En attendant l’été, quoi de plus plaisant que de se divertir devant de bons films!  À l’affiche dans notre salon? Folies d’été, regard sur le monde, roadtrip, musique et surtout, bon temps sous le soleil! Voici mes 5 coups de cœur pour le printemps 2013.


Lords of Dogtown

Est-ce que ce classique a besoin d’une présentation? Pour un avant-goût éclair de la période estivale, rien de mieux que ce film datant de 2006 : du skate à profusion, une trame musicale parfaite et le soleil de la Californie  pour gâter le petit gars manqué en nous.



Big Easy Express

Avec ce long-métrage , on fait un clin d’oeil musical aux musiciens de Mumford and Sons, d’Edward Scharpe And The Magnetic zeros et d’Old Crow Medicine Show, le temps d’une virée en train de San Francisco jusqu’à  New Orleans. La promesse d’un voyage folk-rock rafraichissant et d’un gros fun noir !

 

 

Samsara

Entièrement tourné en pellicule 70 mm, ce film sans dialogues en est un des plus saisissants de par ses images et le message qu’elles transmettent. Vision actuelle de notre situation mondiale, c’est un incontournable à voir au moins une fois.

 

 

Spring Breakers

Digne de Thirteen, Spring Breakers fait parti de ces films superficiels qu’on prend tant de plaisir à regarder! Des amies de filles paumées et provocatrices, un hold-up de fast-food, d’incontournables scènes de party déjantés et en prime, la musique de Skrillex en trame de fond.

 

 

The Goodwin project

On ne sait pas encore la date de sortie prévue pour ce long-métrage, mais il m’était impossible de ne pas le mettre dans mes coups de cœur. Celui-ci présentera le parcours accompli par la famille Goodwin à travers 18 pays pendant plus de 13 mois. En attendant le résultat final, on peut voir un aperçu du périple sur leur blog. Un magnifique projet.  http://thegoodwinproject.com/

As-tu ta radio à portée de main? Si non, dépêche-toi d’aller l’allumer car la relève du paysage radiophonique du Québec est enfin arrivée sur les ondes du 103,5.

C’est le 4 avril dernier, de midi à treize heure, qu’a eu lieu le lancement officiel de Class 2 et laissez moi vous dire qu’il y avait de l’action dans le hall du pavillon Joseph-Angers! Pour l’occasion, le duo ayant animé l’événement mode dernièrement était de retour. Laurence Gagnon ainsi que Sarah Farley Gélinas ont fait danser les étudiants présents et leur ont aussi fait découvrir des talents prometteurs.

Marc-Antoine Côté et Chelsea Dupré ont cassé la glace en offrant la première prestation. Interprétant deux de leurs compositions personnelles, I’m not a freak de même que Oh my love, le duo a su conquérir le public. À quand un album? Probablement dans un avenir rapproché puisque le guitariste et chanteur a affirmé faire des démarches avec les étudiants de radio pour enregistrer leurs diverses compositions. Pssst… Ils seront en spectacle le 23 avril prochain à la Petite Grenouille de Jonquière!

Lancement_classe2_03-3

Histoire de pouvoir profiter pleinement du printemps, le tirage d’un laisser-passer double pour aller à la cabane à sucre avec toute la gang de Class 2 a été fait. La gagnante se disait bien heureuse de pouvoir aller se sucrer le bec en aussi bonne compagnie!

Par après, le groupe Noir sur blanc a envahi les ondes. Olivier Côté-Méthot était à la guitare, Anne Tremblay et Emy Harvey-Fournier au chant, Philippe Marcil au violon et Nicolas Simard au beatbox. Les cinq étudiants y sont eux aussi allés avec une composition personnelle. «D’où vient le nom du groupe?», se demandait Sarah. Oliver y est allé d’une réponse qui a fait rire : à l’origine, le groupe était un duo créé au secondaire par lui et son ami noir! Pas de spectacle à l’horizon pour le moment, mais les animatrices nous assurent qu’elles nous en ferons part au 103,5 si une prestation a lieu d’ici la fin mai.

