Mode

L’été est à nos portes et la chaleur, de plus en plus présente. Les piscines et les plages deviendront un endroit de prédilection. Mais qui dit baignade, dit maillot de bain et il n’est pas toujours facile de trouver celui qui correspond le mieux à notre gabarit. J’ai donc concocté pour vous un petit guide pour bien choisir en fonction de votre morphologie.

AVHXO

Silhouette en A : Hanches plus larges que les épaules

Choisir : un haut de type triangle ou bandeau pour les plus petites poitrines et un haut de type soutien-gorge pour les plus volumineuses. Les hauts à bijoux, perles ou franges sont conseillés pour attirer l’attention sur votre buste.

Éviter : les culottes garçonnes, les bas à frous-frous ou à jupe intégrée qui mettent l’accent sur les hanches sans pour autant mettre les courbes en valeur.

Silhouette en V : Épaules plus larges que les hanches

Choisir : un haut bustier (plus long que la normale sans être un tankini), des bretelles larges et une culotte échancrée pour celles qui ont une poitrine plus généreuse. Pour les plus menues, adoptez un bas à relief ou à jupette pour donner plus de volume à vos hanches. Choisissez des modèles féminins.

Éviter : les bas de type brésilien et les hauts sans bretelles.

Silhouette en H : Taille peu marquée, épaules et hanches pratiquement égales

Choisir : des couleurs vives, un modèle une-pièce à bretelles croisées dans le dos et à décolleté en V. Et si vous êtes grande, la très en vogue «bobette rétro» à taille haute est aussi un bon choix.

Éviter : si vous avez des petits seins, fuyez les hauts de type bandeau ou à décolleté carré, car ils accentuent l’absence de poitrine.

Silhouette en X : Taille peu marquée, hanches et épaules à peu près égales

Choisir : tous les modèles sont flatteurs, cependant si vous avez une forte poitrine, les hauts et les une-pièce à dos nageur (entre les omoplates) sont à privilégier.

Éviter : le mélange de hauts et de bas trop contrastants.

Silhouette en O : Plus ronde surtout au niveau du ventre, taille peu marquée

Choisir : un maillot qui équilibre la silhouette – un maillot de bain une-pièce mat ayant un décolleté en V est plus flatteur, car il allongera le tronc. Dans le cas d’un bikini, choisissez un haut qui a des détails ou des motifs, ce qui détournera l’attention du ventre, et soyez plus sobre pour le bas. Il est important de séparer visuellement le haut du bas (les duos imprimé et couleur unie sont très en vogue).

Éviter : les matières brillantes, les couleurs criardes, le surplus de motifs et les une-pièce lisses, car ils révèlent davantage les défauts.

Pour le reste, c’est à vous de décider. Choisissez un maillot de bain dans lequel vous vous sentez belle, car l’important, ce n’est pas le regard des autres, mais bien l’estime et l’appréciation qu’on a de nous même. Bon été!

Photos : We Heart It, Pinterest

Confortablement assise, j’attendais mes amies qui magasinaient sans relâche. Moi, étant brillante et motivée, j’avais décidé de magasiner cette journée-là… en gougounes. Je ne sais pas à quoi j’ai bien pu penser! Mais bref, cette petite mésaventure m’a fait remarquer quelque chose d’énorme.

Mes amies sortaient tout juste du magasin Aerie, une marque réputée pour ses sous-vêtements et maillots de bain. Folles de joie, elles avaient trouvé ce qu’elles cherchaient.

Mais le plus important dans tout ça, c’est plutôt les sacs qu’elles avaient en main, de cette même compagnie. Plutôt banals à première vue, mais à bien s’y attarder, on constate qu’ils représentent un grand pas vers l’avant.

– MAIS C’EST QUOI LE SAC VÉRO ?

Oui, j’y arrive !

 C’est celui-là…

photo-19

Je m’exclame à mes amies : «Wow! J’adore vos sacs.»

Toutes aussi enjouées que moi, elles m’apprennent qu’à l’intérieur même du magasin, aucune photo de mannequins n’est retouchée. Fière, la compagnie l’inscrit pratiquement en-dessous de toutes les photos qui figurent sur les différents murs.

Bien entendu, les mannequins n’ont pas de surplus de poids. MAIS ENFIN, elles laissent paraître de petites bedaines, des hanches, des fesses, bref : de belles COURBES. (Oui, ça existe chez les mannequins!)

