Beauté

OK, je suis une fille accro aux lunettes. N’importe lesquelles: lunettes de vues, lunettes de soleil, lunette de sport, j’aime les lunettes. Malheureusement, magasiner ce bout de plastique ou de métal, ce n’est pas comme magasiner du linge, ça coûte un petit bras de plus. J’ai découvert récemment un site de lunettes de vues où j’ai payé quatre fois moins cher que chez l’optométriste et cela m’a donné le goût de vous donner des pistes de sites fiables où vous lâcher lousse dans l’achat.

Zenni optical

Zenni optical est l’un des premiers sites internet destinés à la vente de lunettes en ligne. N’ayez aucune crainte à commander sur ce site que votre lentille soit faible ou prononcée. En fait, les commentaires sont unanimes, le verre est parfaitement ajusté. Le seul bémol de ce site est vraisemblablement la représentation virtuelle de la lunette sur le visage. Il est très difficile d’avoir un bon aperçu du style et de la .grandeur exacte de la lunette.

Firmoo

J’adore ce site. Les montures sont à la mode et conviennent à tous les goûts. Dernièrement, j’ai fait affaire avec ce site et je n’ai rien à rapprocher. La livraison fut très rapide, j’ai reçu deux paires de lunettes une semaine après l’achat. Mes lentilles me conviennent parfaitement et je suis toujours en amour avec l’effet transparent de la lunette. De plus, le site offre des rabais de tout genre sur les montures qui sont déjà entre 19 $ et 40 $ américains. Bref, c’est un site qui gagne à être connu.

Eye buy direct

Ce site est plutôt connu des jeunes Québécois. Le coût de la lunette est légèrement plus élevé que les deux autres sites, mais la lunette est réellement de bonne qualité. On ne voit vraiment pas la différence avec une lunette d’optométriste. En effet, plusieurs de mes amis m’ont surpris avec des montures provenant de ce site. Elles sont belles, elles sont actuelles. Le plus agréable avec « eyebuydirect », c’est qu’on peut voir une image très précise de l’effet de la lunette sur le visage de chaque personne. Le logiciel de photo est précis et efficace. Un autre site que je recommande sans gêne!

 

Source de l’image : Pixabay

Crédit: Ann-Sophie Gagné

Comme vous le saviez peut-être, les influenceurs et youtubeurs beauté prennent de plus en plus de place sur les médias sociaux. Pour ma part, mon feed Instagram en est rempli. Bref, le temps où on regardait uniquement les publicités Covergirl de Katy Perry avec ses beaux cils dans le confort de notre salon est révolu. Aujourd’hui, on se branche sur YouTube et on a tout à notre disposition, que l’on soit apprenti(e) ou tout simplement intrigué(e) par ce curieux univers qu’est le maquillage.

Pour ma part, j’ai commencé à l’âge de 14 ans à vraiment porter de l’intérêt à ce monde-là. Un peu de mascara par si, une poudre par là ; rien de bien artistique. On ne se mentira pas, je n’avais pas une très belle peau à l’époque. Ça me donnait confiance en moi. Pourquoi pas ? Puis, à partir de l’an passé, j’ai développé une vraie passion pour le maquillage. Ce n’est pas un masque derrière lequel je me cache. Non seulement je le fais pour moi, mais aussi parce que j’aime ça.

Pourtant, il y a encore des gens aujourd’hui qui portent un jugement sur cette pratique. J’en entends de toute sorte, et je n’ai pas été épargnée.

Story time. Prenons par exemple la journée sans maquillage qui a eu lieu l’année dernière : je me suis maquillée. « Scandale ». Je n’ai rien contre cette journée-là, je trouve même le concept intéressant et il pousse certaines personnes à sortir de leur zone de confort. Par contre, ce que j’aime moins de cette journée, c’est qu’elle alimente encore plus le stéréotype de la personne qui se maquille par manque de confiance en soi et pour qui il est impossible de sortir de la maison sans 2 pouces de maquillage au visage.

