En bonne étourdie, je garde mes cartes de fêtes, de St-Valentin et de Noël dans chacun de mes livres. C’est aussi pour moi un signet bien pratique puisque je perds toujours les miens. Ça me permet d’aller revisiter des moments passés avant de commencer un autre chapitre. Ça me fait rire et sourire en général.

Ce soir, j’attends impatiemment que ma brassée de blanc finisse en écoutant Jus de boussole des Sœurs Boulay. J’ai passé 3 bonnes minutes à choisir le livre que j’allais commencer avant de dormir. Bien installée dans mon lit, j’ouvre le livre et une carte tombe.

Ça disait : « Bonne Saint-Valentin »

Je ne me souviens pas avoir autant shaké. En l’ouvrant, en voyant les pattes de mouches écrites il y a quelques mois par mon ex, les larmes se sont mises à couler toutes seules. Moi qui croyais que mon petit cœur avait commencé à cicatriser.

« Pas aujourd’hui ma belle », que ma tête a dit.

Pour une fille qui était éternellement en couple, ça fait un choc. On s’est séparés d’un commun accord, en se disant que « ça marchait pu ». J’ai pleuré, mais je pensais aller mieux, je pensais avoir vraiment passé au travers. Ben non fille, guérir ça prend du temps.

J’ai relu la carte plusieurs fois à défaut de lire le livre que j’avais soigneusement choisi.

J’ai revu dans ma tête; cette soirée de Saint-Valentin quand tu m’as regardé avec les yeux les plus amoureux du monde. J’ai senti l’odeur de ton parfum. Je t’ai revu rire, faire une blague poche, me dire que tu m’aimes.

J’ai pleuré, en me demandant si c’était de la tristesse ou de la nostalgie.

J’en suis venu à la conclusion que c’était les deux.

À toi, jeune femme nouvellement célibataire, t’es pas toute seule à penser que t’avais passé au travers et que finalement, un bout de papier a fait basculer toute ta journée.

En dernier conseil, laisse le temps aller. Mais laisse-le aller en écoutant les Sœurs Boulay, c’est plus doux, plus nostalgique.

Photo : Tumblr


À PROPOS DE L'AUTEUR

Anne Tremblay

<p>On m’a dit : «Fais ta bio.» Ah OK. Je pensais pas être assez «famous» un jour pour faire ma propre mini-biographie mais puisque tu insistes… Originaire de Jonquière, j’étudie en sciences humaines avec l’objectif d’être un jour enseignante au primaire (mission suicide, je sais). En bref, je fais du zumba, je chante et j’adore écrire sur les sujets qui me passionnent. Parce que vous ne verrez pas un article sur la complexité des mathématiques signé de ma plume, c’est certain. J’aime utiliser les parenthèses pour vous livrer exactement le fond de ma pensée. La Cerise, pour moi, c’est un webmagazine qui me ressemble beaucoup. C’est féminin, c’est coquet et c’est entreprenant. J’ai beaucoup d’ambition et j’espère être en mesure de vous partager ma passion des mots. Sur ce, installez-vous confortablement et prenez une petite minute ou deux pour profiter d’un article léger et relaxant. Bonne lecture!</p>

Commentaires