noël

Préparez vos biscuits et votre verre de lait, vos habits chics et votre sapin, le temps des fêtes s’en vient aussi rapidement que les bancs de neige grossissent. Tous l’attendent avec impatience pendant des mois.

 

Économiser. C’est une étape bien importante avant les festivités. « Je dois mettre des sous de côté, Noël s’en vient », qui ne l’a pas déjà dit? En 2018, il faut avoir un budget pour les achats des fêtes. Et ensuite, on se plaint qu’on ne sait pas quoi acheter comme cadeaux. Sans oublier que l’on est toujours beaucoup trop stressé à quelques jours de Noël: c’est le sprint pour finaliser les achats de cadeaux.

 

Vient ensuite le moment d’emballer nos précieux achats. Quelques heures sont nécessaires pour remplir cette mission et aussi pour trouver dans quoi seront emballés les cadeaux. Boîte à souliers? Boîte de céréale? On achète de nouvelles boites? Il faut tout de même acheter du beau papier d’emballage, des choux et du ruban.

 

Passons maintenant quelques heures à l’épicerie. Faisons des provisions pour nourrir la visite! Une fois la nourriture à la maison, vient le temps de « popoter ». Dinde, buche de Noël, tourtière… En plus, il faut que ce soit bon, que ça impressionne la galerie! Au final, la maison a unE odeur de nourriture, mais au moins, ça sent bon!

 

Les décorations sont également primordiales lors du temps des fêtes. La compétition au plus beau sapin est ouverte. Mais pour que notre beau sapin demeure le « roi » des forêts , ne faudrait-il pas le protéger et le laisser régner dans son environnement? Ce n’est pas tout, il manque les décorations extérieures l’installation de celles-ci est l’occasion parfaite d’attraper un gros rhume.

 

Petit ou grand, on est toujours excité le 24 décembre parce qu’on attend avec impatience que minuit arrive pour déballer nos cadeaux. Mais est-ce que cette fête traditionnelle ne se résume qu’à décorer, acheter et déballer?

 

Pour moi,  Noël c’est la famille. C’est le seul moment dans l’année où tout le monde se rassemble. On a tous notre petite vie et nos occupations, mais pour une fois dans l’année, il faut prendre le temps. Prendre le temps d’être ensemble et de se réunir mais surtout de se dire que l’on s’aime. C’est le moment idéal de retomber en enfance, de manger à profusion et de jouer aux cartes!

 

Profitons du moment. Célébrons notre famille.

Joyeux temps des fêtes!

En cette fin de session d’automne, j’étais surchargé de travaux et d’examens. Mais, j’ai quand même réussi à combiner Noël à mon « rush » de fin de session. 

 

Comme chaque année, ma mère m’achète un calendrier de l’avent au chocolat. Exception : j’en ai deux cette année, faute d’en avoir acheté un de trop. Rendu à la mi-décembre, entre deux travaux de session, je mange deux chocolats, parfois le double, en raison de l’heure tardive à laquelle je les mange (entre minuit et une heure du matin). Je savoure ce moment de pure gastronomie — Ah ! Que c’est bon les chocolats de Noël —, alors que je compte le nombre de fondants restant avant la plus belle fête de l’année : rien de mieux que de savourer sa venue, chez moi, et en même temps, combler ma fringale de nuit.

 

Le cégep : une vie animée par Noël

 

La session avance et j’entends de plus en plus Noël. Alors que j’étudie pour mon examen théorique final de philosophie, dans un coin de la bibliothèque, j’entends soudain Ariana Grande chanter le refrain final de « Santa Tell Me », qui tonitruait à travers les écouteurs d’une étudiante, trop occupée à visionner le vidéoclip de la chanteuse populaire qu’à travailler sur ses travaux. À ce moment, moi et une autre fille assise derrière moi, on a délaissé pendant quelques secondes nos travaux ; on s’est lancé un rire en coin. Rire parce que pour Noël la musique était trop forte, certes. Mais rire parce qu’on ressentait la magie des Fêtes à travers cette chanson un peu trop rythmée à notre tempo d’étude.

