Après avoir passé un temps des fêtes riche en bons souvenirs (et en glucides…), je réalise quelque chose. Très honnêtement, j’ai peine à y croire. Ma famille est constituée des plus grands stéréotypes que l’humanité ait connus.

Et oui, que des stéréotypes… mais de bonnes personnes jusque dans leur fond! Et je ne pourrais m’imaginer un réveillon ou une veille du jour de l’an sans eux!

Je pourrais commencer par cette très chère Mamy Gâteau, appréciée de tous et chacun. Celle qui n’arrive jamais les mains vides et qui apporte généralement le dessert. Le dessert! Les petits beignets maison, le reine Élizabeth, le carré aux dattes et les fameux biscuits troués à la confiture… Toutes de divines choses qui me font doucement regretter le temps des fêtes.

Il y a aussi cette tante qui ADORE LES ENFANTS! Celle qui ne peut passer devant un bébé sans le prendre dans ses bras et lui parler de tout et de rien. On l’aime, cette tante-là, parce qu’elle est tellement gentille … et surtout parce que le bébé ne pleure pas dans ses bras.

Ensuite, moment de malaise. Cette tante, cette cousine, cette nouvelle blonde qui ne se mélange pas au reste du groupe. On ne sait pas trop comment réagir. On va lui parler, en vain. Elle a l’air gentille, mais surtout gênée! Elle est mignonne quand même et j’ai remarqué que sa gêne ne durait jamais très longtemps. Avant la fin de la soirée, je réussi toujours à découvrir d’où provient la magnifique jupe qu’elle porte en ce moment.

Maintenant, les messieurs. Eux, ils se regroupent. Les femmes d’un bord, les hommes de l’autre. C’est la meute. Ils discutent, souvent de choses que je ne comprend pas, que même leur femme ne comprend pas.

Image 1 Camille Boutin Ma famille de stéréotypes, sur Pixbay

TOP TROIS DE LEURS SUJETS DE DISCUSSIONS 
-Tout ce qui englobe le sport;
-Tout ce qui concerne les voitures et autres véhicules, surtout les bris;
-Des anecdotes qui ont eu lieux au travail.

Et comment passer à côté de ce cousin ou de cet oncle qui vit un peu trop? Il boit un peu trop, il parle un peu trop, il s’exprime un peu trop fort, tu vois? Lui, il est drôle! Qu’est-ce qu’une fête de Noël sans lui? À mon avis, il est indispensable. Il fait rire avec ses histoires et ses manières… et prendre un petit coup de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne!

Bien sûr, il y en a d’autres… Les nouveaux parents, les nouveaux mariés, les nouveaux divorcés, les nouveaux tout court. Ils ont tous leur place dans ma grande et belle famille. Une famille de stéréotypes, certes, mais une famille de gens tous plus sympathiques les uns que les autres.

Photo couverture : WeHeartIt

Photo texte : Pixabay


À PROPOS DE L'AUTEUR
Camille Boutin

Camille Boutin

Seigneur que c’est difficile d’écrire une biographie ! Je n’aurais jamais pensé être incapable d’écrire sur un sujet que je connais si bien, pour l’avoir côtoyé pendant 17 ans déjà, c’est-à-dire moi-même. Eh bien, je m’appelle Camille. J’adore l’écriture, la cuisine et la photo, car ce sont tous d’excellents moyens de s’exprimer. Mon pire défaut, c’est probablement le fait que je suis perfectionniste et un peu germaine sur les bords. Comme vous pourrez certainement le découvrir, j’ai de l’intérêt pour à peu près tout et je crois que c’est ma plus grande force. Je vous invite donc à découvrir mes folies, mes intérêts et mes découvertes.

Commentaires