cheveux

Combien d’entre vous n’ont jamais rêvé de pouvoir traîner son coiffeur comme on traîne son rouge à lèvre? De vous réveillez dix minutes avant votre cours si vous en avez envie, sans avoir la tête à moitié bien frisée? Et bien, vous êtes à un cheveux prêt de connaître le secret d’un équilibre parfait!

Que vos cheveux soient épais ou fins, longs ou non, qu’ils bouclent naturellement ou qu’ils frisent à plat, cet article est pour celles qui cherchent les meilleures alternatives de placer leur crinière indomptables de manière simple, tout en évitant les classiques lassants de toques et de queue de cheval.

Ben oui! Ne vous cassez plus la tête à sortir vos fers au crépuscule, car en moins de dix minutes vous serez capables d’effectuer vous-mêmes des coiffures qui s’accommoderont parfaitement à votre routine de dernière minute.

Apprenez à discipliner vos cheveux, mais surtout à les apprécier!

Le but étant toujours d’avoir des cheveux non pas seulement d’allure saine, mais qui soient véritablement en santé. Pour ce faire, il faut s’assurer d’avoir la bonne méthode de démêlage. D’abord, je vous confie que les brosses ne sont pas faites pour vous démêler les cheveux, girls! Priorisez le peigne en allant dans le sens du cheveu : en commençant par démêler la pointe et en terminant par le cuire chevelu, ça minimisera la cassure.

Ensuite, si vous n’êtes pas déjà familières avec le séchoir, sachez qu’il y a également une manière de procéder si vous désirez préparer votre cheveu à être coiffé. Assurez-vous simplement de concentrer la chaleur par dessus et par dessous du cheveu pour vous garantir une certaine flexibilité grâce à sa tiédeur.

12788400_1141599855852656_974870104_o

La queue de cheval améliorée

Rien d’extravagant, mais on réinvente ici la traditionnelle queue de cheval en la bonifiant de détails subtils dans le but d’amener un peu de texture et de volume à votre coiffe. Voici une coiffure deux en un, parfaite pour améliorer le look mou du lundi matin!

Oubliez les cheveux dans le visage

Pour les jours où ça ne vous plaît pas d’avoir les cheveux dans le vent, c’est l’allure rêvé qui combine l’élégance et la simplicité. Vous pourrez mettre en valeur votre visage sans toutefois avoir l’impression d’en avoir fait trop.

12765658_1141599852519323_1697832173_o

Telle une fine fleur

Rajoute un nouvel accessoire à ton outfit et complète ton t-shirt vintage avec une toque à l’apparence soignée. D’ailleurs, c’est ma coiffure coup de cœur, car l’effet est unique selon votre épaisseur de cheveux, mais toujours réussite!

12765581_1141599859185989_1843190475_o

Photo : KC Photographie
Aide à la coiffure et source professionnelle : Hélène Drouin Milot

Étant donné que ma mère est coiffeuse depuis 29 ans, je vous ai concocté, grâce à son aide, un article qui donne 10 conseils pour l’entretien en général de vos cheveux.

1. Pointes fourchues

Si vous avez les pointes fourchues, vous pouvez mettre de l’huile capillaire dans votre shampooing (ex : Huile d’Argan), vous faire un masque réparateur (ex : Sébastien) avec un shampooing à base de kératine (ex : Sébastien). Tout de même, se faire couper la pointe tous les trois mois reste l’idéal afin de garder vos cheveux en santé.

2. Température des fers

Il ne faut pas mettre son fer à 400 degrés, malgré le fait qu’il puisse se rendre à une telle chaleur, car ce n’est vraiment pas bon pour les cheveux. La chaleur conseillée est de 250 degrés.

3. Produits de pharmacie

À la pharmacie, les shampooings/revitalisants/masques peuvent être de bons produits. Un seul conseil : il faut regarder les ingrédients. Pour ce qui est des teintures, les produits peuvent être utilisés, mais il demeure recommandé d’être en compagnie d’un professionnel lors de l’application. La formation des coiffeurs ne sert pas à rien.

4. Shampooing bleu

Pour celles qui sont blondes, blanches ou grises, il est recommandé d’utiliser un shampooing bleu. Vous pouvez le laisser 5 minutes dans vos cheveux avant de rincer lors de la douche. Cela servira à couper la couleur jaune, mais ATTENTION, si le cheveu est déshydraté, vous risquez d’avoir un peu de reflets violets dans vos cheveux. Après 3 lavages, cela disparaitra.

