Quand tu ne dors pas, est-ce qu’il y a des gens qui te donnent toutes sortes de conseils plus farfelus les uns que les autres? La plupart sont bien intentionnés, mais ne détiennent pas la vérité d’où l’importance de faire le ménage dans les croyances populaires.

 

1) L’alcool aide à dormir.

FAUX. Bien que l’on semble s’endormir plus facilement avec un verre de trop, le sommeil que nous croyons avoir est loin d’être réparateur.

 

2) Huit heures de sommeil sont suffisantes pour tous.

FAUX. Le nombre d’heures de sommeil varie d’un individu l’autre.

 

3) Réveiller un somnambule est dangereux

FAUX. Par contre, il est préférable d’agir doucement. La meilleure idée reste de parler à la personne gentiment et la ramener dans son lit. Si par mégarde elle se réveille, elle sera peut-être juste un peu surprise.

 

4) Prendre une douche chaude aide à s’endormir.

FAUX. Contrairement à la pensée populaire, une douche trop chaude a l’effet de réveiller et non de décontracter les muscles.

 

5) Boire un verre de lait chaud favorise le sommeil.

FAUX. Aucune étude ne prouve cela. Par contre, cela peut rester réconfortant.

 

6) Le sommeil se rattrape.

FAUX. Il est important de ne pas trop abuser!

 

7) Ne pas se souvenir d’avoir rêvé signifie ne pas en avoir fait.

FAUX. Nous rêvons chaque nuit. Les rêves se déroulent, par contre, dans le cycle du sommeil appelé paradoxal. Ce dernier revient plusieurs fois par nuit.

 

8) Les somnifères sont un bon moyen pour trouver le sommeil.

FAUX. Ils aident peut-être à s’endormir, mais ils ne sont pas recommandés. Une étude  américaine  parue dans le «British Medical Journal» a même révélé que le risque de mortalité est multiplié par 4,6 chez les personnes prenant des somnifères versus celles qui n’en prennent pas.

 

9) Faire une sieste fait en sorte que l’on aura de la difficulté à dormir le soir.

FAUX. Elle est même bénéfique. Pour plus d’information sur les bienfaits de la sieste, rendez-vous au http://www.plaisirssante.ca/ma-vie/sommeil/19-bonnes-raisons-de-faire-la-sieste.

 

 

Source Photo: Wikimedia

Samedi dernier, soit le 4 mai, j’ai eu la chance d’assister au vernissage de la 24e édition de l’Exposition Intercollégial d’art visuel : « T’as ça dans le sang ! ». L’exposition est présenté au Saguenay en collaboration avec le Centre national d’exposition, le Cégep de Jonquière, le ministère de la Culture et des Communications ainsi que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie. C’est un amalgame de travaux spectaculaires qui nous sont offerts par des étudiants bourrés de talent, provenant de 29 cégeps à travers le Québec.

J’ai été littéralement frappée par le génie qui se cache dans la relève. La diversité et la beauté étaient à l’honneur lors de ce vernissage. Les étudiants ont usé de sujets intéressants en lien avec notre quotidien pour nous faire réfléchir et tenter de nous faire prendre conscience de ce qui nous entoure. La surconsommation, l’environnement, la mode, le capitalisme et plusieurs autres problèmes sociaux étaient les sujets principaux abordés. Mais d’autres artistes y sont allés avec des thèmes plus particuliers, dont la maladie mentale, la mort, la recherche de l’idéal et l’enfance.

La qualité des œuvres et la vitalité qui en émanaient étaient irréprochables. Les 120 œuvres dynamiques et uniques présentées par les étudiants avaient tout pour nous plaire et nous émouvoir, il y en avait vraiment pour tout les goûts. J’ai pu découvrir différents courants de création, dont la peinture, la sculpture, la photographie et le dessin.

C’est une belle vitrine pour les jeunes artistes, mais également pour nous, car nous pouvons découvrir plusieurs méthodes de travail en plus d’explorer différentes visions sur des enjeux qui nous concernent et dont nous sommes portés à mettre de côté trop facilement.

