famille

J’ai 21 ans et déjà, mon fil d’actualités Facebook est inondé de petites frimousses plus craquantes les unes que les autres. C’est, oui, très mignon, mais tellement effrayant à la fois.

Je ne peux pas croire que je suis encore et toujours la jeune fille d’à peine 5 pieds qui court tous les matins (dans le stationnement – détrompe-toi, je ne m’entraine pas) pour se rendre au boulot, avec un chignon sur la tête (je ne sais pas si on peut dire « sur », parce que souvent il tangue dangereusement vers la gauche), le café à moitié renversé (probablement parce que je cours tout croche), pendant que plusieurs de mes amies sont en train de s’occuper d’un petit poupon. J’ai encore de la difficulté à gérer mon emploi à temps partiel et mes études en même temps. Il suffit d’un rendez-vous chez le dentiste dans ma journée off pour me désorganiser complètement (à deux cheveux du bacon par terre, juré craché.)

J’ai besoin de temps pour moi. Pour écouter mes séries en pyjama toute la journée. Collée avec ma doudou et/ou mon chum. Parce que, oui, je traine une vieille doudou, alias guenille, tapis de bain et serviette à vaisselle, tellement elle est usée et pleine de trous.

Je me vois donc très mal trimballer ce bout de tissu et un bébé en même temps. Je sais que certaines mamans n’avaient drôlement pas prévu avoir un enfant si tôt (ma propre mère ne m’avait pas planifiée du tout) et d’autres avaient une envie folle d’en avoir un tout de suite. Personnellement, je me dis que j’ai hâte d’être arrivée au point où je me sentirai prête physiquement et surtout mentalement à partager le reste de ma vie avec un autre petit être humain.

Je crois que j’ai une passion pour les enfants. J’en ferai même mon métier en enseignant au primaire. Dès que j’en vois un entrer dans la boutique où je travaille, je m’accroupis tout de suite pour lui parler avant même d’aborder ses parents (dont je me fous complètement dès l’instant où je vois les joues toutes roses d’un bébé). Je les trouve fascinants, magnifiques et uniques. Je sais que je m’épanouirai pleinement à leurs côtés tout au long de ma carrière. J’ai déjà choisi les noms que j’aimerais donner à mes enfants, j’ai évalué si mon chum ferait un bon père un jour (score : 100%, il serait p-a-r-f-a-i-t!) et je me surprends à me demander à quoi ressemblera ma fille. Oui, c’est probablement très quétaine et très intense mais je l’assume complètement.

Je me permets d’avoir hâte à ces moments-là, mais aussi de profiter du présent. Parce que même si je me vois déjà avoir un petit bedon tout rond, je ne serais pas prête à diviser en deux le temps que j’ai en amoureux, à apprendre à cuisiner comme une maman (shame on me) et à espérer les moments seule à la salle de bain.

Bref, chapeau à mes amies maman je vous trouve remarquables et un exemple vivant de courage. Pour ma part, je vais me contenter de finir mes études et d’avoir les yeux remplis d’espoirs et d’étincelles quand j’apercevrai vos bambins sur mon écran.

Source : pixabay.com

Le congé des fêtes est un long congé, on va se le dire. Un congé où on alterne tous un peu entre donner et recevoir, ce qui inclut recevoir les becs juteux de matante Janine et donner des petits regards charmeurs à ton cousin qui est rendu pas mal cute.

C’est une période où on se fait plaisir, mais durant laquelle on a également le goût de faire plaisir aux autres. Et au lieu de procéder à un huitième échange de cadeaux, je te propose quelques organismes où tu pourras réellement donner au suivant.

C’est matante Janine qui va être fière, parce que ces expériences ont vraiment le potentiel de te faire grandir!

Heureusement pour toi, il existe des centaines d’organismes à travers le Québec qui cherchent des bénévoles après la période des fêtes où tu pourras faire ta B.A. de la journée. Le site suivant t’affiche une tonne d’offres qui sont toutes classées par région.