Si vous voulez faire partie du mouvement «femmes au naturel», ajoutez à vos photos le hashtag #aeriereal sur Twitter ou Instagram. Des centaines de femmes l’ont fait jusqu’à maintenant, et leurs photos sont même publiées sur le site officiel d’Aerie. Allez y jeter un œil, ça vaut la peine! C’est même très encourageant.

De plus, si vous voulez voir une petite entrevue inspirante, c’est ici. (Cliquez sur la deuxième photo : Yelena, un mannequin pour Aerie, discute du fait qu’elle n’est pas retouchée.)

Il ne faut pas croire que je fais de la publicité gratuite pour cette entreprise, mais je suis quand même très heureuse du pas que ses dirigeants ont fait vers l’estime de soi. Avec tout ce qu’on voit passer aujourd’hui dans les médias, un changement d’une telle envergure vaut la peine d’être souligné.

Photos: WeHeartIt, Véronique Bissonnette

J’adore feuilleter des magazines, faire du lèche-vitrine et surfer sur internet pour être au courant des nouvelles tendances… Parfois, je m’inspire de la haute couture pour flairer un style original à adopter. Mais bon, il y a des limites! Afin de vous faire rire un peu, je vous ai préparé une liste des créations les plus étranges du moment.

Accessoires en cheveux naturels

Pas trop pratique… je dirais même un peu dégoutant, je me vois mal porter ça au restaurant. Je ne suis pas trop fan du poil dans mon assiette! Des cheveux, ça va sur la tête, point final.

photo 1

Parures pour le visage

Même plus petit, je ne crois pas que je saurais tolérer un bijou qui pendouille dans ma figure.

Photo 2

Demi-souliers

Les créateurs de ces talons ont oublié l’utilité première des chaussures : COUVRIR LES PIEDS.

Photo 3

Véritables sabots

Ne portez surtout pas ces chaussures dans le Vieux-Québec. À moins que vous ne souhaitiez finir attelée à une carriole qui transporte des touristes japonais et des p’tits couples cutes qui sont trop occupés à se regarder dans les yeux pour sentir l’odeur du crottin qui émane de leur véhicule.

Photo 4

Photos : Pinterest

Jeune et dynamique, Olivia Beaulieu s’est impliquée dans l’Événement mode du cégep de Jonquière avec une fougue incomparable. Le samedi 22 mars, l’étudiante en conseil et coordination publicitaires a pu exposer ses six ensembles, avec acclamations.

Olivia Beaulieu a commencé la couture à l’âge de 13 ans. Elle a pris des cours et, rapidement, elle s’est découvert une passion. Par temps libre, elle continuait à coudre.

Ce n’est qu’en secondaire cinq qu’elle a vraiment décidé d’exposer son talent. Olivia s’est embarquée dans un projet plus grand que nature. Elle a confectionné 14 robes dans le cadre d’un défilé de mode. Les fonds amassés étaient versés à la Fondation du cancer du sein. Une bien belle raison de s’impliquer!

Et voilà qu’en 2014, elle est de retour sur la scène avec six nouveaux ensembles, tous plus fous les uns des autres. Maude Boutet, Laurie Fortin, Laurence Bégin, Julie Desgagnés, Laetitia Fribourg, et moi-même, Véronique Bissonnette, étions les mannequins choisis par la designer.

«J’ai pensé avoir douze mannequins au départ, mais je me suis rendue compte que ce serait impossible», révèle-t-elle.

photo1-olivia

Par curiosité, je me suis entretenue avec quelques mannequins. Voyons ce qu’elles ont pensé des créations!

Laurie Fortin : «Ma création était à la fois vintage et classique. J’ai vraiment aimé ce qu’elle a créé pour moi.»

photo2-olivia

Maude Boutet : «J’adore tout ce qui est old style, rétro, et Olivia a vraiment su revisiter des classiques à sa manière. Ça a donné un résultat à couper le souffle.»

Laurence Bégin : «Les créations d’Olivia sont à la fois simples et sophistiquées, ce qui les rend si magnifiques! Je n’hésiterais pas à porter ma création dans la vie de tous les jours!»

photo3-olivia

Personnellement, j’ai adoré ma tenue. Je trouvais qu’elle était rafraichissante, éclatée et originale. Elle me rappelait l’été et la plage. D’ailleurs, j’emporterais bien cet ensemble lors de mon prochain voyage!

Heureusement pour la designer, les coûts ont été moindres. En effet, les parents d’Olivia ont contribué à leur façon. Ils lui ont laissé le champ libre… et leur garde-robe. Les vêtements présentés sur scène appartenaient en grande partie à ses parents, et ont été revampés par Olivia.

