beauté

L’automne est à nos portes, tout autant que la frénésie de l’Halloween et ses décorations qui envahiront bien vite les entrées de maisons. Depuis (trop) longtemps, y’a comme un méga mouvement ben l’fun où les gens dépècent en surdose des citrouilles pour en faire une pas pire décoration (du moins essayer). Pis là, c’est connu, le 1er novembre, tous ces efforts artisanaux douteux vont directement aux vidanges.

Par contre, cette année, je t’invite à te conscientiser sur le gaspillage en changeant un peu la tradition. Et oui, je te prie de bien vouloir laisser ton appart arborer la beauté des courges dans leur entièreté et tu pourras, une fois l’Halloween terminée, la faire cuire et la réutiliser.

Là, tu vas me dire que j’gâche tes plans de gang-de-filles-qui-tentent-de-fuir-la-déprime-saisonnière, mais non. Surprise, la citrouille comporte plusieurs bienfaits (beaucoup mieux pour ton visage que pour ton estime personnelle de bricoleuse).

En plus d’être riche en potassium et en vitamine A, la citrouille est connue  pour ses vertus apaisante, adoucissante et purifiante. Une fois cuite, elle est parfaite pour les masques beauté. Alors voilà, je te propose deux brillantes idées tirées de Pinterest.

Pour hydrater les cheveux secs et les rendre plus brillants, ça prend:

– 2 tasses de chair de citrouille cuite (purée)

– une cuillère à soupe de miel

– une cuillère à soupe d’huile de coco

-une cuillère à soupe de yogourt nature

T’as juste à mélanger les 4 ingrédients et à répartir le tout uniformément sur ta chevelure. Laisse reposer une vingtaine de minutes et passe tes cheveux au shampoing pour éliminer toute trace de résidus.

Pour hydrater ton visage et le rendre plus lumineux, tu auras besoin de:

– 1/4 tasse de chair de citrouille cuite (en purée)

-1/2  pomme verte (riche en acide naturel, purifiante et exfoliante pour la peau)

– une cuillère à soupe de miel

-une cuillère à soupe de lait (propriété régénératrice)

-une pincée de cannelle (pour augmenter la stimulation sanguine et donner un beau teint)

T’as qu’à peler et couper la pomme, pour ensuite l’ajouter au mélangeur avec tous les autres ingrédients. Lorsque la consistance est homogène et lisse, il suffit de l’étendre sur ton visage 15 minutes. Il ne reste plus qu’à retirer le masque avec une débarbouillette d’eau tiède.

Allez fille, c’est maintenant le temps de prouver à quel point t’es une bonne citoyenne, tout en exhibant fièrement des cheveux et un teint de rêve (rien de moins, ok).

Source photo : weheartit.com

Combien d’entre vous n’ont jamais rêvé de pouvoir traîner son coiffeur comme on traîne son rouge à lèvre? De vous réveillez dix minutes avant votre cours si vous en avez envie, sans avoir la tête à moitié bien frisée? Et bien, vous êtes à un cheveux prêt de connaître le secret d’un équilibre parfait!

Que vos cheveux soient épais ou fins, longs ou non, qu’ils bouclent naturellement ou qu’ils frisent à plat, cet article est pour celles qui cherchent les meilleures alternatives de placer leur crinière indomptables de manière simple, tout en évitant les classiques lassants de toques et de queue de cheval.

Ben oui! Ne vous cassez plus la tête à sortir vos fers au crépuscule, car en moins de dix minutes vous serez capables d’effectuer vous-mêmes des coiffures qui s’accommoderont parfaitement à votre routine de dernière minute.

Apprenez à discipliner vos cheveux, mais surtout à les apprécier!

Le but étant toujours d’avoir des cheveux non pas seulement d’allure saine, mais qui soient véritablement en santé. Pour ce faire, il faut s’assurer d’avoir la bonne méthode de démêlage. D’abord, je vous confie que les brosses ne sont pas faites pour vous démêler les cheveux, girls! Priorisez le peigne en allant dans le sens du cheveu : en commençant par démêler la pointe et en terminant par le cuire chevelu, ça minimisera la cassure.

