Allumée

Tu rêves d’être une espionne en herbe ou de devenir la première James Bond Girl ? Tu n’auras jamais été aussi près du but que maintenant, et ce, grâce à… des lunettes!

Une paire de lunettes qui frôle la fiction, c’est ce que Google nous propose avec son Glass Project. Dévoilé le 20 février dernier, le géant du web en a mis plein la vue avec une vidéo nous montrant le feeling qu’on peut ressentir en portant ces lunettes. Et laissez-moi vous dire, si le feeling est incroyable en vidéo, je n’imagine pas celui qu’on peut ressentir en les portant!

La monture très épurée offerte en blanc, noir, gris, turquoise ou orange, ne laisse pas deviner au premier regard toutes les possibilités qu’elle peut offrir. Munie d’une caméra, de mini-écrans, d’une zone tactile sur une branche ainsi que d’un accès à internet par wifi ou Bluetooth, elle peut obéir à tous les ordres au doigt et à l’œil.

«Okay Glass, enregistre un vidéo.» Ça y est, l’enregistrement débute. Prendre une photo, enregistrer les sons ambiants ou encore obtenir un itinéraire et le voir s’afficher devant tes yeux n’aura jamais été aussi simple. Tu désires montrer en temps réel à ton ami à quel point le spectacle de Justin Bieber auquel tu assistes est fou? Active le partage et elle verra ce que tu vois en temps réel!

Pour le moment, Google ne commercialise pas ces lunettes, mais il serait toutefois très probable de les voir en magasin d’ici la fin de l’année. Faire partie de cette révolution à toutefois un prix. Eh oui, tu devras débourser pas moins de 1500$ si tu veux t’en procurer. Alors quelle couleur de monture s’agencerait le mieux à ta garde-robe? On peut bien rêver un peu…

Lien vers le site official du Glass Project pour voir le vidéo youtube, ce que les lunettes offrent comme possibilités et le moyen de s’en procurer éventuellement. : http://www.google.com/glass/start/

Plusieurs d’entre vous se demandent sûrement ce qu’est ce mouvement dont on entend parler dans les médias depuis un certain temps, pourquoi tant d’Autochtones se rassemblent et pourquoi manifestent-ils? Quelle est la cause de leur revendication?

Le mouvement «Idle No More» a pris racine en Saskatchewan. Quatre juristes Autochtones ont étudié le projet de loi omnibus du gouvernement Harper, la loi C-45. Ce projet de loi affecte, entre autres, l’environnement et vient contrer les traités ancestraux signés par les Premières Nations et le gouvernement. Les Autochtones plaident le fait qu’ils n’ont pas été consultés avant l’adoption de ce projet de loi, la loi C-45, alors que le projet affectait directement le contrôle de leurs terres. Le projet de loi affecte la protection des cours d’eau, donc ce projet de loi concerne tous les citoyens Canadiens, car il concerne la protection de l’environnement au Canada. Ce sont quelques milliers de cours d’eau qui ne seront plus protégés par la Loi sur la protection des cours d’eau navigables.

Plusieurs moyens de pression contre le gouvernement ont été mis en place depuis quelques mois, dont plusieurs manifestations, des grèves de la faim et des sensibilisations à l’aide des réseaux sociaux. Plusieurs confondent la cause de la chef de la réserve d’Attawapiskat, Theresa Spence, et celle du mouvement de protestation «Idle No More» alors que les deux causes n’ont presque aucun lien entre elles sauf le fait qu’elles se supportent l’une et l’autre. Il est important de faire la différence entre ces deux sujets d’actualité.

Il ne faut pas oublier, aussi, qu’ «Idle No More» est un mouvement de protestation pacifique qui a pour but de faire respecter les traités ancestraux des Premières Nations, mais également de faire en sorte que l’environnement soit protégé au Canada. Une belle cause qu’on devrait tous défendre.

Manifestation à Québec le 11 janvier 2013. Crédit : CTV News

Est-ce que cette question t’as déjà passée par l’esprit : «Comment les hommes pensent-ils ? As-tu déjà désirée passer une journée dans la peau du sexe opposé, afin de mieux les comprendre ? Si oui, j’ai trouvé quelque chose qui pourrait fort bien t’aider à réussir l’impossible, oui oui, comprendre la mentalité d’un mec !