Les chansons choisies par la designer étaient tirées des années 50-60. Elle voulait que sa musique soit originale et fasse danser les spectateurs.

Finalement, Olivia est bien contente du résultat. «J’ai réussi!», affirme-t-elle avec fierté. Toutefois, côté création, elle ne pense pas s’impliquer dans un autre gros projet. Elle veut continuer à coudre durant ses temps libres, mais sans plus. «C’est trop long pour le résultat!»

Photos: Samuel Brisebois

Hanches larges, poitrine plantureuse, ventre rond, fesses rebondies… C’est la réalité avec laquelle doivent composer des milliers de femmes à travers le monde quand vient le temps de se vêtir. Porter des vêtements de taille plus n’est pas toujours facile étant donné le choix limité. Il est aussi souvent difficile de trouver des vêtements flatteurs lorsque le poids entre en ligne de compte. Ceci dit, avec de la pratique et quelques trucs, il est plus que possible d’être une «fatshionista» en règle.

Habillez-vous selon votre silhouette, pas selon la taille de vos vêtements.

Chacune d’entre nous a une silhouette différente et tous les vêtements ne font pas de la même manière à toutes. Oubliez la taille que vous portez habituellement, ce n’est qu’un chiffre. Concentrez-vous sur la façon dont le vêtement vous va. Ce n’est pas parce que le vêtement fait qu’il est nécessairement flatteur.

Osez les tendances actuelles.

Qui a dit que les femmes bien en chair devaient porter la même chose tous les jours? Tournez le meilleur des tendances à votre avantage : les gros motifs, le faux cuir, les studs, la taille haute, le peplum, l’oversized… Si la coupe du vêtement est adéquate, tout peut être adapté à toutes les silhouettes.

Portez des vêtements ajustés.

Attention, «ajusté» ne signifie pas «serré». Des vêtements trop serrés montreront toutes les bosses et les plis qu’on ne désire pas nécessairement montrer, tandis que des vêtements trop amples vous feront paraitre encore plus enrobée. Trouvez des vêtements qui ne sont ni trop amples, ni trop serrés, et qui suivent bien vos courbes comme les tailleurs et les jeans étroits.

N’attendez pas de perdre du poids pour être à la mode.

Vous avez de saines habitudes de vie afin de perdre du poids? Excellent! Cependant, avoir un beau look n’a rien à voir avec le poids. Achetez des vêtements qui vous vont bien et qui vous plaisent maintenant. Le style n’attend pas!

Inspirez-vous de blogueuses taille plus.

Il existe des dizaines de blogueuses tendance comme DIY Fatshion qui publient régulièrement des billets sur leur vision de la mode, les boutiques qu’elles apprécient et des ensembles qu’elles portent. Elles peuvent représenter une grande aide pour celles qui sont un peu perdues dans le vaste monde de la mode. 

Les filles, peu importe votre silhouette, honorez vos courbes et soyez fières de qui vous êtes!

Photo: WeHeartIt

Les grands noms de la mode se réunissent à New York cette semaine alors que les défilés laisseront place à différents modèles de beauté pour présenter les collections Automne/Hiver 2014-2015.

L’agence IMG Models sera la première à faire défiler des mannequins «taille forte» aux côtés de ses modèles «standard», telles que Gisele Bündchen, Kate Moss ou Kate Upton. IMG Models souhaite ainsi inclure plus de diversité dans ses défilés à la New York Fashion Week. L’agence prévoit aussi accorder une plus grande visibilité aux modèles «de couleur».

Cette initiative s’inscrit dans une longue démarche vers un changement des mentalités dans le monde de la mode. Il y a quelques mois à peine, la styliste américaine Eden Miller a marqué l’histoire en présentant une collection «taille forte» à la dernière Semaine de la mode de New York. Du jamais vu en 70 ans de défilés! Plusieurs designers estiment que l’industrie de la mode devrait accueillir plus de femmes auxquelles la majorité peut s’identifier.

Une Semaine «revue et améliorée»

La New York Fashion Week a connu plusieurs changements d’organisation cette année. Selon le propriétaire de l’événement, l’empire IMG Fashion, cette nouvelle structure permettrait «d’améliorer la production des défilés et l’expérience générale des invités». La Semaine de la mode offre maintenant des espaces modernisés sous les tentes du Lincoln Center, ainsi qu’une extension consacrée aux talents émergents. Le nombre de visiteurs autorisés a également été revu à la baisse, pour une Fashion Week plus «intime».