5. Couleur de la teinture

Pour garder sa couleur de teinture, il faut toujours prendre un shampooing hydratant et à base de kératine, parce que cela empêche d’ouvrir les écailles du cheveu et fait mieux glisser la couleur. Voilà pourquoi l’importance du choix d’un shampooing est primordiale ainsi que l’application d’un masque.

6. Repousse des cheveux

Il faut toujours être régulière et aller chez le coiffeur 3 semaines après une décoloration. La repousse devient difficile à colorer après un mois d’attente, car, plus la repousse est longue, plus il sera difficile pour la coiffeuse de couper les teintes de jaune indésirable dans le blond.

7. Piscine et décoloration

Celles qui font de la natation et qui ont une décoloration doivent toujours prendre soin de bien hydrater leurs cheveux, car avec les visites dans le chlore chimique, votre blond peut devenir vert. Il ne faut pas paniquer si cela arrive, le coiffeur peut toujours remédier à la situation, mais il ne faut pas le faire seule.

8. Décoloration pour les couleurs foncées

Si vous avez l’idée de vous décolorer et que vous êtes rousses, brunes foncées ou noires, soyez patientes! Cela prendra au moins 5 à 6 visites chez le coiffeur pour obtenir le blond souhaité. Il faut aussi être consciente que le coiffeur devra couper vos cheveux s’ils sont déshydratés et/ou fourchus.

9. Autres

– L’ingrédient «poussière de diamant» aide la brillance de vos cheveux.

– Il faut toujours démêler les cheveux à partir de la pointe et crêper ceux-ci à partir de la racine.

– Si vous êtes intéressés à avoir des produits naturels, les produits Bain De Terre sont recommandés.

10. Produits chouchous

Les produits de marque Sébastien, Biolage et Rusk sont recommandés. Aussi, le vaporisateur Thermo Protecteur (qui sert à protéger les cheveux avant la chaleur d’un fer) est l’un des meilleurs vaporisateurs, et ce, a un prix abordable! Finalement, une brosse en poils de sanglier est conseillée pour faire briller les cheveux et parvenir à moins les casser.

Photo : Tumblr

Ça doit faire au moins 10-12 ans que je lave moi-même mes cheveux en suivant les gestes de ma mère. Par contre, j’ignorais qu’elle avait tort depuis le début, donc moi aussi! C’est un article du blog NYLON qui m’a ouvert les yeux cette semaine et je me devais de vous en faire part.

D’abord, le shampoing doit être appliqué à la racine des cheveux en moussant bien pour permettre au produit de nettoyer en profondeur, contrairement au revitalisant qui devrait être appliqué sur la pointe des cheveux, généralement plus sèche. Sinon, le gras viendra vous hanter le fond de tête bien plus rapidement! En suivant ces simples trucs, vos cheveux seront bien plus sains et bien plus beaux, et  ce, plus longtemps. Plus, plus, plus!

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de laver ses cheveux trop souvent. Il est suggéré de le faire deux à trois fois par semaine pour un cuir chevelu normal. Le sébum fait bien son boulot, c’est un revitalisant naturel qui protège votre tête et l’hydrate automatiquement. Il rend les boucles plus douces, plus volumineuses et plus brillantes. Pour un effet encore plus réussi, il est primordial de bien brosser ses cheveux, ce qui répartit le sébum de manière équitable.

N’oubliez pas de bien rincer, c’est une étape hyper importante pour retirer toutes traces de shampoing et de revitalisant (chimique, ouuuh). D’ailleurs, pour éviter de casser vos cheveux, démêlez-les avec vos doigts alors qu’il y a encore présence de revitalisant : les peignes ne sont pas vos amis, ils sont dévastateurs!

Au niveau du séchage, calmez-vous la serviette! Ce n’est pas nécessaire d’ébouriffer vos cheveux, ils seront bien plus beaux si vous les éponger simplement.

Je termine cet article avec un truc de grand-mère qui me vient vraiment de ma grand-mère (mamie Carrier, c’est la meilleure) : prioriser l’eau froide ou tiède. L’eau chaude active les glandes sébacées, celles qui rendent vos cheveux gras plus rapidement. L’eau froide, même si elle est un peu moins agréable, rend votre tête plus douce que jamais (surtout après le revitalisant, wow!).

