François Bernier

 

La mode, c’est un mot qui nous rejoint toutes, ou presque. Aucune fille ne dirait non à une belle paire de chaussures, à une robe colorée. Nous aimons être à la mode, c’est certain, mais si, au lieu d’acheter nos vêtements, nous les créions nous-mêmes?

C’est ce que fait François Bernier, étudiant au Cégep de Jonquière. La mode, il adore, mais ce qu’il aime encore plus, c’est créer ses propres œuvres et il pousse son art à l’extrême. « Je fais mes vêtements et je peinture dessus, à la main, avec du airbrush ça me permet de concilier toutes mes forces. »

À l’âge de 14 ans, François cousait ses peluches et fabriquait ses propres costumes d’Halloween. C’est d’ailleurs ce qui lui a donné la piqûre, son goût pour l’extravagance s’est par la suite accentué. C’est la première année que le jeune artiste a la chance de présenter ses œuvres devant un large public grâce à l’Évènement mode, un défilé venant en aide à des organismes. Cette année, la cause était celle de l’Alzheimer et tous les profits étaient remis à la Société d’Alzheimer de la Sagamie ,

« L’Événement mode, c’est un projet naissant, mais le but ultime serait de reproduire la Semaine de la mode au Saguenay, à plus petite échelle, dans le but que des designers d’ici se fassent connaître », affirme-t-il.

La passion de François se lit dans ses yeux, son envie de poursuivre ce projet est flagrante. D’autant plus que vers la fin du mois de mai, il ira faire un défilé à Montréal dans une école, au même titre que l’Événement mode au Cégep de Jonquière, mais cette fois dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à l’anorexie.

Lady gaga peut aller se rhabiller

Les morceaux que fait François sont hauts en couleurs et en accessoires. Des souliers recouverts de fausse crème glacée, des énormes boucles pour cheveux, des monstres peints sur les chandails.

Ces morceaux excentriques et accrocheurs font un peu penser à ceux que Lady Gaga porte au quotidien. Pourtant, ce n’est pas d’elle dont s’inspire François, mais de Kyary Pamyu Pamyu, une artiste japonaise à qui il tient à dédier ses œuvres.

« J’aimerais vivre de mes vêtements, mais ici au Québec, j’aurais très peu de clientèle pour ce que je fais. Peut-être au théâtre ou alors dans d’autres pays comme le Japon, où ce style est plus recherché. »

François Bernier remercie particulièrement le couturier Cluc, son ami, mentor, professeur, collaborateur, qui a été présent du début à la fin. Dans tous les cas, François est fier de ce qu’il fait et il est la preuve vivante qu’il faut se lancer dans ce qui nous fait envie. Les filles, à vos aiguilles!

 

 Photos par Maxime Vincent, Laury Dubé et Dominique Richer

Myriam Baillargeon et Maxime Gendron

Tu n’étais pas présent lors de l’Événement Mode au Cégep de Jonquière? Tu faisais quoi, dis donc? En tout cas… SHAME ON YOU, parce que la soirée a été bonne, chaude, enjouée, pleine de couleurs, et tout ça pour une bonne cause : la société Alzheimer de la Sagamie.

Décidément, il y en avait pour tous les goûts, en passant par les vêtements de sport aux robes de bal et du chic au décontracté. Je vous explique pour vous mettre l’eau à la bouche, vous connaissez sans doute les marques : Mayze, Bedo, Homie’s, Point Zéro, Ecko, S3, L’Aubainerie, Amnésia, Tommy Hilfigher… ben sais-tu quoi? Ils ont tous côtoyé le même runway. Et si vous êtes comme moi, vous aimez les beaux mannequins séduisants avec des cheveux longs… j’ai été servie.