OUI. Je sacrifie une quinzaine de minutes de sommeil le matin parce que je retrouve un certain plaisir à me pomponner. Je vais sûrement laisser une tâche sur ton chandail un jour ou un autre. Don’t worry, ça part au lavage. Est-ce que c’est un crime ? Je ne pense pas, non.

Vivre et laisser vivre, tout simplement. Il est temps que l’on cesse de vouloir étiqueter ou encore de mettre tout le monde dans le même bateau pour leur apparence. Au final, nous sommes tous et toutes des êtres humains avec des passions différentes. Au lieu de critiquer ce qu’on ne connaît pas, pourquoi ne pas chercher à s’enrichir de nos différences ?

« Oser déplaire, c’est le meilleur moyen de plaire. » Ines de la Fressange

 

Un gars. Du mascara. L’effet d’une polémique.

On a annoncé le tout premier représentant masculin pour la marque cosmétique Covergirl. Semblerait-il que plusieurs ont ressenti le besoin de clamer haut et fort leur désapprobation.

On s’entend, nulle part il n’est mentionné que le maquillage est destiné uniquement aux filles. Permettez-moi aussi de rappeler que les hommes en font l’usage depuis des siècles.

photo Instagram du compte : Jeancharles

Photo tirée du compte instagram «JeanCharles»

– Dégoutant, triste, haineux, déviant, anormal, irrespectueux, maladif, épeurant, raté –

Ça, ce sont des amas de consonnes et de voyelles qu’on a prononcés péjorativement pour démoraliser le sexe masculin à utiliser les produits cosmétiques. En 2016. Assez lourd merci.

Pour certains, que les gens l’acceptent ou non, le maquillage permet de s’exprimer et parfois même, de valoriser l’estime personnel. Pis c’est beau la confiance en soi.

Dans ce sens-là, pourquoi vulnérabilise-t-on les gars dans leur droit de se maquiller? On n’accuse jamais une fille d’essayer de se  »masculiniser », ayant comme seul prétexte le fait qu’elle n’aime pas le maquillage. Ça devrait être pareil de l’autre côté. C’est inquiétant d’entendre certains penser que les compagnies cosmétiques manipulent la gent masculine dans le but de les féminiser. On peut se calmer. On est encore bien loin de la fusion absolue des sexes. Nous sommes simplement des humains distincts avec des droits communs.

Bon, c’est connu, on souhaite constamment propager l’importance et la beauté de la diversité. Pourtant, on continue de donner naissance à des préjugés sexistes qu’on nourrit avec des paroles, trop souvent dénudées de pertinence.

Et on se réjouit de voir ce qui nous entoure changer, évoluer. Pourtant, quand vient le moment de parler de l’aspect physique, on se dit pas mal moins admiratif. Ça, c’est parce que l’on stagne devant des futilités. On s’avouera qu’il y a bien pire comme enjeu qu’un gars qui s’met du fond de teint, croyez-moi.

Chacun est libre de penser ce qu’il veut, mais j’ose encore espérer que l’esprit critique de certains ne viendra pas décourager les plus braves qui continuent de s’opposer à notre société standardisée.

Ah pis loin de moi la volonté d’inciter les gens à plus se maquiller. Il faudrait juste prioriser une communauté où chacun pourrait s’exprimer librement, avec du rouge à lèvres, des vêtements, des paroles ou n’importe quoi d’autre. Mais dans le respect.

Filles ou gars, maquillés ou pas, arrêtez de toujours vouloir complaire à ces conservateurs de l’esthétique. Vous êtes tous beaux pareils.

C’est le temps de revendiquer le droit d’être humain. À temps plein.

L’automne est à nos portes, tout autant que la frénésie de l’Halloween et ses décorations qui envahiront bien vite les entrées de maisons. Depuis (trop) longtemps, y’a comme un méga mouvement ben l’fun où les gens dépècent en surdose des citrouilles pour en faire une pas pire décoration (du moins essayer). Pis là, c’est connu, le 1er novembre, tous ces efforts artisanaux douteux vont directement aux vidanges.

