trucs

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’explore la terre canadienne et je peux déjà dire qu’il y a certaines différences marquantes. À l’intention des futurs étrangers, je vous présente le top 10 des choses à ne pas faire au Canada! (Surtout quand on est un maudit français chiant 😉 )

  1. Oublier de donner un pourboire au serveur

Au Canada, le fait de donner plus ou moins 15 % de pourboires est obligatoire, faute de quoi on nous regardera avec insistance. Le serveur n’est pas près de nous oublier!

  1. Se servir de l’alcool des autres lors d’une soirée

Se servir dans le pack du mec assis à côté de toi : n’y songe même pas. C’est à TOI d’apporter ton propre alcool. Plus besoin de payer 20 euros pour n’avoir qu’un verre, héhé.

  1. Ne pas respecter l’environnement

On arrête de jeter les ordures et les bouts de papier par terre et on devient écoresponsable! Au Canada, la protection de l’environnement occupe une place majeure dans la société et la population marque un intérêt certain pour cette cause.

  1. Faire du bruit après 23 h

Si tu ne veux pas que la police débarque et te colle une amende. La première fois on se croit dans un film.

  1. Garder ses chaussures chez les autres

On laisse ses chaussures sales et boueuses sur le tapis d’entrée. Étrange au début, une véritable habitude par la suite! Attention aux super chaussettes que tu pourrais porter ce jour-là et à l’odeur de tes pieds.

  1. Vouloir faire la bise à tout bout de champ

Difficile de se défaire du réflexe français par excellence. Deux petits bisous sur les joues qui rapprochent les individus. Ici, c’est différent et c’est parfois beaucoup mieux. On serre la main pour dire bonjour ou on fait de gros « hugs » à nos amis proches!

  1. Rire de l’accent québécois

Ici, c’est toi qui as un accent. Pauvres c’htis et Marseillais…

  1. Boire de l’alcool dans la rue

Bien que ça le soit également en France (ou plus ou moins), boire de l’alcool dans la rue ou les parcs est formellement interdit, sous peine d’une lourde amende. Fini les petits biberons alcoolisés dans le métro ou dehors.

  1. Arrête de répondre au « bienvenue » du serveur

Comme les Anglais nous diront « You’re welcome », cela n’a aucun rapport avec notre statut d’étranger.

  1. Critiquer, râler, tout comparer à la France

Si tu es parti, ce n’est certainement pas pour critiquer ton pays d’accueil, mais bien pour l’aimer et le découvrir. ON OUBLIE LA FRANCE. Si personne ne te le demande, évite de tout rapporter à ce pays et cesse de réclamer du fromage à la place du cheddar. Ce n’est pas au Canada de s’adapter, mais bien à toi. En plus, la poutine est super bonne.

Une remarque et elles haussent le ton, une injustice et elles protestent, une trahison et c’est l’explosion. J’aimerais être une petite boule de nerfs quand il le faut. Savoir dire « non » quand je n’ai pas envie de faire quelque chose. M’imposer dans une dispute. Me défendre. Crier. Seulement, quand je suis énervée, moi je pleure.

Aujourd’hui, j’écris pour toutes celles qui, comme moi, ne parviennent pas à s’endurcir et à tenir tête à quelqu’un. Pour toutes les pleureuses involontaires qui crient en elles et aimeraient sortir de leur cachette. Combien de fois j’aurais adoré me rebeller et qu’à la place, je suis restée là, immobile et muette, telle une poupée de chiffon! Dans mon imaginaire je me plais à être une autre, une femme de caractère, passionnante et assumée.

Ces larmes, j’aimerais les transformer en boules de feu. Ce sont elles qui m’empêchent de devenir quelqu’un de vrai. J’ai beau m’entrainer et apprendre mon texte par cœur avant la fameuse confrontation, une fois face à mon adversaire, je suis totalement vaincue : plus aucun mot ne sort de ma bouche. Mon visage se crispe, mon visage devient bouillant, mes yeux fuyants. Et tout ce que j’avais préparé s’envole immédiatement, y compris mon courage et ma volonté. Le conflit réveille ma faiblesse et me fait devenir cette personne que je déteste. J’aimerais la secouer. Le moi intérieur donne des coups de pied, il rage, hurle, et mon corps tout entier devient alors un véritable combat de boxe qui lutte contre lui-même.