Une rencontre

L’Événement a permis aussi à quelques designers locaux de montrer leurs talents. C’est le cas de Maxime Gendron, qui en plus d’être à sa deuxième participation à cette activité, possède une kyrielle d’expériences dans le domaine de la mode, dont deux contrats de costumes et son label La Gendronne. Celui-ci a décidé de participer encore une fois à cette activité parce que selon lui, chaque année est différente et apporte son lot de difficultés : « On est libre de faire ce qu’on veut dans un cadre donné. L’expérience est unique et rares sont les designers qui peuvent se vanter d’avoir fait deux défilés avant de faire leurs études en mode », nous explique-t-il.

L’Événement Mode a permis à Maxime de rencontrer Myriam Baillargeon, qui y a participé en tant que mannequin l’an dernier. Cette année le couple d’amis a décidé de jouer cette fois-ci sur une nouvelle plate-bande à la confection d’une collection, qui soit dit en passant était mon coup de cœur de la soirée.

Leurs inspirations

Deux designers, deux styles différents, mais le produit final en met plein les yeux, à croire qu’ils sont deux professionnels assemblés le temps d’une collection. « Il s’agit de trouver l’équilibre et d’argumenter », note Maxime.

Myriam s’est inspirée des photos de vêtements tendances (imprimé, cuir, transparent)  de cette année sur Instagram. De  son côté, lui, Maxime s’est inspiré des grands couturiers de l’heure tels que Chanel, Dior et compagnie, mais il avoue aussi prendre de l’inspiration du « streetwear » et des aspects plus cinématographiques du quotidien.

Est-ce que nous allons voir leur travail bientôt dans les vitrines de nos magasins favoris? Seul l’avenir nous le dira. Quant à Maxime, son rêve est de « révolutionner la mode masculine », en plus d’ouvrir une petite boutique de vêtements faits sur mesure ou une grande boutique de prêt-à-porter. Myriam, de son côté, est en train d’apprendre en profondeur sa nouvelle passion: « c’est un nouveau dada que j’essaie de découvrir. C’est quelque chose que j’aimerais considérer, mais sûrement pas en vêtement, mais plutôt en costume de scène ».

Les deux designers et l’Alzheimer

Comme l’a si bien dit Myriam, « C’est important de savoir qui l’on est pour avancer dans la vie, car si on ne sait plus d’où l’on vient… on perd notre essence ». Ayant une mère infirmière qui travaille avec des personnes atteintes de cette maladie, Myriam a pu apprendre beaucoup plus sur celle-ci : « tu oublies ce que tu es, ce que tu as vécu ». Cette cause touche davantage Maxime, qui a quelques membres de sa famille qui ont des symptômes de cette maladie.

À partir de leurs créations, le duo veut rappeler aux gens que même si une personne est atteinte d’Alzheimer, on lui doit respect et honneur, car elle peut être un membre de votre famille : une mère, un père, un frère, une sœur ou une tante. « Cette collection a été créée pour s’aimer comme on est, pour montrer au monde qu’on existe, qu’on est unique malgré la foule », conclut Maxime Gendron.

 

 Photos par Maxime Vincent, Laury Dubé et Dominique Richer

Élizabeth Kirouac, au centre, pose en compagnie de mannequins qui ont défilé pour sa collection


Dynamique. S’il y a un mot pour décrire la jeune designer qu’est Élizabeth Kirouac, c’est bien celui-là. Originaire de Québec et âgée de seulement 18 ans, Élizabeth en a impressionné plus d’un lors du défilé de l’Évènement Mode 2013 dont les profits allaient à la Société d’Alzheimer de la Sagamie.

Et le plus impressionnant dans tout ça? C’est qu’il s’agissait de sa première expérience sérieuse dans le domaine. Élizabeth avoue elle-même qu’elle n’avait pas beaucoup d’expérience en couture. Elle a toutefois pu bénéficier du soutien de sa mère, financièrement et pour la confection des vêtements. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’elle a nommé sa collection « Thanks Mom ».