Par contre, cette année, je t’invite à te conscientiser sur le gaspillage en changeant un peu la tradition. Et oui, je te prie de bien vouloir laisser ton appart arborer la beauté des courges dans leur entièreté et tu pourras, une fois l’Halloween terminée, la faire cuire et la réutiliser.

Là, tu vas me dire que j’gâche tes plans de gang-de-filles-qui-tentent-de-fuir-la-déprime-saisonnière, mais non. Surprise, la citrouille comporte plusieurs bienfaits (beaucoup mieux pour ton visage que pour ton estime personnelle de bricoleuse).

En plus d’être riche en potassium et en vitamine A, la citrouille est connue  pour ses vertus apaisante, adoucissante et purifiante. Une fois cuite, elle est parfaite pour les masques beauté. Alors voilà, je te propose deux brillantes idées tirées de Pinterest.

Pour hydrater les cheveux secs et les rendre plus brillants, ça prend:

– 2 tasses de chair de citrouille cuite (purée)

– une cuillère à soupe de miel

– une cuillère à soupe d’huile de coco

-une cuillère à soupe de yogourt nature

T’as juste à mélanger les 4 ingrédients et à répartir le tout uniformément sur ta chevelure. Laisse reposer une vingtaine de minutes et passe tes cheveux au shampoing pour éliminer toute trace de résidus.

Pour hydrater ton visage et le rendre plus lumineux, tu auras besoin de:

– 1/4 tasse de chair de citrouille cuite (en purée)

-1/2  pomme verte (riche en acide naturel, purifiante et exfoliante pour la peau)

– une cuillère à soupe de miel

-une cuillère à soupe de lait (propriété régénératrice)

-une pincée de cannelle (pour augmenter la stimulation sanguine et donner un beau teint)

T’as qu’à peler et couper la pomme, pour ensuite l’ajouter au mélangeur avec tous les autres ingrédients. Lorsque la consistance est homogène et lisse, il suffit de l’étendre sur ton visage 15 minutes. Il ne reste plus qu’à retirer le masque avec une débarbouillette d’eau tiède.

Allez fille, c’est maintenant le temps de prouver à quel point t’es une bonne citoyenne, tout en exhibant fièrement des cheveux et un teint de rêve (rien de moins, ok).

Source photo : weheartit.com

Je n’y croyais pas trop, tu vois. J’ai mes insécurités, je ne suis pas full in love avec mon physique, je doute un peu de tout. Mais quand tu me l’as dit, j’ai eu envie d’y croire.

La première fois que tu me l’as dit, j’ai souri et je t’ai dit merci. Je me suis dit que tu disais ça pour être gentil. La deuxième fois, j’ai souri, simplement. Pis là, tu m’as dit que mon sourire me rendait encore plus belle. Je dois t’avouer que j’ai fondu un peu en entendant ça.

T’as continué à me le dire. N’importe quand. En plein milieu d’une conversation, entre deux baisers, dans le silence de nos respirations. Juste ça. «t’es belle» ou «maudit que t’as un beau sourire». Tu t’en rends pas compte, mais ça fait tellement du bien pour une fille comme moi d’entendre des mots comme les tiens.

Un bec sur le front en plein milieu de la nuit, la voix pleine de sommeil, pas trop sûr que j’étais réveillée, tu l’as dit encore. Et, ce matin, encore. Les cheveux n’importe comment, pas une trace de maquillage sur le visage, les paupières encore à moitié fermées. T’as starté ma journée du bon pied. Tu m’as donné l’énergie qui commençait à me manquer, tu m’as collé un sourire en plein visage.

Quand je souris, maintenant, je pense à ça. Je pense à tes mots, à tes «maudit que t’es encore plus belle quand tu souris », à tes « t’es tellement belle». Pis je souris encore plus. Toute seule, en plein milieu de mon cours, dans ma chambre, en marchant dans la rue…

Tes textos aussi, ils me font sourire. Tes  bon matin» et tes «bonne nuit» me font du bien. Tes petits «t’es ben cute» glissés entre deux messages font bondir mon cœur.