La dispute. Ce fragment du quotidien qui arrive n’importe où, n’importe quand. Je n’ai pas eu l’entrainement nécessaire pour y survivre. Il en est de même pour de simples explications. Je ne sais pas faire. Je n’arrive pas à parler de ce qu’il passe en moi, de ce que je peux ressentir. C’est comme un mur immense et infranchissable. D’autres sont pourtant maitres dans cet art, alors pourquoi moi je n’y arrive pas. Pourquoi ai-je cette tendance à éviter tout conflit, à ne pas savoir me défendre, à ne pas savoir parler ?

Le plus frustrant est que cette faiblesse puisse nous définir comme tels auprès des autres, alors que ce n’est pas le cas. Nous avons des opinions, partageons des convictions et aimons débattre. Nous avons une réelle personnalité, qui se manifeste seulement différemment. Je pense que ce genre d’attitude n’est pas définitif, il ne peut que s’améliorer avec le temps et beaucoup de motivation. Parfois, j’essaye de me forcer, de me donner des objectifs. C’est plus dur que ça en a l’air. « Aujourd’hui, tu vas parler. Dire ce que tu penses de la situation. Aujourd’hui, je vais m’expliquer. Dire ce qu’il ne va pas. Pourquoi je ne suis pas d’accord. Je ne baisserai pas les yeux ».

Aujourd’hui, on n’a plus le droit de m’écraser. Ça prendra du temps, mais je suis sure que ça viendra. Aujourd’hui, j’existe et je veux le faire savoir.

Crédit photo : we heart it

Sortir avec un gamer… Ce n’est pas mieux ou pire que de sortir avec un sportif, un geek ou un collectionneur de timbres! C’est juste qu’il y a certaines choses à savoir, question d’éviter quelques petits problèmes. Voici donc une courte liste de connaissances pour les nouvelles dans la ligue!

  1. Dictionnaire Français – Gamer

C’est inévitable, tu vas développer un tout nouveau langage! Par exemple, LOL et WOW n’auront plus du tout la même signification. À ton vocabulaire s’ajoutera aussi une liste d’acronymes qui semble ne rien vouloir dire : AFK (away from keyboard) et GG (good game)… La première fois que tu vas l’entendre, tu risques de ne pas comprendre, mais je te promets que ça s’arrange avec le temps.

  1. Oublie le rangement

Si tu es une maniaque du rangement, de la propreté et de l’organisation, tu risques d’avoir un autre problème. Les gamers ont des ordis de fou! Ils sont énormes et il y a des tonnes de fils qui viennent avec. Un fil pour la caméra, une extension pour la prise, un câble internet, les gros écouteurs, la souris, le clavier, etc.! Ça traîne et c’est surtout laid, mais il faut vivre avec… et essayer de les organiser le mieux possible.

  1. Des tutoriels de gamers, vraiment?

Certains gamers aiment beaucoup regarder des gameplays (d’anciennes parties terminées), du stream (d’autres personnes qui jouent en direct) et certaines vidéos de promotion. Au début, je ne comprenais pas trop. Sérieusement, c’est quoi le but de regarder d’autre joueurs jouer à un jeu à la place d’y jouer? J’ai réfléchi à ça et je me suis dit que ce n’était pas vraiment mieux que de regarder des tutoriels de coiffure, de maquillage et des vidéos de petites filles de 4 ans qui chantent vraiment trop bien.

  1. Intéresse-toi à sa vie si tu veux qu’il s’intéresse à la tienne

Dernière chose : les anecdotes de game…Peut-être que ça ne va pas t’intéresser. Moi, ça  ne m’intéresse pas, mais je fais quand même un petit effort d’attention. Ça leur fait tellement plaisir de nous raconter leurs games et de nous décrire leurs statistiques (même si on ne comprend absolument rien)! En même temps, je me dis que, nos anecdotes de soirée de filles, nos résumés de conversations et toutes nos petites réflexions étranges ne doivent pas toujours les intéresser. S’ils font l’effort, on le peut bien nous aussi, non?

Nos gamers, on les aiment comme ils sont et on ne doit pas essayer de les changer. Ils sont parfaits comme ils sont, il faut simplement savoir à quoi s’attendre avant de se lancer pour éviter les mauvaises suprises…

Bonne chance!

