Tu as toujours rêvé de découvrir les dessous des galas glamour et jet-set présentés à la télévision? Tu t’es toujours demandé ce qui se passait pendant les pauses publicitaires? J’ai ta réponse moi. Parce que figure-toi que, oui, j’étais sur place lors du 36e Gala de L’ADISQ en direct de la Place des Arts de Montréal.

Premier scoop: Ce sont des capsules vidéo qui sont présentées pour divertir les artistes, les gens de l’industrie et le public pendant que les gens à la maison en profite pour aller chercher le sac de chips.

Parfois, on y voit les Denis Drolet qui présentent les gagnants de l’Autre Gala de l’ADISQ. Louis-José Houde s’est aussi prêté au jeu en nous livrant quelques passages humoristiques des remerciements d’album de nos artistes préférés. À d’autres moments, on visionne des interprétations faites par les artistes du moment, par exemple Louis-Jean Cormier et Vincent Vallières qui rendent hommage au grand Félix Leclerc.

À ces trois éléments s’entremêlent de quelques interventions de l’animateur de foule, Maxime Charbonneau (que vous aveZ peut-être vu en tant que chroniqueur à Sucré Salé). Il donne quelques directives et consignes pour la suite du gala, le tout accompagné de bonnes blagues pour divertir l’auditoire.

Coups de coeur de la soirée

1. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de l’hommage à Michel Louvain. Après près de 60 ans de carrière, l’homme méritait amplement cette reconnaissance. (Il a quand même bercé mes doux moments chez ma grand-mère en tournant plus d’une fois sur un 33 tour, t’sais.) Le numéro spécial a été réussi avec brio par Jean-François Breau, Maxime Landry (Star Académie 2009) et Mario Pelchat. C’est avec beaucoup d’émotion que Michel Louvain est monté sur scène sous une foule d’applaudissements qui dura plusieurs minutes.

2. Mon coeur a aussi craqué pour la binette qu’a faite Stéphanie Boulay à l’annonce de la victoire de son copain triple gagnant d’un Félix durant la soirée : Alex Nevsky.

3. Cependant, mon coeur a littéralement fondu quand j’ai vu le groupe Half Moon Run enflammer la scène. Si tu ne connais pas encore la formation originaire de l’Ontario, va tout de suite écouter ce qu’ils font, c’est excellent!

10518830_985382898155352_6229056507122032008_n

Et les mentions spéciales pour cette 36e édition vont à…

(Roulement de tambour)

  • Lynda Lemay : Pour sa naïveté que j’ai trouvé siiiiii CUTE lors de la présentation de la catégorie interprète masculin de l’année : «Je savais que j’allais bafouiller» et «Ah c’est moi qui nomme les nominations!?»
  • André Sauvé : Divertissant lui aussi dans la présentation de la catégorie groupe de l’année. Ses drôles d’expressions faciales en ont fait sourire plus d’un dans la salle Wilfrid-Pelletier.
  • Klô Pelgag : Les remerciements de la révélation de l’année étaient loufoques, OUI, mais digne d’elle-même. Une fille qui ne se prend pas trop au sérieux et qui fait de la ben bonne musique originale : n’est-elle pas parfaite celle-là ? ON L’AIME!

Bref, une soirée formidable, remplie d’artistes québécois dont on peut être fiers. Félicitations à tous les gagnants ainsi qu’aux artistes en nomination!

Pssst! Je ne veux pas partir de rumeurs, mais j’ai aperçu Amélie B. Simard sur le tapis rouge avec Jonas… Le chanteur a annoncé qu’il était devenu célibataire il y a quelques semaines, est-ce encore le cas?

10608958_10205181330796643_905194179_n

Et voici les selfies de la soirée pris dans la folie du tapis rouge! 😉

Photos: Lydia Dallaire

Quel bonheur de se retrouver dans l’herbe et de respirer le doux parfum de l’été! On prend du bon temps et on en profite pour penser à soi et mettre de côté les tracas de la routine quotidienne (ÉTUDES). La musique est pour moi une sorte d’échappatoire dans ces moments-là; je m’y abandonne et je savoure l’instant présent. Les mots, la mélodie enveloppent mes oreilles et me plongent dans un univers apaisant.

