Allumée 20141212_Marylou Girard Bouchard_ Un (seul) inconvévient à partir en voyage. PHOTO

Je sais, je sais. Vous avez lu le titre et vous vous êtes dit «Ayoye, mais pourquoi elle se plaint, elle?» Mais je m’explique. Chaque bon côté a son petit mauvais côté. Et là, je l’avoue, c’est mauvais juste à cause de moi et mon addiction pour les réseaux sociaux. Et du fait qu’en une semaine, il s’en passe des choses.

Je m’en fous au fond, parce que ça va me faire du bien une semaine sans les yeux baissés sur mon écran lumineux à chercher mes réponses sur Google sans prendre l’effort d’y penser deux secondes ou à stalker beaucoup trop de gens sur leur profil Facebook. Ça va me faire du bien comme ça vous ferait tous du bien. Avouez-le, au moins.

Mais en une semaine, il s’en passe des choses, quand on est habitué à avoir toute l’information qui nous concerne de près ou de loin dans la paume de notre main. C’est ça, le problème, personne n’aime vraiment ça manquer une annonce importante. C’est pour ça que live là, j’invente des règlements qu’il faut que vous suiviez à partir du samedi 13 décembre au dimanche 21, okay? Okay.

First: Pas de break up durant ce temps. Je ne veux pas arriver, être en retard dans les nouvelles et vous posez des questions sur votre ex-relation. Les questions délicates, c’est non. Juste non. Et au contraire, pas d’annonce de mariage/fiançailles/bébé-en-cours. Les bonnes nouvelles aussi, tu les gardes pour toi. Je veux être heureuse pour vous en même temps que tout le monde.

Deux: Si t’es un vloggueur/vloggueuses/bloggueur/bloggueuse/whateversurleweb, tu n’annonces rien d’important. Continue de parler de tes DIY du temps des fêtes et de ce que tu fais depuis que t’as fini ta session/est back chez tes parents. Pas d’annonce d’une nouvelle collabo, pas de textes/vidéos viraux, er-djien. Tu feras ça le lundi 22. Y’a pas encore de party de Noël cette date-là, tout le monde va être sur son téléphone/ordi, prêt à te lire/t’écouter.

Trois: Pas d’annonce de nouvel album pour tout artiste que j’aime (a.k.a. beaucoup d’artistes). Il n’y a rien ni personne qui va m’enlever le plaisir d’écouter une nouvelle chanson la journée de sa sortie.

Finalement: Pas de décès. Aucun. Tout le monde survit cette semaine-là. Autant mes proches que j’aime et à qui je vais penser pendant que je me prélasse sur la plage avec un drink, autant les célébrités. Janine Suto et ma grand-mère, même combat t’sais.

Fait que c’est ça. Si jamais vous pensez enfreindre un de ces règlements, je vous donne le numéro de téléphone de mon hôtel, appelez-moi. (Not.)

Comme qu’y disent: bonne semaine!

Photo: We Heart It


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marylou Girard-Bouchard

Marylou Girard-Bouchard

22 ans, fille, Chicoutimi. (C’est ici qu’on mettait notre ASV, c’est ça?) Je suis la seule de l'équipe qui n'est pas du Cégep de Jonquière. J'étudie en travail social à l’UQAC. Passionnée de musique et surtout de prestation de musique. Sinon heum... j'ai déjà été blonde, brune, rousse, noire, rouge, rose, orange, ombrée, et là je suis redevenue blonde. Bref, je suis une fille colorée. J'adore le beurre de peanut et le thé glacé. J'ai un (gros) faible pour les gars qui jouent du piano. Je rêve de retourner dans l'Ouest (avis aux intéressés) ou d'aller au Pays-Bas. J’espère écrire à la hauteur de vos attentes!

Commentaires