Mais c’est quand même en vrai que ça a le plus d’impact. Quand tu glisses tes doigts sous mon menton juste avant de le dire. «T’es adorable», «t’es mignonne», «t’es cute», «t’es belle».

Je ne m’en rends pas compte, je ne le crois pas encore. Mais continue, s’il te plait. Continue de me dire que je suis belle. Ça fait du bien à entendre. Et je sens que je vais finir par y croire pour de vrai.

SOS derme

BY 4 janvier 2016 Beauté, Jolie

Les changements de température ont de très grands impacts sur notre peau. Maintenant que l’hiver est bien installé, je vais te donner quelques trucs afin que ton visage reste flawless pendant toute la saison.

1. L’importance de l’hydratation!

Et je ne parle pas seulement des crèmes hydratantes que l’on doit avoir dans notre trousse beauté! Pour éviter que ta peau se dessèche trop intensément et pour éviter les engelures, il faut boire beaucoup d’eau et utiliser un hydratant qui sera très utile tout au long de l’hiver. N’oublie pas de choisir tes produits selon ton type de peau!

2. Exfolier… Mais pas trop!

L’exfoliation est très importante, peut-être même autant que l’hydratation! Cependant, il est très important de ne pas en exagérer. Dans ce cas-ci, ta peau pourrait développer des rougeurs, de l’irritation et certaines parties de ton visage peuvent devenir très sèches. Également, les exfoliants qui font peler la peau sont meilleurs que ceux avec des petites granules.

3. Le sommeil.

Tu connais probablement l’expression anglophone beauty sleep. Eh bien, il semblerait que cette expression ne soit pas si banale. Des scientifiques avancent qu’entre 23 heures et 4 heures du matin, les cellules se regénèrent deux fois plus vite que dans la journée, ce qui est très bon pour la peau de ton visage! De plus, il est prouvé que les gens qui manquent de sommeil ont tendance à avoir plus de problèmes de peau tels l’acné, l’eczéma et même du psoriasis. Alors, n’oublie pas ton beauty sleep!

Profite bien des congés du temps des fêtes et des activités que t’offre la saison hivernale, mais n’oublie jamais de prendre bien soin de toi et de ton visage!

Comme tu as pu le remarquer, l’hiver est déjà à nos portes, ici au Saguenay. J’ai pensé que je devais de te partager mes petits trucs et conseils anti — « mort-dans-la-face ». C’est un titre un peu choc, mais sincèrement, je dois dire qu’avec le manque de soleil et de chaleur, j’ai vraiment l’impression de regarder quelque chose de bien terrifiant le matin en me levant.

Si toi aussi tu en as assez de ce teint pâle qui pourrait te permettre de jouer dans American Horror Story, de ces cernes qui n’en finissent plus de creuser ton visage, des petits yeux vitreux et de ton maquillage inefficace, et bien je t’invite à poursuivre ta lecture pour des trucs et conseils qui j’espère, te seront bénéfiques.

Ceci est une liste très facultative. Tu peux très bien utiliser d’autres marques ou d’autres produits. J’inscris seulement ceux que j’ai moi-même testés. Ce sont des éléments essentiels pour que ta peau reprenne une certaine joie de vivre.

Soins de la peau

— Crème hydratante Vichy Normaderm (soin hydratant contre l’acné) et le nettoyant complémentaire. Idéale pour les types de peau qui ont à tendance à faire des rougeurs dans cette saison froide.

— Des milliers de pots de crème hydratante pour le corps Bath & Body Works avec leurs gels de douche assortis! Je les utilise pour les odeurs incroyables et le sentiment de confiance qu’elles peuvent procurer. L’hiver, il est important de mettre de la crème hydratante tous les jours après la douche. Personnellement, je vois une différence. Fini la peau sèche qui pique!

 — Démaquillant (solution micellaire) Bioderma pour peaux sensibles qui nettoie, démaquille et apaise la peau. Cette petite merveille est en format liquide et s’utilise facilement avec des petits tampons démaquillants.

