’humanité ait connus.

Et oui, que des stéréotypes… mais de bonnes personnes jusque dans leur fond! Et je ne pourrais m’imaginer un réveillon ou une veille du jour de l’an sans eux!

Je pourrais commencer par cette très chère Mamy Gâteau, appréciée de tous et chacun. Celle qui n’arrive jamais les mains vides et qui apporte généralement le dessert. Le dessert! Les petits beignets maison, le reine Élizabeth, le carré aux dattes et les fameux biscuits troués à la confiture… Toutes de divines choses qui me font doucement regretter le temps des fêtes.

Il y a aussi cette tante qui ADORE LES ENFANTS! Celle qui ne peut passer devant un bébé sans le prendre dans ses bras et lui parler de tout et de rien. On l’aime, cette tante-là, parce qu’elle est tellement gentille … et surtout parce que le bébé ne pleure pas dans ses bras.

Ensuite, moment de malaise. Cette tante, cette cousine, cette nouvelle blonde qui ne se mélange pas au reste du groupe. On ne sait pas trop comment réagir. On va lui parler, en vain. Elle a l’air gentille, mais surtout gênée! Elle est mignonne quand même et j’ai remarqué que sa gêne ne durait jamais très longtemps. Avant la fin de la soirée, je réussi toujours à découvrir d’où provient la magnifique jupe qu’elle porte en ce moment.

Maintenant, les messieurs. Eux, ils se regroupent. Les femmes d’un bord, les hommes de l’autre. C’est la meute. Ils discutent, souvent de choses que je ne comprend pas, que même leur femme ne comprend pas.

Image 1 Camille Boutin Ma famille de stéréotypes, sur Pixbay

TOP TROIS DE LEURS SUJETS DE DISCUSSIONS 
-Tout ce qui englobe le sport;
-Tout ce qui concerne les voitures et autres véhicules, surtout les bris;
-Des anecdotes qui ont eu lieux au travail.

Et comment passer à côté de ce cousin ou de cet oncle qui vit un peu trop? Il boit un peu trop, il parle un peu trop, il s’exprime un peu trop fort, tu vois? Lui, il est drôle! Qu’est-ce qu’une fête de Noël sans lui? À mon avis, il est indispensable. Il fait rire avec ses histoires et ses manières… et prendre un petit coup de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne!

Bien sûr, il y en a d’autres… Les nouveaux parents, les nouveaux mariés, les nouveaux divorcés, les nouveaux tout court. Ils ont tous leur place dans ma grande et belle famille. Une famille de stéréotypes, certes, mais une famille de gens tous plus sympathiques les uns que les autres.

Photo couverture : WeHeartIt

Photo texte : Pixabay

L’année 2016 est déjà à nos portes et avec les partys de famille du jour de l’an viennent aussi les fameuses résolutions qu’on ne tient jamais. Ne te cache pas la face, je sais bien que c’est ton cas aussi…

Chaque année, tu te dis que tu vas changer quelque chose dans ta façon de vivre. Chaque mois de décembre, tu regardes en arrière pis tu te dis que, au final, t’as pas changer grand chose. Tu te dis que tu vas le faire pour de vrai la prochaine année. Mais, entre toi pis moi, on va s’avouer que c’est pas mal un cercle vicieux.

Mais, cette année, ça te tente pour vrai. J’ai pas raison? Voici quelques trucs pour t’aider à ne pas oublier ce que tu te promets de faire et pour être ben fière de toi en décembre 2016!

  1. Faire une liste et la mettre bien en évidence

Déjà, noter ce que tu veux pour la nouvelle année, c’est rendre le tout un peu plus réel. Point par point, afin de vraiment voir tes objectifs, accroche ta liste à quelque part de bien visible. Au dessus de ton bureau, sur ton frigo, dans ton miroir… Peu importe, tant que tu la vois bien souvent. Comme ça, plus d’excuses pour dire «j’avais oublié».

  1. Te récompenser lorsque tu attends tes objectifs

Ton but cette année, c’est d’avoir de meilleurs résultats scolaires? Chaque semaine où tu es à jour dans ton étude et tes travaux, offre-toi un sac de tes bonbons préférés. Tu veux te mettre en forme? Chaque fois que tu vas t’entrainer, chouchoute-toi dans un bon bain avec ton livre préféré et de la musique.

