Équilibrée sauterenparachuteMGB

Sauter en parachute. Au début de l’été, c’est le défi que je m’étais lancé. Je ne savais pas trop quand, avec qui ni où, mais je savais seulement que j’allais le faire. Puis récemment, mon défi s’est réalisé.

J’ai fait le grand saut à 8 000 pieds d’altitude (en tandem, quand même). Plus la date fatidique approchait, plus je me demandais «MAIS POURQUOI JE FAIS ÇA?», sans trouver de réponse. Et croyez-moi que ce ne sont pas mes proches qui étaient là pour me rassurer : «T’es tellement courageuse, moi je ne serais jamais capable» ou encore «Quoi? Tu vas faire ça?!» avec les plus grand yeux apeurés de leur vie. Finalement, l’événement vaincu, j’ai compris pourquoi j’ai bien fait de le faire.

  1. Vaincre ses peurs irrationnelles

Qui n’a jamais eu peur dans le noir ou peur d’une araignée? Ce sont toutes des peurs irrationnelles qui n’ont pas lieu d’être, tout comme avoir peur de sauter en parachute! Oui, c’est un sport dangereux qui comporte des risques, mais n’est-ce pas lorsqu’on prend un minimum de risque que ça en vaut réellement la peine? Voilà ta chance d’en vaincre une, une peur irrationnelle, en plus d’avoir intensément de plaisir!

  1. Le dépassement de soi

Parce que tu te dis que tu n’en serais jaaaaamais capable? Le parachute est pour toi. Quoi de mieux que d’accomplir quelque chose que tu pensais impossible? Tout le monde en est réellement capable. Si cette dame de 93 ans en est capable, vous l’êtes aussi. En plus, dans une checklist, le crochet est assez satisfaisant à appliquer.

  1. L’adrénaline ressentie

Et je ne parle pas seulement lors du saut. Les jours précédents, c’est la première chose qui me venait en tête en me réveillant : «Dans 72/48/24 heures, ça se passe!» L’excitation quand tu arrives sur le site, quand tu enfiles ta combinaison, quand t’embarques dans l’avion et que tu n’as plus le choix de sauter… Rien ne vaut une bonne dose d’adrénaline pour se sentir encore vivant.

  1. La vue incroyable

On a beau voir des photos de nos proches qui l’ont fait avant nous ou regarder des vidéos promotionnelles sur Internet, quand c’est notre tour, c’est à couper le souffle (pis même pas parce que tu tombes dans le vide à 200 km/h). Il n’y a pas une vue comparable à celle qu’on a lorsqu’on a les pieds dans le vide et qu’on se laisse guider par la toile d’un parachute, promis.

  1. Sortir de sa zone de confort

Parce que c’est bien connu (me semble), sortir de sa routine au moins une fois, de temps à autre, ça ne fait de mal à personne! Croyez-moi, il n’y a pas grand chose de plus efficace pour sortir de sa zone de confort que de sauter d’un avion en plein vol. Si ça ne marche pas, dites-moi ce que vous faites dans la vie, parce que je n’y comprends rien!

  1. Souvenir mémorable

Il y a de ces soirées entre ami(e)s que tu sais que tu te souviendras toute ta vie, right? Et bien il y a de ces journées où tu sautes en parachute, aussi. Promis juré que, dans une couple de décennies, tu t’en souviendras encore et tu parleras à tes enfants à quel point t’as été badass la fois que t’as sauté dans l’vide.

Sérieusement, je ne connais pas une personne qui a regretté de l’avoir fait. Donc qu’est-ce que t’attends?

sauterenparachuteMGB2

 Photos : Parachutisme adrénaline / Marylou Girard Bouchard


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marylou Girard-Bouchard

Marylou Girard-Bouchard

22 ans, fille, Chicoutimi. (C’est ici qu’on mettait notre ASV, c’est ça?) Je suis la seule de l'équipe qui n'est pas du Cégep de Jonquière. J'étudie en travail social à l’UQAC. Passionnée de musique et surtout de prestation de musique. Sinon heum... j'ai déjà été blonde, brune, rousse, noire, rouge, rose, orange, ombrée, et là je suis redevenue blonde. Bref, je suis une fille colorée. J'adore le beurre de peanut et le thé glacé. J'ai un (gros) faible pour les gars qui jouent du piano. Je rêve de retourner dans l'Ouest (avis aux intéressés) ou d'aller au Pays-Bas. J’espère écrire à la hauteur de vos attentes!

Commentaires