romantique

Ha la Saint-Valentin! Ce jour où deux stéréotypes se côtoient sans gêne. Le premier étant celui des éternels romantiques qui remueront ciel et mer pour mettre de l’avant le plan le plus romantique possible. L’autre mettant en scène les célibataires qui en ont contre toutes les formes de romance possibles.

Je suis la fille la plus quétaine qui puisse exister et oui la Saint-Valentin je trouve ça mignon comme tout. Oui, c’est un peu le rêve de petite fille de se faire organiser une belle soirée romantique par un Don Juan. Mais je ne suis pas non plus la célibataire frustrée qui va pleurer et manger du chocolat à la tonne le 14 février. Au contraire, je suis une célibataire bien assumée et j’adore cette journée. Oui, les petits cœurs à la cannelle et le chocolat y sont pour beaucoup, mais là n’est pas le point!

C’est la fête de l’amour. Ce n’est pas la journée «mon chum est plus cute que le tien, regarde les deux douzaines de roses qu’il vient de me donner». L’amour, ce n’est pas seulement celui qui se trouve en un couple. Affection vive pour quelqu’un ou quelque chose. Voilà la signification du mot le plus prononcé au cours de cette journée. Vous me voyez venir à cent mille à l’heure, je parie.

La Saint-Valentin, ça ne pourrait pas seulement être l’occasion toute spéciale de dire à ceux qui nous entourent qu’on les aime? Ceux qui, chaque jour, nous aident nous font grandir grâce à leur savoir. Ceux qui nous valorisent, ceux qui contribuent à nous faire sourire et à nous aider quand tout s’écroule.

Toi, qui lis cet article en ce moment, tu es sans aucun doute cette personne pour quelqu’un. Et tu vois probablement en ces caractéristiques les traits de quelqu’un que tu côtoies au quotidien. Je t’aime. Si tu es capable de lire ces mots magiques, alors c’est un pas dans la bonne direction : reste à les articuler et à monter le volume. Ah voilà, pas mal mieux!

Juste une célibataire qui trouve que l’amour ne se retrouve pas seulement en un couple.

Photo : We Heart It 

Rachel McAdams, icône des films romantiques, nous prouve encore un fois qu’elle a le romantisme en elle en jouant le rôle de Mary dans le film À travers le temps, paru au grand écran en novembre dernier.

Cette année, Rachel McAdams nous transporte dans son univers romantique avec le film À travers le temps (About Time). Celui-ci raconte l’histoire de Tim (Domhnall Gleeson) qui, comme tous les hommes de sa famille, peut voyager dans le passé et le modifier. Tim profite de son pouvoir pour trouver l’amour de sa vie. Lorsqu’il rencontre Mary (Rachel McAdams), l’aspiration de Tim prend tout son sens. Malheureusement, il ne peut pas changer le cours de certains incidents.

En 2004, Rachel McAdams s’est inscrite dans la légende du film romantique en jouant le rôle d’Allie Hamilton dans le film Les pages de notre amour (The Notebook), adaptation du livre de Nicholas Sparks. Dans ce film, Allie (Rachel McAdams) est éprise d’amour pour Noah Calhoun (Ryan Gosling).

Rachel McAdams a joué dans trois autres grands films d’amour : Le temps n’est rien (The Time Traveler’s Wife), La gloire des ondes (Morning Glory) et Le voeu (The Vow).

Pour voir la filmographie complète de Rachel McAdams, rends-toi sur le : http://rachelmcadams.org/career/filmography/

Photo: Tumblr