À première vue, une composition peut nous paraître étrange ou même banale, mais quand on creuse et qu’on dépasse notre première impression, des aspects nouveaux et parfois surprenants peuvent nous apparaître. Chacun fait sa propre interprétation de la création qui lui fait face, comme l’étudiant  et exposant, Lucas Blais-Gamache, m’a dit lors de l’exposition : « Lorsque ton œuvre est affichée, automatiquement, elle n’est plus ta propriété, elle appartient au public qui la regarde ». Il a bien raison, plusieurs messages peuvent découler d’une seule œuvre, une personne peut être complètement indifférente face à un tableau et un autre complètement chaviré, l’artiste n’a aucun contrôle là-dessus.

Malgré son côté mystérieux, l’art peut nous amener vers des sentiments profonds et des réalités troublantes. Cependant, il ne faut absolument pas avoir peur de l’art, car elle nous entoure constamment et son influence peut-être très bénéfique. Pour ma part, je suis sortie du vernissage changée, la tête pleine d’idées, rêveuse et avec le sourire aux lèvres. En sera-t-il de même pour vous ?

L’exposition « T’as ça dans le sang ! » est présentée au mont Jacob jusqu’au 12 mai 2013. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le www.riasq.qc.ca ou encore, le www.centrenationalexposition.com.

Crédit photos: Kim Angell Deslauriers

Un bel exemple de créativité régionale, les pièces de la ligne JMHCN X La faBriK bijoux sont assurément à l’image de leurs créatrices: jolies, branchées, et tout simplement uniques. La Cerise.ca était présente au lancement officiel de la collection, qui a eu lieu le jeudi 9 mai dernier au Resto Bar l’Urbain dans le centre-ville de Chicoutimi.

JMHCN X La faBriK est le résultat d’une collaboration entre la styliste Marilyn Bédard du blogue Je m’habille chez nous et l’artisane Valérie Arsenault de la boutique La faBriK bijoux. Les deux jeunes femmes travaillent sur ce projet depuis plus de trois mois, mettant leur créativité en commun afin de créer une collection de bijoux qui sort de l’ordinaire. « En fait, c’est Valérie qui m’a approchée pour une collaboration et qui a lancé l’idée de créer mon bijou idéal », raconte Marilyn. Valérie ajoute : « On s’est rencontrées, ça a tout de suite cliqué, et en parlant on a décidé d’en faire trois : la veste, la bague-bracelet et les épaulettes. »

Lancement7

Les deux collaboratrices étaient très excitées à l’idée de dévoiler leurs créations, qu’elles disent d’inspiration « parures royales ». Pour reprendre les mots de Marilyn, c’est « full chic, mais ça a le p’tit côté edgy qu’on aime ». Le lancement, un cocktail 5 à 7 convivial, s’est tenu dans une ambiance cool et branchée. Après un petit mot de bienvenue, des mannequins ont défilé afin de présenter les tout nouveaux bijoux. Les futures acheteuses pouvaient ensuite les essayer, assistées par une conseillère sur place pour les aider dans leur choix.

La ligne JMHCN X La faBriK se démarque tout d’abord par l’originalité de ses pièces faites à la main et ici, en région. Ariane Simard, modèle pour la collection, est immédiatement tombée sous le charme. « Quand j’ai vu ça, je me suis dit: « Wow! c’est vraiment une bonne idée. » Ce que j’aime de la collection, c’est surtout que ce ne sont pas des bijoux comme on voit tout le temps. C’est original », explique-t-elle. Mireille Lajoie, une des hôtesses, est du même avis : « J’aime vraiment le style. C’est rare qu’on va voir les gens porter ça, tu sais que quand tu le portes tu vas te démarquer. »

 Lancement2

Les bijoux JMHCN X La faBriK ont été produits dans le cadre d’une édition limitée pour l’été, mais Marilyn et Valérie ont tellement aimé leur expérience qu’elles songent à collaborer à nouveau dans le futur. Une collection automne JMHCN pour La faBriK bijoux? J’achète!

