Allumée Presqu'histoires

J’sais pas pour toi, mais parfois j’écoute des films ou des téléséries, pis j’me dis que les histoires d’amour sont tout sauf réalistes. T’sais le coup de foudre au premier regard, le premier baiser parfait et le sexe sur une trame romantique. C’est un peu déprimant.

C’est pourquoi j’ai accroché tout de suite aux Presqu’histoires. C’est une websérie de quatre épisodes seulement, durant en moyenne cinq minutes. Bon, je suis un peu en retard, puisque les épisodes sont sortis en février dernier, mais l’amour ne passe jamais de date, pas vrai?

C’est réalisé par Zoé Pelchat-Ouellet et y’a peut être des acteurs que tu connais (Julianne Côté, Iannicko N’Doua) qui y jouent. Au fond, ce sont des jeunes adultes inconnus qui se rencontrent via un site internet de petites annonces (genre Kijiji). Un épisode raconte un rendez-vous.

Véridique serait le mot que je choisirais pour décrire Les Presqu’histoires. Les quatre épisodes, Populaire, Peau, Pizza et Poésie, sont parfois drôles, parfois embarrassants, parfois passionnés, parfois tristes. C’est la réalité qui est transmise à travers la série, à laquelle n’importe qui pourrait s’y identifier.

Les comédiens sont beaux et doués, la trame sonore est bonne. Les histoires sont touchantes. Tout de même, mon coup de cœur va au dernier épisode. Un rendez-vous où on boit du vin à même la bouteille sur un toit, où on mange une grande quantité de gâteau McCain et où j’me fais flatter le dos, c’est winner.

J’te conseille de l’écouter, les épisodes sont disponibles sur Facebook. Vingt minutes bien investies dans ta vie, une ode à l’amour. Tu va te trouver ben correct avec tes histoires d’amour et tu ne vas plus pleurer en te comparant à Jack et Rose du Titanic.


À PROPOS DE L'AUTEUR

Jeanne Larouche

Rêveuse. Ce serait le qualificatif qui me décrit. Impulsive, bizarre, différente seraient les autres. Il faut dire que j’écris cette courte biographie et je me rends compte qu’il est difficile de parler de soi-même…Alors j’en resterai au fait que j’aime vivre. Il n’y a pas un jour qui passe sans que je profite de la vie. Si vous croisez une fille un peu perdue dans ses pensées, avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles, il y a de fortes chances que ce soit moi.

Commentaires