  1. Être réaliste

C’est probablement le plus important. Tu n’es pas en forme, tu n’as jamais couru et ton but est de faire un 10 kilomètres avant 2017 ? Prend ça un peu plus mollo et vise un 5. Tu veux devenir végétarienne, mais tu n’as jamais goûté de légumineuses? Commence par un ou bien deux repas végés par semaine. L’important, c’est de ne pas viser trop haut. On ne peut pas courir sans avoir commencé par marcher, comme on dit!

Photo : Flickr.com

Au diable les vieilles traditions, place au DIY! J’ai tout récemment découvert une tendance qui m’a laissé la tête pleine d’idées. Pour les retardataires qui n’ont pas pris le temps de se mettre dans l’ambiance des fêtes pendant la fin de session, faites ressortir la bricoleuse en vous avec ce concept si simple, mais à la fois tellement créatif qui vous plongera dans l’esprit des festivités.

Décorations contemporaines

Ne vous restreignez pas aux décorations traditionnelles : veillez à créer votre propre illustration du sapin de Noël. Une activité qui peut rapidement devenir très amusante, croyez-moi! Qui sait, peut-être allez-vous créer une nouvelle tradition familiale qui se perpétuera chaque année spécialement pour le temps des fêtes? Ce qui est garanti, c’est que vous aurez de quoi monter un décor festif qui fera place à la réjouissance et à la jovialité dans votre demeure avant les célébrations de fin d’année!

Identifiez-vous à un style

Participez à la réalisation d’un décor réussi en vous assurant d’abord du style que vous voulez apporter. Que vous recherchiez un style plus rustique qui s’harmonisera parfaitement avec votre vieux divan, un style plus épuré ou à mi-chemin entre la modernité et le vintage, n’hésitez pas à jeté un coup d’oeil sur internet pour vous inspirez de ce qui retient votre attention. Heureusement pour vous, pas besoin de vous questionnez plus longtemps, l’équipe de Lacerise s’est chargée de dénicher pour vous les sapins DIY les plus réussis!

La récupération est à l’honneur

Faites-en votre projet artistique et façonnez votre propre arbre de Noël selon vos goûts et à l’aide de ce que vous avez sous la main. Grenier, bibliothèque, fond de garde-robe… C’est le moment de faire une chasse au trésor, car la récupération est votre atout le plus précieux! C’est ce qui donnera le charme, le cachet et surtout la singularité à votre création. Puisez parmi les matériaux que vous possédez déjà : les vieilles planches de bois dans le garage, vos guirlandes lumineuses usagées, de vieux livres traînants sur les étagères, l’échelle dans le grenier et même une cage à tomates peuvent faire l’affaire! Considérez que vous pouvez faire l’usage d’à peu près tout et c’est probablement ce qui est le plus plaisant de cette solution déco.

Personnaliser, un atout clé à l’unicité

Bien sûr, il est certain que pour une création all by yourself, l’unicité est probablement la qualité que l’on recherche le plus. Le but étant que votre DIY ne reflète rien de moins que les différentes facettes de votre personnalité, il ne faudrait donc surtout pas oublier cette étape cruciale qu’est de personnaliser. L’utilisation d’imprimés fleuris, de photos dans les teintes du noir et du blanc, de dessins faits à main, de parures subtiles, d’ornements originaux ou d’un agencement de typographies colorées sont tous des éléments synonymes de gagnant!

Faites souffler l’esprit de Noël chez vous et participez à la propagation de la magie des fêtes. Un tout nouveau sapin des plus originaux, de taille pouvant permettre une certaine discrétion comme il peut faire deux mètres de haut si vous en avez envie. La conception à mains du sapin de Noël a un potentiel de création infini qui est accessible à de très faibles coûts, qui demande très peu de préparation et beaucoup de plaisir!

Depuis quelques années, j’ai découvert le plaisir d’offrir des présents à mes proches. C’est toujours plaisant recevoir un petit quelque chose d’un ou d’une amie ou même d’un membre de la famille. Alors, pourquoi ne pas offrir un petit quelque chose à quelqu’un également? Je te présente une liste de cadeaux, tout dépendant de ton type d’amie!

La make-up addict.

Pour ton amie coquette, des boutiques telles que Sephora offres pendant le temps des fêtes des coffrets cadeaux contenants des cosmétiques en tout genre et de toutes les marques! Ces ensembles cadeaux valent généralement entre 20 et 30 dollars. De quoi satisfaire ton amie qui possède 1001 produits!

La Hi tech.