Pour en savoir plus sur les deux filles derrière la collection:

http://jemhabillecheznous.com

http://thefabrikshop.com

Photos : Patrick Simard

Si je vous disais que cet été, on grimpe sur une structure sans l’aide de matériel, ça vous tente? Ouf, je sens la peur qui vous prend jusqu’ici! Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas perdu la tête, je vous propose seulement d’essayer l’un des sports les plus pratiqués au monde : l’escalade!

Si vous avez envie d’essayer l’escalade cet été, hé bien vous risquez de croiser quelques autres amateurs sur les parois. En effet, il y a plus de 15 millions d’alpinistes qui ont été répertoriés dans le monde en 2012, et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Il y a deux types d’escalade : l’escalade libre, qui se pratique sans matériel – sauf celui qui sert à assurer la sécurité du grimpeur. Ce type d’ascension dépend de la capacité de l’alpiniste et les prises offertes par le rocher. Il y a aussi l’escalade artificielle, qui se pratique avec des cordes, des crochets, etc. Ce sport peut être pratiqué pour le plaisir ou comme discipline sportive. Diverses compétitions sont d’ailleurs organisées un peu partout dans le monde.

Deux fédérations internationales existent : l’UIAA (Union internationale des associations d’alpinisme) et l’IFSC (Fédération internationale d’escalade). Si vous désirez pratiquer l’escalade au Québec, je vous conseille de visiter le site d’Escalade Québec, qui répertorie les meilleurs endroits pour pratiquer ce sport, des rencontres entre alpinistes débutants ou expérimentés, etc.

Bonne ascension!

Photo: Alan Wong via Flickr

C’est toujours tentant d’utiliser son cellulaire lorsqu’on est en classe, mais la raison n’est pas toujours valable. Toutefois, après la lecture de cet article, vous aurez une bonne excuse, car j’ai sélectionné pour vous des applications très utiles… dans les cours! (Et en plus, elles sont gratuites!)

Tout d’abord, laissez-moi vous présenter Une touche d’histoire (iOS seulement). Cette application déborde d’articles intéressants portant sur l’histoire de notre monde. Ces sujets, qui ont la réputation d’être complexes, sont ici faciles à comprendre. Pas étonnant, puisqu’ils sont écrits par des passionnés d’histoire! Cette application peut s’avérer très utile lorsque cette matière vous rend la vie dure.

Besoin d’une information, mais pas d’ordinateur dans le coin? Ne perds pas ton temps, télécharge l’application Wikipanion (iOS seulement), afin d’avoir réponse à tes questions en tout temps. De toutes les applications inspirées de Wikipédia, celle-ci est la meilleure grâce à la qualité de son interface et les possibilités de navigation qu’elle nous offre. À découvrir!

Vous êtes en mathématiques et vous n’avez ni papier, ni calculatrice? Pas de problème! Jetez un coup d’œil à MyScript Calculator (iOS et Android). Cette application est très intéressante, puisque vous inscrivez vos formules mathématiques sur un papier virtuel et vos traits prennent automatiquement une calligraphie claire et lisible! Vous pouvez même sauvegarder vos démarches.

Finalement, remplacez les ouvrages de références par des applications! Avec Le conjugueur (iOS et Android), oubliez la Bescherelle et avec le dictionnaire The Free Dictionary (iOS et Android), vous aurez toujours une source fiable sous la main pour l’orthographe français, anglais, et d’une dizaine d’autres langues. Vous pouvez également vous procurer iTranslate (iOS et Android), pour traduire n’importe quels mots en n’importe quelle langue!

Photo: We Heart It

Révélation musicale 2012-2013 de Radio-Canada, Karim Ouellet est le nouveau chouchou du Québec. Si vous ne le connaissez pas encore, courez écouter son succès L’amour qui vous sonnera sans doute une petite cloche!