Ensuite, si vous n’êtes pas déjà familières avec le séchoir, sachez qu’il y a également une manière de procéder si vous désirez préparer votre cheveu à être coiffé. Assurez-vous simplement de concentrer la chaleur par dessus et par dessous du cheveu pour vous garantir une certaine flexibilité grâce à sa tiédeur.

12788400_1141599855852656_974870104_o

La queue de cheval améliorée

Rien d’extravagant, mais on réinvente ici la traditionnelle queue de cheval en la bonifiant de détails subtils dans le but d’amener un peu de texture et de volume à votre coiffe. Voici une coiffure deux en un, parfaite pour améliorer le look mou du lundi matin!

Oubliez les cheveux dans le visage

Pour les jours où ça ne vous plaît pas d’avoir les cheveux dans le vent, c’est l’allure rêvé qui combine l’élégance et la simplicité. Vous pourrez mettre en valeur votre visage sans toutefois avoir l’impression d’en avoir fait trop.

12765658_1141599852519323_1697832173_o

Telle une fine fleur

Rajoute un nouvel accessoire à ton outfit et complète ton t-shirt vintage avec une toque à l’apparence soignée. D’ailleurs, c’est ma coiffure coup de cœur, car l’effet est unique selon votre épaisseur de cheveux, mais toujours réussite!

12765581_1141599859185989_1843190475_o

Photo : KC Photographie
Aide à la coiffure et source professionnelle : Hélène Drouin Milot

Je n’y croyais pas trop, tu vois. J’ai mes insécurités, je ne suis pas full in love avec mon physique, je doute un peu de tout. Mais quand tu me l’as dit, j’ai eu envie d’y croire.

La première fois que tu me l’as dit, j’ai souri et je t’ai dit merci. Je me suis dit que tu disais ça pour être gentil. La deuxième fois, j’ai souri, simplement. Pis là, tu m’as dit que mon sourire me rendait encore plus belle. Je dois t’avouer que j’ai fondu un peu en entendant ça.

T’as continué à me le dire. N’importe quand. En plein milieu d’une conversation, entre deux baisers, dans le silence de nos respirations. Juste ça. «t’es belle» ou «maudit que t’as un beau sourire». Tu t’en rends pas compte, mais ça fait tellement du bien pour une fille comme moi d’entendre des mots comme les tiens.

Un bec sur le front en plein milieu de la nuit, la voix pleine de sommeil, pas trop sûr que j’étais réveillée, tu l’as dit encore. Et, ce matin, encore. Les cheveux n’importe comment, pas une trace de maquillage sur le visage, les paupières encore à moitié fermées. T’as starté ma journée du bon pied. Tu m’as donné l’énergie qui commençait à me manquer, tu m’as collé un sourire en plein visage.

Quand je souris, maintenant, je pense à ça. Je pense à tes mots, à tes «maudit que t’es encore plus belle quand tu souris », à tes « t’es tellement belle». Pis je souris encore plus. Toute seule, en plein milieu de mon cours, dans ma chambre, en marchant dans la rue…

Tes textos aussi, ils me font sourire. Tes  bon matin» et tes «bonne nuit» me font du bien. Tes petits «t’es ben cute» glissés entre deux messages font bondir mon cœur.

Mais c’est quand même en vrai que ça a le plus d’impact. Quand tu glisses tes doigts sous mon menton juste avant de le dire. «T’es adorable», «t’es mignonne», «t’es cute», «t’es belle».

Je ne m’en rends pas compte, je ne le crois pas encore. Mais continue, s’il te plait. Continue de me dire que je suis belle. Ça fait du bien à entendre. Et je sens que je vais finir par y croire pour de vrai.

SOS derme

BY 4 janvier 2016 Beauté, Jolie

Les changements de température ont de très grands impacts sur notre peau. Maintenant que l’hiver est bien installé, je vais te donner quelques trucs afin que ton visage reste flawless pendant toute la saison.