La présentation de la programmation est ensuite venue, nous laissant découvrir une variété d’émissions plus intéressantes les unes que les autres. Que tu sois incapable de t’endormir à 2h du matin ou incapable de te réveiller le matin venu, Class 2 s’occupera de te donner le sourire et s’assurera de te faire passer une belle journée!

Lancement_classe2_02-3

Photos : Maxime Vincent

En période d’examens, ou dans tout autre moment important dans l’année scolaire, on fait toujours bien attention de ne rien oublier. On étudie sans relâche jusqu’au jour J afin d’être bien prête pour les évaluations. Il y a toutefois un élément important qu’on a tendance à négliger : la préparation n’est pas seulement mentale, elle est aussi physique. Et cela passe par l’alimentation.

Pour mettre toutes les chances de son côté, certains aliments sont à privilégier en période d’examens. Parmi les indispensables, on retrouve : les protéines et le fer (viande, œuf, poisson); les acides gras essentiels, comme les oméga-3 (poisson, gras); et le calcium (produits laitiers). Il ne faut pas oublier les glucides (fruits, légumineuses, céréales complètes), qui sont le carburant du cerveau.

À l’Université de Montréal, par exemple, on propose sur le campus les repas pré-examens suivants :

  • omelette aux légumineuses + jus de tomate + petit pain de blé entier
  • sandwich au thon + lait + pomme
  • salade de légumineuses + baguette de blé entier + yogourt

Le truc est de manger différemment à chaque repas et surtout, surtout, surtout de ne pas sauter de repas. Il est bien important de prendre ses quatre repas par jour (déjeuner, diner, souper + collation). Les horaires peuvent parfois être assez chargés, mais il ne faudrait jamais attendre plus de 3 à 5 heures entre les pauses repas. Si on est pressée ou tout simplement trop stressée pour avaler quoi que ce soit, une boisson-repas fera l’affaire. Facile à réaliser à la maison, il suffit de mettre du lait, du yogourt et des fruits frais au mélangeur pendant deux minutes.

Bien sûr, simplement mieux se nourrir n’est pas tout pour réussir. Il est également important de dormir suffisamment (8 heures, c’est l’idéal!), d’éviter les excitants (thé – café – alcool – boissons énergisantes) et de bien s’hydrater (officiellement 1.5L d’eau par jour). Ah oui, il ne faut pas oublier d’étudier aussi, il paraît que ça aide…

Bonne chance dans vos exams les filles!

Crédit Photo: Maxime Vincent

Pour une entrevue, une date, ou une simple soirée entre amis, il est toujours difficile de trouver LA bonne tenue à porter. Une petite robe d’été, un veston classique, un habit décontracté…ahhhhhh? Avec toutes ces questions, on oublie souvent un détail qui n’est pas si banal…la couleur de tous ces morceaux! Avais-tu déjà pensé que la couleur que tu choisiras de porter reflètera ton humeur ou influencera tes amis? Voici un résumé qui t’aidera assurément à te vêtir plus judicieusement pour tes prochaines sorties.

Rouge

Le rouge, c’est la couleur des sentiments intenses, des émotions pures. On dit même qu’il influencerait les battements du cœur et la respiration! Le rouge permet d’imposer sa personnalité… ou de séduire. Porte-le pour te faire voir!

Jaune

Bien que le jaune soit sous-utilisé, ne te gêne pas à t’en vêtir : il représente l’intelligence et la vitalité. S’il te va bien, enfile vite quelques morceaux! Tu dynamiseras la piste de danse!

Bleu

Le bleu est la couleur du ciel. Il évoque le calme, la patience. En entrevue ou lors de rencontres importantes, il te donnera un air sage et tu sembleras en contrôle de toute situation.

Blanc

Les grands sauveurs de notre garde-robe, les vêtements blancs offrent un style épuré et confiant. Inspirant le respect et l’assurance, ces irremplaçables te garantissent une excellente impression à tout moment!

Noir

Le noir, reconnu pour sa capacité à amincir toute silhouette, est élégant et stylisé. Il semble qu’il serait porté par des gens qui recherchent à se sécuriser ou à vouloir imposer une certaine autorité. Utilise-le à petite dose, ou nuance ta tenue avec des accessoires plus colorés si tu ne veux pas paraître inaccessible!