Photo : Silvert Feather Studios sur Pinterest http://www.silverfeatherstudios.com/blog/gamer-engagement-session-in-durham-kenari-brian and http://topcanadacasinos.net/casino-reviews/gaming-club

La Saint-Valentin approche et tu déprimes, car il n’y aura personne pour t’organiser un souper romantique aux chandelles ou t’offrir une belle boite de chocolat Laura Secord? Ne panique surtout pas! Cet article est là pour te guider dans l’acception de ton célibat. En effet, je te propose une tonne d’avantages à ne pas être en couple. Je te le dis, après ta lecture, tu vas te réjouir de ton statut de célibataire. Et puis de toute façon, à bien y penser, tu n’as pas besoin d’une soirée comme celle-là; le chocolat nuit à ton objectif de corps de déesse!

1— Être en mode single te permet de faire des économies : eh oui! Tu ne t’en rends peut-être pas compte, mais avoir un copain, ça coûte cher! Un cadeau de Noel, un pour la Saint-Valentin un autre pour sa fête… Toutes ces belles attentions laissent un grand trou dans ton budget d’étudiante déjà restreint! De son côté, le célibat te permet de placer ton argent ou bien de tout le dépenser dans quelque chose qui te fait réellement plaisir.

2— Le célibat améliore la qualité de ton sommeil : Tu peux dormir de travers comme une grosse étoile de mer, ronfler tel un tracteur à gazon ou être somnambule sans choquer personne… Le paradis, quoi! Il est vrai que dormir en cuillère avec l’élu de son cœur, ou embrasser son mec jusqu’aux petites heures du matin est très agréable, mais ton sommeil en prend un coup! D’ailleurs, l’association The Better Sleep a mené une étude qui démontre parfaitement que les célibataires ont un sommeil beaucoup plus réparateur que celui des gens en couple. Ceux-ci se reposent davantage la nuit et sont donc plus en forme le jour. L’analyse révèle également que les gens qui dorment seuls sont moins vulnérables aux insomnies. Un avantage à bien considérer les filles!

3— N’avoir personne dans ta vie t’apporte plus de temps pour toi : être célibataire te permet de te dévouer davantage à tes études (et moi je te le dis, c’est parfait pour augmenter ta cote R). C’est aussi le moment idéal pour expérimenter plein de nouvelles activités, sortir avec tes copines et faire la fête jusqu’aux petites heures du matin puisque tu es maintenant l’unique maitre de ton emploi du temps. Imagine, tu peux faire tout ce que tu veux quand tu veux… C’est alléchant, non?

4-Une fille célibataire vit selon ses propres envies : Tu as le contrôle exclusif de la manette de la télé (c’est-à-dire que tu n’es plus obligée d’écouter les matchs de hockey), tu as toute l’eau chaude pour la douche (il n’y a rien de pire qu’une douche froide), tu peux passer tout le weekend en pyjama avec les cheveux gras sans que personne te juge et en plus tu as le droit de faire la grève de l’épilation. Penses-y, en n’achetant plus de cire à épiler, tu vas faire de grandes économies!

**Avantage supplémentaire pour les filles qui n’apprécient pas leur belle-famille. Bonne nouvelle, vous n’aurez plus à vivre de déjeuners malaisants avec vos beaux-parents.

Bref, pour toutes les filles célibataires à la Saint-Valentin je veux que vous reteniez qu’une seule chose. Manger de la crème glacée en écoutant The Notebook…. C’est NON! Je te défends totalement de t’apitoyer sur ton sort de la sorte. Cette fête n’est pas réservée uniquement qu’aux couples, c’est celle de l’amour. Alors tu vas retirer ton vieux pyjama, tu vas mettre ton plus bel outfit et tu vas aller passer la soirée avec tes meilleures amies. Car ça, c’est de l’amour inconditionnel!

Photo : WeHeartIt

La fin de session a été folle, mais j’ai passé plus de temps sur Tumblr qu’à étudier. Pour certains, ça pourrait sembler être une perte de temps considérable. Pour d’autres, comme moi, les heures consacrées à scroll down sur cet incroyable réseau social sont plutôt un investissement. La preuve : j’apprends des tas de choses qui ne sont pas nécessairement enseignées à l’école.

