Le mercredi 12 décembre a eu lieu la 13e édition du Festival En Vert et Contre Tous à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière. 24 équipes de cinq à six étudiants en première année production/post-production (TPPT) du programme d’Art et Technologie des Médias ont présenté leurs courts-métrages, autrement dit leurs travaux de session.

Ces derniers étaient d’une durée d’environ cinq minutes, séparés en 12 catégories : drame psychologique, télé-réalité, fantastique, émission policière, sitcom, documentaire underground, pimp quèque chose, documenteur, youtubeur, grands classiques, enjeux de société et vox pop.

 

Chaque équipe devait faire un appel d’offre à un enseignant pour pouvoir faire le court-métrage dans la catégorie désirée, nous explique l’étudiante Éléna Nguyen Ngo. De plus, le court-métrage devait démontrer un enjeu de société. Dans ceux-ci ont été abordés le suicide, l’immigration, le décrochage scolaire, l’homosexualité, la pollution, et plus encore.

 

Tous les courts-métrages étaient de grande qualité. Toutefois, des juges ont eu la lourde tâche d’attribuer des prix aux plus méritants. Voici les grands gagnants de la soirée :

  • Meilleure post-production : House Arrest – Butterfly Studios
  • Meilleure qualité technique : Les Étrangers – Reel Estate
  • Premier prix pour le contenu : La guerre blanche – Alium Productions
  • Deuxième prix pour le contenu : Sans abris – Slowride
  • Meilleurs scénarios (décerné par De l’âme à l’écran) : House Arrest – Butterfly Studios et Fantaisies d’un cliché – Peacock Feather Production
  • Coup de cœur du Cinéclub : Fantaisies d’un cliché – Peacock Feather Production
  • Coups de cœur de l’AGEECJ : Skip – Chili Squad, Ça tourne mal – TA2CO Production et Destination inconnue – JAMET 203

 

Félicitation à tous les participants pour leurs magnifiques réalisations et pour ces belles prises de conscience! Un merci spécial aux étudiant(e)s en technique de bureautique qui ont contribué à faire de l’évènement une réussite.

 

Crédit photo: Facebook Festival En Vert et Contre Tous

 


À PROPOS DE L'AUTEUR
Anick Berger

Anick Berger

Québécoise de souche qui sacre l'hiver parce qu'il fait « frette », qui aime le hockey et le sirop d'érable et qui chantait du Marie-Chantale Toupin à quatre ans. J'espère vous divertir dans votre routine quotidienne!

Commentaires