Comédie musicale

Le 16 et 17 février dernier, The Rocky Horror Picture Show, la comédie musicale du Cégep de Jonquière, a été un succès monstre.

Grâce à toute l’équipe technique, les coachs de chant et de danse, les différents chefs de sessions et aux assistants, ces derniers ont pu remplir la salle François-Brassard au trois quarts durant les deux soirées.

Des décors époustouflants, des éclairages à vous donner des frissons et des effets spéciaux grandioses, toute l’équipe a mis les bouchées doubles pour rendre hommage au film comédie horrifique de Jim Sharman sortie en 1975.

Malgré un léger problème technique, les acteurs, danseurs et chanteurs ont su garder leur rôle et à ne pas décrocher devant leur public. Tous ont livré une performance remarquable, ce qui leur aura valu, à la fin du spectacle, un tonnerre d’applaudissements et une ovation debout pour souligner leur travail.

La comédie musicale n’aurait pas vu le jour sans Marie-Pier Girard (Directrice de production), Antoine Saint-Pierre (Directeur technique), Gabrielle Savard-Dion (Metteure en scène et chorégraphe) et Célia Lucas (Coach de chant). Bien sûr, ils ont été, tout au long du processus, soutenu par une équipe remarquable, des chanteurs à la voix d’or, des danseurs ayant le rythme dans la peau et une brochette d’acteurs qui ont tenir le public en haleine du début jusqu’à la fin.

Bref, toute l’équipe du The Rocky Horror Pictures Show a livré une performance merveilleuse et a de quoi être fier de leur travail acharné, pour avoir su toucher le public et voir, dans leurs yeux, des étincelles d’émerveillements.

 

Source de l’image : Edward Sanger

À toutes celles qui comme moi, raffolent des films qui nous font chanter et danser. Pour celles qui sont adeptes des histoires d’amour et des causes sociales, je vais vous présenter mon top 5 des meilleurs films de comédies musicales! (Ça n’a pas été facile de faire un choix!)

1. The Sound of Music (La mélodie du bonheur)

Qui n’a jamais entendu parler de cette célèbre histoire de Maria, une jeune religieuse, qui devient gouvernante chez la famille Von Trapp? Se déroulant à l’aube de la deuxième Guerre mondiale, Maria réussit à gagner la confiance des enfants… ainsi que de leur père!

2. Rent

L’action a lieu dans l’East Village à New York dans les années 1990 et met en place un groupe de jeunes gens pas très riches mais soudés. Chacun des personnages doit se dépêtrer avec ses problèmes. Ce film met de l’avant la situation des homosexuels, du sida et de la drogue.

3. Les Misérables

Interprétée à de nombreuses reprises sur les planches de Broadway, cette tragédie musicale raconte l’histoire de Jean Valjean, un détenu de prison qui a réussi à échapper à l’impitoyable policier Valjert. Possédant maintenant une situation stable, Jean décide d’adopter une jeune fille nouvellement orpheline, ce qui changera leur destin pour toujours.

4. The Phantom of the Opéra (Le Fantôme de l’Opéra)

Inspiré du roman de Gaston Leroux, on y retrouve Christine qui doit remplacer la vedette d’un grand opéra dans lequel plusieurs phénomènes mystérieux se produisent. Le fantôme de l’opéra s’éprend de la jeune Christine, l’enlève et l’emprisonne dans son repaire. C’est alors que le jeune vicomte Raoul, aussi amoureux de Christine, part la sauver.

5. Mamma Mia!

Composé des succès du groupe ABBA, Mamma Mia! présente Sophie, une future mariée qui a envoyé des invitations à son mariage à trois possibles pères. Lors de leur arrivée sur la petite île de Kalokairi en Grèce, souvenirs et remords remontent à la surface pour la mère de Sophie, Donna.

Et comme je suis une incorrigible cinéphile spécial comédie musicale, je vous propose d’autres titres que j’ai beaucoup appréciés aussi!

  • Grease
  • Fame
  • Chicago
  • Hairspray
  • West Side Story
  • The Rocky Horror Show
  • Moulin Rouge

Photo: Pinterest

C’est le 15 février dernier que la Comédie musicale du Cégep de Jonquière présentait son interprétation de RENT à la salle François-Brassard. Après des mois de travail acharné, l’équipe était fin prête à brûler les planches devant public.