Cette semaine, j’ai appris les raisons pour lesquelles il est bien de prendre une douche froide/tiède ou encore une douche chaude (tellement agréable, surtout en hiver!). Prenez des notes!

La douche tiède

Certainement moins attirant lors des journées froides d’hiver, se laver avec de l’eau tiède amène cependant son lot de bienfaits.

  1. Stimule le système immunitaire.

Dieu sait que pour résister aux différents virus qui se propagent pendant la saison froide, on a besoin d’un système immunitaire en santé.

  1. Stimule les hormones antidépressives

L’hiver rend parfois les gens de mauvaise humeur, mine le moral. C’est pourquoi on ne se plaindra pas d’une bonne dose d’hormones qui nous empêche d’avoir la mine basse.

  1. Réduit la perte de cheveux

En toute honnêteté, qui aime perdre des cheveux? Personne!

  1. Libère l’esprit

Ça rafraîchit les idées! (Quel jeu de mots!)

  1. Prévient les petits virus

La toux, le nez qui coule et les maux de tête: on s’en passerait volontier! Autant mettre toutes les chances de notre côté.

La douche chaude

Passer de longues minutes sous l’eau chaude, c’est généralement le moment fort de ma journée. Je suis le genre de personne qui prend des douches ultra chaudes, même en été! Comble du bonheur: les bienfaits insoupçonnés!

  1. Diminue l’anxiété

L’école, le travail, l’argent: tout peut être source d’anxiété et ça fait du bien, de temps à autre, de laisser le stress de côté.

  1. Enlève les toxines de la peau

À bas les toxines!!!!!!

  1. Détend les muscles

Une fois les muscles détendus, il est plus facile de se concentrer et/ou de s’endormir paisiblement.

  1. Agis comme un décongestionnant nasal

À retenir si vous êtes de ceux qui passent la moitié de l’hiver à parler du nez/dépenser des mouchoir/avoir les sinus bloqués.

  1. Ouvre les pores de la peau

Ça permet de nettoyer plus en profondeur et d’éliminer les saletés qui se sont logées sur notre corps au cours de la journée. Selon mon prof de sciences de secondaire 1, il est préférable de se rincer avec de l’eau tiède à la toute fin, pour que «les pores se referment».

Finalement, ce n’est pas si inutile que ca les réseaux sociaux en cette période de fin de session!!

Photo: Tumblr

L’équilibre, disons que ça fait un bon moment que je le cherche. Je suis le genre de fille qui s’investit dans tout à 110 %. Souvent, ce n’est peut-être pas le meilleur moyen pour se sentir bien. Après un bout, on s’épuise, on arrête tout et la réalité nous rattrape bien vite. Je sais très bien que je ne suis pas la seule à agir ainsi! Mais c’est le moment de changer tout ça. Le truc? C’est : la modération dans tout.

Trop souvent, nous sommes très exigeants envers notre corps. On le soumet à des rythmes de vie effrénés, on ne prend pas le temps de se reposer et de bien manger. En plus, on ne cesse de nous proposer des moyens censés nous permettre de performer, d’être en meilleure santé et se sentir mieux. Nous sommes de la génération des « il faut ». Il faut manger tel aliment, ne pas manger tel autre, il faut faire de l’activité physique d’intensité modérée à intense au moins une heure par jour… Finalement, nos bonnes intentions durent une semaine et puis on arrête et on revient à la case départ.

Mais après quoi courrons-nous donc? Est-il nécessaire d’en faire autant, d’en faire toujours plus, jusqu’à en faire trop? En fait, pourquoi ne pas simplement en faire juste assez et tenter de trouver un équilibre, nous permettant de sentir bien autant physiquement que psychologiquement? Le meilleur régime, c’est la modération. Tu peux faire tout ce que tu veux, sports, étude, amour, boire, manger, il ne suffit que de ne pas le faire trop ou trop peu. Entre rien et tout, il y a l’équilibre.

Il n’y a pas de mal de temps en temps à déborder un peu. On peut se permettre quelques excès parfois, non? L’équilibre ne veut pas dire être toujours en retenue. Disons qu’un petit débordement de temps en temps, ça peut faire du bien au moral. Par exemple lorsque tu as devant toi un bon souper, c’est la fête de ta meilleure amie ou bien le temps des fêtes, c’est le moment idéal d’en profiter. Il n’y a rien de mal à ça, c’est humain.

