Vous savez, ces fameuses dents de sagesse, celles pour lesquelles nous stressons toute notre enfance jusqu’au moment où le jour J arrive et qu’on redoute l’instant où l’on entendra ces bruits d’horreur qui nous font tant peur? Oui, vous me direz que seulement certaines personnes auront droit à l’enfer des pinces de désincarcération, mais je vous assure qu’il n’y a absolument pas à avoir peur de ce qui se passe dans le fameux cabinet en question.

J’ai moi-même eu à passer sous la lumière du projecteur douteux de la chaise du pire dentiste de l’univers, il y a de cela à peine quelques heures! Bilan de cette opération : Aucune sensation, pas de babine enflée, pas de mal… Curieux, dites-vous? BEN KIN! Je vous avoue que j’ai été un peu déçu du résultat… J’avais prévu ma semaine entière chez mes parents pour me morfondre et, finalement, rien du tout. Je m’étais même préparé aux rires de ma copine qui attendait ce jour avec impatience. Elle aussi a été déçue du résultat. En fait… c’est même moi qui ai ri d’elle.

Enfin bref, me voilà assis dans la chaise du cabinet, la lumière dans la face, même pas le temps de dire bonjour et bonne année que mon dentiste me joue déjà dans la gueule… Et je dois vous dire que j’ai franchement aimé ca… NOT. Il n’y a personne sur cette planète qui éprouve le plaisir de se faire jouer dans le bec! Pour me consoler, l’hygiéniste dentaire était tout de même sympathique. Moi qui pensais vivre le calvaire pendant de nombreuses heures, après une trentaine de minutes, c’était fini et on remballait le stock!

Sept piqûres et quatre dents en moins plus tard, je retourne dans la salle d’attente où on me bombarde d’informations sur la post-chirurgie. Je retourne chez moi, attendant de ressentir à nouveau mon visage et… rien du tout, pas de visage d’écureuil.

Maintenant que c’est fait, je me demande bien pourquoi j’ai été épargné de l’atroce douleur que la plupart des gens subissent après l’opération. Peut-être est-ce parce que j’ai plus de sagesse que d’autres? Peut-être est-ce là l’explication du nom que portent les fameuses dents de sagesse : elles épargnent ceux qui en ont? Le penser serait ne pas en avoir du tout! J’espère tout de même que ce papier vous permettra de mieux dormir la veille de votre rendez-vous, puisque, pour moi, ce n’était pas si terrible. D’ici là, mangez un bon steak à ma santé parce que, hélas, je suis au régime pour un bon deux ou trois jours!

Photo: Pixabay


À PROPOS DE L'AUTEUR
Félix Langlois

Félix Langlois

Commentaires