Pour moi les dimanches matin c’est synonyme de café latté et une grosse pile de magazines que je feuillète tranquillement tout en relaxant de ma semaine étudiante bien remplie. Récemment en déroulant mon feed Facebook à grand coup de pouce, quelque chose a retenu mon attention. J’ai découvert quelque chose qui pourrait bien allier mon occupation du dimanche matin : un magazine de café !

Oui, si vous me connaissez vous savez qu’il est impossible d’entretenir une conversation sans que le mot café ne revienne à maintes reprises et si vous êtes comme moi : amoureux du café, ou tout simplement curieux vous serez charmés par cette initiative québécoise.

Le Corsé Magazine, voilà son nom !

C’est un magazine quadrimestriel (ne cherche pas sur google, ça veut dire « qui revient tous les quatre mois ») Il s’étend sur une centaine de pages en expliquant de long et en large les bases du café, sans oublier des images à couper le souffle. (Oui oui, il y aura de belles photos de latté art, pareil comme celles sur Instagram !)

Ce qui est particulier avec cette initiative c’est que le financement du magazine est basé sur une campagne de sociofinancement !
Sociofinancement ? Oui, le fonctionnement est simple : c’est tout ou rien. Donc la fondatrice et éditrice, Justine Belzile et son équipe se sont fixé un objectif à atteindre pour couvrir les frais d’impression et tout ce qui s’y rattache. Parce que oui, ça coûte cher, imprimer des belles revues comme ça ! Si l’objectif n’est pas atteint ? Pas de revue et aucune facturation.

 

La campagne prend fin le 6 avril. Si l’objectif est atteint, il faudra tout de même attendre au printemps avant d’avoir notre copie entre les mains, mais c’est une attente qui aura certainement value la peine ! (Personnellement j’ai déjà commandé ma copie).

 

Si vous voulez faire de même :

Si vous voulez voir du beau :

https://www.instagram.com/corsemagazine/

Si vous voulez en voir et savoir plus :

https://www.facebook.com/corsemagazine/


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie-Pier Lebrun

Marie-Pier Lebrun

Commentaires