Les bienfaits d’une vie équilibrée sont énormes. Moins de stress, plus d’énergie, meilleure santé et augmentation de la confiance en soi. Toutes les sphères de ta vie s’en porteront mieux. Il suffit souvent de réfléchir aux conséquences avant de poser un geste. Tu n’as rien à perdre. Trouve ton juste milieu!

Photo : WeHeartIt

Un lait & deux sucres, noir, deux crèmes & un sucre, avec ou sans crème fouettée, à la vanille, décaféiné, un petit, un moyen, un grand, chez McDo ou au Tim Hortons, allongé ou double espresso : vous devinez de quoi je parle? Le café.

Pour bien débuter ta journée, en voiture, à l’école, sur le pouce «vite, vite» parce que t’es pressée, le soir pour accompagner tes milliers de devoirs ou avec ta meilleure amie en train de jaser su l’divan… Il est toujours aussi bon! 

Tu en as toujours autant besoin., parce que c’est rendu une dépendance. Je le dis haut et fort : je suis dépendante du café!

Toi aussi tu fais partie de la même gang que moi: fille accroc à la caféine? On se comprend. Le feeling que ça fait. T’as tellement besoin de lui. C’est presque pathétique… À chaque moment libre, tu y penses. Quand l’occasion se présente, t’hésites pas une seconde à t’en clancher un grand: tout comme moi. Parce que lui sera toujours là pour t’accompagner, n’importe quand, n’importe quelle heure.

J’avoue peut-être exagérer un peu quand c’est mon troisième café de la journée et que j’en prendrais un quatrième… À ce moment-là, je pense au verre d’eau sérieusement.

Et en passant, en parlant de verre d’eau. Savez-vous quoi?

Les filles, vous devriez, à chaque café bu, boire un bon verre d’eau. Je sais, ce n’est pas aussi bon et réconfortant, mais c’est nécessaire. Car, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le café est diurétique. C’est-à-dire qu’il nous déshydrate. De là l’importance d’un bon vieux verre d’eau!  

Bref, revenons à nos moutons et discutons café.

J’avais envie de vous donner des p’tits trucs et astuces pour vous concocter votre propre café maison. Parce que je me doute que, comme moi, le café du petit resto au coin de la rue est votre préféré (c’est bien le meilleur, on va se l’dire), mais tant mieux quand on peut rester à la maison en pyjama et faire comme si on sortait directement du Starbucks Coffee.

  • À ma grande surprise, j’ai récemment découvert les cafés Starbucks en cup en une variété de saveurs (parce que je suis parfois lâche et ma machine à café Keurig est très efficace et économe!) On peut les trouver en tablette dans les épiceries comme Maxi ou IGA. J’en ai aussi trouvé chez Winners en café moulu.
  • Je suis une adepte, disons-le, des cups de café Keurig du Van Houtte. En boite dans les supermarchés ou bien en vrac directement chez Van Houtte pour pouvoir choisir tes sortes préférées.
  • Encore meilleur, le café moulu. Que ce soit du McDonald ou celui du Tim Hortons, vous pouvez même vous gâter de temps en temps et aller vous en chercher fraîchement fait au café Cambio à Chicoutimi. Tellement bon, ça vaut la peine de faire un petit détour!
  • Pour les becs sucrés: voici une recette de café moka à base de Nutella. Rapide et délicieux! Il te faut: environ 1 ½ tasse de café (infusé, au choix), 2c. à table de Nutella et ½ tasse de lait (au choix). Par la suite, il faut infuser le café et le vider dans une casserole sur le feu. Ajouter le Nutella jusqu’à ce qu’il soit fondu. On fait mousser le lait et on vide le café moka dans la plus belle tasse pour ensuite ajouter le lait moussé. Pour te gâter, tu peux finalement saupoudrer de cacao ou déposer des copeaux de chocolat et même de la crème fouettée.
  • Pour faire différent de l’habitude: une recette de café glacé. Avouons-le, même en hiver, c’est toujours aussi bon! Premièrement, il te faut ¼ de tasse de lait, 1 tasse de café, 1 c. à table de cacao, 1 c. à thé de sucre et 1 c. à thé de cannelle et, bien évidemment, de la glace. Mélanger les ingrédients ensemble dans le blender et ajouter une garniture au choix. Petit conseil pratique: faire congeler du café dans des moules à glace et ajouter du lait dans votre verre rempli de «glacons-café» et hop! Votre café glacé est prêt.