1. L’importance de l’hydratation!

Et je ne parle pas seulement des crèmes hydratantes que l’on doit avoir dans notre trousse beauté! Pour éviter que ta peau se dessèche trop intensément et pour éviter les engelures, il faut boire beaucoup d’eau et utiliser un hydratant qui sera très utile tout au long de l’hiver. N’oublie pas de choisir tes produits selon ton type de peau!

2. Exfolier… Mais pas trop!

L’exfoliation est très importante, peut-être même autant que l’hydratation! Cependant, il est très important de ne pas en exagérer. Dans ce cas-ci, ta peau pourrait développer des rougeurs, de l’irritation et certaines parties de ton visage peuvent devenir très sèches. Également, les exfoliants qui font peler la peau sont meilleurs que ceux avec des petites granules.

3. Le sommeil.

Tu connais probablement l’expression anglophone beauty sleep. Eh bien, il semblerait que cette expression ne soit pas si banale. Des scientifiques avancent qu’entre 23 heures et 4 heures du matin, les cellules se regénèrent deux fois plus vite que dans la journée, ce qui est très bon pour la peau de ton visage! De plus, il est prouvé que les gens qui manquent de sommeil ont tendance à avoir plus de problèmes de peau tels l’acné, l’eczéma et même du psoriasis. Alors, n’oublie pas ton beauty sleep!

Profite bien des congés du temps des fêtes et des activités que t’offre la saison hivernale, mais n’oublie jamais de prendre bien soin de toi et de ton visage!

Comme tu as pu le remarquer, l’hiver est déjà à nos portes, ici au Saguenay. J’ai pensé que je devais de te partager mes petits trucs et conseils anti — « mort-dans-la-face ». C’est un titre un peu choc, mais sincèrement, je dois dire qu’avec le manque de soleil et de chaleur, j’ai vraiment l’impression de regarder quelque chose de bien terrifiant le matin en me levant.

Si toi aussi tu en as assez de ce teint pâle qui pourrait te permettre de jouer dans American Horror Story, de ces cernes qui n’en finissent plus de creuser ton visage, des petits yeux vitreux et de ton maquillage inefficace, et bien je t’invite à poursuivre ta lecture pour des trucs et conseils qui j’espère, te seront bénéfiques.

Ceci est une liste très facultative. Tu peux très bien utiliser d’autres marques ou d’autres produits. J’inscris seulement ceux que j’ai moi-même testés. Ce sont des éléments essentiels pour que ta peau reprenne une certaine joie de vivre.

Soins de la peau

— Crème hydratante Vichy Normaderm (soin hydratant contre l’acné) et le nettoyant complémentaire. Idéale pour les types de peau qui ont à tendance à faire des rougeurs dans cette saison froide.

— Des milliers de pots de crème hydratante pour le corps Bath & Body Works avec leurs gels de douche assortis! Je les utilise pour les odeurs incroyables et le sentiment de confiance qu’elles peuvent procurer. L’hiver, il est important de mettre de la crème hydratante tous les jours après la douche. Personnellement, je vois une différence. Fini la peau sèche qui pique!

 — Démaquillant (solution micellaire) Bioderma pour peaux sensibles qui nettoie, démaquille et apaise la peau. Cette petite merveille est en format liquide et s’utilise facilement avec des petits tampons démaquillants.

 Truc perso : (non recommandé par des millions de dermatologues, je sais) : puisque cet article est davantage basé sur un regain de confiance en soi plutôt que sur l’Ordre des personnes aux peaux outrées, un petit 5 minutes de bronzage en cabine, une fois par semaine, ça peut être efficace pour certaines d’entre nous. Attends, attends! Pas 25 minutes par jour non. Tout est dans l’équilibre, à moins que tu veuilles vraiment ressembler à une Doritos. Your choice, darling.