Ah! La bêtise des hommes est partie prenante de notre quotidien. Pas besoin de se le cacher, ils peuvent être bien maladroits quand ils le veulent! Pris au dépourvu, ils ne savent pas comment réagir et souvent, ils sont difficile à saisir. Cependant, Jonathan Roberge (l’ex-collaborateur de la série Contrat de gars) s’est lancé dans un projet bien spécial: des vidéos à saveur humoristique destinés à son fils (lorsqu’il sera grand), afin de lui éviter biens des erreurs. Il lui offre quelques conseils de son cru et une sélection de règles non-écrites que tous devrait connaitre. Dans ses vidéos, le père ne se gêne pas et va droit au but. Ses anecdotes (parfois cru) et ses conseils sont directement liés à des problèmes auxquels les jeunes auront à faire face un jour ou l’autre.

fiston

C’est dans le parfait confort de la cuisine du comédien, avec un faible budget et une petite équipe de tournage que la websérie Fiston a vu le jour. Depuis plus d’un an, Fiston est disponible sur le site msn.com et plus de 50 vidéos sont en ligne! L’équipe en est à sa troisième saison et les sujets et propos ne cessent de s’améliorer.

Bref, la série Fiston, c’est des éclats de rire garantis! À voir juste ici !

Nous côtoyons un nombre phénoménal d’objets dans une seule journée. Il y en a plusieurs d’utiles, mais nous ne prenons pas la peine d’observer ceux qui sont inutiles, tels que les bas orteils et la glu. Alors, voici un top 10 des objets dont on pourrait facilement se passer.

10. L’attache pain

Que fait l’attache pain dans une vie excepté d’indiquer la date d’expiration? Je cherche encore la réponse à ce jour. Peu importe l’utilité qu’on pourrait y trouver, l’attache finit toujours perdue à quelques part dans notre cuisine.

9. De la glu

La glu, qui a une texture molle, gluante et gélatineuse, était plaisante à manipuler pour beaucoup de gens, mais sans réel but. En bref, c’est un objet aussi utile que la lettre «H» dans le mot hibou.

 8. Bracelet en silicone avec un message qui s’enroule autour de votre poignet simplement en tapant dessus

Ce bracelet est aussi inutile que la longueur de son nom.

 7. Les couvercles de toilette en minou

Ces fameux couvercles sont très fréquents chez nos grands-parents. Ils sont peut-être doux au toucher, mais peu agréable à regarder comme décor d’une salle de bain.

 6. Les fausses poches dans les jeans

Ces poches, qui sont très populaires dans les jeans féminins, peuvent finalement s’avérer dérangeantes. Elles sont seulement là pour l’apparence, mais en valent-elle vraiment la peine?

5. Une girouette

La girouette, connue pour tourner dans tous les sens afin de nous indiquer de quel côté arrive le vent, pourrait être utile pour certains.  Mais, aujourd’hui, qui guide sa vie en se fiant à la direction du vent?

4. L’abdoer twist

Cette machine, qui s’est surtout fait connaître grâce à sa publicité télévisuelle, est supposée donner des abdominaux d’enfer. Elle se range facilement sous le lit et offre plusieurs niveaux de difficultés. Toutes ces options pour un prix dans les trois chiffres alors que nous avons la possibilité de prendre un matelas et de faire des redressements assis gratuitement.

3. La pagette

Quelle est l’utilité de la pagette alors que nous pouvons recevoir des appels sans pouvoir répondre? C’est étrange d’avoir un objet qui sert seulement de sonnerie de téléphone, non?

2. Les bas orteilles

Quelle fille n’a pas eu ces fameux bas ? Pourtant, en excluant ses belles couleurs, qu’avaient-ils d’extraordinaire? Ce n’était pas très confortable à porter et personne ne pouvait les remarquer avec nos souliers.  Cependant, ils sont très utiles si nous voulons porter des «gougounes» l’hiver…

 1.     Le Ketchup mauve

Le grand gagnant est le ketchup mauve. Heinz a tenté de changer la vision du ketchup en modifiant la couleur de celui-ci. Il y a eu, pour une courte durée, sur les tablettes des épiceries, du ketchup mauve qui a connu peu de succès. Imaginez-vous manger vos frites avec du ketchup mauve?