Voici quelques idées rapides :

  1. Visite d’un centre pour personnes âgées

On n’y pense pas toujours, mais rendre visite à une personne âgée est une action bien simple et oh! combien bénéfique. Il te suffit d’appeler et de parler à la responsable des loisirs ou bien directement à la direction pour offrir tes services. Petit conseil : traîne un jeu de cartes avec toi, c’est une excellente façon de casser la glace et de papoter tout en s’amusant.

  1. Promener des chiens de la SPA

J’ai plusieurs amis qui ont osé et qui ont clairement apprécié leur expérience avec des chiens de la SPA qui attendent d’être adoptés. C’est si simple! Tu te présentes à l’accueil, tu prêtes une carte d’identité et tu repars avec un beau petit chien parfait pour ta nouvelle photo hivernale d’instagram. #bénévolat #bonnepersonne #dogs4life

  1. Bénévolat au Centre des femmes de ta région

N’hésite pas, le Centre des femmes a toujours besoin de bénévoles pour rendre toutes sortes de services afin d’améliorer la condition de vie des femmes dans le besoin. Animation d’activités, accompagnement à la cour, dépannage vestimentaire, distribution de nourriture, tu vas trouver ce qui te convient rapidement et tu feras des rencontres tellement intéressantes!

Une dernière suggestion… Fais le tour de ton entourage! Offre ton aide, ouvre les yeux et tu vas être sur un petit nuage après. Tu peux même faire du bénévolat en famille ou entre amis. Pas game d’inviter ton cousin. Ou tante Janine…

Photo : «I’ll help you down» par Kristina Alexanderson sur Flickr.com

Après avoir passé un temps des fêtes riche en bons souvenirs (et en glucides…), je réalise quelque chose. Très honnêtement, j’ai peine à y croire. Ma famille est constituée des plus grands stéréotypes que l’humanité ait connus.

Et oui, que des stéréotypes… mais de bonnes personnes jusque dans leur fond! Et je ne pourrais m’imaginer un réveillon ou une veille du jour de l’an sans eux!

Je pourrais commencer par cette très chère Mamy Gâteau, appréciée de tous et chacun. Celle qui n’arrive jamais les mains vides et qui apporte généralement le dessert. Le dessert! Les petits beignets maison, le reine Élizabeth, le carré aux dattes et les fameux biscuits troués à la confiture… Toutes de divines choses qui me font doucement regretter le temps des fêtes.

Il y a aussi cette tante qui ADORE LES ENFANTS! Celle qui ne peut passer devant un bébé sans le prendre dans ses bras et lui parler de tout et de rien. On l’aime, cette tante-là, parce qu’elle est tellement gentille … et surtout parce que le bébé ne pleure pas dans ses bras.

Ensuite, moment de malaise. Cette tante, cette cousine, cette nouvelle blonde qui ne se mélange pas au reste du groupe. On ne sait pas trop comment réagir. On va lui parler, en vain. Elle a l’air gentille, mais surtout gênée! Elle est mignonne quand même et j’ai remarqué que sa gêne ne durait jamais très longtemps. Avant la fin de la soirée, je réussi toujours à découvrir d’où provient la magnifique jupe qu’elle porte en ce moment.

Maintenant, les messieurs. Eux, ils se regroupent. Les femmes d’un bord, les hommes de l’autre. C’est la meute. Ils discutent, souvent de choses que je ne comprend pas, que même leur femme ne comprend pas.

Image 1 Camille Boutin Ma famille de stéréotypes, sur Pixbay

TOP TROIS DE LEURS SUJETS DE DISCUSSIONS 
-Tout ce qui englobe le sport;
-Tout ce qui concerne les voitures et autres véhicules, surtout les bris;
-Des anecdotes qui ont eu lieux au travail.

Et comment passer à côté de ce cousin ou de cet oncle qui vit un peu trop? Il boit un peu trop, il parle un peu trop, il s’exprime un peu trop fort, tu vois? Lui, il est drôle! Qu’est-ce qu’une fête de Noël sans lui? À mon avis, il est indispensable. Il fait rire avec ses histoires et ses manières… et prendre un petit coup de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne!

Bien sûr, il y en a d’autres… Les nouveaux parents, les nouveaux mariés, les nouveaux divorcés, les nouveaux tout court. Ils ont tous leur place dans ma grande et belle famille. Une famille de stéréotypes, certes, mais une famille de gens tous plus sympathiques les uns que les autres.