 

Et puis quand je n’étudie pas pour un examen, je marche d’un pas léger, longeant les kiosques du marché de Noël du cégep et j’étudie chaque sourire sur le visage des artisans, jeunes et moins jeunes, lorsque je viens jeter un coup d’œil à leur art. Un sourire qui laisse, malheureusement, transparaître que Noël est davantage une fête commerciale que d’amour et de partage. Ce n’est pas gratuit, Noël, mais j’arbore quand même un sourire rempli de bonté à ces artisans. En remerciement à Noël qui crée la diversité de mon cégep, en cette fête savoureuse, musicale et d’amour.

 

Source de l’image : Weheartit.com

Cette année, au lieu d’acheter des « bebelles Made in China », faisons notre part pour le Québec en encourageant les mille et une entreprises provenant d’ici !

S’il y a une chose que j’adore offrir, c’est une activité. Parfois, c’est le fun de recevoir un objet, mais une sortie nous permet de passer du temps avec la personne et de créer de bons moments. Je vous propose donc quelques idées qui pourraient vous inspirer :

  • Activités hivernales

Pour les amoureux d’hiver, il est toujours le fun de profiter de la belle neige du Québec ! Pourquoi ne pas offrir des billets pour un centre de ski ? Une journée pour aller faire des glissades ? Ça permet de sortir de chez nous et de profiter (pour une fois) du froid québécois !

  • L’incontournable duo « spas et massage »

Pour les plus douillets, il est toujours plaisant d’aller se faire « chouchouter » pendant une journée ! Après avoir eu une fin de session assez folle (pour la plupart), on a tous besoin de prendre du temps pour soi.

  • Spectacles de tout genre : humour, musique, théâtre, name it !

Que ce soit un spectacle d’humour, de musique ou une pièce de théâtre, c’est vraiment le fun d’encourager les artistes d’ici ! Personnellement, je crois que c’est bien que ces gens vivent de leur art, mais faut aller les voir pour que ce soit possible. Je vous conseille de surveiller les salles de spectacles près de chez vous. Il y en a à la tonne, des opportunités !

(Exemples : Côté-cour à Jonquière, Théâtre Banque Nationale/ Sous-Bois à Chicoutimi, Le Cercle/ Pantoum/ Anti-Bar/ Grand Théâtre à Québec, etc.)  

  • Sortie au restaurant

On connait tous des places d’ici qu’on adore aller manger, mais qu’on ne peut pas s’offrir tous les jours (la panse dépasse souvent le budget). C’est l’occasion de se permettre un bon resto, à vous et à un de vos proches !

Je vous suggère le Bobovore à Chicoutimi et Le Renard et la Chouette à Québec, des endroits excellents et conviviales.

  • Entrée à un musée ou centre d’exposition

Aller dans les musées est une activité agréable à faire quelques fois par année, mais on ne pense pas à s’y déplacer nécessairement. Certaines personnes apprécieront assurément une invitation à Montréal pour aller au magnifique Musée d’Art Contemporain, au Centre des Sciences et au Musée des Beaux-Arts de Montréal ou de Québec, par exemple.

  • Produits d’entreprises québécoises :

Pour les amateurs de café, offrez un sac de café moulu (Érudit à Jonquière et Café Cambio à Chicoutimi).

Pour des vêtements, bijoux ou meubles, j’adore ces entreprises du Saguenay : La Fabrik, Twist, Kitch Up, Homies, Chlowé, et j’en passe. (Elles ont toutes des pages Facebook.) D’ailleurs, prenez le temps de fouiller sur le site Etsy, cette plateforme web présente des objets fabriqués à la main !  

Pour des livres, vêtements, objets pour l’appartement et autres, je vous propose de fouiller dans les friperies. Vous économiserez et pourrez acheter encore plus de cadeaux ! (C’est tellement plaisant, donner !)

