Le service à la clientèle : endroit « merveilleux » où les étudiants miséreux vont de pair avec les clients chialeux. Après avoir passé les quatre derniers étés en restauration, l’expression « ça prend toute sorte de monde pour faire un monde » fait tout son sens. Semble-t-il que « toutes ces sortes de monde » vont au restaurant. Méfiez-vous…

 

Le designer d’intérieur « Ça manque d’air ici! »« Colle ces deux tables-là ensemble, on va s’assoir là », ce client qui écoute un peu trop Canal Vie et qui se prend pour le Hugo Girard de la place. « Ce n’est pas assez lumineux là! » Ce dernier n’éprouve aucun problème à changer de place ou bloquer la circulation en ajoutant une chaise par-ci par-là. Attention : la chandelle éteinte sur la table est ina-ccep-table… Ce n’est pas très feng shui…

 

Le lapin pressé « On a un spectacle dans 15 minutes, est-ce qu’on a le temps? »
Après avoir couru un marathon pour satisfaire ce dernier, il ajoutera à la ligne d’arrivée, « On veut du dessert ». Mon petit lapin, sache que si tu dois te dépêcher, tu devrais apprendre à mieux gérer ton temps et vaudrait mieux considérer l’option gastronomique du Mcdonald’s. De plus, il est écrit dans les lois internationales du pressé cohérent que tu n’as pas le temps pour un dessert.

 

L’humoriste en rodage : « T’as catch tu? »
Bien que son entourage soit exaspéré, ce client voit en vous le public parfait pour tester son répertoire de blagues plates. « Pour commencer, je vais prendre une sortie… sortie, entrée! », « Pense au tip! », vous direz-vous. C’est votre chance de découvrir vos talents de comédiens ou votre capacité à pousser un rire bien forcé. Pratique pour le reste de votre vie.

 

Son altesse royale : « Je veux ça! »
Sa royauté entretient une relation exclusive avec les places au bord de la fenêtre. Généralement dépassé par l’option réservation, il exécute la crise du siècle si sa place convoitée est déjà prise à son arrivé. Criant à l’injustice et espérant se faire supplier, il vous lâchera un « C’est correct, on va manger ailleurs debord » La vérité est qu’aucune formation n’a été donné pour servir la reine d’Angleterre, c’est donc un soulagement pour vos nerfs.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Arianne Béland

Arianne Béland

En plus d’avoir un mouton greffé sur la tête, j’ai probablement la maladresse d’Aurélie Laflamme, la détermination de Rey dans Star Wars et l’ambition de Mia du film Lalaland. J’ai un amour partagé pour le plein air et le théâtre, en plus d’être cinéphile. J’étudie le journalisme en ATM et j’adore me lancer des défis dans l’écriture. Bonne lecture!

Commentaires