 Truc perso : (non recommandé par des millions de dermatologues, je sais) : puisque cet article est davantage basé sur un regain de confiance en soi plutôt que sur l’Ordre des personnes aux peaux outrées, un petit 5 minutes de bronzage en cabine, une fois par semaine, ça peut être efficace pour certaines d’entre nous. Attends, attends! Pas 25 minutes par jour non. Tout est dans l’équilibre, à moins que tu veuilles vraiment ressembler à une Doritos. Your choice, darling.

Truc de grand-mère pour le retrait des points noirs, sans douleur :

« Une cuillère soupe de gélatine (l’idéal est de la prendre en poudre, mais si tu n’as que des feuilles cela convient aussi) et une cuillère à soupe de lait. Mets les deux dans un récipient adapté aux micro-ondes pendant 20 secondes. Une fois ce temps écoulé, remue un peu et laisse refroidir une minute. Si la pâte n’est pas liquide et non homogène, il faut remettre le tout à chauffer pour quelques secondes.

Prenez le liquide obtenu et applique-le sur les zones à traiter. Tu n’as plus qu’à patienter entre 15 et 20 minutes. N’attends pas plus ou ce sera difficile à retirer! »

Source : trucsdegrandmere.com

Camoufler les cernes, et bien utiliser le maquillage

 Pour unifier mon teint, j’utilise la crème Marcelle Correction Complète. Ce n’est pas un fond de teint et ça permet à ma peau de respirer. Celle-ci est un peu plus dispendieuse (environ 30 $), mais elle est très efficace.

J’applique par la suite, mon cache-cerne à toute épreuve : Glamoflauge de Hard Candy et un peu de poudre bronzante sur l’ensemble du visage.

J’ajoute pour terminer, une touche de blush (pas trop rosé bien entendu) sur le haut des joues et sur le bout du nez. Avec ces quatre produits, mon teint a l’air beaucoup plus vivant et indifférent à la mauvaise température.

Pour ce qui est du reste du maquillage en saison hivernale, il est préférable d’éviter les couleurs très foncées. Elles feront ressortir vos traits moins avantageux. Les gloss de types nude et les rouges à lèvres mats colorés sont à prioriser.

J’espère que ces trucs pourront vous aider à passer à travers cet hiver qui s’annonce très glacial. Bonne chance!

Photo : We Heart It

Si toi aussi tu es une adepte du jeans boyfriend, des cotons ouatés, des t-shirts de garçon de taille large, des bas de laines et des chemises de friperie ayant probablement appartenues à une personne faisant huit fois ta taille, bienvenue dans la famille!

Loin de vouloir dire qu’on ne se soucie pas de son look, s’habiller en mou tout en «ayant de l’allure» est un véritable mode de vie. Ben oui! J’accorde une certaine importance à mon apparence malgré le fait que mes ensembles favoris, me mettant le plus en confiance et en valeur, n’ont généralement rien de très sexy et extravagant.

S’habiller en mou, c’est aussi créer des réactions telles: «Wow! T’es ben belle Mégan quand t’es habillée en fille», lors de cette occasion mensuelle ou tu décides de mettre une robe et du rouge à lèvres, mais d’assumer pleinement que tous les autre jours du mois, tu rayonnes dans ton tricot de grand-père.

En tant que fière représentante des filles qui préparent toujours leurs outfits à l’avance, même les plus banals, j’ai développé quelques habitudes en ce qui concerne l’agencement du «mou» avec le reste de ma garde-robe.

Le col rond

circle

Porter des chandails au col rond, c’est faciliter l’agencement avec tout et n’importe quoi en créant une ligne clean permettant de rester très sobre sans avoir l’air «tout nu» et en mettant du même coup ton visage en valeur. Ils s’associent mieux avec n’importe quel pantalon et jupe qu’un col ample, en plus d’être clairement plus tendances.