Tadammm, vous savez maintenant comment bien laver vos cheveux!

Partagez ces petits trucs simples à tous vos amis : tout être humain aux cheveux relativement longs mérite de savoir ces astuces!

Photo : Frédérique Carrier

Il neige à gros flocons. Les flammes crépitent dans le foyer du salon, Elvis chante le désespoir d’un Noël passé, maman prépare la table pour le souper… Une coupe de champagne à la main, devant le miroir, c’est le moment de ta transformation en fée des neiges; mais, qu’est-ce qu’on fait avec les cheveux Voici mes quatre coups de cœur pour cette année!

1. La queue de cheval/tresse

Tellement facile à faire, et en plus, tellement glamour! Lisse ou frisée, la queue de cheval portée avec une robe est un classique qui démontre une classe incroyable. Pour ce qui est de la tresse, cette coiffure était sur tous les tapis rouge cette année. Portée haute comme une couette, la tresse n’est pas à négliger! Qu’elle soit normale ou encore en queue de poisson, on lui donne un petit look messy et le tour est joué!

Sans titre

2. La tresse dans la frange

J’ai cru constater au cours de l’année, lorsque toutes mes amies ont passé les ciseaux dans leur crinière, que les cheveux courts étaient clairement une des plus grosses tendances 2014. D’une facilité incroyable, j’adore ce style porté souvent par la belle Marilou. Simple, mais totalement classy!

Sans titre2

3. Les cheveux de princesse

Pour celles qui, comme moi, n’ont cependant pas eu le courage de mettre fin aux jours de leur longue crinière, voici mon incontournable du temps des fêtes! Il faut s’armer de patience, mais le résultat est à tomber par terre. On jurera que tu sors tout droit d’un conte de Disney!

Sans titre3

4. Les chignons

J’adore coiffer: honnêtement c’est un de mes dadas, j’ai l’impression de jouer à la poupée. Cependant, j’ai une grosse difficulté avec les chignons. Je les trouve splendides, mais ô combien compliqués à faire. Toutefois, ce qui est plutôt plaisant, c’est que les possibilités sont infinies. À chacun son chignon! Mon truc? Essayer, encore et encore, et un jour, même si on a l’impression de faire un peu n’importe quoi, le résultat est acceptable. Donc petit conseil: pratique-toi avant le réveillon!

Sans titre4

À vos fers!

Photos: We Heart It

Avec le début des temps froids, les rhumes qui nous irritent, le manque de sommeil à cause des travaux et la baisse de moral qui vient avec les jours plus courts, les cheveux en paient également les conséquences à l’arrivée de l’automne. Pressée de retrouver la vitalité de mes cheveux en santé, je me suis informée auprès de ma coiffeuse chouchou, Vanessa Arsenault, dans le but de décrocher les meilleurs secrets d’une routine à adopter pour une chevelure à ravir.

  • Si vous êtes comme moi et que le revitalisant remplace la brosse, c’est maintenant que les habitudes changent. Il faut TOUJOURS bien démêler ses cheveux, avec une brosse à poils (les «picots» métalliques cassent les cheveux). De mon côté, je suis tombée en amour avec celle en poils de sanglier, la brosse par excellence.
  • Croyez-moi, le choix du shampoing est judicieux. L’utilisation d’un shampoing doux est importante pour ne pas agresser le cuir chevelu, et il doit être adapté en fonction du type de cheveux : s’ils sont gras, à tendance pelliculaire ou secs par exemple. Il est possible de devoir le modifier après trois mois, selon le changement des saisons.
  • Vanessa se confie sur le lavage des cheveux : «Il est bien de toujours faire deux shampoings lors de chaque lavage. Le premier s’occupe d’enlever tous les résidus de produits ainsi que la poussière, tandis que le deuxième nettoie en profondeur.» Un truc gagnant!
  • Tututu, ce n’est pas tout! Il faut bien rincer le shampoing et appliquer un revitalisant sur la pointe des cheveux. Toutefois, Vanessa Arsenault vous suggère un rinçage à l’eau froide afin de bien refermer la cuticule du cheveu pour une brillance assurée. L’eau fraîche est plutôt inconfortable, mais il faut souffrir pour être belle!
  • Toi qui ne peux te passer de ton fer plat et de ton fer à friser, il est NÉCESSAIRE que tu procures un protecteur thermal que tu vaporiseras avant chaque brushing. Finies les pointes fourchues.
  • LE secret pour des cheveux parfaits : les produits Moroccanoil. C’est un must! À base d’huile d’argan, cette gamme de produits hydrate les cheveux et les répare sans laisser de surplus de sébum. Le véritable coup de cœur de Vanessa reste l’huile hydratante, même si l’ensemble des produits est miraculeux.
  • P.S. J’en profite pour vous glisser un mot important : le masque hydratant pour les cheveux est un indispensable. Une à deux fois par semaine, l’habitude en vaut la peine lorsqu’on souhaite une jolie tête en santé!

