recette

Avec la chaleur qui s’en vient, les journées à se prélasser au soleil seront de plus en plus fréquentes. Quoi de mieux pour accompagner ces heures de paresse qu’un bon smoothie?

Je suis moi-même adepte de ce délicieux breuvage et à chaque fois, c’est différent. En effet, la particularité d’un smoothie, c’est qu’on peut choisir la saveur que l’on veut. La recette de base que je préfère est super simple et contient seulement trois ingrédients : yogourt grec, jus, et fruits congelés. Je change de jus et de fruits au gré de mes envies et de ce qu’il me reste dans mon frigo!

Les quantités changent aussi; je le fais souvent à l’œil. Par exemple, pour un smoothie plus onctueux, j’ajoute plus de yogourt. Par ailleurs, si tu ne veux pas acheter des fruits déjà congelés ou si le fruit que tu veux n’existe pas en format congélation à l’épicerie, tu peux préparer tes fruits frais à l’avance et les congeler toi-même. Sinon, utilise de la glace dans ton smoothie! Pour une touche plus sucrée, ajoute une cuillerée de miel ou de sirop d’érable.

Tu peux aussi remplacer les fruits par tes légumes préférés, concombre, tomates, et le tout accompagné de fines herbes fraîches. Pour un smoothie plus consistant, je t’invite à incorporer un peu de céréales ou des graines de chanvre, par exemple.

À part les ingrédients, tu auras aussi besoin d’un mixeur. L’idéal, ce sont les appareils qui mélangent le tout directement dans ton verre, comme le Magic Bullet. Ainsi, on n’a pas peur d’en manquer puisque chacun a sa portion dans son verre.

Que ce soit comme collation, déjeuner ou repas léger, le smoothie est vraiment polyvalent et super santé. De nombreuses recettes sont disponibles sur le net, sinon tu peux laisser ta créativité s’activer et concocter plein de smoothies pour toi et tes amies!

Photo : We Heart It

S’il y a bien une chose que j’ai apprise sur moi-même pendant mon ascension vers l’autonomie (lire ici : vivre seule en appartement), c’est que manger c’est important. Au début, j’accueillais bras ouverts la bonne bouffe préparée par ma mère dans des petits plats Tupperware. Mais à un moment donné, le gros bon sens est venu cogner  à la porte de mon frigo.

Alors c’est là, plantée devant le royaume de la nourriture que j’ai réalisé que si je voulais vraiment être autonome, je devais me forcer un peu. Cuisiner, c’est pas juste bon pour les mamans ou les grands chefs. Je suis capable moi aussi, pis pas juste des grilled-cheese à part de ça!

Même si ma recette de grilled-cheese est vraiment excellente (merci fromage Perron), ma résolution 2015 est de cuisiner plus. Par contre, ça ne se fait pas en claquant des doigts.

L’équipement

Dans mon sac à dos de guerrière de la cuisine, j’apporte :

  • Le livre de cuisine 3 fois par jour (parce que c’est beau et c’est bon)
  • 3-4 revues Ricardo (parce que le King de la cuisine peut m’aider)
  • Le livre de cuisine La Croûte Cassée (parce que les recettes sont faciles et VRAIMENT pas chères)
  • Le livre de cuisine Cuisine futée, Parents pressés (non, vous n’avez pas quatre enfants à nourrir, mais les recettes là-dedans sont quick and easy)
  • L’essentiel d’outils utiles à la popote (popote deviendra ton mot favori). Et par essentiel j’entends : casseroles, passoire, cuillères de bois, mélangeurs, tasses à mesurer, name it!
  • Un compte Pinterest (sérieux, inscrivez-vous,  y’a une toooonne de belles idées)
  • De la patience («La sauce béchamel a collé au fond? OK, c’est pas grave on va recommencer», ces paroles feront partie du quotidien et ce n’est pas grave.)
  • Un téléphone pas trop loin (pour appeler les parents, chers gourous de la cuisine)

La méthode

NE PAS ÊTRE À LA DERNIÈRE MINUTE! Une fois, j’ai voulu cuisiner un poulet au brocoli super fancy… mais je n’ai pas eu assez de temps avant de partir à mon cours alors j’ai dû manger des toasts… Pas l’fun! Prévoyez un petit moment devant vos chaudrons et cuisiner des grosses portions : souvent ça se congèle ou on mange les restes le lendemain.

