Le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean a donné le coup d’envoi de la première édition du «rendez-vous féminin par excellence», vendredi, au centre des congrès Delta. Un début de salon qui promet!

Annoncé en grandes pompes dans les médias, le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean voit enfin le jour et la gent féminine a répondu à l’appel. Dès l’ouverture du salon à 14h, les visiteuses vont et viennent en petits et grands groupes afin de découvrir les nombreux kiosques et stations participatives. Au total, plus de 70 exposants prennent part à l’événement «créé par des femmes, pour des femmes».

Pour la première journée de sa première édition, le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne fait pas les choses à moitié en ce qui a trait à sa programmation. Dans l’après-midi seulement, la scène principale accueille deux entrevues et une table ronde (animées par des journalistes de LaCerise.ca!), suivies par des prestations de Studio Danse et Salsa Nueva.

Bars

Bijoux, coiffure, maquillage, bonbons… Quoi demander de plus?

Ultraviolet

Le kiosque de la boutique Ultraviolet propose de pédaler… pour un smoothie!

max riverin

Artiste originaire de la région, Maxime Riverin crée des oeuvres d’art sur le corps humain grâce au «body painting». D’ailleurs, tu peux retrouver notre entrevue avec lui ici!

Bienvenue aux femmes!

La soirée d’ouverture du Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean débute avec un 5 à 7 au Salon Rouge, suivi du mot de bienvenue de la présidente d’honneur, Nadja, sur la scène principale. Le discours de la chanteuse saguenéenne est bref, mais va à l’essentiel en rappelant l’importance de célébrer la femme et ses passions sous toutes ses formes. Nadja mentionne également l’unicité du salon régional. «J’ai déjà visité d’autres salons de la femme, mais ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on a de quoi êtres fières», déclare-t-elle.

nadja

La présidente d’honneur Nadja en compagnie des animatrices de la soirée, Maude Boutet et Catherine Paquette.

Le moment fort de la soirée : le défilé de mode d’Emmanuelle Tremblay, alias Brune aux bleuets. L’étudiante en marketing passionnée de mode revisite les tendances printanières à sa façon. Ses mannequins défilent dans une ambiance dynamique et glamour, habillées par des boutiques telles que Sirens, Smart Set, Jacob, RW &Co., Homie’s, Boutique Marie-Josée, Ardene, et même Optik Maltais, pour les lunettes. De l’inspiration pour les femmes de tous les styles, juste à temps pour la nouvelle saison!

Brune aux bleuets 01

Brune aux bleuets --

Emmanuelle Tremblay, alias Brune aux bleuets, après son défilé.

Le Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean se poursuit jusqu’à dimanche. Un événement à ne pas manquer!

Photos: Julie Levasseur


À PROPOS DE L'AUTEUR

Julie Levasseur

<p>Quand j’étais petite, mon plan de carrière était d’étudier la sorcellerie à Poudlard dans le but de travailler au Ministère de la Magie. Comme ma lettre n’est jamais arrivée, j’ai dû me réorienter en journalisme. Outre la magie et l’écriture, ma grande passion est la musique, suivie de très près par les beaux vêtements et la bonne bouffe. Dans la vie, j’aime apprendre et avoir du plaisir, et pourquoi pas les deux en même temps. Fun fact : Je suis une rappeuse hors pair.</p>

Commentaires