La Semaine de la mode de New York se poursuit jusqu’au 13 février. Bonne nouvelle pour celles qui n’avaient pas prévu un voyage dans la «Grosse pomme» prochainement : il est maintenant possible d’assister aux défilés en direct depuis le site web de l’événement.

Photo: Flickr

Voici une des choses qui en fait rager plus d’une : une crise de vêtements! La définition : une crise de vêtements est le moment où plus rien ne fait dans ta garde-robe et qu’aucun vêtement ne te satisfait pour sortir de la maison. Quand ceci arrive, j’ai souvent le goût de me mettre en boule dans un coin et de pleurer. Une chance que ceci ne se produit pas chaque jour. Mais pour ces mauvais jours où notre tête et notre corps ne se comprennent plus et qu’ils se vengent sur nos vêtements, j’ai développé quelques trucs pour s’en sortir belle et vivante.

1- Se maquiller avant de s’habiller

Avec notre maquillage du jour, nous pouvons voir comment notre teint et notre visage vont ressortir, donc il sera plus facile d’adapter nos vêtements à notre allure du jour.

2- Porter du noir

Le noir est un passe-partout incontournable. Un t-shirt ou bien un chandail à manches longues sont des pièces qui se portent très facilement. De plus, le noir nous donne une meilleure taille et se porte avec pratiquement n’importe quoi!

3- Mettre des accessoires

Un foulard fleuri, un long collier, des boucles d’oreilles de perle ou bien un béret… Bref, mettre des accessoires que vous aimez avec un chandail uni donne de la variété à vos vêtements.

4- Choisir ses vêtements la veille

Avant d’aller au lit, choisir son habillement n’a que des avantages. Cela permet d’avoir plus de temps le matin, d’éviter la crise et de ne pas transformer notre chambre en caverne d’Ali Baba.

Voici quelques trucs qui m’ont souvent calmée et aidée pendant mes tensions entre les vêtements et moi. Ces trucs ne sont pas de valeurs sures à tout coup et ni absolus, mais ne sont que des aide-mémoires pour les matins où il nous manque d’inspiration pour nos habillements ou bien que la crise de vêtement décide de faire son apparition.

Source: We Heart It

L’hiver vient avec ses tempêtes de neige, son froid glacial et ses vents intermittents. Vous ne savez pas comment vous chausser pour vous rendre à l’école? Comment garder un look «class» tout en ayant les pieds au chaud? Voici quelques conseils pour vous éclairer dans votre choix!

À quoi doit-on penser avant de s’acheter de bonnes bottes d’hiver?

La cote de confort. C’est l’indice de l’isolant pour la botte. Plus l’indice est élevé (100 à 600) plus la botte sera chaude.

La hauteur. Pour une sortie en ville, la botte basse (6 pouces) est suffisante. Tandis que pour des activités à l’extérieur de longue durée, il est préférable de porter des bottes plus hautes, avec feutre épais pour ne pas prendre froid.

Le matériel. Le cuir est un excellent choix puisqu’il est résistant, imperméable et souple. Attention de choisir du véritable cuir puisque dans le cas contraire, la botte peut user plus rapidement.

La semelle. Trois choix : le caoutchouc, le carbone et la fibre sont grandement recommandés. L’imperméabilité, la rigidité et la durabilité sont les trois aspects à considérer pour avoir une semelle de qualité.

Le premier choix que je vous conseille, je l’ai moi-même chez-moi. C’est un modèle sorti l’an dernier, de marque The North Face. Allant du beige au brun, la botte lacée Snowtropolis s’adapte à toutes les occasions. Petite anecdote : je suis à l’école et je marche pour me rendre à mon cours. Un membre du personnel masculin inconnu m’interpelle et me complimente sur mes bottes. Moment cocasse de ma journée! Marcher dans la neige ne sera plus un problème et vous serez au sec, prête pour votre examen! Le site ci-joint vous fournira davantage d’informations sur ces bottes.

La deuxième paire que je vous propose est un coup de cœur. De marque Sorel, la botte «Medina Rain tall» est «la» paire à se procurer. Tu as oublié ton parapluie? La neige fondante tombe en abondance sur le sol? Pas de problème! Le mariage du cuir et du caoutchouc est parfait; autant pour l’adhésion que le confort. De couleur noire, cette botte s’agence à tous les types de tissus. Fini les pieds trempés! Pour de plus amples détails voici le site Internet.

Photo : We Heart It