Élizabeth s’est inspirée de magasins connus, comme le Forever 21 et le Amnesia, afin de créer une collection jeune et dynamique. Et c’est mission réussie! Sa collection est diversifiée et elle convient à plusieurs styles différents. Allant de la petite robe noire de soirée au veston plus « casual » sans oublier le « kit » de tous les jours, ses vêtements peuvent se porter pour diverses occasions. Prêt-à-porter est le mot qu’utilise Élizabeth Kirouac pour définir sa collection.

La jeune designer était très enthousiaste de créer une collection pour la Société d’Alzheimer de la Sagamie. « Je fais ça pour la cause », avoue-t-elle. Élizabeth a la chance de ne pas être touchée de près ou de loin par la maladie d’Alzheimer, mais elle réalise tout de même qu’il est important d’amasser des fonds pour cette cause.

« Je suis vraiment fière, j’aurais pu abandonner, mais je me suis raisonnée et j’ai persévéré. C’était une expérience motivante. » Et c’est sur ces mots qu’Élizabeth Kirouac a conclu son expérience de designer dans le cadre de l’Évènement Mode 2013.

 Photos par Maxime Vincent, Laury Dubé et Dominique Richer

Mode et musique. Que demander de mieux? Hier soir, la danse et le style étaient à l’honneur lors de l’Événement Mode 2013 du Cégep de Jonquière. Une soirée haute en couleur, et le tout pour une bonne cause!

Le vendredi 22 mars dernier se tenait à la Salle François-Brassard la 2e édition de l’Événement Mode du Cégep de Jonquière. Né de l’initiative d’un groupe d’étudiants, ce défilé original et débordant d’énergie remet à chaque fois les profits réalisés à un organisme de bienfaisance. Cette année, l’argent amassé a été remis à la Société Alzheimer de la Sagamie. « Pour qu’ils puissent s’en souvenir encore longtemps », disait le slogan de l’Événement. Une chose est certaine, ce fut une soirée que personne ne voudra oublier.

Animé par Sarah Farley Gélinas et Laurence Gagnon, étudiantes en Art et technologie des médias, l’Événement Mode 2013 en a mis plein la vue du début à la fin. Ce défilé auquel s’ajoutaient des chorégraphies entièrement mises en scène par les étudiants présentait les plus récentes collections de printemps/été pour hommes et femmes. Des marques renommées ainsi que des créations de designers locaux ont défilé sur le runway, au plus grand plaisir des spectateurs.

Il y en avait décidément pour tous les goûts, du chic au décontracté en passant par les vêtements de sport et les robes de bal. Des boutiques telles que Mayze, Bedo et Tommy Hilfiger côtoyaient les Homie’s, S3, Amnésia et compagnie. Sans oublier Vincent D’Amérique et Création Mirage qui ont habillé une magnifique scène de mariage. Pour ce qui est des designers de la région, l’Événement Mode a permis à François Bernier (collection Saké), Élizabeth Kirouac (Thanks Mom), Louise Simard (Confection Imagine, enr.), ainsi que Myriam Baillargeon et Maxime Gendron (La Gendronne) de présenter leurs créations.

Alors que la soirée arrivait à son terme, des représentants de la Société Alzheimer de la Sagamie ont pris la parole afin de remercier les organisateurs pour leur contribution à la cause. L’agente de développement de la Société, Guylaine Thériault, son président Claude Côté ainsi que le conseiller municipal de Jonquière, Fabien Hovington, ce dernier via vidéo, ont rappelé l’importance de soutenir ceux affectés par la maladie d’Alzheimer. Comme le mentionnait un des membres du comité de l’Événement Mode 2013, Jean-Simon Bui, en début de spectacle : « Ce sont nos grands-parents, nos parents, nos familles qui sont touchés de près ou de loin par ce fléau. »