Oh et avant que j’oublie de t’en parler, les cheveux sont à la base d’un look à faire tourner des têtes alors prends-en soin!

Photo: Flickr

L’alarme sonne; on quitte Morphée, part le café, ingurgite une toast de beurre de peanut en vitesse, on se retrouve face au miroir, prête à entrer en action… STOP, tu prends tristement conscience que ta fidèle crinière ressemble plus à celle de ton chien qui revient de jouer sous la pluie qu’à celle d’un humain…

Dans la catégorie «comment mal commencer la journée», cette triste révélation se classe aisément dans le palmarès. Les cheveux gras sont causés par plusieurs facteurs, dont plusieurs qu’on inclut aveuglement dans nos habitudes de vie…

Alimentation

L’alimentation est un facteur primordial de notre vie: ses conséquences se font sentir partout… même dans ta tête! En effet, une alimentation grasse et riche en sucre incite le sébum à s’en prendre à tes cheveux. Une alimentation riche en fruits et en légumes favorise l’élimination des impuretés, et bonne nouvelle: le chocolat n’affecte pas le niveau de gras de tes cheveux. Youpi!

Shampoing

Lorsqu’il est temps de choisir un nouveau shampoing, même si la tentation de sauter sur la plus belle bouteille est tentante, il est important de prendre temps de lire les indications… On évite les shampoings hydratants au PH élevé! Aussi, la fréquence de tes lavages est très importante. Ironiquement, plus tu laves tes cheveux souvent, plus les chances qu’ils soient gras sont fortes. Les spécialistes conseillent de se laver les cheveux une fois aux deux jours. Ensuite, sèche-les à une température tiède en les gonflant au niveau des racines pour éviter de les plaquer sur ton crâne. Parlant de douche, méfie-toi de tes crèmes faciales… Au coucher, des traces de celles-ci se retrouvent sur ton oreiller… et ainsi, bien évidemment, sur tes cheveux.

Comment camoufler?

Pour ces fameux matins, plusieurs solutions s’offrent à toi. Premièrement, les couvre-chefs tels que les tuques ou les bandeaux deviennent tes amis! Sinon, pour les journées plus chaudes, il existe sur le marché des «shampoings secs» en «cacanne» qui s’appliquent comme du spray net. Pour une solution plus accessible, la poudre de bébé fait le même effet. Bien entendu, il y a aussi la bonne vieille option de la queue de cheval, ou encore tu peux innover en faisant une tresse ou en utilisant un «beigne». Mais fais attention, une brosse sale partagera ses saletés à tes cheveux, un petit lavage hebdomadaire devient donc essentiel.

Voilà, à tous les problèmes se trouvent une solution, et ça s’applique même pour tes cheveux!

Photo: We Heart It

T’sais quand t’as besoin de changement, tu te regardes dans le miroir et tu te dis que ça va pas pantoute. T’es juste écœurée pis tu sais pas quoi faire. J’ai trouvé la solution parfaite! Une petite coupe de cheveux, avec au bout de la ligne, ta B.A. de la journée.

Moi en tout cas c’est ça que j’ai fait. J’étais tannée de mes longs cheveux, je n’en voulais plus de cette chevelure qui traine partout où je vais, (à tel point qu’on pouvait me suivre à la trace), qui se pogne dans les racks au magasin et dans les zippers des manteaux. C’était assez!

Et là, je me suis dit: «T’sais Julie, ça fait quand même beaucoup de cheveux, pourquoi tu ne les donnerais pas? Ouais bonne idée!» Mais mes cheveux sont teints, donc ça ne marche pas, que je me suis dit…

J’ai fait mes petites recherches et j’ai trouvé le Programme DonEspoir Cancer qui accepte les dons de cheveux colorés. Programme DonEspoir Cancer œuvre depuis maintenant 9 ans et s’est associé depuis peur avec le fabriquant de perruques Perruque RL Moda afin de pouvoir distribuer gratuitement les prothèses capillaires aux jeunes enfants atteints du cancer au Québec. Cet organisme à but non lucratif offre aussi la possibilité au donateur d’insérer une lettre d’encouragement et d’espoir adressé à l’enfant qu’ils remettront en même temps que la perruque.