Photo couverture : WeHeartIt

Photo texte : Pixabay

Il arrive parfois que tout ne se passe pas comme on le voudrait. Il y a des années plus difficiles que d’autres et qui finissent aussi mal qu’elles ont commencé.

Peut-être que cette année tu as rencontré certaines difficultés familiales, amicales ou personnelles. Des disputes ou des séparations.

Peut-être que cette année tu passeras un Noël déchiré. Pas juste de l’intérieur, parce que tu es triste, mais aussi de l’extérieur. Peut-être que tu ne passeras pas cette fête du partage avec toute ta famille.

C’est compliqué d’être heureux lorsque tu n’as qu’une envie : pleurer dans ton lit. Ça va aller. Tout se règle un jour. Je sais que fêter Noël à essayer de satisfaire maman, papa et le copain, essayer de passer du temps avec tout le monde tout en espérant qu’il soit de qualité, c’est difficile, mais sois confiante.

Profite du temps avec ta famille, même si tu es déchiré(e), parce qu’eux seuls peuvent te recoller. Laisse leur mettre un petit band-aid sur tes blessures encore à vif.

Essaie de voir tes ami(e)s, faites des biscuits, riez, amusez-vous. Change tes idées. Fais-toi une liste de tes petits bonheurs et accroche-la à un endroit où tu peux toujours la voir. Tout ne peut pas toujours être noir dans la vie : laisse les couleurs des lumières de Noël devenir celle de ton univers le temps d’une journée au moins.

Photo : WeHeartIt

Alors que j’étais couchée dans mon lit d’hôpital, le 1er décembre, souhaitant définitivement être ailleurs, je reçois le fameux texto de ma mère: ‘’Fais-moi donc ta liste de cadeaux de Noël, Jeanne.’’  Chaque année depuis toujours, les idées me viennent par millier, avec mes passions pour tout ce qui est littérature et musique. Elle devait donc s’attendre à une réponse du genre ‘’le dernier disque d’Half Moon Run’’. Mais en cette fin d’année difficile, j’y réfléchis deux instants et non, c’est le néant.

Je réponds donc pour rire ‘’La santé, ça serait cool.’’ (Ce qu’elle n’a pas trouvé très drôle)

J’ai réfléchis un bon bout de temps dans mon lit (c’est pas comme si j’avais grand chose à faire t’sais). J’ai déjà tout ce dont j’ai besoin. Pis les docteurs s’occupent de ma santé pour Noël. Pourquoi j’aurais besoin d’autre chose?

Que tu aies été malade comme moi, que tu aies eu une fin de session difficile, que tu subisses des échecs amoureux avec un gars qui ne réalise pas ta valeur, tout ça belle fille, tu as le pouvoir de l’effacer, du moins pour le temps des Fêtes. Fais un effort et pense aux petits bonheurs qui t’entoures. Le retour aux sources va te faire le plus grand bien et tu pourras commencer la nouvelle année fraîche et souriante.

Je te fais une liste des trucs dont tu dois réaliser les bienfaits sur ton bonheur.

1-La famille

Tu l’avais prédit, j’en suis sûre! Le temps des fêtes amène une certaine proximité dans la famille. Que tu habites encore chez tes parents ou que tu vives seule, de vivre Noël en famille te feras redécouvrir tes parents, tes frères et soeurs d’une façon plus enjouée, plus légère et ça, ça fait du bien. De voir ta famille heureuse, c’est un cadeau inestimable.

2-La bouffe

Je suis peut-être gourmande, mais la bonne nourriture de Noël me met dans un état qui frise l’euphorie. C’est le moment de l’année ou les mille desserts te font réaliser à quel point tu es chanceuse de ta situation et d’être bien entourée comme ça.

3-Les journées de repos (entre deux partys)

Alors que tu cours partout à l’année longue, entre deux examens, ta job étudiante et tes soirées arrosées entre amis, tu ne te rends pas compte des bienfaits des journées de repos. Le temps des fêtes est parfait pour te ressourcer. Colle-toi avec ta soeur sur le divan, écoute le grinch, fais-toi les ongles et joue à des millions de jeux de société.