Un jour quelqu’un m’a dit que chaque étape de la vie se devait d’être accompagnée de musique et c’est ce que je me suis efforcée de faire. Pour chaque occasion, une trame sonore se joint. Je suis constamment à la recherche de nouveautés afin de trouver LA BONNE pour chaque instant.

Mais bon, je suis très consciente que je suis un peu «fo-folle» et que ce n’est pas tout le monde qui aime passer ses vendredi soirs dans un magasin de disque à chercher les perles rares. Alors, pour parfaire la playlist de ton iPod et amener une touche de changement aux chansons que tu mets sans cesse sur repeat, j’avais envie de te partager quelques-unes de mes découvertes. Elles m’ont toutes accompagnée à un moment ou un autre cette année et pourraient être tiennes pour l’été :

  1. Hôtel Morphée
  2. Alex Nevsky
  3. Les Hay Babies
  4. Alexandre Désilets
  5. Les Sœurs Boulay
  6. El Motor
  7. Jason Bajada
  8. Karim Ouellet
  9. Forêt
  10. Monogrenade
  11. Lisa Leblanc
  12. Peter Peter
  13. Mauves
  14. Klô Pelgag
  15. Mordicus
  16. Clément Jacques
  17. Jimmy Hunt
  18. Malajube

«Ben voyons, c’est donc ben mélangé cette affaire-là!» Ben oui et c’est voulu de cette manière. Je n’ai pas de style musical particulier, car dans tout style confondu on peut trouver une sonorité qui nous ressemble et qui va coller à notre peau. Rien ne sert de se fermer qu’à un seul. La musique nous anime tous et chacun différemment, alors trouve tes coups de cœur et rattaches-y tes souvenirs mémorables de l’été.

 Photo: We Heart It

À la suite d’un partenariat entre le Groupe TVA et Ford, un webfilm a vu le jour : Sur les traces de la fusion. Les trois épisodes ont été pensés et conçus par trois réalisateurs talentueux d’ici : Érik Canuel, Patrick Huard et Patrick Senécal. Le but de cette collaboration était de faire la promotion de la Ford fusion 2013. Une première cinématographique québécoise : 3 réalisateurs,  3 visions, 1 expérience. Chaque réalisateur avait carte blanche pour la conception d’un épisode. C’est ce qui fait la particularité et l’engouement de la série.

L’histoire débute avec le couple formé de Lucas, un jeune mécano, et de Jade, sa plus récente conquête. Elle lui propose un contrat de peinture de voiture pour deux amis et le tout devra être fait en moins de 48h. Ne posant pas trop de questions, le mécanicien accepte. Ce qu’il ignore, c’est que le véhicule contient des informations secrètes. Une véritable course contre la montre s’en suit.

L’intrigue te mettra probablement en haleine à chaque épisode (tout comme moi) et saura te surprendre. Une belle initiative de la part de Ford qui a frappé fort pour la promotion de son nouveau bolide. Si vous ne l’avez pas déjà vu, c’est à voir. Un bon concept et de bons scénarios!

Malheureusement, vu que la webtélé date un peu, le site officiel n’est plus accessible, mais tu peux visionner les capsules vidéo sur youtube.com.

La période des Fêtes n’a pas été de tout repos pour les membres du groupe Admirals. Les musiciens ont profité de leur séjour au Lac-St-Jean pour fignoler les chansons débutées l’été dernier en vue de leur prochain album Release the Hounds, en plus de faire quelques spectacles dans la région. 

Afin d’en connaître davantage sur le groupe Admirals, j’ai rencontré Samuel, Jérôme, Julien et Émilie avant leur spectacle au Café du Clocher à Alma, le 27 décembre dernier.

Première question : comment le groupe a-t-il débuté?