Si toi aussi ça t’intéresse de faire un don de cheveux, il faut que tu saches que quelques critères s’appliquent. Premièrement, la plupart des organismes ne prennent pas les cheveux colorés ou traités chimiquement, car pour faire une seule perruque plusieurs dons sont utilisés et ils doivent eux-mêmes traiter le cheveu pour uniformiser la couleur, donc un cheveu non coloré sera préférable. (Si tes cheveux sont traités tu peux les envoyer au même programme que moi, il les accepte!) Pour les cheveux blancs ou gris, c’est la même chose.

De plus, une longueur minimale est souvent exigée. Je devais envoyer minimum 8 pouces (20 cm) de cheveux, par contre ça peut varier selon l’organisme. Ensuite les cheveux doivent toujours être attachés avec un élastique aux deux extrémités. Finalement, ils doivent être propres et secs!

Et voilà, c’est une façon simple de changer de tête et de faire plaisir à pleins d’enfants!

Voici quelques adresses où tu peux envoyer ta tignasse :

Programme DonEspoir Cancer / Perruques RL Moda
4891, boulevard St-Charles
Pierrefonds (QC)  H9H 3E4

Pantene Beautiful Lengths
c/o Archway Marketing Services
P. O. Box 434
2110 Kipling Avenue
Etobicoke Station B, ON M9W 5L4

A Child’s Voice Foundation
Angel Hair for Kids Program
3034 Palstan Road, suite 301
Mississauga (ON)  L4Y 2Z6

Photo: We Heart It

Vous savez cette sensation qui vous gruge l’estomac le jour de votre anniversaire, et qui vous fait baver de désir devant ce gargantuesque gâteau triple chocolat extra-crémage ? Vous l’attendez impatiemment assis au bout de votre chaise avec les yeux gros comme une souris dans le fond d’une chaudière neuve (note: être énervé à l’extrême, impressionné) et puis, finalement, on le dépose devant vous. La pâtisserie chocolatée a pris l’apparence d’une substance jaune et visqueuse. Ben oui, un Jell-O au citron avec une chandelle. Bref, ce sentiment de déception devant des attentes trop élevées, on l’a ressenti hier soir, au Défilé Coiffure du Bistrot du Fjord, organisé par Emmanuelle Tremblay alias Brune aux Bleuets en collaboration avec le coiffeur Francis Bouchard  

En tournant le coin de la rue Saint-Thomas, une petite cabane en bois rond mal éclairée s’est dessinée sous les phares de la voiture présidentielle (Merci Jacob Cassidy, président d’ATM) que l’on conduisait. Surprise! Nous qui nous attendions à un palace digne d’Aladin… Gênées d’avoir enfilé nos belles robes de soirée pour un endroit qui méritait une simple paire de jeans, nous entrons à reculons. Devant nos yeux, un éclairage tamisé, des jeux de lumière égayants et quelques groupes d’amis rassemblés autour d’une «p’tite frette».

Y’est où le caviar?

Or, l’ambiance est intime et conviviale : le Bistrot du Fjord de Chicoutimi, on vote oui pour ceux qui désirent revamper leur dimanche soir. Une petite pause de Julie Snyder au Banquier, ça ne fait pas de tort.

Une zone selfie est à la disposition des invités afin d’immortaliser le moment en attendant l’arrivée sur scène des mannequins. Une idée intéressante et originale : dommage que notre inconfort à l’égard de nos tenues nous ait contraintes à rester assises…

Le défilé est prévu pour 21 h. Nous prenons donc soin d’arriver d’avance par souci de ne rien manquer.

Ce soir-là, la seule chose qu’on ait manquée, c’est Julie Snyder pis ses valises…

21h40 : The show (enfin) begins! Sur le cat walk, des mannequins de tous genres défilent. Il y en a pour tous les goûts. Des coiffures extravagantes et d’autres plus classiques ornent les têtes du garçon et des filles. L’ajout d’accessoires dorés tels un amas d’épingles à cheveux et des brillants décorent les chevelures. Ces Tyra Banks d’un soir en mettent plein la vue et permettent au public de bien distinguer les détails de leur coiffure en paradant entre les tables.

