salon de la femme

Le concept des salons de la femme est finalement arrivé au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a lieu ce weekend au centre des congrès Delta et – oh! un peu d’autopromotion! — LaCerise.ca y tient un kiosque. Mais qui donc a développé cette idée en région?

Ce sont deux Jonquiéroises, Valérie Giroux et Maryse Delagrave, qui sont derrière le projet. L’une est éducatrice en service de garde; l’autre, coordonnatrice en communications. Ensemble, elles ont toujours partagé une soif d’entrepreneuriat. Désireuses de se lancer en affaires ensemble depuis un certain temps, elles se sont finalement arrêtées sur l’idée de mettre sur pied un salon de la femme à leur sauce.

Effectivement, elles cherchent à se distancer de l’image traditionnellement superficielle en exploitant une facette plus communautaire. Le côté informatif du salon se voit alloué une plus grande importance : les organisatrices sont même allées jusqu’à offrir des kiosques gratuits à certains organismes de la région. La beauté demeure un sujet incontournable, mais il est abordé d’une manière où l’estime de soi prévaut. Par exemple, lors des défilés de mode, des mannequins de tous les âges sont présentées, ainsi que des vêtements conçus pour les femmes rondes. Sans compter que dans le cadre du concours «Une femme d’exception», une bourse est attribuée à la gagnante s’étant distinguée par son engagement dans son milieu. Tout est mis en place pour représenter la femme dans son entièreté : chacune s’y sent interpellée.

Non seulement se sont-elles donné pour mission de dresser une juste représentation de la gent féminine, mais mesdames Giroux et Delagrave tentent également de rendre la formule plus participative. L’objectif de ces amies de longue date est que les femmes saisissent l’occasion d’échanger et non d’être de simples spectatrices. «Nous travaillons fort pour que les visiteurs soient satisfaits tout comme les exposants. C’est notre but que ça devienne un événement annuel», a affirmé Valérie Giroux, confirmant qu’elles reviendront à la charge avec une prochaine édition.

Photo: Page Facebook du Salon de la femme 02

Le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean a donné le coup d’envoi de la première édition du «rendez-vous féminin par excellence», vendredi, au centre des congrès Delta. Un début de salon qui promet!

Annoncé en grandes pompes dans les médias, le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean voit enfin le jour et la gent féminine a répondu à l’appel. Dès l’ouverture du salon à 14h, les visiteuses vont et viennent en petits et grands groupes afin de découvrir les nombreux kiosques et stations participatives. Au total, plus de 70 exposants prennent part à l’événement «créé par des femmes, pour des femmes».

Pour la première journée de sa première édition, le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne fait pas les choses à moitié en ce qui a trait à sa programmation. Dans l’après-midi seulement, la scène principale accueille deux entrevues et une table ronde (animées par des journalistes de LaCerise.ca!), suivies par des prestations de Studio Danse et Salsa Nueva.

Bars

Bijoux, coiffure, maquillage, bonbons… Quoi demander de plus?

Ultraviolet

Le kiosque de la boutique Ultraviolet propose de pédaler… pour un smoothie!

max riverin

Artiste originaire de la région, Maxime Riverin crée des oeuvres d’art sur le corps humain grâce au «body painting». D’ailleurs, tu peux retrouver notre entrevue avec lui ici!

Bienvenue aux femmes!

La soirée d’ouverture du Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean débute avec un 5 à 7 au Salon Rouge, suivi du mot de bienvenue de la présidente d’honneur, Nadja, sur la scène principale. Le discours de la chanteuse saguenéenne est bref, mais va à l’essentiel en rappelant l’importance de célébrer la femme et ses passions sous toutes ses formes. Nadja mentionne également l’unicité du salon régional. «J’ai déjà visité d’autres salons de la femme, mais ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on a de quoi êtres fières», déclare-t-elle.

nadja

La présidente d’honneur Nadja en compagnie des animatrices de la soirée, Maude Boutet et Catherine Paquette.

Le moment fort de la soirée : le défilé de mode d’Emmanuelle Tremblay, alias Brune aux bleuets. L’étudiante en marketing passionnée de mode revisite les tendances printanières à sa façon. Ses mannequins défilent dans une ambiance dynamique et glamour, habillées par des boutiques telles que Sirens, Smart Set, Jacob, RW &Co., Homie’s, Boutique Marie-Josée, Ardene, et même Optik Maltais, pour les lunettes. De l’inspiration pour les femmes de tous les styles, juste à temps pour la nouvelle saison!

Brune aux bleuets 01

Brune aux bleuets --

Emmanuelle Tremblay, alias Brune aux bleuets, après son défilé.

Le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean se poursuit jusqu’à dimanche. Un événement à ne pas manquer!

Photos: Julie Levasseur

Un gros week-end s’annonce pour la gente féminine de la région. Le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean ouvrira ses portes pour la toute première fois à l’hôtel Delta, dans l’arrondissement Jonquière, les 11, 12 et 13 avril. 

Que se soit en Europe ou ailleurs à travers la province du Québec, les salons de la femme en ont toujours impressionné plus d’un. Voulant offrir une fin de semaine de rêve pour les femmes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, deux Jonquiéroises ont décidé de mettre en place toutes les mesures possibles pour que le projet voit le jour. Eh bien, c’est une réussite!

Des kiosques, des entrevues et des tables rondes vous seront présentés tout au long de l’évènement. Vous pourrez, chères demoiselles, vous y rendre dans quelques jours afin de découvrir les dernières tendances mode (avec Brune aux bleuets), goûter de nouvelles sortes de café (avec Passion café) ou bien apprendre à faire de beaux chignons (avec Dimension Coiffure).

Bien sûr, ce n’est pas tout! Voici quelques exposants qui se retrouveront au Salon de la femme cette fin de semaine :

  • Les cosmétiques Mary Kay
  • Ronde et Jolie
  • Les Forces armées canadiennes
  • Homies, division femme
  • Maxime Riverin, artiste
  • Centre Sylvain Gagné
  • Pigment B photo et design
  • Cosmétiques Jean Coutu
  • NRJ/Rouge FM
  • Tente ésotérique Duo Anso, médium et voyante

Une soirée d’ouverture haute en couleurs

La fin de semaine commencera en grand vendredi soir avec un 5 à 7 où vous pourrez déguster un cocktail au Salon Rouge. C’est par la suite que la présidente d’honneur, Nadja, livrera son mot de bienvenue. Finalement, après l’annonce de la lauréate du concours «Une femme d’exception», un défilé de mode signé Brune aux bleuets vous sera présenté. Vous voyez, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer!

Une femme d’exception

Le Salon permet aux femmes de se faire reconnaître grâce au concours «Une femme d’exception». N’importe qui, résidant au Saguenay-Lac-Saint-Jean, pouvait inscrire une femme qui, par une action ou une réalisation, s’est démarquée. La personne qui remplissait la candidature devait par ailleurs répondre à des questions définissant ce qu’était réellement une femme d’exception et réaliser un portrait de la candidate. La lauréate du concours se verra remettre une bourse de 300$.

Présidente d’honneur

Celle qui représente le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean est nulle autre que l’interprète Nadja. Vous pourrez venir la rencontrer à son propre kiosque et lors de son entrevue, le samedi 12 avril à 11h15 en direct de la scène principale.

Pssssst! Toutes les entrevues et les tables rondes seront réalisées par nos journalistes. De plus, notre équipe sera présente au kiosque de LaCerise.ca pour vous informer et répondre à toutes vos questions. Génial, non?

Photo: Page Facebook du Salon de la femme 02