acné

Des crèmes, des antibiotiques et des onguents, j’en ai essayés plusieurs pour tenter de me débarrasser de mes satanés problèmes d’acné. Puis, par un beau jour de printemps, le dermatologue m’a prescrit des produits fabriqués à base de soufre (oui, le minéral jaune et puant).

Le traitement? Simple et facile! Il ne suffit que d’appliquer de la crème et de se laver le visage/zones atteintes avec un savon, à chaque jour, et d’attendre les résultats. En ce qui me concerne, ça a pris environ un mois avant de voir une amélioration considérable. Depuis, j’ai nettement moins de boutons et ma peau n’est aucunement grasse (sauf les jours où je mange de la poutine, évidement).

Le soufre est reconnu pour ses effets contre l’acné légère à modérée. Il assèche la peau et facilite sa guérison. Si le produit utilisé contient également du peroxyde de benzoyle, les bactéries causant l’acné seront prévenues et/ou détruites. Bye, saletés de boutons!

Le savon est disponible en pharmacie sans ordonnance, mais je vous conseille tout de même de discuter avec un pharmacien pour être certain que ça vous conviendra. Je sais que certaines pharmacies ne peuvent pas s’en procurer (ça m’est déjà arrivé), alors je vous propose une recette à réaliser chez-soi. Je l’ai dénichée ici.

La recette

Mélanger…

-Une cuillère d’argile verte

-Une cuillère de soufre en poudre (j’en ai trouvé dans les magasins d’alimentation saine)

-250g de glycérine

Le meilleur truc que je pourrais donner à ceux qui utiliseront un savon à base de soufre, c’est de ne pas cesser le traitement. Il faut se nettoyer le visage à chaque jour, sinon les petits boutons referont vite surface! Et n’oubliez pas d’hydrater après, ça fait toujours du bien à la peau! En cas d’hésitation ou de questionnement, on n’hésite pas à s’informer auprès d’un professionnel.

Photo: WeHeartIt

Tu connais ces sympathiques visiteurs qui prennent plaisir à pousser sur ton visage sans même t’avoir demandé la permission? Ils se permettent de laisser leurs traces de sébum et, parfois, aiment bien faire leurs rebelles et s’aventurer sur d’autres parties de ton pauvre corps, comme ton dos, ta nuque, tes épaules et même ta poitrine pour les plus vicieux! Si tu fais partie des nombreuses victimes de cette foutue acné*, tu sais de quoi je parle.

*Attention : quand je dis «acné», je ne parle pas de ces deux ou trois petites pustules qui te font paniquer lors de tes SPM ni de ces reliefs miniatures qui recouvrent ton front. Je parle d’une VRAIE acné. Des boutons-soldats, comme je les appelle : nombreux, forts et tenaces.  

Tout d’abord, je préfère te faire économiser un peu : le savon Clean & Clear, bien sûr que ça nettoie ta peau en profondeur, mais si tu tiens vraiment à te débarrasser de ce problème pour de bon, range immédiatement ta carte de débit.

Ton véritable allié? On l’appelle l’IMF : l’Invincible Médecin de Famille! Eh oui, il n’est pas nécessaire d’attendre un an pour avoir un rendez-vous avec un dermatologue. Un médecin en clinique générale fait grandement l’affaire pour une première consultation et, s’il en ressent le besoin, il te recommandera lui-même d’aller consulter un professionnel de la peau.

Tranche de vie…

Personnellement, j’ai fait de l’acné tout au long de mon secondaire. Je ne peux pas dire que j’étais celle avec l’acné la plus forte, mais, après quatre ans d’interminables traitements, j’ai bien compris qu’il allait falloir employer les grands moyens. Depuis déjà un bout de temps, ma mère me parlait d’un certain médicament appelé «Accutane». Malgré les craintes de mon médecin (vous comprendrez pourquoi un peu plus bas), il aura fallu quelques années de traitements inutiles et d’arguments bien placés pour qu’il accepte enfin de me prescrire ce remède sous certaines conditions.

Avant tout, il est important de préciser qu’une prescription d’Accutane vient toujours accompagnée de sa meilleure amie : la pilule contraceptive! En effet, il est reconnu que l’isotrétinoïne contenue dans l’Accutane risque la malformation d’un enfant à naitre à un taux élevé de 30%. C’est pourquoi on ne prescrira jamais ce médicament à une femme enceinte ou à une femme en âge de procréer qui n’utilise aucun moyen de contraception efficace.