Pour ton amie gaga de technologie, je te propose un chargeur portatif. Ça arrive à tout le monde d’oublier de brancher son cellulaire pendant la nuit, et quelle surprise de se réveiller le matin avec… 40 % de batterie! Impossible de passer au travers d’une journée avec aussi peu de batteries! Alors, un chargeur portatif est un cadeau idéal pour ton amie qui trip techno… ou n’importe qui en fait!

La sportive

T’sais l’amie que tu vois rarement en dehors du gym, que son newsfeed Instagram regorge de trucs de fitness et de recettes plus santé les unes que les autres? Et bien un super cadeau pour cette amie, serait un livre de recettes! Impossible de se tromper avec ça! Il y en a pour tous les gouts et tu peux aussi en prendre un pour toi et ta maman en même temps!

Alors oui, c’est plaisant de recevoir, mais donner l’est encore plus!

Photo : WeHeartIt

Un petit quelque chose pour votre meilleure amie, un autre petit quelque chose pour votre sœur, sans oublier maman, papa, votre cousine préférée et votre grand-papa adoré, bien sûr . Ça devient vite le chaos dans votre tête pour trouver le cadeau de chacune de ces personnes exceptionnelles qui vous sont si précieuses… Et il faut dire que l’argent manque souvent trop vite. Voici quelques idées pour économiser tout en offrant des cadeaux exceptionnels!

Mon truc infaillible pour économiser, même pendant le temps des fêtes, c’est la planification. C’est simple, ça prend 10 minutes et ça me fait sauver pas mal d’argent! Il suffit d’écrire le nom de chaque personne à qui on veut offrir un cadeau sur une feuille. Ensuite, on trouve ce qu’on lui offre, puis on regarde les spéciaux, on magasine. Ce qu’il y a de plus beau avec cette méthode, c’est qu’on peut commencer dès que l’Halloween se termine! Bon, je sais que ça peut être difficile de trouver l’idée de cadeau parfait pour tous, mais ça laisse pas mal de temps pour y penser et, aussi, ça laisse pas mal plus de temps pour trouver des aubaines. Il suffit d’être patient.

Pour celles qui sont un peu moins patientes, j’ai aussi quelque chose pour vous. Faites vos courses en même temps et au même endroit. Souvent, les magasins offrent des coupons applicables à l’achat de 50$ ou 75$ de marchandises, ce qui peut être très bénéfique lorsque la remise en argent est intéressante. En plus de l’argent, ça sauve aussi du temps. Magasiner au même endroit t’empêche de faire huit fois le tour du centre d’achat en te demandant « QU’EST-CE QUE JE PEUX BEN LUI ACHETER?» Si tu veux faire ça, tu dois choisir un magasin qui offre des produits pour tous, parce que je suis ne suis pas certaine que tu trouves quelque chose de bien pour ton frère ou ton chum chez M.A.C ou chez Brandy Melville…

Pour celles qui détestent magasiner (oui, il y en a et c’est correct!), je vous suggère de faire vos emplettes en ligne. Il faut toutefois prévoir un temps de livraison. Il existe plusieurs site internet pour magasiner en ligne, mais vous pouvez aussi visiter le site de votre boutique préférée. Vous y trouverez certainement quelque chose de génial à offrir et … pourquoi ne pas se gâter un peu en même temps. Après tout, c’est Noël pour tout le monde! Ce qui rend cette option parfaite, c’est qu’on n’a pas à se rendre dans 10 magasins différents, qu’on a pas à attendre en ligne pendant 20 minutes chaque fois pour un seul article et qu’on peut même trouver le présent idéal moins chers qu’en magasin. Suffit de bien chercher!

Photo : Pixabay.com

« Mais qu’est-ce que je peux bien lui donner ? » C’est la question qui est sur les lèvres de plusieurs alors que la neige arrive et que le temps des fêtes approche. T’es cassé pis t’as pas d’idées de cadeaux ? Je t’en donne quelques-unes qui te couteront pas cher et qui feront chaud au cœur de tes proches.

Depuis quelques temps, les tutoriaux DIY sont à la mode. Que ce soit en photos ou bien en vidéos, les idées ne manquent pas. Pour Noël, je t’en ai construit un petit guide. Parce que, on va se le dire, c’est ben plus le fun recevoir (ou donner) quelque chose fait à la main qu’une carte cadeau.

Le pot à biscuits

Quoi de mieux que recevoir des biscuits en cadeau? C’est une idée toute simple, on met les ingrédients secs d’une recette que l’on aime dans un pot en verre et y on attache un petit carton sur lequel il est écrit le reste de instructions. Tout simple et ca fait très plaisir!