Joyeuses fêtes !

Source : pixabay.com

Noël, c’est les petits moments volés ici et là: cuisiner des biscuits au pain d’épice, décorer notre sapin, écouter un film de Noël et regarder la neige tomber.Malheureusement, tous n’ont pas droit à des Fêtes aussi magnifiques que nous. Cette année, j’avais envie de changer un peu les choses, de faire une différence.

Il existe plusieurs projets différents nous permettant d’envoyer un peu de bonheur et d’amour aux gens qui en ont besoin. Étant étudiante, je n’avais pas l’argent pour me lancer dans le parrainage d’un enfant, mais j’avais vraiment envie de participer d’une certaine façon. Une amie m’a parlé de l’Opération enfants de Noël. C’est Samaritan Purse, un organisme de charité canadien venant en aide aux gens dans le besoin depuis 1970, qui a lancé le projet. Elle m’a expliqué qu’ils amassaient et envoyaient des boites de chaussure remplies de petits cadeaux pour les enfants qui n’ont pas la possibilité de fêter Noël. J’ai trouvé l’idée fabuleuse etj’ai tout de suite voulu participer.

Sur leur site internet, tout est bien expliqué. On doit choisir le sexe de l’enfant à qui on veut envoyer notre boite. Ensuite, on choisit une catégorie d’âge : 2-4 ans, 5-9 ans ou 10-14 ans. Il y a même des suggestions de cadeaux pour nous aider un peu et des petits rappels concernant les objets qui ne seraient pas permis à la douane. Au final, c’est nous qui devons choisir les objets à envoyer et des objets aussi simple qu’un toutou, un livre à colorier ou des accessoires pour cheveux sont très appréciés. On a aussi la possibilité d’écrire un petit mot et d’envoyer une photo à l’enfant qui recevra notre cadeau. Il y a des frais de 7$ pour l’envoi de la boite, mais c’est si peu quand on pense à la joie que va ressentir cet enfant qui n’a peut-être jamais eu de cadeau de Noël.

Après avoir rempli la boite, il suffit de la déposer à l’un des points de chute et il y en a vraiment partout! Sur le site, il est possible de trouver le point de chute le plus près de chez nous. En 2015, 730 577 boites ont été récoltées, ce sont donc autant d’enfants qui ont pu célébrer Noël dans la joie. Si le temps vous manque et que vous souhaitez quand même vous impliquer, il est possible de faire un don à l’organisme et ils seront en mesure d’utiliser cet argent pour aider ces enfants dans le besoin.

Si vous avez envie de participer au projet, c’est toujours le temps de le faire! La collecte nationale se fera entre le 14 et le 20 Novembre. Noël, c’est un temps pour recevoir, mais aussi pour offrir et si on peut faire une toute petite différence dans leur quotidien, moi je dis que ça en vaut la peine. Je vous invite à consulter leur site internet pour en apprendre davantage.

 

Le 24 décembre dernier, une majorité de Québécois déplorait l’absence de neige, véritable symbole du temps des fêtes dans la province. Pendant ce temps dans la chaleur de l’Espagne, les festivités battaient leur plein, mais rien à voir avec nos traditions nord-américaines!

La veille de Noël dans la région de la Catalogne, en Espagne, les habitants fêtent la Tió. Cette tradition est typiquement catalane. Il faut savoir que la Catalogne est différente du reste du pays, elle est plus prospère et ses habitants possèdent leur propre langue : le catalan. Les habitants réclament leur indépendance depuis plusieurs années, invoquant le fossé culturel qui les sépare du reste de l’Espagne. Il ne faut donc pas se surprendre si la région a des traditions qui lui sont propres!

