Nous ne sommes jamais prêts à l’entendre, on ne veut surtout jamais le comprendre et on croise toujours les doigts pour que jamais ça ne se produise. Pourtant, garder sa tête dans le sable en écoutant «comme avant» de Marie-Mai ne s’avère pas la solution à tout… Parfois, vaut mieux affronter la vérité.

Peut-être qu’il nous aimait plus. oh oui, c’est dur.

On refuse d’abord d’y penser et on se lance dans des hypothèses loufoques comme quoi il nous aimait si fort et que du jour au lendemain il a décidé de nous quitter. Évidemment. On se réconforte en disant à quel point il a mal agi et à quel point c’est nous qui souffrons, à quel point notre vie ne sera plus jamais la même. On le hait, mais on ne lui avouera jamais qu’on pleure chaque soir parce que sa présence nous manque.

C’était le bon pourtant. De cela nous sommes certaines. Celui qui prend la décision soudaine de nous laisser un bon matin était destiné à être le père de nos enfants. C’est logique pourtant! Mais, nos amies ne le comprennent pas. Et après elles se tannent, pas vrai? Elles en ont marre de nos chansons tristes et de nos yeux qui coulent. Elles ne savent plus quoi nous dire. En fait, ce qu’elles veulent nous dire, on ne veut pas l’entendre, on ne veut pas savoir.

Parce qu’il ne t’aime probablement juste plus.

Parce qu’on change d’avis, parfois. Parce qu’il a peut-être rencontré quelqu’un d’autre. Parce qu’il n’avait plus les mêmes sentiments quand vos lèvres s’effleuraient et qu’il n’était peut-être plus autant enthousiaste à l’idée de passer la soirée avec toi. Parce qu’on évolue, parce qu’on développe de nouvelles passions, amitiés et ambitions. Parce que finalement, il était peut-être mieux sans toi.

L’orgueil, pas vrai? C’est si dur à entendre.

Je te garantis que tu n’as pas fini de pleurer. Tu vas probablement te demander encore longtemps pourquoi tu n’étais pas assez, pourquoi tu n’étais pas celle qu’il cherchait. Mais dis-toi que, parfois, il n’y a juste pas de réponse. Alors hais-le encore un peu, mais après fais la paix. Accepte que votre amour ait pris fin et que tu en auras d’autres dans le futur.

Et je t’en prie, ne t’en prends pas à l’amour avec un grand A, puisque tu ne l’as pas encore rencontré, j’en suis certaine. Ne crache pas sur tous les hommes de ce monde et ne te fermes pas aux nouvelles rencontres. Prends donc ton temps.

Parce qu’il n’y a rien de plus beau que de tomber en amour. J’en suis persuadée.

Et un jour ce sera nous, à nouveau, qui aurons des papillons en parlant de «lui». Et ce sera si beau, je te le promets.

 

Photo: flickr


À PROPOS DE L'AUTEUR

lacerise

Commentaires