Truc de grand-mère pour le retrait des points noirs, sans douleur :

« Une cuillère soupe de gélatine (l’idéal est de la prendre en poudre, mais si tu n’as que des feuilles cela convient aussi) et une cuillère à soupe de lait. Mets les deux dans un récipient adapté aux micro-ondes pendant 20 secondes. Une fois ce temps écoulé, remue un peu et laisse refroidir une minute. Si la pâte n’est pas liquide et non homogène, il faut remettre le tout à chauffer pour quelques secondes.

Prenez le liquide obtenu et applique-le sur les zones à traiter. Tu n’as plus qu’à patienter entre 15 et 20 minutes. N’attends pas plus ou ce sera difficile à retirer! »

Source : trucsdegrandmere.com

Camoufler les cernes, et bien utiliser le maquillage

 Pour unifier mon teint, j’utilise la crème Marcelle Correction Complète. Ce n’est pas un fond de teint et ça permet à ma peau de respirer. Celle-ci est un peu plus dispendieuse (environ 30 $), mais elle est très efficace.

J’applique par la suite, mon cache-cerne à toute épreuve : Glamoflauge de Hard Candy et un peu de poudre bronzante sur l’ensemble du visage.

J’ajoute pour terminer, une touche de blush (pas trop rosé bien entendu) sur le haut des joues et sur le bout du nez. Avec ces quatre produits, mon teint a l’air beaucoup plus vivant et indifférent à la mauvaise température.

Pour ce qui est du reste du maquillage en saison hivernale, il est préférable d’éviter les couleurs très foncées. Elles feront ressortir vos traits moins avantageux. Les gloss de types nude et les rouges à lèvres mats colorés sont à prioriser.

J’espère que ces trucs pourront vous aider à passer à travers cet hiver qui s’annonce très glacial. Bonne chance!

Photo : We Heart It

À ma fête en février dernier, j’ai pris une résolution. Je me suis dit qu’une fois par semaine, je ne me maquillerais pas et vaquerais à mes occupations comme à l’habitude, mais sans produits pour cacher toutes les imperfections que je trouve dans ma face.

 Faut dire qu’avec les années, j’ai vraiment appris à aimer le maquillage et tout ce qu’on peut en faire, mais que je trouve ça dommage de se sentir confiante seulement une fois le fond de teint et le mascara en place.

Malheureusement, je ne vous le cacherai pas : ma résolution a échouée. Comme toute bonne résolution, après quelques semaines, « j’oubliais » ce que je m’étais promis il y a quelques semaines et je me sentais un peu coupable, tout en appliquant mon blush et mon eye-liner. Les gens n’avaient pas besoin de m’en parler pour que je pense à mon visage à découvert et que je me sente anormale. Avec le temps, je me suis vraiment habituée à l’image de moi-même avec maquillage lorsque je sors de mon domicile, et celle non maquillée chez moi. C’est complètement fou/pathétique/d’une tristesse, quand on y pense.

0B8SmBVXPjb-NcWZXYVpFVEZnUjQ

 J’avais même posté une photo sur Facebook pour m’assurer que tout le monde soit au courant et m’oblige un peu à le faire. Vous me direz que j’étais peut-être en quête de like, en recherche d’engendrer la conversation par rapport à l’image de soi… ou un peu des deux. Tout ce que je sais, c’est que mes intentions étaient bonnes.

 J’ai quand même continué quelques fois durant l’été et cet automne à ne pas me priver de sortir parce que j’étais au naturel et que je ne voulais pas « m’arranger ». Récemment, je me suis rendu compte que quelque chose avait changé.

Peut-être que je ne me maquillais pas seulement une fois par semaine, mais c’était devenu naturel pour moi de ne pas toujours ressentir le besoin de sortir de chez moi, bien prête à toute éventuelle rencontre. Parce qu’anyway, c’était exactement la motivation de ma résolution. Prendre conscience que personne ne m’impose à me maquiller, à part moi. Personne ne m’aimera moins, si je décide du jour au lendemain de ne plus utiliser de cosmétiques. Pourtant, c’est un peu cette impression qu’ont certaines filles. Comme si on valait moins le coup si on était au naturel.