21h44 : The show (déjà) ends! Une si longue attente pour un défilé aussi long qu’une chanson. C’est donc sur notre appétit que nous avons repris le chemin du retour, le chauffage dans le plafond parce qu’il fait «frette».

Finalement, le Jell-O au citron c’est ben bon, mais en recevoir un c’est fâchant quand tu baves à l’idée d’un gâteau triple chocolat extra-crémage…

Photo: Ève-Marie Fournier

Elle me connaît bien. Je suis LA référence en matière de cheveux, parce que j’ai pratiquement tout essayé (à l’exception des couleurs «oiseau de paradis»!). Enfin, la petite Maude s’est présentée à moi tout excitée, tenant une photo dans ses mains : «VÉRO! Je veux ÇA dans mes cheveux.»

Et voilà que nous filions tout droit chez la coiffeuse, ensemble.

L’«effet ombré» est de plus en plus populaire. Ayant fait son apparition depuis près de deux ans, il n’est plus rare de croiser une fille ayant osé cette nouvelle tendance. Avec raison!

Les plus fancy, voire classy, iront avec un dégradé de couleurs subtil. Pour les originales, c’est un tout autre jeu : certaines oseront les pointes de couleurs. Bref, l’effet ombré est un style qui peut convenir à toutes les têtes.

photo 1photo 2

Curieuse de la procédure, j’ai décidé d’accompagner ma copine au salon de coiffure. (Et il faut dire que Maude était un peu «moumoune» face à cette nouvelle coloration…)

Mon amie s’assoit donc sur la chaise du salon La Caboche, à Jonquière. C’est Johanne Brassard, ma fidèle coiffeuse, qui a pris en charge cette cliente agitée.

«Bon. Je veux un dégradé de couleur dans mes cheveux.» La coiffeuse et la cliente d’à côté partent à rire! On se retourne, et on remarque un dégradé «en cours» dans ses cheveux. Comme quoi c’est un must chez les jeunes femmes.

Alors, voici les étapes importantes pour réussir une telle coloration :

1)    On choisit la hauteur et la couleur du dégradé. À quelle hauteur de votre cuir chevelu commencera-t-il?

2)    Ensuite, la coiffeuse applique directement le décolorant sur la pointe, avec un pinceau. Le décolorant enlève toute autre couleur dans les cheveux. Une fois appliqué, il pâlit le cheveu jusqu’à l’obtention d’un blond. Si on le laisse longtemps, il est même possible d’obtenir du blond platine. Mais dans le cas de Maude, la coiffeuse le laisse agir 15 minutes, donnant une coloration plus caramel.

photo3

3)    Par la suite, Johanne définit le dégradé avec ses mains. Maude et sa coiffeuse avaient la même vision; elles ont opté pour un effet ombré subtil, à hauteurs inégales. Elles ne voulaient pas d’une démarcation nette entre le pâle et la couleur de fond. Mais c’est vraiment à votre goût!

4)    Après avoir appliqué la coloration, la coiffeuse prend soin de mettre un casque sur la partie décolorée, afin de garder la chaleur et d’empêcher le décolorant de sécher.

photo4

5)    Le temps écoulé, il faut rincer.

6)    Après tout ça, on ajoute la couleur de fond. Normalement, il faudrait laisser agir environ 30 minutes. Les dernières cinq minutes servent à teindre les pointes de la même couleur, histoire de créer un ton sur ton, une couleur plus unifiée.

7)    On rince les cheveux à nouveau, question d’enlever tout l’excédent de couleur. Ah! et aussi nettoyer la teinture qui a dépassé sur le front… pas très chic sinon.

photo5

8)    FINALEMENT!!! La coiffeuse place les cheveux comme bon lui semble, et fait sentir sa cliente comme une vraie STAR.

photo6

9)    Dernière étape (et non la moindre) : on se regarde dans le miroir, et on a-d-o-r-e!

Voilà, c’est aussi simple que ça pour un résultat haut en couleurs!

Pssssst! Maude Boutet, la coordonnatrice de LaCerise.ca, s’est fait coiffer le même soir qu’un important gala au cégep de Jonquière. Le webmagazine y a remporté le titre d’organisation socioculturelle de l’année. N’est-ce pas là une cliente satisfaite?

photo7

Photos: WeHeartIt, Véronique Bissonnette