Tu entres dans ton cours, tu t’assois (probablement à la même place que les 2839 cours précédents), tu attends que ton prof commence. Ton regard se promène dans la classe, il note tous les stéréotypes purs et durs qui se retrouvent sur les bancs d’école.

Ils sont dans chacun de nos cours, ces fameux stéréotypes. Et ils me font bien rire. Un peu trop dans le moule pré-établi, mais on les aime de même. Et si on les regardait un peu plus en détails ?

1. L’accro aux textos

Il y en a toujours un (et même parfois plusieurs) qui ne lâche pas son cellulaire pendant le cours. On l’entend qui vibre sur le bureau. De temps à autres, sa sonnerie vient perturber le cours. Au secondaire, ça m’est arrivé quelques fois de tousser (avec les trente autres élèves de ma classe) pour que ça passe inaperçu. Au cégep, tout le monde le sait, tout le monde es désespéré de voir que c’est encore lui. Le prof fait comme si de rien n’était, mais l’accro aux textos lui a fait perdre le fil.

2. L’intello

J’aurais envie de dire à lunettes, mais ça aurait été pousser un peu trop le stéréotype. Lui, c’est celui qui arrivera jamais en retard, qui sort ses cahiers et qui prend des notes dès que le PowerPoint s’affiche en avant. C’est aussi celui sur qui on peut se fier pour savoir ce qu’il faut faire et les dates d’examens. Sa côte R est peut-être haute, mais tout le monde sait qu’il a travaillé en maudit pour l’obtenir.

3. Le pas à jeun

Il est pas là à tous les cours, mais il ressort une fois de temps en temps. Rien à faire qu’on soit un mercredi, lui, il a fêté fort la veille. Peut-être qu’après un peu trop de verres, il avait oublié son cours (à 8h20, question que ça soit pire). Il se demande un peu ce qu’il fait là et, au fil des heures, commence à se trouver un peu con d’être sorti de son lit (ou de ne pas y avoir été du tout, qui sait). Il est drôle, on rit un peu de lui, mais il le prend bien. Il s’est probablement ben souvent dit qu’il recommencerait pas mais… Ouin. On le connaît.

4. Les colleux

Eux, c’est le couple énervant. Ils se lâchent pas, jasent et se bécotent pendant une bonne partie du cours. Ben trop heureux d’être ensemble, ils se mettent ensemble pour tous les travaux. Ils sont un peu malaisants par moment, on évite de trop les regarder. Eux autres, on sait qu’on sera au courant si un jour leur balloune explose.

5. Le sleepyhead

C’est pas compliqué, lui, il dort. Peu importe le cours, peu importe l’heure, il y a pas moyen qu’il tienne tout un cours sans piquer des clous. Il essaye ben fort, on le sait, mais l’école est pas sur le bon horaire pour lui. De 23 à 5 heures, c’est là qu’il est productif. Pas à 8h20. C’est celui qui retourne chez lui entre les cours pour aller se faire une petite sieste. (Pis si il habite trop loin, c’est pas impossible qu’on le retrouve à la bibli, tout endormi.)

Et toi, qui es-tu?

Photo: Flickr


À PROPOS DE L'AUTEUR
Roxane Jérôme

Roxane Jérôme

En amour avec la vie, le café, ses amis. (Et son chien aussi) Toujours en mouvement, jamais de temps d'arrêt. Jeune fille qui sourit et qui écrit. Voilà, tout est dit !

Commentaires