La Tió, qui signifie « Bûche de Noël » en catalan, est une fête assez surprenante pour ceux qui ignorent son déroulement comme c’était mon cas jusqu’à ce que Berta, une Catalane de 17 ans, m’explique en quoi elle consiste. Au début du mois de décembre, les familles placent dans leur maison un tronc d’arbre sur lequel elles auront dessiné un visage souriant. Le tronc d’arbre, appelé tió, est recouvert d’une couverture et il est aussi affublé d’une barretina, le bonnet typique catalan.

Le soir du 24 décembre, la famille bat la bûche avec des bâtons pour la « faire chier », ou autrement dit, pour qu’elle donne des cadeaux. Lorsque Berta m’a dit cela, j’étais plutôt perplexe et bien honnêtement, je me suis dit que le français n’étant pas sa première langue, alors il était bien probable qu’elle n’ait pas trouvé d’autre mot pour exprimer sa pensée! Eh bien non, « faire chier le tió » est l’expression exacte, aucun terme plus poli ne peut être employé! Les parents ont caché de petits cadeaux sous la couverture du tió, qui sont découverts une fois que le tió est « chié ». Lorsque les membres de la famille frappent la bûche avec des bâtons, ils chantent des chansons traditionnelles de ce moment de l’année.

Lorsque Berta a eu terminé de me décrire cette tradition du 24 décembre, elle a conclu en disant : « On est bizarres les Catalans! ». Je ne la contredirai pas, mais chose certaine, j’aimerais bien vivre un tel réveillon une fois dans ma vie!

En ce qui a trait à l’arrivée du Nouvel An, les Espagnols ont une tradition bien particulière : ils mangent un raisin à chacun des douze coups de minuit précédant l’arrivée de la nouvelle année. On les appelle les raisins de la chance, parce que la tradition veut que tous ceux qui parviennent à les avaler à temps vivent une année remplie de chance et de prospérité. Ce n’est toutefois pas aussi aisé qu’on serait porté à le croire parce que les raisins espagnols sont bien plus gros que les raisins québécois, en plus de contenir d’énormes pépins, a spécifié Berta.

Finalement, comme le père Noël est très peu répandu en Espagne, ce sont plutôt les Rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants, dans la nuit du 5 au 6 janvier. Alors que les enfants d’ici écrivent une lettre au Père Noël, les gamins espagnols s’adressent plutôt à Melchior, Gaspar et Balthazar, les trois Rois mages orientaux.

Voilà donc comment se déroulent les célébrations du temps des fêtes en Espagne. Si les Catalans ignorent tout de la magie d’un Noël blanc, ils peuvent par contre se targuer d’être parmi les seuls qui vivent l’effervescence entourant la Tió.

Photo : Joan Cuevas

Au diable les vieilles traditions, place au DIY! J’ai tout récemment découvert une tendance qui m’a laissé la tête pleine d’idées. Pour les retardataires qui n’ont pas pris le temps de se mettre dans l’ambiance des fêtes pendant la fin de session, faites ressortir la bricoleuse en vous avec ce concept si simple, mais à la fois tellement créatif qui vous plongera dans l’esprit des festivités.

Décorations contemporaines

Ne vous restreignez pas aux décorations traditionnelles : veillez à créer votre propre illustration du sapin de Noël. Une activité qui peut rapidement devenir très amusante, croyez-moi! Qui sait, peut-être allez-vous créer une nouvelle tradition familiale qui se perpétuera chaque année spécialement pour le temps des fêtes? Ce qui est garanti, c’est que vous aurez de quoi monter un décor festif qui fera place à la réjouissance et à la jovialité dans votre demeure avant les célébrations de fin d’année!

Identifiez-vous à un style

Participez à la réalisation d’un décor réussi en vous assurant d’abord du style que vous voulez apporter. Que vous recherchiez un style plus rustique qui s’harmonisera parfaitement avec votre vieux divan, un style plus épuré ou à mi-chemin entre la modernité et le vintage, n’hésitez pas à jeté un coup d’oeil sur internet pour vous inspirez de ce qui retient votre attention. Heureusement pour vous, pas besoin de vous questionnez plus longtemps, l’équipe de Lacerise s’est chargée de dénicher pour vous les sapins DIY les plus réussis!

