Jolie LeloCourtepointes_LaurenceLaprise

La courtepointe, chef-d’œuvre de l’artisanat québécois, a été remise au goût du jour, sur un coup de tête, par une jeune entrepreneure qui a le vent dans les voiles. Entrevue avec l’artiste Lauraine Villeneuve.

Ne sachant pas quoi faire durant une journée de congé, Lauraine s’est mise à fouiller aléatoirement sur Kijiji, pour finalement tomber sur ZE aubaine: une machine à coudre tout équipée pour la modique somme de 40 $. Après quelques petits coups de fil, elle était sienne. De quoi l’occuper pour plusieurs autres journées de congé.

N’ayant jamais suivi de cours de couture, la découverte d’un DVD explicatif de 3 heures inclus avec son achat lui a donné un bon coup de pouce. «J’avais le goût de faire quelque chose de BIG, raconte-t-elle. J’ai laissé aller mon imagination et TADAM, une courtepointe est née.»

Fière de sa première création, elle met une photo en ligne sur sa page Facebook. La publication a l’effet d’une bombe. Une pluie de likes et de commentaires tels «J’en veux UUUUNNNE!!!!!» ont éveillé la femme d’affaires qui sommeillait en Lauraine. La création d’une page Facebook a été la première étape, puis la mini-entreprise a été lancée à vitesse grand V. Commande après commande, la couturière en herbe s’exécute produisant plus de 5 courtepointes en une semaine. Un nombre impressionnant considérant que la confection d’une courtepointe peut prendre jusqu’à 40 h.

On peut dire que Lauraine a un talent exceptionnel: sa minutie et sa créativité créent des habillages de lit d’une grande qualité. Le résultat obtenu est absolument magnifique. Mélangeant les motifs, les couleurs et les textures, les courtepointes Lelo sont vraiment originales et surtout, personnalisables! Vous choisissez la grandeur, les couleurs et le style. Ensuite, Lauraine magasine les tissus pour vous, selon vos goûts et votre budget, puis vous envoie quelques photos pour que vous validiez ses choix. Selon tous ces critères, elle fixe un prix, allant de 100 à 300 $. Un bel investissement qui vous gardera au chaud cet hiver, tout en encourageant l’artisanat québécois.

Si vous voulez admirer ses créations et suivre l’évolution de l’entreprise de Lauraine, je vous invite à visiter sa page Facebook.

P.-S.: Surveillez attentivement le mois de décembre, nouveautés surprenantes à venir!

Photo: Facebook


À PROPOS DE L'AUTEUR
Laurence Laprise

Laurence Laprise

- Journaliste - Bien le bonjour à toi chère Cerisette! Je me présente, Laurence Laprise, étudiante en ATM au Cégep de Jonquière. J’aime faire de l’improvisation, du théâtre, lire, écrire, rire, cuisiner, magasiner, voyager, danser, chanter (mal, mais chanter quand même), conduire (ben oui!), sortir, manger, parler (trop peut-être), bref j’aime la vie (et les parenthèses). Je suis paresseuse par moments, mais toujours prête pour joindre toute sorte de projets aussi fous soient ils. Dans mes articles, je veux te faire rire, te toucher, t’informer et te conseiller, le tout, à ma façon dans le plaisir et la bonne humeur.

Commentaires