Photo: Tumblr

Qui n’est pas stressée à l’idée d’avoir sa première relation sexuelle? C’est bien normal qu’on se pose toutes sortes de questions et que l’angoisse prenne le dessus!

Savais-tu que?

Selon une enquête menée par tasante.com ;

  • 72% des filles vierges appréhendent la douleur, 41% des filles ont eu vraiment mal, 36% ont saigné.
  • 63% des garçons attendent cette expérience avec impatience alors que 52% d’entre eux la redoutent aussi
  • Les filles attribuent en moyenne un 6,25/10 à leur expérience générale lors de leur première fois

Comme tu peux le constater chère lectrice, il n’y a pas que les filles qui craignent cette première relation. Malgré leur confiance débordante, certains garçons sont  aussi stressés que toi, parfois même plus…

 Voici donc quelques conseils pour faciliter ton approche vers ce grand moment…

1- Trouver un lieu approprié

Entre une banquette arrière ou un lit, le choix n’est pas difficile. Assure-toi d’être bien confortable.

2- Ne pas se fixer d’attentes

La statistique présentée ci-haut le prouve, la première fois n’est pas digne d’un film de  Roméo et Juliette. Comme c’est tout nouveau, sache apprécier le moment. La déception n’a pas sa place!

3- Toujours trainer de la protection sur soi

Tu seras plus légère de savoir que votre relation sexuelle est protégée. L’usage d’un condom est toujours très recommandé.

4- S’assurer de ne pas être dérangée

Quoi de pire que quelqu’un qui vous interrompt au moment crucial? De quoi attiser la gêne!

5- Prendre le temps qu’il faut

Être pressée par le temps n’est pas une formule gagnante. De plus, vouloir en finir au plus vite n’aidera en rien aux douleurs pour mademoiselle!

 6- Avoir confiance en soi et en notre partenaire

Laisse-toi emporter par le désir et la sensualité. Aie confiance en toi, en ton corps et en ton partenaire. Si tu sens que c’est le moment, appréhende-le comme il se doit et profites-en!

Et ce qui nous semble le plus important, ma chef de section et moi ;

 7- Savoir dire NON !

Si tu n’imposes pas tes limites, tu le feras contre ton gré, ce qui est évidemment la pire chose à faire dans ce cas-ci. Tu te sentiras brimée et surtout, tu te rappelleras de ce moment comme étant malheureux et désagréable, alors que ça aurait pu être le contraire si tu avais refusé!

En bref, retiens ma chère que c’est une grande étape à franchir dans l’amour et dans le respect. Pense à toi et à ton bien-être avant tout!

Les « studs » sont de retour parmi nous après quelques années d’absence. Qu’ils soient gros ou petits, sur des bottes ou sur une chemise, tu peux désormais les voir un peu partout dans tes magasins préférés.

Provenant des années 80, les « studs » faisaient partie du style Rock’n Roll. On a pu les voir aussi il y a quelques années sur des ceintures. Aujourd’hui, ces petits clous pyramidaux n’appartiennent plus à un style en particulier, puisque l’on peut les retrouver dans presque tous les styles de vêtements possibles. Si certaines personnes voyaient les « studs » autrefois comme une arme blanche, à présent, on le voit seulement comme le meilleur ami de l’agente féminine.

Tu hésites encore sur ton « outfit » pour samedi soir prochain? Ne te poses plus de questions, tu seras faire tourner les têtes en adoptant quelques pièces de cette nouvelle mode.

Photo: Laurie Fortin

Qui dit vacances dit route…. beaucoup de routes à faire. Comment mettre du soleil durant ces longues heures de voyage? Et bien avec de bonnes chansons! Voici donc mes 10 incontournables qui vous mettront assurément le sourire aux lèvres.

 

Les petits extraterrestres bleus des années 90 sauront à coup sûr réveiller de vieux souvenirs.

10.  Daft Punk- One more time

 

Quoi de mieux que le Roi de la pop pour mettre de l’ambiance dans votre voiture?

9. Michael Jackson- Beat it

 

Davantage connue par tout bon joueur de Guitar Hero, cette chanson au rythme accrocheur a tout pour vous plaire.

 8.  Social Distortion- Story of my life

 

Cette chanson n’a plus besoin de présentation et vous remémorera assurément de beaux souvenirs d’été.