La récupération est à l’honneur

Faites-en votre projet artistique et façonnez votre propre arbre de Noël selon vos goûts et à l’aide de ce que vous avez sous la main. Grenier, bibliothèque, fond de garde-robe… C’est le moment de faire une chasse au trésor, car la récupération est votre atout le plus précieux! C’est ce qui donnera le charme, le cachet et surtout la singularité à votre création. Puisez parmi les matériaux que vous possédez déjà : les vieilles planches de bois dans le garage, vos guirlandes lumineuses usagées, de vieux livres traînants sur les étagères, l’échelle dans le grenier et même une cage à tomates peuvent faire l’affaire! Considérez que vous pouvez faire l’usage d’à peu près tout et c’est probablement ce qui est le plus plaisant de cette solution déco.

Personnaliser, un atout clé à l’unicité

Bien sûr, il est certain que pour une création all by yourself, l’unicité est probablement la qualité que l’on recherche le plus. Le but étant que votre DIY ne reflète rien de moins que les différentes facettes de votre personnalité, il ne faudrait donc surtout pas oublier cette étape cruciale qu’est de personnaliser. L’utilisation d’imprimés fleuris, de photos dans les teintes du noir et du blanc, de dessins faits à main, de parures subtiles, d’ornements originaux ou d’un agencement de typographies colorées sont tous des éléments synonymes de gagnant!

Faites souffler l’esprit de Noël chez vous et participez à la propagation de la magie des fêtes. Un tout nouveau sapin des plus originaux, de taille pouvant permettre une certaine discrétion comme il peut faire deux mètres de haut si vous en avez envie. La conception à mains du sapin de Noël a un potentiel de création infini qui est accessible à de très faibles coûts, qui demande très peu de préparation et beaucoup de plaisir!

Il arrive parfois que tout ne se passe pas comme on le voudrait. Il y a des années plus difficiles que d’autres et qui finissent aussi mal qu’elles ont commencé.

Peut-être que cette année tu as rencontré certaines difficultés familiales, amicales ou personnelles. Des disputes ou des séparations.

Peut-être que cette année tu passeras un Noël déchiré. Pas juste de l’intérieur, parce que tu es triste, mais aussi de l’extérieur. Peut-être que tu ne passeras pas cette fête du partage avec toute ta famille.

C’est compliqué d’être heureux lorsque tu n’as qu’une envie : pleurer dans ton lit. Ça va aller. Tout se règle un jour. Je sais que fêter Noël à essayer de satisfaire maman, papa et le copain, essayer de passer du temps avec tout le monde tout en espérant qu’il soit de qualité, c’est difficile, mais sois confiante.

Profite du temps avec ta famille, même si tu es déchiré(e), parce qu’eux seuls peuvent te recoller. Laisse leur mettre un petit band-aid sur tes blessures encore à vif.

Essaie de voir tes ami(e)s, faites des biscuits, riez, amusez-vous. Change tes idées. Fais-toi une liste de tes petits bonheurs et accroche-la à un endroit où tu peux toujours la voir. Tout ne peut pas toujours être noir dans la vie : laisse les couleurs des lumières de Noël devenir celle de ton univers le temps d’une journée au moins.

Photo : WeHeartIt

Depuis quelques années, j’ai découvert le plaisir d’offrir des présents à mes proches. C’est toujours plaisant recevoir un petit quelque chose d’un ou d’une amie ou même d’un membre de la famille. Alors, pourquoi ne pas offrir un petit quelque chose à quelqu’un également? Je te présente une liste de cadeaux, tout dépendant de ton type d’amie!

La make-up addict.

