L’amour, c’est compliqué. Plusieurs questions se bousculent. Mais, certaines disent tout simplement avoir eu le coup de foudre. Ce phénomène tiré des films à l’eau de rose semble bien mignon, reste à savoir comment le reconnaître, si un jour cupidon se décide à venir frapper à notre porte.

Un coup de foudre, c’est quoi?

C’est une série de réactions que nous avons lorsque nous apercevons l’être à conquérir. Les jambes molles, le cœur qui bat et une chute profonde du niveau de notre Q.I. en sont des signes.

Outre le côté féérique, que ce passe t-il vraiment?

En fait, le coup de foudre est tout simplement une question  de phéromones. Ces dernières sont des substances chimiques que chaque partenaire libère. Elles s’échappent notamment des aisselles et sont captées par une glande se trouvant sous le nez. Votre cerveau enregistre ces informations qui lui sont agréables et lorsque vous vous retrouvez en présence de l’autre, vous avez une montée d’adrénaline, d’où ce sentiment de bien-être. Par contre, cette douce sensation est éphémère: «vos récepteurs neuronaux saturés perdent leur capacité à répondre»[1]. Par chance, la dopamine et quelques autres hormones vous garderont en amour à long terme. L’important est d’user de créativité quand la magie semble s’estomper!

Source Photo : Tumblr.com


Quand tu ne dors pas, est-ce qu’il y a des gens qui te donnent toutes sortes de conseils plus farfelus les uns que les autres? La plupart sont bien intentionnés, mais ne détiennent pas la vérité d’où l’importance de faire le ménage dans les croyances populaires.

 

1) L’alcool aide à dormir.

FAUX. Bien que l’on semble s’endormir plus facilement avec un verre de trop, le sommeil que nous croyons avoir est loin d’être réparateur.

 

2) Huit heures de sommeil sont suffisantes pour tous.

FAUX. Le nombre d’heures de sommeil varie d’un individu l’autre.

 

3) Réveiller un somnambule est dangereux

FAUX. Par contre, il est préférable d’agir doucement. La meilleure idée reste de parler à la personne gentiment et la ramener dans son lit. Si par mégarde elle se réveille, elle sera peut-être juste un peu surprise.

 

4) Prendre une douche chaude aide à s’endormir.

FAUX. Contrairement à la pensée populaire, une douche trop chaude a l’effet de réveiller et non de décontracter les muscles.

 

5) Boire un verre de lait chaud favorise le sommeil.

FAUX. Aucune étude ne prouve cela. Par contre, cela peut rester réconfortant.

 

6) Le sommeil se rattrape.

FAUX. Il est important de ne pas trop abuser!

 

7) Ne pas se souvenir d’avoir rêvé signifie ne pas en avoir fait.

FAUX. Nous rêvons chaque nuit. Les rêves se déroulent, par contre, dans le cycle du sommeil appelé paradoxal. Ce dernier revient plusieurs fois par nuit.

 

8) Les somnifères sont un bon moyen pour trouver le sommeil.

FAUX. Ils aident peut-être à s’endormir, mais ils ne sont pas recommandés. Une étude  américaine  parue dans le «British Medical Journal» a même révélé que le risque de mortalité est multiplié par 4,6 chez les personnes prenant des somnifères versus celles qui n’en prennent pas.

 

9) Faire une sieste fait en sorte que l’on aura de la difficulté à dormir le soir.

FAUX. Elle est même bénéfique. Pour plus d’information sur les bienfaits de la sieste, rendez-vous au http://www.plaisirssante.ca/ma-vie/sommeil/19-bonnes-raisons-de-faire-la-sieste.

 

 

Source Photo: Wikimedia

ConneriesQc ça vous rappelle quelque chose? Pas étonnant. Plus de 200 000 fans sur Facebook, un site Internet, une application sur Androïd et j’en passe. Ce rassemblement d’anecdotes dans lequel on se reconnaît gagne en popularité. Pogo, l’auteur de ce site accorde une entrevue à LaCerise.ca.

Avant tout pourquoi ce nom de Pogo? L’auteur, ne manquant pas d’humour, raconte: «Je trouve le mot très drôle. J’ai commencé à l’inclure au hasard dans plusieurs de mes messages. Les gens autour de moi ont commencé à m’appeler Pogo. Lorsque j’ai passé à Radio-Canada, l’animateur m’appelait Pogo. Alors le surnom est resté».

Si l’idée du nom est assez inusitée, la naissance de la page l’est tout autant. «J’ai commencé à faire des conneries sur Occupation Double et j’ai poursuivi le tout sur ConneriesQc», raconte t-il. Par la suite, il s’inspire «partout à travers le web et dans la vie de tous les jours».

Même si gérer son horaire et sa page est difficile, il avoue qu’il s’est habitué avec le temps. Les mauvaises critiques prennent aussi beaucoup de temps, mais Pogo a trouvé une manière originale de les contrer. «La plupart je les ignore. Mais quand j’ai vraiment rien à faire, je code un script automatique qui leur répond des mots au hasard. Alors les personnes continuent de m’insulter, mais elles parlent à une machine», explique-t-il.

