Il y a un an, je me suis promis de ne plus jamais acheter de Kraft Dinner. Vous connaissez sûrement mes raisons : le terrifiant pourcentage de sodium qui tient dans une mince portion et l’aspect chimique du contenu de la boîte (c’est moi où la couleur du fromage en poudre tend vers le fluo?)

Je l’avoue, je me suis ennuyée de ces petits macaronis orange bien gluants et bien gras. Faut se le dire, le KD, c’est un repas facile à faire, trop peu coûteux, et qui fait même partie de mes beaux souvenirs d’enfance. Lentement, j’ai donc élaboré ma propre recette maison à partir de quelques sites et de quelques gaffes. Et vous savez quoi? Elle coûte moins de 99 ¢ à faire.

J’ai décidé de la partager. Pour la santé de tes reins et de tes artères, oui, mais aussi pour que tu puisses profiter à nouveau de ce petit bonheur d’enfance. Il s’agit d’une recette pour une personne. N’hésite pas à la doubler ou la tripler.

– Dans une casserole, fais chauffer 155 mL de lait avec 105 mL d’eau. Ajoute une pincée de sel.

– Lorsqu’il commence à y avoir de la vapeur, ajoute environ 1 tasse de macaronis (ou toutes sortes de petites pâtes). Couvre, puis réduis le feu à moyen doux. Laisse mijoter pendant une dizaine de minutes en remuant à l’occasion.

– Il sera ensuite temps d’ajouter le fromage. Tu peux utiliser ton fromage favori (cheddar fort, mozzarella…) ou un fromage orange si tu ne veux pas trop troubler tes vieux souvenirs. Je te suggère d’en mettre un peu moins d’une tasse. Augmente la quantité si tu en raffoles.

– Ah! Et si tu te sens un peu plus funky, ajoute ton légume préféré, de la sauce piquante ou même des tranches de piments forts à cette étape-ci! N’oublie pas : en cuisine, ce sont les erreurs qui font souvent les maîtres! N’ai pas peur d’essayer.

– Après avoir ajouté fromage et autres, couvre pour encore 5  minutes. Assaisonne, et déguste les yeux fermés.

Petits trucs utiles :

Si tu vois que le mélange est trop liquide, ajoute un peu de farine en brassant jusqu’à la consistance voulue. Au contraire, si tes pâtes te semblent trop sèchent, humecte le mélange avec un peu de lait. 

Photo : We Heart It 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Laurence Richard

De Montréal à Québec en passant par la Terre, Laurence aime tout et tout le monde. Elle raffole du Beau, aussi. D’où ses grandes passions : musique, cinéma et littérature. Étudiante en journalisme, elle rêve d’un jour pouvoir changer un brin de notre planète et d’y apporter des morceaux de bonheur. Les petits projets ne sont pas pour les grands rêveurs, qu’ils disent!

Commentaires