Je ne crois pas que le maquillage est mauvais en soi. Je crois tout simplement que comme toute bonne chose, c’est à « consommer » avec modération. Ce n’est pas parce qu’une soirée bien arrosée est plaisante qu’on doit boire systématiquement tous les jours. Comme ce n’est pas parce qu’on se trouve plus « jolie » avec du maquillage qu’il faut systématiquement en porter. Au contraire, non?

Photo: WeHeartIt

«À vos marques, prêts… partez!» L’animatrice et ex-mannequin Geneviève Borne a donné hier le coup d’envoi du volet extérieur de la 15e édition du Festival Mode & Design (FMD) de Montréal, dont elle est la porte-parole pour la 7e année consécutive. Au programme de la journée : course à talons hauts, fashion trucks et défilés!

Un relais glamour

Selon la porte-parole, le FMD est l’événement tout indiqué pour les amoureux du design, de la mode et de la musique qui aiment fêter en plein-air. «La fête annuelle de la créativité au centre-ville de Montréal!» Le volet extérieur a débuté avec la traditionnelle Course à talons pour Le Chaînon, un centre d’hébergement pour femmes en difficulté.

Sous un soleil de plomb, des dizaines de coureuses et quelques courageux coureurs ont enfilé des souliers à talons d’au moins 7 cm (c’est le règlement) pour une course à relais au cœur du Quartier des spectacles. À noter qu’avec la première participation officielle des drag-queens de Fierté Montréal, l’édition 2015 s’est montrée particulièrement colorée!

2015-08-19_12383930_photo_by_Jimmy_Hamelin

Tendances pour emporter

Les boutiques mobiles OldWIG, Nomad, La Montréalaise atelier et COVEN ont profité du FMD pour lancer en grand la page Facebook Fashion Truck Montréal. Les quatre «camions mode» seront présents à la Place des Festivals jusqu’à samedi, en plus d’une vingtaine de boutiques POP-UP – le paradis pour les accros du shopping avides de découvertes. Mes coups de cœur : les vêtements décontractés et abordables de COVEN ainsi que les accessoires zen de Fay with Love.

2015-08-19_16482200_photo_by_Sebastien_Roy

Trio gagnant

Bien sûr, le Festival Mode & Design vient avec son lot de défilés. En ouverture, le FMD Collections a mis en scène les créations de trois designers canadiens : Bodybag by Jude (style urbain, à la fois chic et décontracté), Harricana par Mariouche (vêtements luxueux, faits de matières nobles recyclées) et Hip & Bone (pour hommes, look contemporain et sophistiqué).

La chanteuse montréalaise APigeon accompagnait les mannequins sur la passerelle de sa voix hypnotisante et sa musique «folktronique». Le défilé collectif a même donné lieu à une rencontre artistique entre la chanteuse et l’artiste new-yorkais Scooter Laforge, qui a transformé sa longue robe blanche en une minirobe asymétrique multicolore.

2015-08-19_19492723_photo_by_Jimmy_Hamelin

Le Festival Mode & Design se poursuit jusqu’au 22 août à la Place des Festivals du Quartier des spectacles de Montréal. Pour tous les détails, visitez le site officiel de l’événement.