Tu es passionnée de course ou tout simplement à la recherche d’un peu de motivation? L’application i.Run mérite une place dans ton téléphone cellulaire. 

Dotée d’un système GPS, i.Run trace instantanément ton parcours sur une carte.  Tu peux donc voir la distance que tu as parcourue, celle qui te reste à franchir en plus de la vitesse à laquelle tu cours. L’application se met même automatiquement sur pause lors d’un arrêt et toutes tes courses sont conservées dans les archives afin que tu puisses  les comparer et ainsi t’améliorer.

Dans le même genre, les applications i.Walk, i.Skate et B.iCycle fonctionnent de façon semblable, mais sont conçues pour différents sports.  Il ne vous reste plus qu’à faire jouer ta musique préférée et le tour est joué!

Nous savons tous à quel point Internet peut nous être pratique, mais combien de temps avons-nous perdu parce que nous flânions sur des pages web tout à fait futiles? Je vous présente le meilleur des sites inutiles qui ne font que contribuer à notre procrastination.

The Useless Web, comme son nom l’indique, ne sert absolument à rien, mais il fait bien rire. Le principe est qu’il génère d’autres sites complètement farfelus qui ont toujours le tour de nous amuser. Qu’il s’agisse de chats qui dansent ou d’autres animations rigolotes, le site permet réellement de nous faire sourire, même s’il ne nous rend pas productives!

Le but de Koalas to the Max est que lors de l’ouverture du site, un grand cercle apparait. Si l’on passe le curseur dessus, celui-ci se divise, et ce, encore et encore jusqu’à ce qu’une image d’animal soit formée. C’est divertissant, mais attention : il y a un risque élevé de perte de temps!

Savoir inutile présente aux internautes des faits de différents domaines qui sont tout à fait inutiles à savoir – le nom du site parle de lui-même! Il est disponible en application sur iPhone et Androïd, sur Facebook et sur Twitter. Les auteurs de ce blogue proposent chaque jour deux connaissances générales cocasses qui ne nous serviront probablement jamais à rien!

Sur ce, bonne procrastination!

Photo: Wikimedia Commons

Tu es dans l’autobus, tu écoutes ta musique, mais le bruit ambiant est tellement fort que tu entends tout à moitié? Quoi de plus dérangeant. Avoir des écouteurs de qualité peut pallier cette situation, mais Dieu sait à quel point il existe un nombre incalculable de ces accessoires sur le marché. Voici comment sélectionner la paire parfaite qui te fera atteindre le paradis sonore!

Il n’y a aucun autre moyen pour toi de savoir si une paire d’écouteurs te convient que de l’essayer. C’est l’heure d’aller magasiner! Avant de partir, établis le montant que tu serais prête à débourser. En effet, la gamme de prix est vaste et tomber en amour avec un produit hors de ta portée peut s’avérer décevant. Aussi, assure-toi d’avoir en main ton appareil de lecture musicale. Choisis-y une piste musicale en particulier. One Direction, Skrillex, Enrique Iglesias : à toi de voir. Pourquoi? Pour mieux évaluer la qualité du son de chaque paire d’écouteurs, il est bien plus facile de les comparer en écoutant toujours la même chanson.

Une fois dans l’allée dédiée aux casques d’écoute, devant les dizaines de prototypes, ne panique pas : prends une grande respiration et cherche un commis! Il pourra te guider et même te proposer ses propres recommandations. Pour t’enlever un stress, voici quelques questions qui pourraient t’être posées. D’abord, quel genre de musique écoutes-tu le plus souvent : la pop de Lady Gaga, le dubstep de Skrillex ou le rock de Nickelback? Sinon, dans quel environnement te sers-tu le plus de tes écouteurs : dans un endroit bruyant comme l’autobus, tranquille dans ta chambre ou au milieu de tes frères et sœurs qui se disputent la télécommande? Tous ces détails constituent une base solide pour déterminer ton choix final.

Bon, encore un dilemme à régler qui doit occuper tes pensées : est-il mieux de choisir des écouteurs-boutons ou un casque d’écoute? La qualité du son des casques d’écoute est nettement supérieure et permet de couper le bruit ambiant contrairement aux écouteurs-boutons. Par contre, si tu fais du sport régulièrement, ces derniers sont plus avantageux étant donné leur petite taille.