L’Événement Mode a bien sûr été très apprécié par l’organisme qu’il a aidé, mais aussi, et surtout, par le public qui s’était réuni en grand nombre pour y assister. La foule était enthousiaste et n’a cessé d’applaudir artistes, artisans et mannequins tout au long du spectacle. À la sortie, chacun et chacune y allaient de son appréciation de la soirée. « J’ai vraiment aimé ça, raconte Émilie Fortin. Les danses étaient belles et les mannequins faisaient bien ça. » « La musique était bonne », ajoute son amie Alexa Asselin. Lorsqu’interrogée sur ce qu’elle a préféré du défilé, Jessica Tremblay répond : « Tout », tout simplement. Un signe que l’Événement a été un succès sur toute la ligne. Pour les organisateurs de la soirée, c’était l’aboutissement de plusieurs mois de préparation. « Depuis la fin septembre qu’on travaille là-dessus », nous apprend Ashley Hart, une des membres du comité. « On est vraiment fiers », conclut-elle.

Après le spectacle qu’ils nous ont offert, l’équipe de l’Événement Mode 2013 a toutes les raisons de l’être.

De parfait inconnu à superstar du web, ces personnes ont su se démarquer et attirer l’attention des internautes. Voici mes coups de cœur du web.

5. JAKE FOUSHEE

En cinquième position se retrouve Jake Foushee. Ce jeune adolescent américain s’est fait connaitre sur le web pour sa voix sombre et puissante malgré son jeune âge. Il a été remarqué dans sa vidéo virale «My movie trailer guy impression». Depuis, Jake a été invité sur des plateaux de télévision américains comme The Ellen Degeneres Show et Good Morning America.

Pour voir les vidéos de Jake Foushee, visite-le : http://www.youtube.com/user/moonwalkhd

4. SMOSH

Smosh est un duo d’acteurs américains. Leurs vidéos sont uniquement en anglais, mais elles restent accessibles pour le public francophone. Connu en 2007 pour sa parodie de la chanson thème de Pokémon. Smosh connait une véritable gloire sur Youtube avec maintenant plus de 5 millions d’abonnés.

Pour voir les vidéos de Smosh, visite-le : http://www.youtube.com/user/smosh

3. CYPRIEN

Cyprien fait des vidéos depuis 2011, mais c’est cette année qu’il s’est propulsé comme vedette du web. Par sa personnalité et son humour sarcastique,  le jeune homme de 22 ans  a su charmer son auditoire. Passant de facebook aux fruits de mer, Cyprien parle de tout. On l’écoute pour ses monologues hilarants et avouons-le, pour son apparence séduisante !

Pour voir les vidéos de Cyprien, visite-le : http://www.youtube.com/user/MonsieurDream

2. JENNA MARBLES

Jenna Marbles est une véritable vedette du web depuis quelques années.  Elle s’est fait connaitre en 2010 pour sa vidéo «How To Trick People Into Thinking You’re Good Looking» (Comment amener les gens à croire que vous êtes belle) Très expressive, ses exagérations et ses mimiques visuelles nous font rire à tout coup. Dans ses vidéos, elle parle d’elle, de la vie, des gars et des filles. Coup de cœur pour les vidéos «My boyfriend does my makeup» (Mon copain fait mon maquillage) et «I do my boyfriend’s makeup» (Je fais le maquillage de mon copain).

Pour voir les vidéos de Jenna Marbles, visite-le : http://www.youtube.com/user/jennamarbles

1. NORMAN

Norman Thavaud mérite la première place de ce top 5, car il est simplement trop hilarant!  Avec son ton naturel et son look d’adolescent nonchalant, il nous fait part du monde qui l’entoure. Norman porte un regard humoristique sur les absurdités et les aberrations de la vie. Ses meilleures vidéos en 2012 sont «Les serial mythos», où il rit des menteurs chroniques, et sa vidéo intitulée « Les tue l’amour».

Pour voir les vidéos de Norman, visite-le : http://www.youtube.com/user/NormanFaitDesVideos

Tu as envie de partager tes opinions  en créant ton propre blogue? Tu veux publier tes photos et tes vidéos? Tumblr.com est fait pour toi!