Des effets secondaires à ne pas négliger

Malheureusement, il existe plusieurs autres effets secondaires qui peuvent être gênants dans le quotidien et dont 96 % des utilisateurs souffrent. En voici quelques exemples:

  • Sécheresse oculaire, de la peau et des muqueuses;
  • Démangeaison cutanée;
  • Maux de tête (légers);
  • Sensibilité accrue de la peau à la lumière du soleil;
  • Saignements de nez;
  • Desquamation (pleumage de coup de soleil) de la peau;
  • Estomac dérangé;
  • Amincissement des cheveux;
  • Fatigue inaccoutumée.

Comme vous pouvez le voir, la majorité des effets secondaires sont liés à la sécheresse du corps en général. L’emploi de ce médicament m’a fait découvrir que l’eczéma, c’est loin d’être agréable. (PS : Saviez-vous que certaines crèmes à base de cortisone sont en vente libre dans les pharmacies? C’est extraordinaire pour la souffrance des démangeaisons causées par cette éruption cutanée. #Jeparlecommeunexpert) Le deuxième effet secondaire qui m’a le plus affectée est en fait la sécheresse de mes lèvres. Si par malheur je devais passer la nuit sans m’être mis du baume à lèvre ultra-médicamenté avant de dormir, plus aucun son ne sortait de ma bouche le lendemain. Aucun, littéralement. C’était une TORTURE de devoir ouvrir la bouche et encore plus de sourire!

Outre l’aridité de chaque parcelle de mon corps, il y avait bien sûr cette intolérance au soleil et à la chaleur causée par l’extrême sensibilité de ma peau. Comme j’expérimentais ce traitement de six mois en plein été, j’étais dans l’obligation de m’enduire de crème solaire 1456 fois par jour, de boire tout autant de litres d’eau pour éviter les coups de chaleur, mais aussi de me tenir à l’ombre le plus possible. Sans oublier ces saignements de nez qui se déclenchaient chaque fois que je me mouchais! Je sais, c’est dirt. Pas besoin d’en rajouter.

Évidemment, j’aime bien exagérer la situation dans laquelle j’étais, mais je tiens à préciser que ce n’était pas à prendre à la légère pour autant et que ces effets secondaires pouvaient devenir graves si je ne prenais pas le temps de bien les contrôler. C’est pourquoi je n’hésitais pas à demander conseil au pharmacien pour m’aider à prendre le dessus sur cette incommodante sécheresse.

L’Accutane rend stérile!?

Finalement, je tiens à défaire un mythe avec vous. Faites le test et écrivez «Accutane» sur Google. Une panoplie de forums féminins vont apparaitre juste en dessous du lien de santé.canoé.ca. Sur ces forums, vous allez lire de fausses affirmations du peuple «des Internets» qui déclarent que l’Accutane, ça rend stérile. TATATAAAAN! Avant de paniquer, informez-vous! Personnellement, je ne trouvais pas de source crédible concernant cet effet secondaire… J’ai donc pris mon cellulaire et j’ai composé le 811-Info Santé. Une infirmière ultra-sympathique a pris le temps de faire des recherches pour moi et m’a bel et bien confirmé que l’Accutane ne cause pas l’infertilité de la femme ni de l’homme. Conclusion : arrêtez-moi ça la désinformation, gang. Ça fait juste paniquer pour rien.

En bref, je ne suis pas en train de vouloir vous empêchez de faire un traitement à l’Accutane, bien au contraire. Seulement, je déconseille fortement ce médicament à tous ceux et celles qui ne souffrent pas de forte acné, car ce n’est vraiment pas un traitement à prendre à la légère. Le terme «forte acné» est large, j’en suis consciente… C’est pourquoi il est important d’aller consulter un professionnel de la santé pour qu’il évalue la situation de votre peau et qu’il puisse déterminer le meilleur traitement pour vous. Dans la plupart des cas, l’Accutane n’est utilisé qu’en dernier recours. Cependant, malgré tous les désavantages liés au traitement, je dois dire qu’au final, il en vaut la peine. J’ai grandement plus confiance en moi depuis que je me suis débarrassée de ce lourd problème.

Des questions? Demande à un pharmacien avant de te rendre directement en clinique. Sinon, tu peux toujours faire comme moi et parler à une gentille infirmière d’Info Santé! Je les adore!!!

Sources: ICIICI et 811-Info Santé

Photo: Pinterest