Une histoire remplie de tabous

Après Hairspray, Chicago, Glee et Moulin Rouge, c’est sur RENT que le choix de l’équipe de la Comédie musicale du Cégep de Jonquière s’est arrêté. Écrite en 1996 par Jonathan Larson, RENT est en quelque sorte une critique de la société et des préjugés entourant la vie des jeunes séropositifs. Dans la comédie musicale, on se transporte en 1989, chez de jeunes New Yorkais d’Alphabet city, pendant une période assez sombre. Exposés à toutes sortes de tabous de la vie comme le sida, le suicide, l’homosexualité, la drogue et la pauvreté, les personnages se débattent afin de garder la tête hors de l’eau. Tout au long de la pièce, les jeunes tentent tout ce qui est en leur pouvoir afin de surmonter les obstacles qui se glissent sur leur chemin et atteindre leurs idéaux de bonheur, d’amour et de réussite. RENT, c’est une comédie musicale au texte accessible et aux pièces musicales poignantes qui nous permet de porter un tout autre regard sur les jeunes marginalisés et les tabous qui les entourent.

Un succès retentissant

Pendant les semaines précédant la représentation, on nous assurait rien de moins qu’un spectacle grandiose et de qualité… Eh bien chose promise, chose faite! Avec des dizaines d’étudiants impliqués dans le projet dont plus d’une vingtaine de danseurs et chanteurs talentueux sur scène, on ne pouvait que s’attendre à un spectacle incroyable. Étant moi-même présente et située tout près de la scène, j’ai été très impressionnée par le talent et le professionnalisme de l’équipe. Mise en scène par Élizabeth Kirouac, étudiante au cégep de Jonquière, la comédie musicale a su envoûter le public survolté et enthousiaste qui a d’ailleurs offert une longue ovation aux artistes à la fin du spectacle. Les cinq dernières années ont permis à l’équipe de la Comédie musicale d’acquérir une expérience et un public qui, espérons-le, nous feront profiter de plusieurs autres spectacles de talent comme celui-ci!

Photo: Page Facebook de la Comédie musicale du Cégep de Jonquière

Chaque jour, plusieurs personnes se lancent dans une grande aventure. Laquelle? Ils font la fameuse demande en mariage à leur bien aimé. Voici donc un top 10 des pires manières de demander la main de son âme-sœur.

10. Cacher la bague dans le repas

Il faut prendre en compte les risques d’étouffement qui surviennent lorsqu’on met la bague dans le repas de sa bien aimée. En faisant ça, tu veux la demander en mariage ou provoquer son étouffement?

9. La fausse comédie musicale

Advenant le cas où tu n’as pris de cours de chant, ce serait une bonne idée d’oublier cette idée pour t’éviter une grande humiliation.

8. Coche oui / Coche non

Cette technique, qui semble fonctionner au primaire, ne peut être utilisé par des adultes. Si tu utilises cette manière comme un enfant de 5 ans, attends toi à te faire répondre de la même manière, soit comme un enfant de 5 ans.

7. En jouant à Call of Duty en ligne

Les garçons ont, depuis quelques années, développé une dépendance aux jeux vidéo au point de délaisser certaines choses comme la galanterie.

6. Envoyer son meilleur ami

Même une personne qui parle autant que Mousseline dans l’émission Caillou ne doit pas envoyer son meilleur ami. Disons qu’il est beaucoup plus difficile de prendre la demande au sérieux.

 5. En tricotant un chandail à ton chat

En fait, si un gars te demande en mariage par l’entremise d’un chandail pour chat tricoté à la main, tu devrais te poser de sérieuses questions quant à votre relation.

 4. En écoutant Occupation Double

Entendons-nous sur le fait qu’un dimanche soir tranquille en pyjama et étendu devant la télé n’est pas la meilleure façon de faire la grande demande. Surtout lorsque c’est devant une émission où les couples ne fonctionnent jamais et où tout fini en chicane.

3. À des funérailles

«Chéri, regarde dans la poche de ton grand-père, tu vas y trouver une surprise.» Je ne veux tout simplement pas imaginer cette situation douteuse.

2. La bouche pleine

Ceci est non discutable.

1. Par message texte

La pire manière de demander en mariage est par message texte. Si tu n’as pas le courage de faire la grande demande en personne, ne l’a fait tout simplement pas. Tu perds toute crédibilité auprès de ta bien aimée.