Il nous est toutes déjà arrivés des péripéties tellement folles qu’on se dit que personne ne nous croira si on les raconte. C’est justement le cas dans la websérie Switch & Bitch, diffusée sur Tou.TV.

L’histoire s’installe à Montréal autour de Julie, qui organise une soirée pour faire une grande annonce à ses amies. Pour l’occasion, elle propose de faire un « switch & bitch », où les filles doivent apporter des morceaux de vêtements et se les échanger au courant de la soirée. Mais leurs plans sont vite dérangés par plusieurs invités surprises. Mettant en vedette Camille Mongeau, Guenevièvre Sandré, Joanie Martel, Catherine St-Laurent, Juliette Gosselin et Julianne Côté, cette courte série de 5 épisodes par saison d’une durée maximum de 12 minutes chacune représente bien les hauts et les bas d’une gang de filles dans la vingtaine un peu chamboulées par la vie qui les ballote de tout bord tout côté.

Co-écrite et réalisée par Juliette Gosselin (une fille polyvalente, apparemment !) et Sophia Belhamer, la websérie en est déjà à sa deuxième saison. On pourra visionner la troisième à partir du 27 décembre 2016.

switchandbitch.png

La série est drôle, touchante, un brin dramatique et surtout très authentique par ses personnages ayant chacun leur couleur personnelle. Julie, très contrôlante et « dramaqueen », tente de parvenir à ses objectifs le plus tôt possible : se marier avec l’homme de ses rêves, son Karl préféré, et avoir un enfant surdoué. Annick, sa meilleure amie, est plutôt nostalgique du temps où elle était la priorité de sa best et déploie beaucoup d’efforts pour rester dans sa vie. Gen, la plus brouillon mais la plus équilibrée du groupe, a le cœur sur la main et a de la difficulté à refuser les nombreuses demandes de sa proche amie Arielle, qui a, elle, de la misère à garder un emploi. Mais c’est toujours de la faute du boss, hein ! Fanny, quant à elle, … elle est parfaite. Belle, gentille, intelligente, on ne peut rien lui reprocher. Peut-être est-ce là son défaut ? Finalement, Béa, la petite nouvelle du groupe, vient de Québec et tente de se faire intégrer par l’entremise de Fanny, sa collègue de travail à la base. Avec un peu de réticence au départ, les filles l’accueillent tant bien que mal dans leur drôle de gang qui en voit de toutes les couleurs.

Je te garantis des fous rires, des « Ayoye, c’est tellement mon genre ! » à répétition et une envie folle de toujours voir la suite. Une websérie à voir !

Si ça t’intéresse : clique ici

sources photos : weheartit.com et google.com


À PROPOS DE L'AUTEUR
Gabrielle Thouin

Gabrielle Thouin

Des intérêts pleins la tête et des idées qui vont et qui viennent. Un désir constant de tout découvrir, tout essayer, tout toucher! Étudiante en animation et production radiophonique, je crois être à ma place en ce qui concerne la parole. J’ai toujours quelque chose à dire et tout m’intéresse. Grande amoureuse de l’environnement et du plein air, je suis aussi extravertie, souriante, simple et énergique. J’avoue que le chocolat est une de mes grandes faiblesses… Mais bon, qui n’aime pas se sucrer le bec une fois de temps en temps? Bref, une petite cerisette qui est prête à en apprendre beaucoup avec cette belle équipe!

Commentaires