Juste après avoir lu le mot école, t’avais un haut le cœur en pensant à tous tes exams de fin de session ? Inquiète-toi pas, je te comprends. C’est juste qu’aujourd’hui, j’aimerais que t’ouvres un peu ton esprit et que tu sois réceptif à tout le positif que je suis sur le point d’amener par rapport à ce sujet, tiens-toi prêt.

 

Je le reconnais que parfois, notre système d’éducation est victime de certaines failles ; comme par exemple certains enseignants qui n’ont peut-être pas la fibre pédagogique bien développée. Par contre, il faut comprendre que c’est vrai qu’il peut être difficile de gérer les élèves et que, rendre un cours intéressant pour absolument tout le monde, c’est pratiquement impossible. Et oui, ça se peut qu’un prof ne connaisse pas toute sa matière au complet par cœur. Je pense d’ailleurs que ce serait un peu trop demandé à un humain de faire une telle chose, non ?

 

En plus de ça, s’il n’y avait pas d’école, je suis certaine qu’il y a tout plein de gens que tu n’aurais pas rencontré et qui sont, pourtant aujourd’hui, des personnes vraiment importantes à tes yeux. C’est dans cet établissement que tu as bâti des liens positifs ou négatifs avec certains individus et c’est là où tu as pu apprendre à te connaitre.  C’est également là que tu as sûrement vécu ton premier amour, du moins tu pensais que ce l’était. 😉 Avec toutes les rumeurs que l’école (secondaire particulièrement) peut amener dans ta vie, tu te développes une carapace qui fera de toi une personne plus forte. Je sais très bien que parfois, ces moments peuvent être très difficiles à vivre, mais tu en sortiras quelque chose d’enrichissant, je te le jure.

 

Finalement, si on prenait un instant pour y penser, on est quand même chanceux d’avoir accès à l’éducation aussi facilement. J’veux dire oui, il y a tout de même des frais et c’est pas 100% gratuit, mais c’est bin pire ailleurs dans le monde. En plus qu’ici, on peut se prononcer pour dire notre opinion haut et fort, sans avoir peur des conséquences que ça peut entrainer. Déjà ça, c’est un gros plus.

 

Alors je vous souhaite bon succès à tous pour vos exams de cette session-ci et rappelez-vous que trop de pression, c’est comme pas assez. Faites-vous confiance et au pire, c’est juste un échec ; on efface et on recommence!


À PROPOS DE L'AUTEUR

Coralie Desrosiers-Laferrière

Commentaires