Même si sa véritable identité est inconnue des internautes, il n’est pas de même pour son entourage: «Tout le monde le sait et tout le monde m’encourage au maximum», mentionne-t-il.

Très discret sur ces projets futurs, Pogo nous encourage quand même a rester à l’affut des nouveautés sur Conneries Qc !

Qui dit vacances dit route…. beaucoup de routes à faire. Comment mettre du soleil durant ces longues heures de voyage? Et bien avec de bonnes chansons! Voici donc mes 10 incontournables qui vous mettront assurément le sourire aux lèvres.

 

Les petits extraterrestres bleus des années 90 sauront à coup sûr réveiller de vieux souvenirs.

10.  Daft Punk- One more time

 

Quoi de mieux que le Roi de la pop pour mettre de l’ambiance dans votre voiture?

9. Michael Jackson- Beat it

 

Davantage connue par tout bon joueur de Guitar Hero, cette chanson au rythme accrocheur a tout pour vous plaire.

 8.  Social Distortion- Story of my life

 

Cette chanson n’a plus besoin de présentation et vous remémorera assurément de beaux souvenirs d’été.

7.  Bryan Adams- Summer of 69

 

Cette légende de la musique vous fera, tout comme dans le film Wayne’s world, chanter et danser.

6. Queen- Bohemian Rhapsody

 

Tiré du film Grease, ce succès fera chanter les filles…. comme les garçons.

5. John Travolta et Olivia Newton-John – You’re the one that I want

 

Ce groupe québécois, connu de tous, est un incontournable des ballades en voiture.

4. Les Colocs- La rue principale

 

Chanson rafraîchissante qui met de bonne humeur, tout simplement!

3. Cowboys Fringants- tant qu’on aura de l’amour

 

Les westfalias, les bracelets en macramé et les grandes robes hippies. Bon, on ne les a pas vécus, mais cette chanson nous plonge dans cet environnement !

2. Edward Sharpe and The Magnetic Zeroes – Home

 

En écoutant cette chanson, fermez les yeux. Vous aurez à coup sûr l’impression de vous promener en Irlande avec un sac à dos pour un grand voyage.

1. Mumford and Sons- Little Lion Man

 

 

 

Plusieurs affirment que les amours de jeunesse sont éphémères. Pourtant, à l’adolescence, certaines personnes s’accrochent au lieu de décrocher quand la relation est terminée.

Même au secondaire, certains élèves développent ou développeront un trouble de relations interpersonnelles. En d’autres mots, de la  dépendance affective. Lumière sur ce fléau méconnu et beaucoup  trop répandu.

D’abord, la dépendance affective s’applique à plusieurs cas autres que les relations amoureuses. Contrairement à la pensée populaire, le problème s’applique à toutes situations demandant d’interagir avec les autres. Selon le site des dépendants affectifs anonymes (D.A.A), le trouble « se développe chez les individus issus de familles dysfonctionnelles ». Il peut s’agir de n’importe quoi : alcoolisme, manque d’affection des parents,  manque de communication, etc. Bref, toutes situations créant de la honte et diminuant à l’extrême l’estime de soi.

Il y a aussi plusieurs comportements qui décèlent un trouble de dépendance affective. Pour les connaître, rends-toi sur le site des D.A.A au http://www.daa-quebec.org/.

Es-tu une personne nerveuse face à tes examens? Une personne convaincue d’échouer même si en réalité tout va bien? Une personne qui passe son temps à étudier assez jusqu’à ne pas dormir, mais qui perd totalement le contrôle face à une évaluation? Stop. Tu es fort probablement une personne qui vit du stress de performance. Qu’est-ce que c’est? Et surtout : que faire pour que ça arrête???

Le stress est un état dans lequel on entre naturellement pour faire face au danger. C’est une réaction du corps qui fait en sorte que  l’on agira plus efficacement pour fuir ou vaincre la menace. Dans le cas du stress de performance, il n’y a pas de réel danger. La plus grande peur est l’échec, mais le corps réagit de la même manière que si sa vie en dépendait. Maux de cœur et d’estomac, mains moites, palpitations cardiaques et tremblements sont des signes avant-coureurs.

Si tu te reconnais dans cette situation, sache que tu es loin d’être la seule à vivre du stress de performance – et il n’y a surtout pas de honte à en souffrir. Selon Statistiques Canada, les femmes sont plus susceptibles de vivre du stress que les hommes. De plus, le Québec est la province où il y a le plus de cas répertoriés au pays. Il est très important d’apprendre à gérer le stress de performance et d’en parler. Un(e) psychologue peut être d’une grande aide et pourra te donner de judicieux conseils en tant que professionnel(le) de la santé. Tu peux aussi apprendre des techniques de respiration et même faire du sport. «Les Canadiens physiquement actifs durant leurs loisirs font état d’un niveau de stress plus faible», révèle une étude réalisée en 2007 par Statistiques Canada.  L’important est de dépenser ton surplus d’énergie et de trouver un équilibre, mais surtout d’avoir confiance en toi et en tes capacités.

Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésite surtout pas à consulter toutes les ressources à ta disposition (par exemple, ce site Internet).

Photo: Pinterest