Tumblr.com est un site Internet qui offre la possibilité de créer son propre micro blogue. Comment puis-je créer mes articles? Tu dois d’abord  te créer un compte. Courriel, mot de passe et nom d’utilisateur.  Et voilà ! En plus, le tout est gratuit. Seul petit hic : bien que le site soit offert en français, les différents blogues sont majoritairement en anglais.

Le site t’offre plein de possibilités. En plus de créer ton propre blogue,  tu peux aussi naviguer sur toutes les autres pages créées par des gens comme toi. Tu tombes sur un site de mode que tu adores? Il ne faut qu’un clic et tu y es maintenant abonné! Tu auras donc accès à toutes les activités de ce blogue. Tu peux également partager ses différents articles, photos et vidéos en cliquant sur l’option «rebloguer» et ceux-ci vont apparaître sur ton propre blogue

Tu es accro à la mode? Tu seras gâté avec cette plateforme puisqu’on y retrouve une multitude de blogues qui porte sur ce domaine. Ces textes sont remplis de photos de vêtements, de styles, de coiffure, etc. Je te laisse avec quelques liens de différents Tumblr qui portent sur la mode!

http://n-ycfashion.tumblr.com/
http://simplycasual.tumblr.com/
http://travellinginspiration.tumblr.com/
http://besttravelphotos.tumblr.com/
http://itwillmakeyousmile.tumblr.com/
http://thestreetmode.tumblr.com/
http://cherrywhore.tumblr.com/
http://aplaceforart.tumblr.com/

 

Ta meilleure amie et toi êtes inséparables? Tu veux être en contact jour et nuit avec ton copain et tes parents veulent te rejoindre en tout temps? Un cellulaire pourrait-être utile.

Avant de courir en magasin, fais-toi une «liste d’épicerie». Autrement dit, établis tes besoins et ce que tu voudrais retrouver sur ton cellulaire. Roulement de tambours pour le premier candidat, le Nokia Lumia! La petite taille de ce téléphone est très pratique; il s’insère parfaitement et discrètement dans les poches de ton pantalon. Il faut savoir que Nokia est en partenariat avec Windows, tu as donc accès à toutes sortes d’applications possibles. Tu peux écouter de la musique et immortaliser tes meilleurs moments, bien que l’appareil photo ne soit pas d’une grande qualité.

Il est maintenant temps d’accueillir chaleureusement le Blackberry! Certaines vont craquer pour son look chic. Contrairement au Nokia, son écran n’est pas tactile. Pour les ferventes des réseaux sociaux, c’est le téléphone à avoir puisque tu as un accès illimité à Facebook et Twitter. Il possède un bon appareil photo et il est possible d’y mettre beaucoup de musique avec l’ajout d’une carte mémoire. De plus, avec le Black Berry App world, tu peux avoir accès à des milliers d’applications.

Le dernier, mais non le moindre: nul autre que le iPhone. En plus d’une silhouette mince et d’un large écran tactile, ce téléphone est facile à utiliser. Si tu possèdes un iPod, tu ne seras pas dépaysée. Le stockage de la musique est facile avec l’aide l’iTunes Store et tu auras accès à toutes les applications possibles. Son appareil photo est de très bonne qualité et rendra justice à votre beauté naturelle et celle de vos amies ! Son apparence chic et sobre peut aussi être modifiée grâce à la panoplie  d’étuis protecteurs.

Maintenant, il ne te reste plus qu’à faire la tournée des compagnies cellulaires afin de trouver le meilleur forfait possible. Si tu te poses des questions, n’hésite pas à te rendre en boutique.

Des millions, même des milliards de sites web, des réseaux sociaux de toutes sortes, des blogues qui portent sur tout et sur rien. En un clic, nous avons le monde à notre portée. Simple, facile, rapide : on aime.