Tout d’abord, il faut savoir que Samuel (batterie) et Jérôme (chant) sont  frères. Les deux Duchaine ont débuté leur chimie musicale très jeunes, en famille. Le groupe Admirals est né lorsque l’aîné Jérôme Duchaine a rencontré Julien Poirier (guitare) à l’école secondaire, en 2006. Dès le premier regard, les gars ont tout de suite su qu’ils fonderaient ensemble un groupe de musique. La même année, Samuel Duchaine les rejoint et le trio enregistre son tout premier album The Earth is Round, contenant huit démos de leur propre composition. Pas pire pour des jeunes entre 12 et 14 ans!

N.B. Émilie Fortin, la bassiste, a joint le groupe en 2011

De quoi s’inspirent les membres d’Admirals pour composer leur musique?

Le groupe a un son qui ressemble au rock des années 70 et 80, tel que l’explique le chanteur Jérôme Duchaine : «On a la même mentalité [qu’à cette époque] : on utilise seulement des instruments de musique et des amplificateurs dans nos chansons. Il n’y a jamais d’effets ajoutés avec des ordinateurs, on reste vraiment dans les bonnes veilles traditions du rock.» Le guitariste Julien Poirier ajoute : «Nous voulons que notre musique reste la plus authentique possible.»

Comment se déroule la création musicale?

«Dans l’ensemble, c’est un travail d’équipe,» révèle Julien Poirier. Parfois, un des membres arrive avec une mélodie ou quelques paroles en tête, puis tous échangent des idées afin que chacun y mette sa touche personnelle. Les musiciens se tiennent pas mal toujours ensemble et passent beaucoup de temps à pratiquer dans le sous-sol des Duchaine. «Ce n’est pas juste une business : il faut vraiment que des liens soient présents, car ça se sent dans la musique, poursuit le bassiste. C’est important qu’il y ait au-delà d’une chimie musicale entre nous.»

Le quatuor a-t-il déjà connu des obstacles ou des moments de découragement?

Hé oui, comme tout groupe, Admirals a connu quelques difficultés, mais ses membres s’en sont toujours sortis la tête haute. «Les concours ne sont pas toujours faciles, confie le batteur Samuel Duchaine. On est jugés et la musique, c’est de l’art, c’est subjectif. On ne l’a jamais mal pris lorsqu’on perdait un concours, on prenait les commentaires pour avancer.» De plus, Jérôme explique que la formation almatoise filme chacune de ses performances et les membres les visionnent ensemble d’un œil critique. Oui, ils sont amis, mais c’est aussi important qu’ils soient francs entre eux pour pouvoir s’améliorer et changer des éléments dès le prochain show!

En terminant, je vous invite à visionner leur plus récent vidéoclip «Come Back to Me», produit par les sympathiques gars de Exposed Films. Vous pouvez aussi télécharger le dernier album d’Admirals, Write on Time, sur iTunes. Pour connaître toutes les dates de spectacles, suivez-les sur leur page Facebook ou encore visitez leur site web.

Ce mercredi 8 janvier à l’Université de Chicoutimi, Admirals sera en performance pour une dernière fois avant que ses membres ne se dispersent dans les différentes villes adoptées pour leurs études. Le groupe restera tout de même actif pendant les prochains mois, car de nouveaux vidéoclips seront lancés régulièrement via leur chaîne YouTube. À leur retour, cet été, les jeunes rockeurs devraient lancer leur tout nouvel album Release the Hounds et monter sur plusieurs scènes à travers le Québec.

Photo: Facebook

Tu es passionnée par la musique, tu adores découvrir de nouveaux groupes et tu aimes par-dessus tout ce qui sort de l’ordinaire? Alors j’ai quelque chose pour toi : la websérie Rock Ton, qui combine le tout pour t’offrir des performances rythmées dans les endroits de TON quotidien.