Le cadre personnalisé

Un cadre, une feuille blanche, un marqueur, une citation que tu aimes bien. Avec ces quatre éléments, tu peux créer un élément de décoration qui sera cher à celui qui va le recevoir.

La tasse à dessin

Encore une fois toute simple et tellement pratique! Tu as besoin que d’une tasse blanche et d’un crayon marqueur. Décore la tasse à ton goût, mets la au four une vingtaine de minutes pour bien faire prendre l’encre, et voilà !

L’album souvenir

Quelques photos tirées des archives et un cahier scrapbook. C’est tout ce que tu as besoin pour donner un cadeau plein de souvenirs! Sur les pages, n’hésite pas à marquer quelques mots: vos deux noms, une phrase que vous aimez, un inside… Laisse la créativité faire son œuvre !

L’essentiel spa

Parce qu’il n’y a rien de mieux que relaxer un peu durant le temps des fêtes! Un sac mignon contenant des échantillons de crème à mains, de mousse de bain, de masque, de sel de bain, une petite chandelle qui sent bon. Et voilà de quoi ravir ceux qui ont été un peu trop stressés à la fin de la session.

Je ne sais pas vous, mais moi, je préfère de loin recevoir un petit quelque chose fait à la main avec amour!

Cette année, je ne dresserai pas une liste d’épicerie de mes rêves et objectifs à réaliser en 365 jours. Non, mon minou!

Pourtant, vouloir nager avec les dauphins, sauter en parachute ou partir en voyage sont de bien beaux projets qui figurent sur mes listes précédentes. Je pense que je les ai choisis comme ça, juste parce que.

Je faisais ça avec mes yeux de fille qui magasine des pièces de «char» au Canadian Tire: à l’aveugle pis parce qu’il fallait que je le fasse. J’y mettais aussi l’ambition d’une fille qui sait ce dont elle a besoin dans l’allée des tampons. Malgré tout, j’ai découvert que ces projets un peu banals sont liés par une chose bien précise.

Des verbes. De simples verbes.

Sauter, nager, partir. Des verbes qui en cachent d’autres encore plus évocateurs. Cette année, c’est ça que je vais faire. Aborder le quotidien avec le verbe «Vivre» en fluorescent qui flash constamment devant mes yeux, et avec ceux-ci qui suivent pas trop loin derrière:

Apprendre. Découvrir. Grandir. Rêver. Tout faire en mon possible pour être heureuse et tirer profit de ce que la vie a à m’offrir au maximum  jour après jour.

Pour le meilleur et pour le pire.

Je veux vivre au point où mes cinq sens ne sachent plus où donner de la tête.

Je veux entendre et me rappeler des paroles, des histoires des gens qui m’entourent. Je veux entendre le monde me raconter son histoire avec un fond de musique différent à chaque jour.

Je veux sentir l’odeur de la liberté peu importe où je me déplace. Je veux que les gens sentent ma confiance et mon amour de la vie, qu’importent le moment et le lieu.

Je veux voir le monde et continuer de me bâtir des souvenirs que je pourrai me repasser en boucle jusqu’à mes 100 ans. Mes yeux ne demandent qu’à continuer de voir le fil de la vie défiler, un vrai spectacle avec ses beautés, ses injustices, ses rebondissements.

Je veux prendre une main tendue et tendre la mienne. Me défendre, défendre mon prochain et défoncer les murs qui se dresseront devant moi à coups de poing.

Je veux faire découvrir à mes papilles de nouvelles saveurs tout comme je veux goûter à l’amour, à l’accomplissement, à une vie riche en émotions de toutes sortes.

Grandir. Rêver. Découvrir. Apprendre. Être heureuse et faire tout en mon possible pour tirer profit de ce que la vie a à m’offrir jour après jour.

Pour le pire et pour le meilleur.

Peu importe l’ordre dans lequel ces souhaits sont prononcés: je veux tout simplement vivre.

Le 1er janvier, je mettrai la switch de la lumière à ON. Ça va flasher fort et sans relâche laissez-moi vous dire!

J’ai pris une ampoule incandescente. T’sais, je veux dire, c’est sensé illuminer sans bon sens en plus d’avoir une durée de vie record cette affaire là.

En tout cas, le gars du Canadian Tire me l’a dit quand j’magasinais ma liste de verbes pour 2015 avec toute l’assurance d’une fille qui achète des tampons.

P.S. Je n’ai même pas eu besoin d’un Bescherelle.

Photo: Maude Boutet