Si vous cherchez à lire un texte sortant droit de la main de Nicholas Sparks ou bien quelque chose qui pourrait se retrouver dans un film mettant en vedette le beau Ryan Gosling, je vous conseille de changer d’article. J’ai plutôt envie de vous expliquer à quel point je trouve ridicules les expressions qui peuvent désigner notre vagin.

La chatte

Autant il y a quelques années on pouvait retrouver un Persan dans l’entrejambe des filles que maintenant c’est plutôt la mode au chat sphinx. À part ce qui concerne le poil, j’essaye encore de trouver les ressemblances entre le vagin et le chat. Quelques sceptiques diront qu’on peut aussi dire qu’il est sauvage comme les félins, je leur répondrai que c’est plutôt la femme dans son entité complète qui peut être sauvage — ne pas la réduire à son vagin.

La plotte

Un mot tout droit sorti des poubelles. Dans la catégorie des pires mots qui existent sur la terre, il doit faire partie du top dix. Toutes les expressions imaginables dans lesquelles ont peut retrouver le mot «plotte» sont répugnantes. J’ai peut-être trouvé la seule occasion ou le mot «plotte» peut être utilisé à bon escient, c’est lorsqu’on le répète plusieurs fois ce mot avec des intonations différentes. Essayez avec un air inquiet ou même naïf, je vous confirme que c’est hilarant et on peut enfin comprendre pourquoi ce mot a été inventé.

La snatch

Définition selon le Urban Dictionary: «That girl’s got a nasty smelling snatch». La définition parle d’elle-même.

Avoir du sable dans le vagin

Expression qui désigne une fille frustrée. Il est normal qu’après une journée complète passée à la plage sous un soleil chaud, ayant comme seule musique le bruit de la mer bleu clair, je retrouve des grains de sable dans mon orifice vaginal. C’est plutôt une sensation tannante, mais au moins j’ai passé une belle journée. Tandis que lorsque je suis fâchée pour mille et une raisons et que tu me dis que j’ai du sable dans le vagin, je te réponds non. Utilise bien les mots. Tu ne peux pas dire que j’ai du sable dans le vagin, car ton expression est erronée. Je suis rarement fâchée après une journée complète à la plage. Utilise plutôt l’expression «avoir le vagin en rogne» ou « t’as le vagin frustré» et comme cela il n’y aura plus de confusion.

Tout cela pour dire que je trouve qu’il est bien d’utiliser les mots justes quand on parle. On n’est pas obligé de jouer les Baudelaire et de trouver une panoplie de synonymes pour désigner le vagin. Oui, vous pouvez dire que cet article ne sert à rien. J’ai eu le «vagin en rogne» quand j’ai écrit, mais au moins j’ai eu un plaisir fou à critiquer les différentes expressions vaginales.

Photo: We Heart It


À PROPOS DE L'AUTEUR
Joelle Leblanc

Joelle Leblanc

<p>La vie en rose serait probablement la phrase qui me décrit le mieux. Pour moi, tout mérite un peu d’attention et d’être vu sous son meilleur angle à une exception près, les hivers à -40. Malgré cela, je suis passionnée de voyage, de boucles d’oreille et de musique même si je ne joue aucun instrument (oui j’ai fait plusieurs essais qui ont tous été des fiascos). J’ai aussi un petit côté écologique très développé que vous allez retrouver parfois dans mes articles. J’espère que vous allez apprécier, bonne lecture !</p>

    COMMENT (1)

Commentaires