En collaboration avec Scène 1425 et Rogers, les séquences de cette websérie sont des plus originales et ont pour but de donner une vitrine à des musiciens émergents. La première saison est réalisée dans des lieux inusités qui font office de scène : un casse-croute, un salon de quilles ou encore un terrain de paintball. Huit artistes et groupes ont pris part au projet, tels que Malajube, Karim Ouellet et Peter Peter. Les musiciens participants ont ainsi la chance d’avoir une certaine visibilité et de se démarquer par leurs prouesses musicales.

Pour la deuxième saison de cette websérie, l’équipe de production a conservé le même concept, mais une difficulté de taille a été ajoutée : réaliser huit capsules de groupes différents, dans la même maison, en seulement 24h. C’est avec brio qu’ils ont réussit à surmonter les quelques embuches que le temps leur a imposées pour nous offrir un produit agréablement surprenant : Rock Ta piaule.

En ligne depuis le 18 avril 2011, son concept est innovateur et donne droit à de belles découvertes. Malheureusement, les dernières publications datent de juillet 2012. Je me suis donc interrogée à savoir si nous allons avoir droit à de nouvelles capsules en 2013-2014… Voici la réponse que j’ai obtenue de la part de Scène 1425 : « Rock Ton a fait l’objet de deux saisons. Une en 2011 et l’autre en 2012. Nous ne savons pas encore si la websérie reviendra sous cette forme. »

Est-ce que cela suppose un nouveau défi pour la troisième saison ou la fin de la diffusion? Ça reste à voir, mais pour l’instant tu peux visionner les première et deuxième saisons aux adresses suivantes :  www.scene1425.com ou encore www.kebweb.tv.

Photo: Fotopedia

Ah, l’hiver! Disons-le haut et fort, ce n’est pas toujours agréable de vivre dans le froid québécois. Pourtant, plusieurs activités hivernales hyper amusantes s’offrent à nous. Tu fais toujours les mêmes? Il serait peut-être temps que tu innoves un peu, non? J’ai quelques suggestions à te présenter. Tu pourrais les essayer pendant les vacances de Noël. Afin que tu puisses profiter pleinement de notre belle saison, j’ai sélectionné des activités originales tirées de mon carnet d’adresses au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais aussi celles qui me semblent intéressantes à travers notre belle province.

Pour la romantique que tu es (communément appelée LA QUÉTAINE)

Tu aimeras certainement le petit tour de calèche, ou encore une balade en traineau à chiens : ce sont des classiques, mais ô combien plaisants pour une fille comme toi. Si tu as le goût de nouveauté cette année, la Ferme L’Auteuilloise à Laval propose depuis quelques années le poney luge, une activité plutôt originale. Il s’agit d’une version innovatrice du traîneau à chiens où un poney remplace la meute. La randonnée dure environ une heure et se déroule en pleine nature. De plus, si tu te sens un peu plus fonceuse, l’endroit te propose une toute nouvelle activité insolite : le ski joring! Le concept ? Le skieur est projeté vers l’avant par un poney. Pour plus d’informations, visite leur site Internet.

Pour la sportive en toi

Tu carbures probablement au défi! Tu aimes les sports d’adrénaline? Alors, opte cet hiver pour le paraski sur le lac ou encore le parapente au-dessus des montagnes. Ça t’intéresse? Va faire ton tour sur le site de Zone Turbulence pour voir quelles activités peuvent te plaire davantage. Si les hauteurs et le froid ne te font pas peur, je te conseille l’escalade sur glace. Tu pourras user de tes habiletés tout en pratiquant tes réflexes. En plus, les sites d’escalade vous permettent d’admirer des vues uniques et à couper le souffle. Sinon, connais-tu le nouveau sport de glisse : le airboard? C’est un sport qui se pratique le plus souvent après la fermeture des pistes de ski alpin. Il suffit de s’équiper d’une luge gonflable, d’un casque de sécurité et, bien entendu, de son équipement d’extérieur (manteau, gants, bottes, etc.). Ensuite, tu n’as qu’à dévaler les pistes enneigées. Et, histoire d’avoir plus de sensations, la descente s’effectue allongée sur le ventre, la tête vers l’avant! Es-tu game?