Photos: Jimmy Hamelin et Sébastien Roy / FMD

Il y a 2 ans on la connaissait comme la grande gagnante d’Occupation Double. À présent, on la connaît en tant que co-propriétaire d’une compagnie de maillots de bain, et maintenant en tant qu’entrepreneure de la boutique en ligne Womance qu’elle lançait ce matin le 6 juillet à 11h : la belle Andréanne Marquis. Tu pensais qu’elle était disparue dans les vapes et finalement, tu ne fais que commencer à entendre parler de la jeune ambitieuse qu’elle est.
Un petit retour en arrière s’oblige… Au moment où Andréanne commençait à écrire sur le web, l’idée de partir son propre blogue lui est venue. Bon, pas de cachoteries, les blogues sont nombreux et il est difficile de se démarquer; de là est apparue l’idée de la boutique en ligne. Par ailleurs, c’est en travaillant dans le domaine de la télévision que la fille de stabilité découvre son côté entrepreneurial, alors qu’elle doit vivre avec la réalité des contrats et le milieu très dur : «Je n’allais pas attendre après les autres pour me créer un avenir à la hauteur de mes attentes.» Et c’est parti pour celle qui débordait d’envie de bâtir sa propre carrière.
«OK c’est cool, mais Womance, c’est quoi?», tu me diras.
À vrai dire, pour la fille du Bas-du-Fleuve, le site résulte d’un ensemble qui lui ressemble et qui l’allume, alliant la mode, l’entrepreneuriat, la communication et bien du plaisir! C’est plus concrètement l’accomplissement d’un tout après une année déterminante. Bien entendu, créer une entreprise nécessite un bon investissement de base. Comme l’ex-participante californienne d’Occupation Double avait au départ un associé et qu’elle a décidé de faire cavalier seule, elle dû trouver du jour au lendemain tout l’investissement «aussi facilement qu’on achète une banane à l’épicerie». Donc on imagine tout le travail de l’entrepreneure pour en arriver au lancement de son entreprise.
J’arrive aux vraies affaires. Pour la femme comme toi, Womance est un pur cadeau parce qu’Andréanne sait rendre les gens heureux, me confie-t-elle, ajoutant qu’elle trouve tellement valorisant de voir quelqu’un sourire (et on est d’accord!!). Cette fois, Miss Womance a décidé de rendre honneur à la femme d’ambition qui veut changer le monde en passant par sa passion par la mode, parce que c’est par le style qu’on peut apprendre sur quelqu’un. «Peu importe notre physique ou nos origines, une femme bien dans sa peau dépasse des montagnes», dit-elle. Fait que c’est ça : des vêtements, des accessoires et des produits pour la femme en ligne, juste pour toi!
Un style en constante évolution
Attends, c’est pas la première boutique en ligne que tu vois, mais celle-là a un petit je-ne-sais-quoi. Si t’as envie d’être top tendance, mais d’avoir un style qui se démarque par son unicité, t’as trouvé! Andréanne travaille avec des marques très différentes d’ici, par exemple des marques d’Australie, dans l’objectif de faire découvrir à la femme, de lui faire oser le changement et certes de consommer différemment. Ça va rouler : c’est deux à trois styles qui te seront proposés chaque semaine dans une quantité limitée. C’est rapide mais c’est signe d’une constante évolution qui ne peut que faire plaisir à la consommatrice, puisque ce site est conçu pour être attentif à ses besoins, la gâter et grandir avec elle.
Pour l’adorable Andréanne, c’est une fierté, un projet de vie, mais c’est aussi un moyen «de faire tripper les filles, de nous donner à toutes envies d’être ce que l’on veut». Ceci dit, s’il y a de ça longtemps que le projet est supposé voir le jour, on est tellement contents que tout soit concrétisé! Rappelons qu’elle y travaille depuis six mois déjà, comme elle le dit à la blague sur son site web : «Sérieusement, on dirait que ça fait 18 mois que je suis enceinte et que je n’accoucherai jamais.»
J’en profite pour féliciter Andréanne Marquis, qui sait rendre hommage à la force de la femme, mais qui rend également honneur à la génération que nous sommes par son acharnement au travail et son désir de faire une différence. Andréanne est fière de dire qu’elle travaille dans un restaurant pour être capable de réaliser ses rêves. Par son discours inspirant, elle indique faire partie d’une fière génération d’entrepreneurs, qui travaillent fort pour se bâtir un avenir, malgré tout ce que l’on peut en dire : «Croyez-moi, cette génération, elle marquera l’histoire.» (Wow!)
Si tu n’as pas encore fait ton tour, je t’invite à le faire au www.womance.ca, parce qu’un site avec des bonnes valeurs, c’est charmant.
Photo: Facebook

«77,60 $», lance la vendeuse. C’était le prix de mon chandail, t’sais le plus hot du magasin. Parce que ça coûte ben cher la confiance en soi. Ça prend de la marque pis du makeup pour te sentir in. Finalement, j’utilise beaucoup trop de termes anglais pour dire que la confiance en soi, j’ai cru que ça n’existait pas sans flafla.