Pour ton amie coquette, des boutiques telles que Sephora offres pendant le temps des fêtes des coffrets cadeaux contenants des cosmétiques en tout genre et de toutes les marques! Ces ensembles cadeaux valent généralement entre 20 et 30 dollars. De quoi satisfaire ton amie qui possède 1001 produits!

La Hi tech.

Pour ton amie gaga de technologie, je te propose un chargeur portatif. Ça arrive à tout le monde d’oublier de brancher son cellulaire pendant la nuit, et quelle surprise de se réveiller le matin avec… 40 % de batterie! Impossible de passer au travers d’une journée avec aussi peu de batteries! Alors, un chargeur portatif est un cadeau idéal pour ton amie qui trip techno… ou n’importe qui en fait!

La sportive

T’sais l’amie que tu vois rarement en dehors du gym, que son newsfeed Instagram regorge de trucs de fitness et de recettes plus santé les unes que les autres? Et bien un super cadeau pour cette amie, serait un livre de recettes! Impossible de se tromper avec ça! Il y en a pour tous les gouts et tu peux aussi en prendre un pour toi et ta maman en même temps!

Alors oui, c’est plaisant de recevoir, mais donner l’est encore plus!

Photo : WeHeartIt

Un petit quelque chose pour votre meilleure amie, un autre petit quelque chose pour votre sœur, sans oublier maman, papa, votre cousine préférée et votre grand-papa adoré, bien sûr . Ça devient vite le chaos dans votre tête pour trouver le cadeau de chacune de ces personnes exceptionnelles qui vous sont si précieuses… Et il faut dire que l’argent manque souvent trop vite. Voici quelques idées pour économiser tout en offrant des cadeaux exceptionnels!

Mon truc infaillible pour économiser, même pendant le temps des fêtes, c’est la planification. C’est simple, ça prend 10 minutes et ça me fait sauver pas mal d’argent! Il suffit d’écrire le nom de chaque personne à qui on veut offrir un cadeau sur une feuille. Ensuite, on trouve ce qu’on lui offre, puis on regarde les spéciaux, on magasine. Ce qu’il y a de plus beau avec cette méthode, c’est qu’on peut commencer dès que l’Halloween se termine! Bon, je sais que ça peut être difficile de trouver l’idée de cadeau parfait pour tous, mais ça laisse pas mal de temps pour y penser et, aussi, ça laisse pas mal plus de temps pour trouver des aubaines. Il suffit d’être patient.

Pour celles qui sont un peu moins patientes, j’ai aussi quelque chose pour vous. Faites vos courses en même temps et au même endroit. Souvent, les magasins offrent des coupons applicables à l’achat de 50$ ou 75$ de marchandises, ce qui peut être très bénéfique lorsque la remise en argent est intéressante. En plus de l’argent, ça sauve aussi du temps. Magasiner au même endroit t’empêche de faire huit fois le tour du centre d’achat en te demandant « QU’EST-CE QUE JE PEUX BEN LUI ACHETER?» Si tu veux faire ça, tu dois choisir un magasin qui offre des produits pour tous, parce que je suis ne suis pas certaine que tu trouves quelque chose de bien pour ton frère ou ton chum chez M.A.C ou chez Brandy Melville…

Pour celles qui détestent magasiner (oui, il y en a et c’est correct!), je vous suggère de faire vos emplettes en ligne. Il faut toutefois prévoir un temps de livraison. Il existe plusieurs site internet pour magasiner en ligne, mais vous pouvez aussi visiter le site de votre boutique préférée. Vous y trouverez certainement quelque chose de génial à offrir et … pourquoi ne pas se gâter un peu en même temps. Après tout, c’est Noël pour tout le monde! Ce qui rend cette option parfaite, c’est qu’on n’a pas à se rendre dans 10 magasins différents, qu’on a pas à attendre en ligne pendant 20 minutes chaque fois pour un seul article et qu’on peut même trouver le présent idéal moins chers qu’en magasin. Suffit de bien chercher!

Photo : Pixabay.com