Restez positifs. Ce n’est pas grave de rater une, deux… trois fois sa recette. C’est certain que ça ne goûtera pas comme la bouffe de votre grand-mère, mais vous avez encore beaucoup d’années de pratique devant vous. Ne désespérez pas.

Les bienfaits

Vous serez heureux de vous, vous aurez le ventre plein, vous pourrez mettre des photos de votre bouffe sur Instagram. Wow!

Ne vous reste plus qu’à vous lancer!

Photo: Flickr

Ils sont beaux, ils sont bons et ils impressionnent la galerie. Les macarons français, bien que simples à préparer, demandent beaucoup d’attention et de patience. Je te donne mes trucs perso après plusieurs essais et erreurs! Bon appétit!

Ingrédients de base du biscuit

•          1 ½ tasse de poudre d’amandes (150g)

•          1 tasse de sucre en poudre (100g)

•          3 blancs de gros œufs

•          Colorant

•          ½ tasse de sucre (100g)

Préparation

  1. Préchauffe le four à 350 °F.
  2. Prépare 2 plaques avec une feuille de papier parchemin.
  3. Dans un bol, tamise la poudre d’amande et le sucre en poudre.
  4. Dans un autre bol, monte les blancs d’œufs en neige en ajoutant le sucre graduellement. Ajoute le colorant et mélange délicatement.
  5. Incorpore le mélange de poudre d’amandes aux blancs d’œufs en neige.
  6. Remplis une poche à douille (ou un sac à sandwich refermable dont tu auras coupé un coin) du mélange.
  7. Dépose le mélange sur les plaques. Fais des ronds d’environ 2 à 3 cm.
  8. Frappe les plaques sur le comptoir environ 5 fois pour faire sortir les bulles d’air.
  9. Laisse les macarons sécher. Une couche sèche doit se former avant de les mettre au four.
  10. Place les plaques au four environ 10 minutes. Retourne les plaques à mi-cuisson si tu n’as pas un four à convection.
  11. Laisse refroidir et ajoute la garniture de ton choix.

Avec cette base, tu peux laisser aller ton imagination! Tu peux ajouter du colorant ou des saveurs artificielles. Tu peux remplacer une partie de poudre d’amande avec de la poudre de noisettes pour un macaron choco-noisettes. Tu peux ajouter du cacao pour un macaron chocolaté!

L’intérieur peut être garni de tout ce qui te passes par la tête. Cela peut être du Nutella commercial ou maison, du caramel à la fleur de sel, de la confiture, de la crème au beurre, de la meringue, vraiment n’importe quoi!

Trucs

La période de repos est la plus importante dans la recette, car si les macarons ne sont pas secs à l’extérieur, ils fendront. Le temps d’attente normal est de 15 à 20 minutes mais il peut arriver que cela prenne plus de temps. Si tu places ton doigt sur le macaron et que la pâte n’est pas sèche, laisse-le encore sécher.

Il est recommandé de laisser reposer les macarons au réfrigérateur pendant 24h avant de les déguster. Je sais, c’est long, mais c’est essentiel pour que la saveur se diffuse bien et que le macaron devienne tendre à l’intérieur tout en restant croquant à l’extérieur. Par contre, si tu les garnis de confiture, tu devras les manger très rapidement, car après 24h ils seront mous.

Photo: We Heart It

Call it maaaaagic, Call it true. Call it maaagiiiiiiccc”. Ça ressemble pas mal à ça, moi qui fredonne la nouvelle chanson de Coldplay dans ma tête pendant que le dentiste se fait un plaisir de me taponner dans la bouche. Moment le plus agréable de mon début de vacances… Entre deux bouts de toune et un «ouvre grand s’il-te plaît», j’ai eu l’illumination du siècle : j’ai trouvé ZE recette parfaite à apporter à mon souper de filles!