L’auteur-compositeur-interprète, originaire du Sénégal, vit désormais à Québec. Il a déjà deux albums solos à son actif : Fox, sur les tablettes depuis novembre dernier et Plume, disponible depuis février 2011. Son style de musique balance entre le pop, le folk, le reggae et même l’électro. L’amour est le thème principal dans les œuvres de l’artiste. Il avoue même à Tout le monde en parle que son premier album tire son origine d’une peine d’amour.

De passage au Sous-Bois, à Chicoutimi, pour une prestation devant une centaine de personnes, Karim a époustouflé la foule. Dans ce spectacle intime regroupant seulement la moitié de ses musiciens, la simplicité et l’authenticité du chanteur étaient en vedette. Aussi charmant qu’à l’habitude, il portait son nœud papillon avec classe.

Le jeune artiste fait présentement le tour du Québec en spectacle, se produisant dans plusieurs festivals. Il fera même ses preuves en France dans les prochaines semaines avec une suite de cinq spectacles. On lui souhaite bien du succès et ce n’est certainement pas le talent qui manque!

Ma liste de lecture :

Fox

Marie-Jo

Foudre

Météore

Le monstre

https://itunes.apple.com/ca/album/fox/id577552427?l=fr

http://karimouellet.ca/

Tu t’es déjà inscrit dans un gym avec le but précis de te remettre en forme? Et… tu n’y es jamais allé? Ou bien, tu n’as tout simplement pas les moyens de te permettre un abonnement dans un centre d’exercices? Pas besoin de se décourager les filles, il y a PLEINS d’alternatives au gym!

Tu te demandes peut-être où je veux en venir avec Internet dans cet article, mais pas besoin de se creuser la tête bien loin. C’est vrai qu’Internet nous empêche parfois de nous motiver à aller faire de l’exercice ou tout simplement à aller prendre l’air, mais le web peut tout de même nous être utile pour se remettre en forme!

 Comment? En nous aidant à créer notre propre programme d’exercices maison! Je l’ai déjà dit, le web, c’est IMMENSE. Des millions de sites Internet aussi utiles qu’inutiles existent et des milliers sont créés chaque jour. Impossible de ne pas trouver quelque chose qui nous plait dans cet univers sans fin. Et parmi tous ces sites web, plusieurs parlent d’exercices. En fouillant sur le net, tu en trouveras qui proposent différents exercices ou trucs pour te remettre en forme. Ce que je te conseille de faire, c’est de choisir tes exercices préférés parmi tout ceux proposés et de te monter ton programme d’exercices.

 En plus, si tu te poses des questions à savoir si tu fais l’exercice de la bonne manière, des milliers de vidéos sont disponibles sur le net. Alors, plus d’excuses les filles! On se sert d’Internet intelligemment et on se remet en forme!

Nous connaissons tous une personne très pudique, ou à l’extrême, qui ne l’est pas du tout. Une qu’on surnomme «Sainte-Nitouche» et l’autre, la «Show Off». Comme il y a ni normes ni règles en ce qui concerne la pudeur, c’est toi seule qui décide ce que tu as envie de montrer ou non. C’est un choix libre!

 Le rapport que nous entretenons avec notre corps diffère d’une personne à l’autre. La pudeur peut s’expliquer par un manque de confiance en soi, ou tout simplement par nos valeurs, notre histoire et notre caractère. Et tu dois savoir que la pudeur ne se justifie pas. Personne n’a le droit de t’imposer quoi que ce soit.

La pudeur peut prendre bien des formes. Peut-être es tu bien à l’aise à te dévêtir en public, mais quand il est temps de parler de sentiments, tu te sauves en courant? C’est là où je veux en venir! Cette réserve peut se présenter sous bien des angles, pas seulement de façon anatomique. Effectivement, une fille peut vous crier : «Retournez-vous, j’enlève mon chandail!», alors que c’est la première à s’ouvrir le cœur quand on parle d’amour, par exemple. Enfin, une personne peut être pudique sur le plan physique, alors qu’elle est très ouverte sur le plan émotionnel, et vice-versa.