7.  Bryan Adams- Summer of 69

 

Cette légende de la musique vous fera, tout comme dans le film Wayne’s world, chanter et danser.

6. Queen- Bohemian Rhapsody

 

Tiré du film Grease, ce succès fera chanter les filles…. comme les garçons.

5. John Travolta et Olivia Newton-John – You’re the one that I want

 

Ce groupe québécois, connu de tous, est un incontournable des ballades en voiture.

4. Les Colocs- La rue principale

 

Chanson rafraîchissante qui met de bonne humeur, tout simplement!

3. Cowboys Fringants- tant qu’on aura de l’amour

 

Les westfalias, les bracelets en macramé et les grandes robes hippies. Bon, on ne les a pas vécus, mais cette chanson nous plonge dans cet environnement !

2. Edward Sharpe and The Magnetic Zeroes – Home

 

En écoutant cette chanson, fermez les yeux. Vous aurez à coup sûr l’impression de vous promener en Irlande avec un sac à dos pour un grand voyage.

1. Mumford and Sons- Little Lion Man

 

Pour mieux comprendre les antioxydants, il faut s’imaginer qu’il s’agit de molécules dans notre corps qui viennent nous protéger de certaines substances chimiques. 

En empêchant l’oxydation de ces substances néfastes, cela a pour conséquence de limiter la formation de composés potentiellement toxiques appelés radicaux libres.

Ces radicaux libres sont naturellement générés par le corps, mais leur production peut être augmentée par des facteurs externes telles la pollution et la fumée de cigarette. L’équilibre est mince entre ces substances nocives et les antioxydants. Cependant, si le nombre de radicaux libres est supérieur à la capacité de l’organisme à les neutraliser, ils peuvent contribuer à l’apparition de plusieurs maladies.

Comment y arriver? Il faut s’assurer que notre organisme dispose de tous les antioxydants dont il a besoin. Les principaux antioxydants naturels sont les bio flavonoïdes  les caroténoïdes, les vitamines A, C et E ainsi que le sélénium. En d’autres mots, ces nutriments peuvent être des substances d’origine végétale, des vitamines ou des minéraux. On les retrouve dans différents types de nourriture comme les fruits, les légumes et les légumineuses.

Les aliments les plus riches en antioxydants sont les fraises, les framboises, les canneberges, les baies, le chou, les épinards, les haricots, les brocolis, les asperges, le pain, les pâtes et les céréales de grains entiers, l’ail, le thé vert et j’en passe ! À ce jour, l’apport quotidien recommandé n’a pas encore été établi. Toutefois, en suivant le Guide alimentaire canadien et en consommant nos 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour,  nos besoins en antioxydants sont normalement couverts.

Maintenant qu’on sait où les trouver, il ne reste plus qu’à profiter de leurs bienfaits. Par exemple, les antioxydants permettent d’abaisser le taux de cholestérol et de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Mais ce n’est pas tout : ils permettent également de prévenir certains cancers et de contrer le vieillissement. Pas mal, non ?

Photo : Pixabay

 

 

Plusieurs affirment que les amours de jeunesse sont éphémères. Pourtant, à l’adolescence, certaines personnes s’accrochent au lieu de décrocher quand la relation est terminée.

Même au secondaire, certains élèves développent ou développeront un trouble de relations interpersonnelles. En d’autres mots, de la  dépendance affective. Lumière sur ce fléau méconnu et beaucoup  trop répandu.

D’abord, la dépendance affective s’applique à plusieurs cas autres que les relations amoureuses. Contrairement à la pensée populaire, le problème s’applique à toutes situations demandant d’interagir avec les autres. Selon le site des dépendants affectifs anonymes (D.A.A), le trouble « se développe chez les individus issus de familles dysfonctionnelles ». Il peut s’agir de n’importe quoi : alcoolisme, manque d’affection des parents,  manque de communication, etc. Bref, toutes situations créant de la honte et diminuant à l’extrême l’estime de soi.

Il y a aussi plusieurs comportements qui décèlent un trouble de dépendance affective. Pour les connaître, rends-toi sur le site des D.A.A au http://www.daa-quebec.org/.