La chemise en jeans

Jeans

Un incontournable! À porter autour de la taille avec un long t-shirt, sous un pull, boutonnée jusqu’au coup pour un look plus propre ou en tant que «par-dessus», le denim s’agence avec tout et accessoirise ton outfit.

Jamais trop

super

Un chandail avec un col haut sous une chemise, un pull, des collants noirs sous mes jeans troués et des bas de laine dans mes converses… En misant sur l’unicité, on peut se permettre d’oser et d’agencer plusieurs morceaux. En plus de donner du cachet à notre look, c’est un truc parfait pour les frileuses (moi).

Habiller ta tête

hat

Que ce soit une casquette portée back side, un chapeau en velours ou tout simplement tes cheveux ramassés en queue de cheval, en half-bun, ou tirés derrières tes oreilles (vraiment in), il s’agit de moyens simples de bonifier ton look. Ta coiffe devient accessoire des vêtements les plus banals et masculins tels les grands pulls et les chemises.

Prioriser le port de pantalons

boyfriend

Faire une croix sur les leggings et préférer mettre un pantalon en denim, même sous un long chandail ou un grand tricot, c’est gagnant. Point.
Je te l’accorde, il n’y a là-dedans de secret pour personne, mais ce sont des choses qui me plaisent et que je partage avec toi afin de démystifier l’univers du «mou». Enjoy!

Photos: We Heart it

À ma fête en février dernier, j’ai pris une résolution. Je me suis dit qu’une fois par semaine, je ne me maquillerais pas et vaquerais à mes occupations comme à l’habitude, mais sans produits pour cacher toutes les imperfections que je trouve dans ma face.

 Faut dire qu’avec les années, j’ai vraiment appris à aimer le maquillage et tout ce qu’on peut en faire, mais que je trouve ça dommage de se sentir confiante seulement une fois le fond de teint et le mascara en place.

Malheureusement, je ne vous le cacherai pas : ma résolution a échouée. Comme toute bonne résolution, après quelques semaines, « j’oubliais » ce que je m’étais promis il y a quelques semaines et je me sentais un peu coupable, tout en appliquant mon blush et mon eye-liner. Les gens n’avaient pas besoin de m’en parler pour que je pense à mon visage à découvert et que je me sente anormale. Avec le temps, je me suis vraiment habituée à l’image de moi-même avec maquillage lorsque je sors de mon domicile, et celle non maquillée chez moi. C’est complètement fou/pathétique/d’une tristesse, quand on y pense.

0B8SmBVXPjb-NcWZXYVpFVEZnUjQ

 J’avais même posté une photo sur Facebook pour m’assurer que tout le monde soit au courant et m’oblige un peu à le faire. Vous me direz que j’étais peut-être en quête de like, en recherche d’engendrer la conversation par rapport à l’image de soi… ou un peu des deux. Tout ce que je sais, c’est que mes intentions étaient bonnes.

 J’ai quand même continué quelques fois durant l’été et cet automne à ne pas me priver de sortir parce que j’étais au naturel et que je ne voulais pas « m’arranger ». Récemment, je me suis rendu compte que quelque chose avait changé.

Peut-être que je ne me maquillais pas seulement une fois par semaine, mais c’était devenu naturel pour moi de ne pas toujours ressentir le besoin de sortir de chez moi, bien prête à toute éventuelle rencontre. Parce qu’anyway, c’était exactement la motivation de ma résolution. Prendre conscience que personne ne m’impose à me maquiller, à part moi. Personne ne m’aimera moins, si je décide du jour au lendemain de ne plus utiliser de cosmétiques. Pourtant, c’est un peu cette impression qu’ont certaines filles. Comme si on valait moins le coup si on était au naturel.

Je ne crois pas que le maquillage est mauvais en soi. Je crois tout simplement que comme toute bonne chose, c’est à « consommer » avec modération. Ce n’est pas parce qu’une soirée bien arrosée est plaisante qu’on doit boire systématiquement tous les jours. Comme ce n’est pas parce qu’on se trouve plus « jolie » avec du maquillage qu’il faut systématiquement en porter. Au contraire, non?

Photo: WeHeartIt