Sans titrelyd

Pour l’aventurière qui s’éveille

Tu aimes l’aventure? Lance-toi ! Dévale les pentes de ski alpin ou fais une belle randonnée de raquette à la montagne. Si tu aimes expérimenter, j’ai une nouvelle alternative à te proposer, une expérience des plus spéciales, le ski hok. Tu peux aussi terminer ta journée avec une nuitée dans un igloo ou une yourte. Tout ça, au parc national des Monts-Valins. Mais avant, à quoi consiste ce nouveau sport ? Le ski Hok se situe entre le ski de fond et la raquette, on utilise principalement cet équipement hors-pistes. Il est très facile à manier et donc parfait pour les non-initiés. Pour plus de détails, consulte la page du parc national des Monts-Valins sur le site de la SEPAQ. Tu peux aussi vivre une expérience d’une nuitée extérieure à l’Hôtel de glace de Québec.

Quelques idées hop la vie, en rafale :

  • Tu es une princesse à tes heures et tu veux te détendre, prendre du temps pour toi? Le spa nordique est probablement ta place! Tu n’as besoin que d’une tuque, un livre, des «gougounes» et le tour est joué, tu peux te reposer! http://www.leternelspa.com/
  • Tu veux faire une activité simple et peu couteuse? Je te suggère le patinage, mais pourquoi n’y vas-tu pas en soirée sous les flambeaux? Opte pour un anneau de glace plutôt que la traditionnelle patinoire. Une toute nouvelle ambiance, tout aussi agréable. http://www.villagesurglace.com/
  • Tu as encore ton cœur d’enfant et tu adores le temps des Fêtes ? Alors, tu dois aller visiter la maison du père Noël avec tes petits cousins et cousines. http://www.maisonperenoel.com/
  • Tu es une petite gourmande? La cabane à sucre est un incontournable l’hiver. Chaque fois on prend plaisir à y aller en famille ou entre amies. Un incontournable, pour une belle journée à bien manger et à se raconter des histoires et des anecdotes. http://www.cabaneasucre.org/
  • Tu aimes le poisson et le confort d’un feu de foyer ? Pourquoi ne combines-tu pas les deux en allant  à la pêche blanche dans une cabane sur les eaux ? http://tourisme.saguenay.ca/fr/activites-et-attraits/aventures-hivernales/peche-blanche
  • Tu cherches une belle activité à faire en famille ou entre amies ? Le zoo l’hiver promet d’être très intéressant pour les petits et les grands. http://www.zoosauvage.org/index_hiver.php et http://www.zoodegranby.com/cgi-bin/zoo
  • Tu es d’humeur festive? Tu n’es pas la seule, car plusieurs évènements extérieurs s’offrent à toi. Par exemple, tu peux aller au Carnaval de Québec, à Saguenay en Neige ou encore au Festival des glaces de St-Gédéon. http://carnaval.qc.ca/http://www.saguenayenneige.com/ et http://www.festivaldesglaces.com/

Photo: WeHeartIt

Tu oublies souvent tes idées, ce que le professeur dit ou la date de fête de ta mère ? Cesse de te sentir mal et de te casser la tête, j’ai quelques trucs pour t’aider ! Mais avant, il faut savoir quel type de mémoire sensorielle tu as. Je te surprendrai peut-être en te disant que ta capacité à mémoriser est étroitement liée avec ta personnalité. Tu es une adepte de la musique ? Tu aimes dessiner ? Alors, ce sont des aptitudes qui te seront sans aucun doute très utiles !

Auditive

Tu as une grande facilité à apprendre une chanson par cœur, grâce à sa mélodie ? La musique que tu entends t’aide à te rappeler certains souvenirs et tu as l’impression que ton cerveau est comme une enregistreuse ? Tu es de celle qui peut facilement réciter les répliques de ton humoriste préféré ou encore celle de Rose dans le film Titanic ? Alors, il est évident que tu as une mémoire auditive !