4-Te mettre belle

C’est inestimable comment être jolie fait du bien au moral. T’as pas besoin de payer 100$ pour ta robe de Noël, mais passe la journée à prendre soin de toi. Même si tu trouves ton souper de famille rasoir, le fait d’être magnifique va te faire passer une meilleure soirée.

5-Les sourires

Noël, c’est le temps des sourires. Abreuve-t-en. De voir les gens qui t’entourent heureux, ça va te rendre heureuse à ton tour. Tu peux même créer des sourires. Si ta tante est belle dans sa robe fleurie, pourquoi tu ne lui dirais pas?

Au final, l’important c’est que tu réalises que tu n’as pas besoin de tous ces cadeaux pour être heureuse. Le temps des Fêtes cache plein de petits bonheurs qui vont te permettre de commencer l’année en beauté.

Photo: WeHeartIt

Out of style, les jeux de société? Pas du tout! À l’approche du temps des fêtes, je vous présente cinq jeux qui  donneront un peu de piquant à vos réunions familiales ou à vos soirées entre amis. Fous rires garantis!

– Jungle Speed

Votre sens de l’observation et votre rapidité seront largement mis à contribution si vous jouez à Jungle Speed. Les cartes présentent toutes des symboles qui peuvent sembler identiques à première vue et ce sera à vous de les distinguer. Chaque joueur a une pile de cartes et un totem est placé au milieu de la table. Lorsque deux joueurs ont une carte identique, ils doivent se ruer sur le totem. Celui qui réussira à l’obtenir donnera ses cartes à son adversaire et pour gagner, vous devrez vous débarrasser de toute votre pile. Jungle Speed se joue de 2 à 15 joueurs. Petit conseil : assurez-vous de couper vos ongles avant de débuter, parce que ce jeu donne parfois lieu à de féroces batailles pour mettre la main sur le totem!

– Le Trou d’cul 

Ce qu’il y a de bien avec le Trou d’cul, c’est qu’il nécessite seulement un paquet de 54 cartes! C’est un jeu d’ascension sociale où 4 postes doivent être comblés: président, vice-président, trésorier et trou d’cul. Le but du jeu est de se débarrasser de toutes ses cartes le plus rapidement possible, pour ainsi accéder au poste de président. Le dernier à terminer hérite du titre peu enviable de trou d’cul! Vous devrez parfois faire preuve d’humilité, particulièrement lorsque vous êtes cantonné au poste du trou d’cul! Pour les règlements complets, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.jeuxdecartes.net/jeux-cartes/trou-du-cul/

– Tic Tac Boum

Les amateurs de français et de vocabulaire adoreront ce jeu, qui consiste à trouver un mot contenant une syllabe inscrite sur une carte. Une bombe circule et elle peut exploser à n’importe quel moment, alors vous devrez faire vite pour trouver les mots adéquats! Jusqu’à douze joueurs peuvent jouer simultanément à Tic Tac Boum. Avis à ceux et celles qui ne tolèrent pas le stress : ce jeu n’est pas pour vous. En effet, le tic tac continuel de la bombe n’a rien de relaxant! Il est aussi fort probable que vous assistiez à la création de nombreux nouveaux mots!

– Polémique

Ce jeu de discussion et d’opinion est très simple : vous devrez dire si vous êtes en accord ou pas avec des affirmations controversées et deviner si les autres joueurs partagent votre point de vue. Les opinions sont parfois mitigées et donnent lieu à des débats, c’est ce qui fait l’ambiance du jeu! Si vous pensiez connaître votre entourage, Polémique risque peut-être de vous faire changer d’avis.

– Top chrono

Il n’y a rien de plus simple que Top chrono et pourtant, ce jeu est l’un de mes favoris. Tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’un minuteur, de crayons et de papier. Le but du jeu est de faire deviner le plus de mots possible à son équipe en 1 minute. Vous devrez déterminer 3 catégories de mots, par exemple : sports, pays, personnalités,  animaux, etc. Les possibilités sont infinies et si vous vous lassez d’une catégorie, vous n’avez qu’à en choisir une nouvelle! Personnellement, j’affectionne beaucoup la catégorie personnalité, car elle fait appel à la culture générale de chacun. Pour jouer à Top Chrono, vous devrez être 6 joueurs ou plus, que vous diviserez en au moins 2 équipes.  Chaque joueur dispose de 6 languettes de papier, sur lesquelles il inscrira 2 mots liés à chaque catégorie. Toutes les languettes doivent être pliées, puis mises dans un bol.

