Depuis six ans, le cheerleading est un sport de plus en plus pratiqué chez les jeunes adolescents du Québec. Trop souvent vu comme étant un sport de filles ou encore un sport ayant comme unique but d’agiter des pompons, je suis là pour briser ces préjugés et vous dire les vraies choses.

Avant toute chose, si vous êtes, tout comme je l’étais avant, méconnaissant de ce sport, vous voudrez sûrement en apprendre plus sur le sujet. Alors voici quelques informations nécessaires : le cheerleading est un sport d’équipe comprenant de 15 à 36 athlètes par équipe. Il rassemble danse, gymnastique, acrobatie et force physique. Les performances de ce sport se font en termes de chorégraphie d’une durée de 2min15 à 2min30 maximum. Dans une chorégraphie on retrouve une pyramide, une danse, de la gymnastique, des stunts (ensemble de cinq personnes dont quatre bases et une voltige) et des sauts. Le but est simple : faire la routine parfaitement sans chutes et sans instabilités afin d’aller chercher le plus de points possible. Les performances sont évaluées par des juges regardant la technique, l’attitude, l’originalité, la gymnastique, la coordination et la performance en général. Alors voilà, maintenant vous pouvez dire que vous avez une base en cheerleading!

Après ce bref instant de culture général, il est temps de parler préjugés. On entend souvent que le cheerleading est un sport fait pour les filles et uniquement pour elles. Mais détrompez-vous, ce sport est autant fait pour les garçons. D’ailleurs, petit fait de connaissance général : les premières équipes à avoir exercé ce sport étaient composées uniquement de gars. Épatant, non? Les cheerleaders masculins sont peut-être une minorité à faire ce sport, mais ils peuvent se faire très utiles. Et entre nous, quoi de mieux que d’être entourés de jolies filles en costumes?

Cheerleading ne veut pas dire meneuses de claques. Comme on le voit souvent lors d’événements sportifs, il y a des filles agitant des pompons en bordure du terrain afin d’encourager l’équipe sportive en action. Le cheerleading, c’est bien différent et beaucoup ne le savent pas. La différence est simple, le cheerleading est un sport de compétition rassemblant plusieurs aspects de gymnastiques, de danses et d’acrobaties contrairement à celui des meneuses de claques qui vise simplement à encourager une équipe sportive en action. Maintenant que les préjugés sont tombés pour vous, espérons qu’ils tombent pour tous bientôt.

Photo: Flickr


À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-Philippe Leroux

Commentaires