Mais faut-il se méfier d’Internet? On peut se le dire, on se fie souvent à l’information qu’on retrouve sur le web. On a une recherche à faire pour l’école? Clic, clic. Voilà, notre information est trouvée. Est-elle véridique? «Le site semble fiable, ça devrait aller.» Pas besoin de se le cacher, les filles, Internet nous rend paresseuses! Avoir accès à tout aussi facilement via son petit chez soi est beaucoup moins compliqué que de faire une recherche à la bibliothèque de l’école.

Il faut cesser de croire tout ce que l’on voit, particulièrement au niveau des photos que les différents sites Internet publient. Classique : toutes les jeunes femmes se comparent aux mannequins qu’on voit dans les magazines et sur le web. Beau visage, ni trop rond ni trop long, bouche pulpeuse, corps mince, longues jambes, et j’en passe. Et que font ces mannequins pour avoir un aussi beau physique? Elles font confiance à un pro du Photoshop.

Vous avez besoin d’un exemple concret? Il suffit de penser au scandale de la marque de vêtements H&M. La compagnie a été pointée du doigt pour avoir créé des corps de synthèse par ordinateur. Quelle image envoie-t-on aux visiteurs du site web de ce magasin? Qu’il n’existe qu’un seul corps parfait? Franchement, tous les corps sont beaux, chacun à leur façon. Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Bref, nous sommes belles à notre façon, et ce, même si nous ne sommes pas identiques à ces mannequins générés par ordinateur!

Sur ce, à vos clics mesdemoiselles, et profiter de l’immensité d’Internet de façon raisonnable.

Qui dit vrai, qui dit faux? On met les choses au clair en ce qui concerne la bonne façon de prendre soin de sa peau.

1. Boire beaucoup d’eau permet d’assurer une bonne hydratation de ma peau.

Oups! En fait, selon les dermatologues, boire beaucoup d’eau (il est recommandé de boire environ 2 L d’eau par jour) demeure une excellente habitude quotidienne, mais elle ne permet pas d’empêcher l’assèchement de la peau.

Habitude recommandée: Utiliser une bonne crème ou lotion hydratante pour la peau.

 2. Manger du chocolat donne des boutons.

Faux! Rassure-toi, aucune recherche n’a réussi à prouver cette affirmation. Par contre, pour garder une peau saine, il est recommandé de bien s’alimenter et de consommer suffisamment de fruits et légumes, qui sont forts en vitamines.

Habitude recommandée: Les dermatologues suggèrent de se laver le visage deux fois par jour pour garder sa peau en santé.

 3. Me faire bronzer dans un salon de bronzage avant le début de l’été me permet de me protéger éventuellement des coups de soleil.

Non! Cette pratique très répandue n’est pas efficace pour protéger sa peau des rayons UV. Le faux bronzage correspond à une protection FPS de 2, qui demeure beaucoup trop faible pour assurer une défense acceptable pour la peau. Et il est bon de se rappeler qu’une peau bronzée est une peau déjà endommagée.

Habitude recommandée: Utiliser une crème solaire FPS 15 au minimum lorsque tu sors profiter de l’été. N’oublie pas qu’un fond de teint ou une crème B.B. ne sont pas suffisants pour protéger ta peau du soleil.

 4. Les produits les plus dispendieux sont les plus efficaces.

Incorrect! Le coût d’un produit n’est pas toujours relatif à son efficacité. Les produits les moins coûteux en pharmacie sont souvent fabriqués à partir des mêmes ingrédients actifs que ceux que tu trouveras à un prix plus élevé.

Habitude recommandée: Compare bien les produits en pharmacie lorsque tu as un achat à faire. Tu verras souvent qu’il y a peu de différences entre chacun.

 5. L’utilisation abondante de crème développera une dépendance de ma peau.

Erreur! Selon les dermatologues, la peau ne peut pas s’habituer à un produit hydratant, même utilisé en grande quantité. Il n’y a donc aucune peur à avoir.

Habitude recommandée: Lorsque notre peau est déshydratée, il faut bien l’humidifier, mais aussi la protéger le plus possible, surtout l’hiver où les vents forts peuvent rapidement l’endommager.

Photo: Pinterest