Avant tout, deux précisions :

Petit un – Un souper de filles où chacune apporte un petit quelque chose à manger pour constituer un énorme festin : c’est tout simplement la vie. On prend un drink, on jase, on rit, on potine. Le vent chaud de l’été rend le tout franchement agréable sur une terrasse. Une activité à organiser obligatoirement durant les vacances; son succès est garanti!

Petit deux – Oui, je suis en appart et oui, je suis capable de me cuisiner des repas élaborés et santé. Toutefois, c’est loin d’être une bonne raison pour m’éviter d’être complètement maladroite en cuisine : genre que la fille qui prend une plaque brûlante fraîchement sortie du four avec ses mains, c’est moi. Même si j’adore mes chums de filles, je feelais pas pour risquer ma vie!

Fini de languir, je vous dévoile la recette là là :

Une salade de lentilles!

Lentilles, ah ouin?

Ben oui!

Pouet, pouet pouet…

OK, je comprends votre réaction. Moi aussi, à prime abord, je n’étais pas convaincue, mais j’ai vite changé d’idée quand j’ai goûté à ce plat la première fois. Les lentilles sont hyper nourrissantes et combinées aux amandes, aux canneberges et à l’orange, elles offrent un repas complet et soutenant. On peut aussi les utiliser comme accompagnement à un sandwich garni de salade de thon, un complément santé!

Simple et efficace, ma salade de lentilles ne nécessite aucune cuisson et s’agence parfaitement à toutes les occasions possibles. En plus, sa fraîcheur, son odeur et sa couleur collent parfaitement avec la saison estivale.

Oh oui, c’est une recette maaaaaagic comme dirait Chris Martin. De quoi mettre le sourire au visage de n’importe qui, même à celui d’une fille à qui son dentiste dit : «Enfin, on va pouvoir les arracher tes dents de sagesses, y’était temps!».

(Non laissez faire, même ça ne peut m’empêcher de pleurer à l’idée d’avoir l’air de Théodore, le plus dodus des chipmunks. C’est bon, je vais aller me rouler en boule et pleurer en mangeant ma salade de lentilles.)

Ingrédients :

1 boîte de lentilles de 540ml

1-2 orange(s) coupée(s) en gros morceaux (tout dépend de leur taille)

1 tasse de canneberges

1 tasse de tomates cerises, coupées en deux et épépinées

1-2 échalote(s) tranchée(s)

¾ de tasse d’amandes

¾ de tasse de coriandre fraîche hachée

1 c. à thé de jus de citron

1 c. à soupe d’huile de canola (ou tout autre huile végétale)

Sel et poivre

Photo à inclure dans l'article(ingrédients)

Préparation :

1. À l’aide d’un tamis, égoutter les lentilles et les rincer à l’eau froide. N’hésitez pas à les remuer et à les rincer sous le robinet pendant une bonne minute. Mettre dans un bol à mélanger.

2. Couper l’orange et les tomates cerises que vous couperez en deux et dont on ne gardera pas les pépins. Aussi, garder en tête qu’on veut des gros morceaux qui se piqueront bien à la fourchette. Pas besoin de s’appliquer : la règle d’or de cette recette, c’est vite fait, bien fait!

3. Trancher l’échalote en rondelles minces et couper les amandes en deux.

4. Hacher la coriandre. Truc : la couper à l’aide de ciseaux est moins compliqué que de se donner l’allure de Ricardo qui hache ses fines herbes avec son énorme couteau 😉

5. Mettre les oranges, les tomates, l’échalote, les amandes, les canneberges et la coriandre dans le même bol que les lentilles.

6. Verser l’huile ainsi que le jus de citron. Saler, poivrer et mélanger.

7. Ajouter un peu de zeste de citron et d’orange est une étape facultative mais qui rehausse le goût des agrumes. Osez l’essayer!