Pour commencer la partie, vous devrez déterminer quelle équipe débutera. Un joueur de la première équipe commence à faire deviner les mots figurant sur les morceaux de papier à sa propre équipe dès que le minuteur commence le décompte. Il a droit de parler et de mimer. Les joueurs de la deuxième équipe doivent garder le silence. Lorsque la minute est écoulée, c’est au tour de la seconde équipe, qui aura également une minute pour accumuler le plus de languettes possible en devinant les mots qui y figurent. Vous continuerez ainsi jusqu’à ce que le bol soit vide et alors,  l’équipe qui aura deviné le plus de mots aura gagné!

Top chrono donnera certainement lieu à d’hilarants quiproquos (l’une de mes coéquipières a déjà tenté de me faire deviner le mot rugby en m’expliquant que c’était un sport qui se jouait sur la glace, avec un petit bâton! Hum…), un d’exaspération et aussi beaucoup de plaisir en groupe!

Photo : Pixabay

Un petit quelque chose pour votre meilleure amie, un autre petit quelque chose pour votre sœur, sans oublier maman, papa, votre cousine préférée et votre grand-papa adoré, bien sûr . Ça devient vite le chaos dans votre tête pour trouver le cadeau de chacune de ces personnes exceptionnelles qui vous sont si précieuses… Et il faut dire que l’argent manque souvent trop vite. Voici quelques idées pour économiser tout en offrant des cadeaux exceptionnels!

Mon truc infaillible pour économiser, même pendant le temps des fêtes, c’est la planification. C’est simple, ça prend 10 minutes et ça me fait sauver pas mal d’argent! Il suffit d’écrire le nom de chaque personne à qui on veut offrir un cadeau sur une feuille. Ensuite, on trouve ce qu’on lui offre, puis on regarde les spéciaux, on magasine. Ce qu’il y a de plus beau avec cette méthode, c’est qu’on peut commencer dès que l’Halloween se termine! Bon, je sais que ça peut être difficile de trouver l’idée de cadeau parfait pour tous, mais ça laisse pas mal de temps pour y penser et, aussi, ça laisse pas mal plus de temps pour trouver des aubaines. Il suffit d’être patient.

Pour celles qui sont un peu moins patientes, j’ai aussi quelque chose pour vous. Faites vos courses en même temps et au même endroit. Souvent, les magasins offrent des coupons applicables à l’achat de 50$ ou 75$ de marchandises, ce qui peut être très bénéfique lorsque la remise en argent est intéressante. En plus de l’argent, ça sauve aussi du temps. Magasiner au même endroit t’empêche de faire huit fois le tour du centre d’achat en te demandant « QU’EST-CE QUE JE PEUX BEN LUI ACHETER?» Si tu veux faire ça, tu dois choisir un magasin qui offre des produits pour tous, parce que je suis ne suis pas certaine que tu trouves quelque chose de bien pour ton frère ou ton chum chez M.A.C ou chez Brandy Melville…

Pour celles qui détestent magasiner (oui, il y en a et c’est correct!), je vous suggère de faire vos emplettes en ligne. Il faut toutefois prévoir un temps de livraison. Il existe plusieurs site internet pour magasiner en ligne, mais vous pouvez aussi visiter le site de votre boutique préférée. Vous y trouverez certainement quelque chose de génial à offrir et … pourquoi ne pas se gâter un peu en même temps. Après tout, c’est Noël pour tout le monde! Ce qui rend cette option parfaite, c’est qu’on n’a pas à se rendre dans 10 magasins différents, qu’on a pas à attendre en ligne pendant 20 minutes chaque fois pour un seul article et qu’on peut même trouver le présent idéal moins chers qu’en magasin. Suffit de bien chercher!