Des écouteurs, tu en verras de toutes les formes et de toutes les couleurs. Les plus fashion peuvent être très tentants, mais ne te laisse pas trop influencer par l’esthétique – tu pourrais le regretter plus tard! Sur ce, bon magasinage!

Photo: We Heart It

Comme la plupart des adolescentes, tu connais fort probablement la technologie sur le bout de tes doigts. Cellulaires, ordinateurs, tablettes électroniques et Internet, toutes ces technologies n’ont plus de secret pour toi. Mais en es-tu bien certaine? J’ai quelque chose de tout nouveau à te présenter : une websérie interactive !

C’est une véritable première. Le site de Radio-Canada utilise une formule jamais expérimentée. Ce nouveau défi t’offre la chance de participer au destin qui attend les personnages d’Émilie (Émilie Bibeau), Jeff (Guillaume Perreault), Patrick (Patrick Hivon), Bruno (Jean-François Nadeau) et Mathieu (Patrick Drolet). Le déroulement de la vie d’Émilie et des quatre garçons qui l’accompagne est entre tes mains.

Depuis le 28 février, tu peux visionner quatre vidéos qui se déploient sur plusieurs plateformes multimédias. À l’aide des outils de diffusion et de communication aujourd’hui disponibles, tels que les réseaux sociaux, les courriels, les textos et les appels téléphoniques, tu peux communiquer avec les personnages. Selon tes choix, le récit pourra prendre différentes directions.

Ce qui est encore plus génial, c’est que les personnages nous ressemblent! Leur quotidiens aux milles rebondissements, les place parfois dans des dilemmes à lequels nous avons tous à faire face. Alors, use de ton savoir-faire et aide-les à prendre de bonnes décisions.

Cette comédie romantique transmédia pénètre dans la limite de la fiction et de la réalité. Cette expérience interactive est possible grâce à Yako et à sa collaboration avec Akufen. Pour plus d’information sur l’équipe ou pour visionner les épisodes, visite le http://www.emilie.radio-canada.ca/.

Chose certaine, ce n’est pas la dernière fois que nous allons avoir accès à une technologie de ce genre. Alors, adhère s’y vite et participe au changement.

P.S. Cette série interactive a été lancé dans le but de faire la promotion du long métrage Émilie et la comédie romantique est disponible dans plusieurs salles de cinéma depuis le 19 avril dernier.

Photo: Site Internet de la websérie Émilie – http://emilie.radio-canada.ca/

Depuis la dernière année, les réseaux de partage de photos et d’images ont la cote. Le monde entier s’y est intéressé, y compris moi. Il s’agit de véritables communautés où il est possible de partager ses photos, ses envies ou ses inspirations du moment. Tu peux passer des heures à chercher des idées, des concepts ou tout simplement une image qui te fait rêver!

Voici donc 5 sites de partage de photos que vous devriez visiter.

1. We Heart It : We Heart It est la version adolescente de ces sites de partage. Celui-ci regorge d’images en tout genre : mode, décoration, coiffure… Le site parfait pour t’inspirer et te donner tout plein d’idées.

2. Wanelo : C’est l’endroit parfait pour magasiner en ligne. Sur Wanelo, tu peux trouver des produits et des magasins uniques dont tu n’as jamais entendu parler. Ce qui est magique, c’est que tu peux acheter directement en ligne le produit qui t’intéresse. Il ne suffit que d’un seul clic et tu seras redirigé sur le site original.

3. 500px : Si tu aimes voyager, 500px est le site pour toi. Tu peux naviguer à travers des milliers de photographies de haute qualité prises un peu partout sur la planète. Ce site te permet non seulement de découvrir et de partager, mais aussi d’acheter et de vendre des photographies.

4. Designspiration : Designspiration est le moyen idéal pour découvrir et partager des idées de conception en tout genre tels que la photographie, l’architecture, le design et plus encore. Tu peux faire ta recherche par couleur ou par type de conception. C’est génial!

5. Flickr : Un peu différent des précédents, Flickr est un site Internet de partage de photographies uniquement. Il est possible d’en retrouver et d’en publier libres de droit, mais si tu préfères, tu peux utiliser les paramètres de confidentialité pour partager tes photos tout en conservant ton droit d’auteur.

Photo: We Heart It/Wanelo