Variante : Si vous ne trippez pas sur la coriandre, remplacez-la par du basilic frais ou encore du persil frais — le goût sera tout aussi délicieux. À vous de trouver quelle herbe vous plaît le plus!

Bon appétit!

Photos : Maude Boutet

Avec l’hiver qui s’éternise, j’avais besoin d’un peu de chaleur pour mon petit cœur de fille qui a hâte à l’été. Voici donc trois recettes simples de chocolats chauds maisons!

Le traditionnel

Pour celles qui ne veulent pas trop se compliquer la vie, mais qui désirent se sucrer le bec bien comme il faut : Dans une tasse, mélangez 1 ¼ tasse de lait chaud, 1 cuillerée à table de cacao en poudre et 1 cuillerée à table de sucre. Et pour un peu plus de plaisir sucré, ajoutez-y quelques guimauves et de la crème fouettée. Miam!

Le temps des sucres

Pour les fans des cabanes à sucre, mélangez 1 cuillère à table de cacao et 1 cuillère à table de sirop d’érable dans 1 ¼ tasse de lait chaud et terminez le tout en beauté avec de la crème fouettée et une cuillère à thé de sirop d’érable par-dessus. Si vous aimez ça encore plus sucré, remplacez le sirop d’érable par une cuillère à table de beurre d’érable.

Le 70%

Pour celles qui préfèrent le chocolat noir, faites fondre 2 cuillères à table de chocolat noir dans 1 ½ tasse de lait chaud et ajoutez-y 1 cuillère à thé de cacao en poudre et 1 cuillère à thé de sucre. Décorez de crème fouettée et de petits copeaux de chocolat noir.

Et si vous êtes du genre «Mets de la crème», ajoutez 1 cuillère de crème de table à n’importe laquelle de ces recettes!

Bon réchauffement!

Photo : Flickr

Il y a un an, je me suis promis de ne plus jamais acheter de Kraft Dinner. Vous connaissez sûrement mes raisons : le terrifiant pourcentage de sodium qui tient dans une mince portion et l’aspect chimique du contenu de la boîte (c’est moi où la couleur du fromage en poudre tend vers le fluo?)

Je l’avoue, je me suis ennuyée de ces petits macaronis orange bien gluants et bien gras. Faut se le dire, le KD, c’est un repas facile à faire, trop peu coûteux, et qui fait même partie de mes beaux souvenirs d’enfance. Lentement, j’ai donc élaboré ma propre recette maison à partir de quelques sites et de quelques gaffes. Et vous savez quoi? Elle coûte moins de 99 ¢ à faire.

J’ai décidé de la partager. Pour la santé de tes reins et de tes artères, oui, mais aussi pour que tu puisses profiter à nouveau de ce petit bonheur d’enfance. Il s’agit d’une recette pour une personne. N’hésite pas à la doubler ou la tripler.

– Dans une casserole, fais chauffer 155 mL de lait avec 105 mL d’eau. Ajoute une pincée de sel.

– Lorsqu’il commence à y avoir de la vapeur, ajoute environ 1 tasse de macaronis (ou toutes sortes de petites pâtes). Couvre, puis réduis le feu à moyen doux. Laisse mijoter pendant une dizaine de minutes en remuant à l’occasion.

– Il sera ensuite temps d’ajouter le fromage. Tu peux utiliser ton fromage favori (cheddar fort, mozzarella…) ou un fromage orange si tu ne veux pas trop troubler tes vieux souvenirs. Je te suggère d’en mettre un peu moins d’une tasse. Augmente la quantité si tu en raffoles.

– Ah! Et si tu te sens un peu plus funky, ajoute ton légume préféré, de la sauce piquante ou même des tranches de piments forts à cette étape-ci! N’oublie pas : en cuisine, ce sont les erreurs qui font souvent les maîtres! N’ai pas peur d’essayer.

– Après avoir ajouté fromage et autres, couvre pour encore 5  minutes. Assaisonne, et déguste les yeux fermés.

