Découvertes

Vous ne savez pas quoi faire avec votre vieux cellulaire ? Voici une façon inusitée de le recycler ! Le lancer du téléphone portable est un sport (et oui !) de plus en plus populaire.

Depuis l’an 2000, on pratique ce sport très sérieusement. C’est la Finlande qui est arrivée avec cette brillante idée environnementale. Rapidement, le lancer du téléphone portable fut reconnu et pratiqué à l’échelle planétaire. Aujourd’hui, tous les ans, des championnats sont organisés à travers le monde. Selon la créatrice du championnat du monde Christine Lund, c’est un exutoire pour tous les participants. Ils peuvent exprimer leur frustration et surtout, leur déception envers ces équipements modernes.

Si vous êtes intéressées par un tel sport, vous devez savoir qu’il existe deux catégories distinctes. La première appelée «l’originale», consiste à lancer le cellulaire le plus loin possible. Vous serez classée en fonction de votre âge et de votre sexe. Toutefois, si vous avez toujours rêvé de faire partie d’un cirque, la catégorie «Freestyle» est pour vous ! Vous devrez démontrer votre talent en jonglerie, devant jury. C’est du sérieux ! Mais cette fois-ci, remplacez les balles traditionnelles par plusieurs cellulaires, et vous êtes prêtes à participer.

Vous pensez avoir les capacités ? Pratiquez-vous ! Un jeune finlandais de 18 ans prénommé Ere Karjalainen, a établi le record du monde, à sa deuxième pratique seulement. Comme quoi, tout le monde peut y arriver ! 101,46 mètres à battre ! Chez les femmes, la plus longue distance est enregistrée à 42,47 mètres. Tout de même plus raisonnable !

En bref, si vous avez comme moi un vieux cellulaire qui traine dans un fond de tiroir, pourquoi ne pas lui donner une deuxième vie ? Les inscriptions sont déjà commencées, c’est votre chance !

Photo : Tumblr

 

 

 

Tu es créative et tu ne manques pas un seul épisode de Décore ta vie ou de Méchant changement ? Le métier de designer d’intérieur est probablement fait pour toi !

Le désigner d’intérieur conçoit le décor d’une pièce en l’harmonisant à l’espace disponible. Il sert de guide tout au long du processus de décoration. Évidemment, ce concepteur discute avec son client afin de déterminer ses besoins, ses goûts et son budget. Il gère un projet efficacement puisqu’il connait les fournisseurs, les matériaux et les tendances. Il veille aussi au bon déroulement des travaux.

Le désigner réalise une multitude d’autres tâches comme :

1) préparer des plans détaillés et monter une maquette en trois dimensions à l’aide des logiciels de dessin et de graphiques;

2) évaluer les coûts (matériaux, main d’œuvre, etc.);

3) conseiller sur les couleurs, les lumières et parfois,

4) on le consulte sur les règlements en vigueur en matière de construction immobilière.

La scolarité

Tu as deux possibilités :

1) Si tu arrêtes ton choix sur un diplôme d’études professionnels (D.E.P.), tu étudieras pendant 2 ans. Le programme s’appelle Décoration intérieure et présentation visuelle qui se donne notamment au Centre de formation professionnelle Marie-Rollet de Québec ou au Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy de Longueuil. Tu deviendras alors décoratrice d’intérieur ou étalagiste. Tu travailleras principalement dans des centres de décoration, de commerces de détail ou à ton propre compte.

2) Si tu optes pour le diplôme d’études collégiales (D.E.C.) le cours de Design d’intérieur se donne dans les cégeps de Trois-Rivières, de Rivière-du-Loup, au Cégep Marie-Victorin de Montréal, en fait, un peu partout au Québec (pour ne nommer que ceux-là). Ce type de formation te prépare à dessiner, à participer et à coordonner des travaux d’aménagement. Tu porteras le titre de désigner d’intérieur.  Tu travailleras pour des promoteurs immobiliers, des architectes, des magasins d’ameublement, des fabricants d’armoires de cuisine, etc.

Les employeurs et le salaire du designer d’intérieur

En plus de décorer les maisons, le désigner d’intérieur travaille partout dans les lieux publics (écoles, hôpitaux, restaurants, usines, sociétés de construction, compagnies aériennes, chaînes d’hôtels, etc.). Ce professionnel peut aussi décider d’être travailleur autonome. Les régions du Bas St-Laurent, du Centre du Québec, de la Montérégie et du Saguenay-Lac-St-Jean offrent de bonnes perspectives dans le domaine. Le salaire moyen est de 18,00 $ par heure.

On dit que la personnalité se reflète  dans ce que l’on fait. Dans le choix du designer d’intérieur, il te sera possible de montrer une grande part de toi-même par ta grande créativité et ton amour pour le « beau ».

Source Photo: Flickr.com