En bref, retient que la pudeur n’a rien de négatif. Il est bien normal que tu te gardes un petit «jardin secret». Nous le faisons toutes d’ailleurs, et y’a des trucs qui doivent rester discrets, non? Toutefois, n’aie pas peur de t’assumer. Il n’y a rien de plus beau qu’une fille confiante et bien dans sa peau!

 Vos cheveux refusent de collaborer? Quand vous étiez petite, vos cheveux vous donnaient l’air d’un petit mouton tout mignon? Ou bien alors, vous êtes de celles que les cheveux sont tellement plats que vous n’avez jamais eu recours au fer plat? J’ai pour vous quelques solutions. D’abord, les plus coûteuses.

Cheveux frisés

La solution à votre problème? Les traitements lissants à la kératine. La kératine est une protéine. C’est la matière première du cheveux, soit 95 % de celui-ci. Le traitement Keratherapy, par exemple, permet « d’injecter » de la kératine pure dans les cheveux, les rendant plus doux, soyeux. Le résultat est étonnant! Fini les « mottes », les cheveux totalement indomptables et secs. Vos cheveux auront l’apparence la plus saine et seront plus sains.

 cheveux2

Le petit hic, c’est que c’est très dispendieux. Le traitement peut varier entre 200 $ et 300 $ selon les salons, mais il est efficace pour environ 12 semaines. C’est une alternative très coûteuse, mais qui a fait ses preuves face aux pires têtes frisées. Beyoncé, les sœurs Kardashian, Jennifer Lopez et même Michelle Obama ont expérimenté (et adoré!) les produits avec la kératine.

Cheveux plats

« Une permanente? Voyons, c’est un truc de grand-mère ça! » Détrompez-vous! Pour les cheveux qui refusent de bien friser, la permanente volumisante est une excellente solution.

Votre coiffeuse vous installera alors des bigoudis de la grosseur désirée. Les plus gros bigoudis formeront des plus grosses boucles et les plus petits formeront les petites bouclettes toutes mignonnes que vous n’aurez jamais pensé avoir! Le hic de cette solution, c’est que c’est un produit quand même fort qui pourrait abimer les cheveux qui le sont déjà puisqu’ils sont teints. La permanente est donc déconseillée pour les cheveux abimés ou méchés.

Ensuite, les moins coûteuses, moins efficaces, mais qui marchent elles aussi.

Cheveux frisés à plat

Bien sûr, c’est le fer plat. Mais pas besoin de vous dire que c’est presque impossible de friser des cheveux bouclés avec seulement un fer plat. Les produits à mettre avant le lissage sont super importants. Les meilleurs produits sont ceux vendus en salon. Ils sont un petit peu plus chers, mais donnent des résultats frappants comparativement à certains produits de pharmacie. Pour avoir de meilleurs résultats, laver vos cheveux avec un shampoing et un revitalisant lissant qui les prépareront bien. Avant de les sécher, il faut appliquer une crème lissante afin de protéger les cheveux contre l’humidité qui ferait friser vos cheveux. Ensuite, avant de lisser, il est important de mettre un vaporisant thermal pour protéger contre la chaleur du fer plat. Et voilà, fini les frisotis!

Cheveux plats à friser

cheveux3

Pour bien préparer les cheveux, un shampoing et un revitalisant volumisant donneront une abondance de corps et de lustre. Avant de sécher, une mousse volumisante renforcera la texture pour une tenue longue durée. Ensuite, mettre un vaporiseur thermal est encore de mise pour les protéger contre votre fer à friser. Il existe toute sorte de formes de fer, de manière de friser qui sauront satisfaire vos préférences. Pour une tenue de longue durée, mettre du fixatif est conseillé.

Photo 1: Ève Beauregard

photo 2: Taylor Swift (http://tekstovi-pesama.com/taylor-swift/0/39990/)