Du côté des garnitures, saupoudrer ce qui vous vient à l’esprit, par exemple: cacao, cannelle, copeaux de chocolat, noix de coco râpée, etc. Vous pouvez aussi ajouter une quantité indéterminée de crème fouettée, avec un beau coulis de chocolat. (Pourquoi pas? Tant qu’à être cochon, on va l’être pour de vrai!) Également, vous pouvez ajouter des petits fruits. (C’est beau, pis c’est bon!) Et finalement, pour les sportifs, vous pouvez incorporer une scoop de protéines en poudre au mélange.

Bonne dégustation!

 

Comme tu as pu le remarquer, l’hiver est déjà à nos portes, ici au Saguenay. J’ai pensé que je devais de te partager mes petits trucs et conseils anti — « mort-dans-la-face ». C’est un titre un peu choc, mais sincèrement, je dois dire qu’avec le manque de soleil et de chaleur, j’ai vraiment l’impression de regarder quelque chose de bien terrifiant le matin en me levant.

Si toi aussi tu en as assez de ce teint pâle qui pourrait te permettre de jouer dans American Horror Story, de ces cernes qui n’en finissent plus de creuser ton visage, des petits yeux vitreux et de ton maquillage inefficace, et bien je t’invite à poursuivre ta lecture pour des trucs et conseils qui j’espère, te seront bénéfiques.

Ceci est une liste très facultative. Tu peux très bien utiliser d’autres marques ou d’autres produits. J’inscris seulement ceux que j’ai moi-même testés. Ce sont des éléments essentiels pour que ta peau reprenne une certaine joie de vivre.

Soins de la peau

— Crème hydratante Vichy Normaderm (soin hydratant contre l’acné) et le nettoyant complémentaire. Idéale pour les types de peau qui ont à tendance à faire des rougeurs dans cette saison froide.

— Des milliers de pots de crème hydratante pour le corps Bath & Body Works avec leurs gels de douche assortis! Je les utilise pour les odeurs incroyables et le sentiment de confiance qu’elles peuvent procurer. L’hiver, il est important de mettre de la crème hydratante tous les jours après la douche. Personnellement, je vois une différence. Fini la peau sèche qui pique!

 — Démaquillant (solution micellaire) Bioderma pour peaux sensibles qui nettoie, démaquille et apaise la peau. Cette petite merveille est en format liquide et s’utilise facilement avec des petits tampons démaquillants.

 Truc perso : (non recommandé par des millions de dermatologues, je sais) : puisque cet article est davantage basé sur un regain de confiance en soi plutôt que sur l’Ordre des personnes aux peaux outrées, un petit 5 minutes de bronzage en cabine, une fois par semaine, ça peut être efficace pour certaines d’entre nous. Attends, attends! Pas 25 minutes par jour non. Tout est dans l’équilibre, à moins que tu veuilles vraiment ressembler à une Doritos. Your choice, darling.

Truc de grand-mère pour le retrait des points noirs, sans douleur :

« Une cuillère soupe de gélatine (l’idéal est de la prendre en poudre, mais si tu n’as que des feuilles cela convient aussi) et une cuillère à soupe de lait. Mets les deux dans un récipient adapté aux micro-ondes pendant 20 secondes. Une fois ce temps écoulé, remue un peu et laisse refroidir une minute. Si la pâte n’est pas liquide et non homogène, il faut remettre le tout à chauffer pour quelques secondes.

Prenez le liquide obtenu et applique-le sur les zones à traiter. Tu n’as plus qu’à patienter entre 15 et 20 minutes. N’attends pas plus ou ce sera difficile à retirer! »

Source : trucsdegrandmere.com

Camoufler les cernes, et bien utiliser le maquillage

 Pour unifier mon teint, j’utilise la crème Marcelle Correction Complète. Ce n’est pas un fond de teint et ça permet à ma peau de respirer. Celle-ci est un peu plus dispendieuse (environ 30 $), mais elle est très efficace.

J’applique par la suite, mon cache-cerne à toute épreuve : Glamoflauge de Hard Candy et un peu de poudre bronzante sur l’ensemble du visage.