Par chez nous, la confiance se cherche longtemps et ça se trouve rarement. Assez ironiquement, c’est quand je me suis fait dire que j’avais l’air d’une fille confiante dans la vie que je me suis mise à réfléchir fort… La personne était bin fine : «T’as tellement l’air épanoui, c’est beau de te voir aller!», rajoute-t-elle en me lançant des fleurs. Surprise, j’ai dit merci, mais un genre de merci qui venait avec des larmes. T’inquiète, je les ai cachées. Parce que faire semblant, je connais ça. Du moins, je connaissais ça. À partir de ce jour-là, je me suis dit que ça avait pas de sens de faire semblant. C’est ben beau sourire tout le temps pis rire fort, mais si j’arrive devant mon reflet pis que je le trouve pas, ce sourire-là, il n’y a plus rien de beau dans l’histoire. Le bonheur commence par soi, comme on dit.

Donc le lendemain matin, je me suis levée, comme d’habitude quoi! Mais pas tout à fait. Ce matin-là, j’ai commencé par le miroir plutôt que par le petit-déjeuner. Le chignon décoiffé et la robe de nuit de Mickey, rien pour être à mon meilleur, je me suis regardée longtemps, comme si j’essayais de voir où est-ce qu’elle se cachait, la confiance… Mais cette fois, j’ai choisi de la regarder en face. J’avais l’impression de retrouver le vêtement que j’avais perdu depuis l’été dernier, t’sais la jupe essentielle de la saison, sauf que le vêtement que j’ai retrouvé ce matin-là était plutôt le genre d’essentiel qui manquait à ma vie.

La montre Mickeal Kors, je ne l’ai pas et les souliers non plus d’ailleurs. Je n’ai pas les cheveux blonds ni de longues jambes, quoique j’aimerais bien ça, des fois. J’ai 70 likes sur ma photo de profil alors que mon amie en a 300 et j’ai toujours eu peur de montrer mon profil parce qu’un jour on m’a dit que j’avais un nez de sorcière. Puis, combien de fois j’ai pris des selfies dans un angle particulier pour qu’on voit mon meilleur profil? Trop souvent…

Tu sais quoi? Je me rends compte qu’on est tous pareils. On veut tout le temps montrer le meilleur de nous-mêmes pour avoir le plus de commentaires et de likes possibles… Parce qu’on se valorise à coup de publications. C’est ça, avoir confiance?

Non.

Avoir confiance, c’est se montrer de façon authentique. C’est être capable de dire que ça ne va pas et que t’as besoin d’amour, du vrai amour. Pas l’amour qu’on te donne sur Facebook quand tu vas mettre un selfie, mais celui qui va te consoler pis te faire sentir bien pour vrai.

Hey… Si on jouait à un jeu? On se dit qu’on est belle chaque fois qu’on le pense. Non, je blague, c’est pas un jeu, on le fait pour vrai. Parce que tu me jugeras comme tu voudras, je me suis donné le droit d’être belle. Et la prochaine fois que je rencontrerai la madame qui m’a dit que j’étais confiante, j’aurai la fierté de lui dire merci, avec un sourire sincère.

P.S. : Le bonheur, c’est pas dans le magasinage, c’est dans ta peau. C’est d’être capable de le voir dans ta tasse de thé, dans ton smoothie ou dans ta séance d’entraînement, parce qu’il te suit tout le temps. C’est de se lever avec un sourire qui n’a pas dormi, et qui, même assailli par les larmes, est plus fort qu’hier et plus prêt pour demain. Ensuite, tu pourras sortir ton baume à lèvres coloré et être fière de le porter comme accessoire.

 Photo : WeHeartIt