junior majeur

Enfin la suite de Les Pee-wee 3d est sortie. Ça faisait au moins 3 ans que j’attendais ce
moment, j’avais tellement aimé le premier film! Comme je suis un peu folle, une semaine
avant la sorti de Junior Majeur, j’ai écouté Les Pee-Wee 3D deux fois pour être certaine d’être
prête à voir le second. Après l’avoir écouté deux fois plutôt qu’une, le film est-il à la hauteur?

Je ne sais pas si c’est moi qui avais trop d’attentes envers le film ou bien si l’histoire est
simplement moins réussie, mais j’ai moins accroché qu’avec les pee-wee. Pourtant, le jeu des
acteurs est impeccable et Julie Morneau (Alice Morel-Michaud), Janeau Tudel (Antoine-Olivier
Pilon) et Joey Boulet (Rémi Goulet) sont toujours aussi attachants. C’est comme si l’étincelle et
le vent de renouveau qu’avaient amené les jeunes joueurs il y a 5 ans ne s’étaient pas reflétés
dans ce long-métrage. L’élément déclencheur est bon, mais il manque quelque chose. La fin est
ce qui m’a le plus déçue, je suis certaine qu’ils auraient pu faire quelque chose de mieux (j’essaie
de ne pas dévoiler de punch, mais c’est assez difficile). Tout ce que je pense ci-haut est le
résultat d’une journée de réflexion à la suite de la première fois que j’ai vu le film au cinéma.

Deuxième chance

J’ai donc décidé de donner une deuxième chance au film. Eh oui, je suis retournée voir un film
que je n’avais pas vraiment aimé. Force est de constater que je l’ai apprécié davantage la
seconde fois. Je me suis rendu compte qu’ils avaient beaucoup misé sur l’élément déclencheur
pour donner une leçon aux personnages, mais aussi pour les jeunes à la maison qui pourraient
tout perdre pour la même raison. Plusieurs éléments intéressants qui ont fait du premier film
un succès ont été gardés. Il y a peut-être moins de scènes de hockey, mais il y a toujours de
bonnes rivalités et des amitiés. Les parents des pee-wee n’ont pas changé non plus. Je laisse
également une chance à la fin qui est peut-être étrange, car elle annonce un dernier chapitre?

Bref, il faut regarder Junior Majeur sans trop se poser de questions. Gardez l’esprit ouvert et
peut-être serez-vous surpris? Sinon, faites comme moi et écoutez-le une seconde fois!

OK, je suis une fille accro aux lunettes. N’importe lesquelles: lunettes de vues, lunettes de soleil, lunette de sport, j’aime les lunettes. Malheureusement, magasiner ce bout de plastique ou de métal, ce n’est pas comme magasiner du linge, ça coûte un petit bras de plus. J’ai découvert récemment un site de lunettes de vues où j’ai payé quatre fois moins cher que chez l’optométriste et cela m’a donné le goût de vous donner des pistes de sites fiables où vous lâcher lousse dans l’achat.

Zenni optical

Zenni optical est l’un des premiers sites internet destinés à la vente de lunettes en ligne. N’ayez aucune crainte à commander sur ce site que votre lentille soit faible ou prononcée. En fait, les commentaires sont unanimes, le verre est parfaitement ajusté. Le seul bémol de ce site est vraisemblablement la représentation virtuelle de la lunette sur le visage. Il est très difficile d’avoir un bon aperçu du style et de la .grandeur exacte de la lunette.

Firmoo

J’adore ce site. Les montures sont à la mode et conviennent à tous les goûts. Dernièrement, j’ai fait affaire avec ce site et je n’ai rien à rapprocher. La livraison fut très rapide, j’ai reçu deux paires de lunettes une semaine après l’achat. Mes lentilles me conviennent parfaitement et je suis toujours en amour avec l’effet transparent de la lunette. De plus, le site offre des rabais de tout genre sur les montures qui sont déjà entre 19 $ et 40 $ américains. Bref, c’est un site qui gagne à être connu.

Eye buy direct

Ce site est plutôt connu des jeunes Québécois. Le coût de la lunette est légèrement plus élevé que les deux autres sites, mais la lunette est réellement de bonne qualité. On ne voit vraiment pas la différence avec une lunette d’optométriste. En effet, plusieurs de mes amis m’ont surpris avec des montures provenant de ce site. Elles sont belles, elles sont actuelles. Le plus agréable avec « eyebuydirect », c’est qu’on peut voir une image très précise de l’effet de la lunette sur le visage de chaque personne. Le logiciel de photo est précis et efficace. Un autre site que je recommande sans gêne!

 

Source de l’image : Pixabay

Oui, je suis une personne extrêmement stressée à l’approche de toutes les situations particulières que la vie m’amène. Depuis plus de 12 ans maintenant que je pratique le patinage de vitesse et des courses, j’en ai faites. Pourtant, à chaque nouvelle compétition, une tension et une anxiété sans précédent s’installent la journée avant l’événement. Comment réagir face à ce stress intense ? Y a-t-il des façons de contrer ou de passer par-dessus celui-ci ? Ou même, ce stress est-il nuisible ou utile ? Voici ce que j’en pense.

Comment réagir ?

Il n’y a pas de solutions miracles lorsque nous sommes confrontés à une situation stressante et personne ne réagit de la même façon. Je suis plutôt désagréable à l’approche d’une compétition (parlez-en à mes parents), je ne tiens plus en place et me coller un sourire dans le visage est toute une étape. Le but est de garder son calme et de ne pas trop anticiper ce qui pourrait arriver. Selon mon expérience, mes meilleures courses ont été lorsque je n’avais aucune attente, lorsque je croyais impossible de surpasser la qualité des autres patineuses ou que je doutais de ma condition physique. Le plus difficile dans une compétition ou un tournoi est d’avoir le temps de penser aux autres concurrents. Ils nous semblent toujours meilleurs que nous et un manque de confiance en soi nuisible s’installe de ce fait. Il faut donc garder l’accent sur ce que NOUS sommes en mesure d’accomplir et non sur les autres.

Des trucs ?

On m’a souvent conseillé la visualisation avant d’entrer sur la glace. Cela n’a jamais vraiment fonctionné pour moi, car il est impossible de prévoir ce qui peut arriver pendant la course. Si j’ai un plan déjà déterminé et que quelqu’un détruit le plan, je me retrouve sans ressource et le temps de réfléchir à une solution, il est déjà trop tard. Personnellement, je dois avoir la tête vide et patiner selon le moment présent. Pour ce faire, avant chaque course, je jase et ris avec les autres et, souvent, j’écoute de la musique entrainante. De grandes respirations peuvent également aider les athlètes à vaincre un stress trop intense.

Bon ou mauvais, le stress ?

Il faut savoir qu’il existe deux types de stress, soit le stress positif et le stress négatif. Le sportif peut voir le stress lui procurer de l’énergie comme un moteur ou au contraire, celui-ci peut lui nuire complètement. Cela dépend de la gestion que la personne fait du stress. Il est important de comprendre et de voir ce mauvais stress arriver. Le rythme cardiaque qui s’accélère, le manque de confiance, l’arrivée de pensées négatives ou les jambes molles sont des exemples de manifestations de stress nuisible pour la plupart. Lorsque l’on sent ces « symptômes », il vaut mieux s’arrêter et respirer pour retrouver nos esprits. Bref, foncez et tentez de rester calme, ce n’est qu’une compétition après tout, votre vie n’est pas en jeu !