Photo : Pixabay.com

« Mais qu’est-ce que je peux bien lui donner ? » C’est la question qui est sur les lèvres de plusieurs alors que la neige arrive et que le temps des fêtes approche. T’es cassé pis t’as pas d’idées de cadeaux ? Je t’en donne quelques-unes qui te couteront pas cher et qui feront chaud au cœur de tes proches.

Depuis quelques temps, les tutoriaux DIY sont à la mode. Que ce soit en photos ou bien en vidéos, les idées ne manquent pas. Pour Noël, je t’en ai construit un petit guide. Parce que, on va se le dire, c’est ben plus le fun recevoir (ou donner) quelque chose fait à la main qu’une carte cadeau.

Le pot à biscuits

Quoi de mieux que recevoir des biscuits en cadeau? C’est une idée toute simple, on met les ingrédients secs d’une recette que l’on aime dans un pot en verre et y on attache un petit carton sur lequel il est écrit le reste de instructions. Tout simple et ca fait très plaisir!

Le cadre personnalisé

Un cadre, une feuille blanche, un marqueur, une citation que tu aimes bien. Avec ces quatre éléments, tu peux créer un élément de décoration qui sera cher à celui qui va le recevoir.

La tasse à dessin

Encore une fois toute simple et tellement pratique! Tu as besoin que d’une tasse blanche et d’un crayon marqueur. Décore la tasse à ton goût, mets la au four une vingtaine de minutes pour bien faire prendre l’encre, et voilà !

L’album souvenir

Quelques photos tirées des archives et un cahier scrapbook. C’est tout ce que tu as besoin pour donner un cadeau plein de souvenirs! Sur les pages, n’hésite pas à marquer quelques mots: vos deux noms, une phrase que vous aimez, un inside… Laisse la créativité faire son œuvre !

L’essentiel spa

Parce qu’il n’y a rien de mieux que relaxer un peu durant le temps des fêtes! Un sac mignon contenant des échantillons de crème à mains, de mousse de bain, de masque, de sel de bain, une petite chandelle qui sent bon. Et voilà de quoi ravir ceux qui ont été un peu trop stressés à la fin de la session.

Je ne sais pas vous, mais moi, je préfère de loin recevoir un petit quelque chose fait à la main avec amour!

Plusieurs enfants le savent : la séparation des parents, ça amène bien des changements. Puis, quand ils ont un nouveau/une nouvelle partenaire de vie, c’est un énorme lot de changements qui arrive. Déménagement, nouvelle famille et tout le tralala qui vient avec, c’est une période d’adaptation et des compromis qui s’imposent dans chacune de nos vies. Je n’y ai pas échappé, mais c’est ce qui m’a permis d’avoir une grande famille et une maison remplie de monde à Noël. Yé!

Les demies, les chums, les enfants, les beaux-frères et les parents sous le même toit: bref, pour la deuxième fois en cinq ans, notre famille recomposée a célébré Noël dans la joie. Le genre de Noël qui ferait probablement le bonheur de chaque famille.

Pendant le repas, alors que tout le monde se régalait et que le p’tit dernier gazouillait dans le salon, je me suis dit «On se croirait dans Ramdam!» (Les chicanes en moins, par contre.) Avoir une famille comme celle de ma télésérie préférée de tous les temps, ça a toujours été mon rêve. Puis, cette année, en voyant toute la gang se raconter leurs histoires, rire aux éclats et se relayer pour s’occuper du bébé, j’ai senti que je pouvais rayer ce rêve-là sur ma bucket list. Parce que ma famille recomposée, celle que j’avais toujours souhaité avoir, est bien réelle.

On dit souvent que Noël, c’est un temps pour avoir du plaisir et se retrouver en famille. Sauf que quand on se retrouve avec trois ou quatre familles, ce n’est pas toujours facile de trouver un équilibre, de ne pas manquer un seul party du temps des Fêtes et de s’entendre avec toutes les personnes qui sont arrivées dans nos vies. C’est pourquoi cette année, j’ai pris encore plus conscience de la chance que j’ai. Je sais bien que Noël n’est pas une fête familiale pour tous et j’espère de tout cœur que dans mon cas, à tous les ans, je pourrais fêter avec chacune de mes familles.

SarahLarouche_20141229_RecomposéeSerrée(2)

Photos: We Heart It, Sarah Larouche