Petits trucs utiles :

Si tu vois que le mélange est trop liquide, ajoute un peu de farine en brassant jusqu’à la consistance voulue. Au contraire, si tes pâtes te semblent trop sèchent, humecte le mélange avec un peu de lait. 

Photo : We Heart It 

Si tu cherchais quoi faire de ta journée et si tu veux faire changement d’un film ou d’une recette de biscuits, j’ai LA solution pour toi. Tu verras, c’est une activité super originale qui te permettra à la fois de t’amuser, de te détendre et même de créer un cadeau original pour tes amies. Voici une recette de bombes de bain maison!

Pour cette super recette tu auras besoin de :

  • 2 tasses de bicarbonate de soude
  • 1 tasse de fécule de maïs
  • 1 vaporisateur
  • Colorant (facultatif)
  • 1 moule rigide

Disponible en pharmacie :

  • 1 tasse d’acide citrique
  • Eau de rose concentrée
  • Huile essentielle de votre choix

bdb1

Étape 1

Dans le vaporisateur, dilue l’eau de rose concentrée avec de l’eau dans un ratio 1/3 (1 part d’eau de rose pour 3 parts d’eau). Ajoutes-y du colorant au goût.

bdb2

Étape 2

Dans un bol, mélange le bicarbonate, la fécule de maïs et l’acide citrique jusqu’à ce que le tout soit réparti uniformément.

bdb3

Étape 3

Vaporise le mélange d’eau de rose en petite quantité sur les ingrédients solides et mélange avec les doigts.

bdb4

Étape 4 

Répète l’étape 3 jusqu’ à l’obtention d’une texture assez ferme.

TRUC : Prends une quantité du mélange dans ta main et écrase-le. Si tu donnes un petit coup avec un doigt dessus et qu’il ne s’effrite pas, c’est prêt!

bdb5

Étape 5

Place le mélange dans un moule rigide de ton choix. Presse le mélange pour qu’il soit compact. Cette étape est cruciale, car si tu ne presses pas assez le mélange, il ne tiendra pas!

TRUC : Il est préférable de mouler les bombes unes à unes! De la sorte, au démoulage, tu pourras mettre ta main sous le moule pour ne pas qu’elle tombe. S’il y en a plusieurs à la fois, il est possible qu’elles tombent et cassent.

bdb6

Étape 6

Après avoir démoulé les bombes, laisse-les sécher à l’air ambiant pendant 24 heures. (Dans un moule à muffins, la recette donne environ 8 bombes de bain.)

Et voilà!

 

Photos: WeHeartIt et Stéphanie Fournier

Ah, le temps des fêtes! Je dois avouer que ce que je préfère de Noël c’est manger et cuisiner. Voici donc une recette de sucre à la crème digne des meilleures grands-mamans. Facile à faire, il se cuisine au four à micro-ondes – même les moins bonnes d’entre nous ne pourront le manquer! Et je peux vous assurer que les autres vous demanderont la recette!

Ingrédients :

  • 2 tasses (400 g) de cassonade bien tassée
  • ¾ tasse (170 g) de beurre ou de margarine
  • 1 conserve (300 ml) de lait concentré sucré (ex : Eagle Brand)
  • 2 tasses (300 g) de sucre à glacer
  • 1 cuillère à thé (5 ml) d’essence de vanille

Préparation :

  1. Mélanger la cassonade, le beurre et le lait concentré sucré dans un bol allant au micro-ondes.
  2. Cuire au micro-ondes à intensité élevée pendant 3 minutes. Brasser. Cuire 3 minutes. Brasser. Cuire 2 minutes. Brasser. Cuire 2 minutes.
  3. Ajouter le sucre à glacer et l’essence de vanille.
  4. Mélanger le tout avec un mélangeur électrique.
  5. Verser dans un moule beurré. Réfrigérer.

Voilà, il ne reste plus qu’à l’essayer. Vous ne serez pas déçues! Bon appétit!

Photo: Flickr