Conseils

Tu as besoin d’entendre l’information pour bien la mémoriser. Donc, pour bien assimiler lors de ton étude, trouve-toi des routines verbales (des rimes, des comptines) sur une chanson que tu aimes ou encore, enregistre ta voix et écoute-la avant de t’endormir. Mais surtout, tiens-toi loin des sources de bruits lorsque tu dois solliciter ta mémoire, car cela pourrait créer un stimulus qui te distrairairais. Si tu es du type tête folle avant un voyage, car tu as peur d’oublier quelque chose d’important, fais-toi une liste que tu pourras répèter à voix haute, afin de ne rien laisser sur le plancher de ta chambre.

Visuelle

Tu dois avoir un bon contact visuel avec la personne qui s’adresse à toi ? Tu es surtout attirée par la couverture du livre ou du film avant de le choisir et c’est la même chose pour un garçon ? Tu connais les acteurs québécois de la tête aux pieds, car tu portes attention aux détails ? Et oui. François Arnaud n’a plus de secrets pour toi ! Dans ta classe de sciences, tu aimes quand ton meilleur ami te résume la théorie avec des schémas et des dessins, car sela facilite ta compréhension ? Ne te pose plus de questions, tu as une mémoire visuelle c’est assuré.

Conseils

Utilise un système de couleurs, des Post It, des dessins et des tableaux pour t’aider à te repérer. Fais attention aux mouvements autour de toi, car ils sont tes plus grands ennemis. Étudie ou lis ton livre dans un lieu calme. À ce propos, une étude a démontré que la musique et la télévision peuvent diminuer ta capacité d’apprentissage de 30% !!! (C’est énorme). Mais, le meilleur conseil que je peux te donner est de te planifier. Que ce soit avec un agenda papier ou électronique, écris-y les tâches à effectuer dans la semaine et mets-toi des rappels, tel que ton rendez-vous chez le dentiste, ton entrevue pour un travail ou encore la date de fête de ta mère.

Kinesthésique

Tu as parfois besoin du contact visuel, à d’autres moments d’entendre l’information ou encore de te tenir occupée pour apprendre ? Tu aimes avoir un contact physique avec les gens et les objets qui t’entourent ? Tu aimes porter des vêtements confortables ?  Ton «perfect kit» du quotidien se résume à : des leggings, un pull de laine et des TOMS aux pieds ? Tu es souvent dans la lune ? Par exemple, il t’arrive souvent de te repasser le moment où tu l’as vu avec sa chevelure en pagaille à la sortie du gym. À l’école, tes cahiers sont remplis de petits dessins et lorsque tu étais au primaire, tu avais la famille de bonhommes effaces ? Alors, tu as certainement une mémoire kinesthésique.

Conseils

Tu veux tout faire, alors aide ta mémoire à emmagasiner le tout, en structurant ton étude et ton horaire de la semaine. Lors d’une prise de parole en public, attribue chaque point que tu veux traiter à un doigt. Si tu oublies une idée lors de ta présentation, elle te reviendra probablement juste au contact de ton auriculaire. Psst ! Aie aussi un esprit curieux, car on retient plus facilement ce qui nous intéresse, plus particulièrement, lorsque cela nous touche émotionnellement.

 

Bon à savoir

  • Le cerveau peut uniquement retenir sept éléments à la fois. Par contre, une routine apprise par cœur équivaut seulement à un seul élément. C’est d’ailleurs pour cela que les numéros de téléphone ont sept chiffres.
  • Le café, le stress, la fatigue, l’alcool et la drogue sont de très gros stimulus qui peuvent nuire à la capacité d’absorber l’information afin de le transmettre au cerveau.
  • La répétition/récapitulation, pendant au moins 15 à 30 secondes, reste la meilleure façon de retenir une information. Peu importe le type de mémoire. Par exemple, les messages publicitaires sont reconnus facilement, car on les voit tous les jours.
  • Il est important de faire des pauses, de se changer les idées et d’espacer les séances d’études pour éviter une surcharge.