J’ajoute pour terminer, une touche de blush (pas trop rosé bien entendu) sur le haut des joues et sur le bout du nez. Avec ces quatre produits, mon teint a l’air beaucoup plus vivant et indifférent à la mauvaise température.

Pour ce qui est du reste du maquillage en saison hivernale, il est préférable d’éviter les couleurs très foncées. Elles feront ressortir vos traits moins avantageux. Les gloss de types nude et les rouges à lèvres mats colorés sont à prioriser.

J’espère que ces trucs pourront vous aider à passer à travers cet hiver qui s’annonce très glacial. Bonne chance!

Photo : We Heart It

Étant donné que ma mère est coiffeuse depuis 29 ans, je vous ai concocté, grâce à son aide, un article qui donne 10 conseils pour l’entretien en général de vos cheveux.

1. Pointes fourchues

Si vous avez les pointes fourchues, vous pouvez mettre de l’huile capillaire dans votre shampooing (ex : Huile d’Argan), vous faire un masque réparateur (ex : Sébastien) avec un shampooing à base de kératine (ex : Sébastien). Tout de même, se faire couper la pointe tous les trois mois reste l’idéal afin de garder vos cheveux en santé.

2. Température des fers

Il ne faut pas mettre son fer à 400 degrés, malgré le fait qu’il puisse se rendre à une telle chaleur, car ce n’est vraiment pas bon pour les cheveux. La chaleur conseillée est de 250 degrés.

3. Produits de pharmacie

À la pharmacie, les shampooings/revitalisants/masques peuvent être de bons produits. Un seul conseil : il faut regarder les ingrédients. Pour ce qui est des teintures, les produits peuvent être utilisés, mais il demeure recommandé d’être en compagnie d’un professionnel lors de l’application. La formation des coiffeurs ne sert pas à rien.

4. Shampooing bleu

Pour celles qui sont blondes, blanches ou grises, il est recommandé d’utiliser un shampooing bleu. Vous pouvez le laisser 5 minutes dans vos cheveux avant de rincer lors de la douche. Cela servira à couper la couleur jaune, mais ATTENTION, si le cheveu est déshydraté, vous risquez d’avoir un peu de reflets violets dans vos cheveux. Après 3 lavages, cela disparaitra.

5. Couleur de la teinture

Pour garder sa couleur de teinture, il faut toujours prendre un shampooing hydratant et à base de kératine, parce que cela empêche d’ouvrir les écailles du cheveu et fait mieux glisser la couleur. Voilà pourquoi l’importance du choix d’un shampooing est primordiale ainsi que l’application d’un masque.

6. Repousse des cheveux

Il faut toujours être régulière et aller chez le coiffeur 3 semaines après une décoloration. La repousse devient difficile à colorer après un mois d’attente, car, plus la repousse est longue, plus il sera difficile pour la coiffeuse de couper les teintes de jaune indésirable dans le blond.

7. Piscine et décoloration

Celles qui font de la natation et qui ont une décoloration doivent toujours prendre soin de bien hydrater leurs cheveux, car avec les visites dans le chlore chimique, votre blond peut devenir vert. Il ne faut pas paniquer si cela arrive, le coiffeur peut toujours remédier à la situation, mais il ne faut pas le faire seule.

8. Décoloration pour les couleurs foncées

Si vous avez l’idée de vous décolorer et que vous êtes rousses, brunes foncées ou noires, soyez patientes! Cela prendra au moins 5 à 6 visites chez le coiffeur pour obtenir le blond souhaité. Il faut aussi être consciente que le coiffeur devra couper vos cheveux s’ils sont déshydratés et/ou fourchus.

9. Autres

– L’ingrédient «poussière de diamant» aide la brillance de vos cheveux.

– Il faut toujours démêler les cheveux à partir de la pointe et crêper ceux-ci à partir de la racine.

– Si vous êtes intéressés à avoir des produits naturels, les produits Bain De Terre sont recommandés.

10. Produits chouchous

Les produits de marque Sébastien, Biolage et Rusk sont recommandés. Aussi, le vaporisateur Thermo Protecteur (qui sert à protéger les cheveux avant la chaleur d’un fer) est l’un des meilleurs vaporisateurs, et ce, a un prix abordable! Finalement, une brosse en poils de sanglier est conseillée pour faire briller les cheveux et parvenir à moins les casser.

Photo : Tumblr